Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Luis Sepulveda [Chili]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Caro
Posteur en quête
Caro

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 38
Localisation : Montréal, Québec

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeVen 9 Mar 2007 - 4:43

Luis Sepulveda [Chili] Luis_s10

Je ne connais pas l'ensemble de l'oeuvre de cet auteur, mais il a fait partie d'une des plus charmantes découvertes que j'ai pu faire dernièrement.

LE vieux qui lisait des romans d'amour est une toute petite plaquette qui se lit comme un charme, sur la confrontation entre deux mondes en Amérique du Sud.  

Je le conseille à tout le monde, c'est le coup de coeur de plein de gens dans mon entourage.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)
1992 Le Vieux qui lisait des romans d'amour Pages 1, 4, 5
1993 Le Monde du bout du monde   Pages 5
1996 Un Nom de toréro Pages 2
1996 Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler Pages  1,  5, 6,
1996 Le Neveu d'Amérique
1997 Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre
1998 Journal d'un tueur sentimental Pages 3, 4, 5
1999 Hot Line
1999 Yakaré
2001 Les Roses d'Atacama, Page 6
2003 La Folie de Pinochet
2005 Une sale histoire Pages  2
2005 Les Pires Contes des frères Grimm (coécrit avec Mario Delgado Aparaín)
2008 La lampe d'Aladino et autres histoires pour vaincre l'oubli Pages 3
2010 L'ombre de ce que nous avons été Pages 4, 5
2011 Histoires d’ici et d’ailleurs
2012 Dernières nouvelles du Sud Pages 5

Citation :
mise en page le 10/09/2013, page 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaChose
Superviseur
LaChose

Messages : 1091
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Fondations.

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeVen 9 Mar 2007 - 20:19

Bio :
Luis Sepúlveda est né en 1949 à Ovalle dans le nord du Chili. Emprisonné pendant deux ans et demi sous le régime de Pinochet, exilé, il voyage à travers l’Amérique latine, fonde des troupes de théâtre en Équateur, au Pérou et en Colombie. En 1982, il s’installe en Allemagne, jusqu’en 1996. Il vit aujourd’hui en Espagne, à Gijon, dans les Asturies, et écrit des chroniques dans El País.


Je réalise qu'il manque une partie importante de sa biographie sur ce fil:

Il milite très jeune dans les Jeunesses communistes. Étudiant zzz, il est emprisonné par le régime du général Augusto Pinochet et séjourne deux ans et demi à Temuco, prison pour opposants politiques : « A la fin d’un procès sommaire du tribunal militaire, en temps de guerre, à Temuco en février 1975, au terme duquel je fus accusé de trahison de la patrie, conspiration subversive, et appartenance aux groupes armés, entre autres délits, mon avocat commis d’office (un lieutenant de l’armée chilienne) est sorti de la salle - nous sommes restés dans une salle à côté - et, euphorique, m’a annoncé que ça s’était bien passé pour moi : j’avais échappé à la peine capitale et j’étais condamné seulement à vingt-huit ans de prison. »

En 1977, grâce à l'intervention d'Amnesty International, Luis Sepúlveda est libéré. Sa peine de vingt-huit ans de détention est commuée en huit années d'exil en Suède. En fait, le jeune homme va voyager et sillonner l'Amérique du Sud. Il séjourne en Équateur, où il fonde une troupe de théâtre dans le cadre de l'Alliance française ; puis au Pérou, en Colombie et au Nicaragua, pays où il s'engage dans la lutte armée aux côtés des sandinistes (dans la brigade Simon Bolivar).En 1978, il partage pendant un an la vie des indiens shuars dans le cadre d'un programme d'étude pour l'UNESCO afin d'étudier l'impact de la colonisation sur ce peuple.

A partir de 1982, Luis Sepúlveda s'installe en Europe, d'abord à Hambourg en Allemagne. L'écrivain s'établit ensuite dans les Asturies, dans le nord de l'Espagne. Il milite à la fédération internationale des droits de l'homme.
(Source Wikipedia)

Œuvres traduites en français :

Le Vieux qui lisait des romans d’amour, 1992
Le Monde du bout du monde, 1993
Un Nom de torero, 1994
Le Neveu d’Amérique, 1996
Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996
Rendez-vous d’amour dans un pays en guerre, 1997
Journal d’un tueur sentimental, 1998
Yacare / Hot Line, 1999
Les Roses d’Atacama, 2001
La Folie Pinochet, 2003
Une sale histoire, 2005
Les pires contes des frères Grim, 2005, en collaboration avec Mario Delgado Aparain


Dernière édition par Queenie le Sam 14 Mar 2009 - 8:55, édité 2 fois (Raison : Rajout à la biographie.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 28
Localisation : espagne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeLun 21 Mai 2007 - 21:41

(j'ai toujours un choc en voyant la photographie d'un auteur que j'ai lu sans connaître son visage. Je l'affuble souvent des mêmes traits qu'un des personnages qui est ressorti de ma lecture. Dans ma tête Sepulveda et le vieux qui lisaient des romans d'amour n'avaient pas encore eu le temps de devenir deux êtres distincts.)

Je viens donc de lire ce court roman, je me suis régalée. Evidemment, quand l'Amérique Latine s'ouvre un dentiste qui vient arracher des dents d'hommes en sueur sur l'Amazone, qu'on plante autour de lui un décor tout en humidité et en moustiques, et, un vieux qui lit des romans d'amour, je m'accroche au texte et je respire à plein poumons, jusqu'à ce qu'il m'abandonne finalement, après les morts et les bananes vertes.

Et puis, je lis très peu d'auteurs hispaniques (je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs), et ça me fait du bien de m'éloigner de l'Allemagne grise et de la Russie froide.

Enfin bref, je partage ton enthousiasme pour Le vieux qui lisait des romans d'amour, et le recommande à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeLun 21 Mai 2007 - 23:23

Alaska...je te conseille de lire le conte "La mouette et le chat"...de Luis Sepulveda... Wink

LA MOUETTE ET LE CHAT

Un livre pour enfants écrit par Luis Sepulveda en exil à Hambourg.
Plein de poésie, de tendresse et d’ humour.
Un hymne à l'écologie et une belle histoire d'amour!
Une fable philosophique sur la solidarité, la tendresse, le courage, l'esprit, la nature, la poésie, l’acceptation de la différence.

On rit, on s'amuse, on s'émeut de ce conte.

Kengah, une mouette argentée, mazoutée, atterrit sur un balcon. Avant de mourir, elle confie l'œuf qu'elle vient de pondre à Zorbas, le chat de la maison. Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette de protéger le poussin, Afortunada, et de lui apprendre à voler.
Honorer sa promesse ne sera pas une chose facile pour le gros chat: Afortunada, la jeune mouette, s'est tellement attachée à sa " maman " aux poils noirs, qu'elle refuse de voler et revendique une identité féline !
Tous les chats du port de Hambourg vont se mobiliser autour de Zorbas pour l'aider à tenir ses promesses insolites… L’aide viendra aussi d’un humain : le poète qui sait voler avec les mots.
Du haut de la tour saint-Michel, Afortunada réussira à déployer ses ailes et s'envolera pour vivre sa vie de mouette, encouragée par son protecteur qui lui donne ainsi la plus belle preuve d'amour.

Le texte de Luis Sepulveda est sorti sous forme de Cd chez Naïve. Et c'est un régal à entendre! L'histoire est contée par Bernard Girardeau.

Ce livre a aussi été adapté en dessin animé (superbe !) sous le titre La Mouette et le chat.

Pour les petits…je dirais à partir de 6ans…mais bien jusqu’à 10 ou 11 ans…Voire 12…Mais ce texte devrait vous séduire vous aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeLun 21 Mai 2007 - 23:28

Luis Sepulveda est né au Chili en 1949.

En 1973, il est arrêté par les militaires chiliens au moment du coup d'Etat et condamné à 28 ans de prison pour avoir participé à un mouvement politique contre le Général Pinochet. Sa peine fut allégée à 8 ans de prison mais contraint à l'exil il partit en Allemagne, à Hambourg, en 1980, aux côtés de sa seconde femme, Margarita Seven, avec laquelle il a eu trois enfants. A l'heure actuelle, il vit à Gijón en Espagne.

Luis Sepulveda fut libéré grâce au soutien d’Amnesty International:

« Je me suis arrêté devant la porte d'une maison de Hambourg. Il y vivait une personne dont je connaissais à peine le nom, Ute Klemmer. Bien que j'aie reçu d'elle une douzaine de lettres, je ne lui avais jamais demandé son âge ni si elle avait une famille. J'étais sur le point de la rencontrer, il fallait tout simplement que je tire la sonnette, mais une force inconnue m'empêchait de lever ma main. Une force qui m'obligeait à réfléchir sur les moments essentiels de mon existence qui m'avaient conduit jusque là.
Ce n'est pas possible de dire quelle est la pire des choses en prison, être prisonnier d'une dictature - n'importe laquelle - et moi-même je ne peux pas dire si le pire a été la torture, les longs mois dans une fosse puante, ne pas savoir s'il faisait jour ou nuit, ignorer depuis combien de temps j'étais entre les mains des flics de Pinochet, les simulacres d'exécution, les compagnons morts ou être dénigré constamment et systématiquement. Tout est horrible en prison, je me souviens en particulier d'un moment où les militaires arrivèrent presque à obtenir ce qu'ils cherchaient : que j'accepte volontairement d'être anéanti, annihilé et condamné à l'atroce solitude des perdants.
À la fin d'un procès sommaire du tribunal militaire, en temps de guerre, à Temuco en février 1975, au terme duquel je fus accusé de trahison de la patrie, conspiration subversive, et appartenance aux groupes armés, entre autres délits, mon avocat commis d'office (un lieutenant de l'armée chilienne) est sorti de la salle - nous sommes restés dans une salle à côté - et, euphorique, m'a annoncé que ça s'était bien passé pour moi : j'avais échappé à la peine capitale et j'étais condamné seulement à vingt-huit ans de prison. J'étais à l'époque un jeune homme de vingt-cinq ans et je calculais que je ne serais sorti qu'à cinquante trois ans.
C'est vrai qu'à l'époque j'étais un grand optimiste - je le suis encore -, convaincu que la dictature ne durerait pas longtemps, mais parfois, surtout pendant les nuits interminables, la raison s'imposait et je commençais à accepter que, peut-être, elle serait plus longue, très longue, et que j'aurais perdu les meilleures années de ma vie entre les murs d'une prison. Mes compagnons, les lettres de ma famille et de mes amis me donnaient du courage, même s'ils n'arrêtaient pas de me dire qu'ils ne pouvaient plus rien faire pour moi, et que l'important était d'être en vie. Oui j'étais vivant, mais ma vie commença à avoir un horrible goût d'isolement par rapport à l'injustice subie jusqu'au moment où, un matin, un soldat me consigna une lettre. Je sus que, à des milliers de kilomètres, à Hambourg, une personne, Ute Klemmer, était disposée à m'aider jusqu'à ce que je sois libéré.
Ce fut le début d'un échange épistolaire qui rendit mes journées de ségrégation moins horribles. Dans ses lettres, Ute me racontait les efforts de la section hambourgeoise d'Amnesty International pour aider les nombreux Chiliens dans la même situation, elle me décrivait sa ville et les centaines d'actes de solidarité qui portaient un souffle de liberté jusqu'à ma prison de Temuco.
Un jour en 1977, grâce au travail, à la constance des membres d'Amnesty International, j'obtins que les militaires revoient mon cas et finalement, ils transformèrent mes vingt-cinq ans de prison en huit ans d'exil. En réalité, démonstration du respect des militaires chiliens pour la justice, je passais seize longues années sans pouvoir toucher le sol chilien.
C'est pour cela que, je le dis d'une façon simple, je dois ma liberté à Amnesty, aux sigles d'AI, à Ute Klemmer et à tous ceux qui, dans différents pays, travaillent sans arrêt pour la défense des droits humains, pour la défense des persécutés de la planète. Ce matin-là à Hambourg, quand j'ai enfin trouvé la force, j'ai soulevé ma main et tiré la sonnette. Quelques secondes après, la porte s'est ouverte, j'avais en face de moi une fille à l'aspect fragile.
"C'est ici que vit Ute Klemmer ?", ai-je demandé.
"Oui, c'est moi."
Alors j'ai pris ses mains et je lui ai dit : "Merci".
Merci pour ma liberté et pour la liberté de beaucoup de gens. Merci pour cette force, cette cohérence, cette détermination dans la lutte, cette générosité qui exalte l'être humain. Et aujourd'hui, comme depuis vingt ans, je répète ce "Merci" de la seule façon possible : en participant à toutes les actions d'Amnesty et en invitant mes lecteurs et amis à soutenir les efforts d'Amnesty International, la seule institution vigilante pour la dignité humaine, pour le droit fondamental à la justice et le devoir de conscience à s'opposer aux tyrannies.
À Amnesty va toute ma gratitude, mon admiration et la disponibilité toujours présente à collaborer pour ce qui est nécessaire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeLun 21 Mai 2007 - 23:30

Le vieux qui lisait des romans d’amour

C’est un roman écologique et profondément humaniste.

Nous sommes à Idilio, un petit village aux portes de la forêt amazonienne. Un enfer vert, un lieu cruel, hostile. L’auteur connaît bien l’Amazonie pour y avoir vécu chez les indiens Shuars dans le cadre d'un programme de recherche de l'UNESCO sur « l'impact de la colonisation sur les populations amazoniennes ».

A Idilio, on détruit la forêt et anéantit ses peuples d’indigènes analphabètes Le lieu est peuplé de chercheurs d'or et d'aventuriers.
Un jour, dans une pirogue, les villageois découvrent le cadavre d'un homme blond assassiné, atrocement mutilé.

Très vite, le Maire, la stupide « limace », accuse les Indiens Shuars.

Seul, Antonio José Bolivar, un vieil homme, déchiffre dans l'étrange blessure la marque d'un félin. Il est là depuis très longtemps, ami des Shuars avec lesquels il a vécu paisiblement avant l’arrivée des Blancs.

Je ne dévoilerai pas la suite, excepté que Antonio José Bolivar va jeter son fusil et retourner lire des romans d'amour pour oublier la "barbarie des hommes".

« J'ai appris le shuar, les méthodes de chasse des Indiens, j'ai participé à leurs rituels. Ça a changé ma vision du monde. Toute la théorie révolutionnaire d'Amérique latine est la pire répétition du discours du conquistador. Ma génération a toujours pensé qu'on ne parle que deux langues en Amérique latine, l'espagnol et le portugais, alors qu'il en existe près de quatre-vingt-dix. L'indien n'est pas seulement l'image touristique du joueur de flûte des Andes. J'ai découvert un monde inconnu qui vit des réalités plus intéressantes et plus profondes que la théorie communiste. » dit Luis Sepulveda.

Ce premier roman de l'auteur, récompensé par plusieurs prix, est dédié à Chico Mendez, dont Luis Sepúlveda a partagé la lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 28
Localisation : espagne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeMer 23 Mai 2007 - 20:59

coline a écrit:
Alaska...je te conseille de lire le conte "La mouette et le chat"...de Luis Sepulveda... Wink


C'est chose faite, Coline, j'ai beaucoup aimé, quoique le côté enfantin m'ait gênée à plusieurs reprises. Quelques phrases explicatives en trop je dirais. Cela dit l'histoire est touchante, et mine de rien accrochante puisque je voulais vite savoir quel fil suivraient les événements.
C'est un livre très positif et il redonne le sourire.

Merci du conseil donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cf.geocities.com/baharbara
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeJeu 24 Mai 2007 - 0:09

coline a écrit:
LA MOUETTE ET LE CHAT

Pour les petits…je dirais à partir de 6ans…mais bien jusqu’à 10 ou 11 ans…Voire 12…Mais ce texte devrait vous séduire vous aussi !

J'avais prévenu, hein... Wink
Mais j'adore ce conte...j'ai une âme d'enfant...
Il existe en dessin animé... :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeDim 22 Juil 2007 - 23:14

Ah! Le chat et la mouette!
J'ai trouvé ce petit roman absolument magnifique, tendre et métaphorique, parlant de tolérance. Bref, une rtrès belle découverte.

J'ai le fameux "le vieux qui..." mais ne l'ai pas encore lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
celene721
Espoir postal
celene721

Messages : 37
Inscription le : 17/05/2007
Age : 67
Localisation : saône et loire

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeLun 23 Juil 2007 - 14:13

Sophie a écrit:
Ah! Le chat et la mouette!
J'ai trouvé ce petit roman absolument magnifique, tendre et métaphorique, parlant de tolérance. Bref, une rtrès belle découverte.

J'ai le fameux "le vieux qui..." mais ne l'ai pas encore lu.


Alors Sophie, il faut le lire car comme l'a dit Coline c'est un conte superbe et tellement humaniste, de plus tu vas le dévorer en une demie-journée car iles très (trop court).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeMar 24 Juil 2007 - 2:33

celene721 a écrit:
Sophie a écrit:
Ah! Le chat et la mouette!
J'ai trouvé ce petit roman absolument magnifique, tendre et métaphorique, parlant de tolérance. Bref, une rtrès belle découverte.

J'ai le fameux "le vieux qui..." mais ne l'ai pas encore lu.


Alors Sophie, il faut le lire car comme l'a dit Coline c'est un conte superbe et tellement humaniste, de plus tu vas le dévorer en une demie-journée car iles très (trop court).

Oui je sais mais je crois que je fais durer le plaisir: je me dis "je dois le lire" et comme je suis persuadée que je vais aimer, j'attends. Tu me suis? :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
De la Mancha
Espoir postal
De la Mancha

Messages : 25
Inscription le : 30/07/2007
Age : 53
Localisation : Chevalier errant du net

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 11:04

Ah Luis... Je lui ai consacré un article entier sur un de mes blog. Pour ceux que ça intéresse :

http://ronac.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeMar 31 Juil 2007 - 11:10

Je te lis:
"J'ai lu à mes fils, il y a quelques mois : "L'histoire d'une mouette et du chat qui lui appris à voler". Deux soirs de lecture, deux fois 3/4 d'heure de larmes et d'éclats de rires entremélés. Beaucoup d'émotion, beaucoup de plaisir. Et au final, Sépulvéda élu meilleur écrivain du monde par les 3 hommes de la maison."

Et comme j'ai une tendresse toute particulière pour ce texte-là ...je trouve que c'est joliment dit... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête
Miss Tics

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeSam 4 Aoû 2007 - 18:16

alaska a écrit:
(j'ai toujours un choc en voyant la photographie d'un auteur que j'ai lu sans connaitre son visage. Je l'affuble souvent des mêmes traits qu'un des personnages qui est ressorti de ma lecture. Dans ma tête Sepulveda est le vieux qui lisaient des romans d'amour n'avaient pas encore eu le temps de devenir deux êtres distincts.)

Pour moi, c'est tout à fait pareil, je me suis faite la même réflexion en voyant la photo.

Cela dit, je n'ai rien lu d'autre de cet auteur, et je suis preneuse d'un conseil et d'un avis pour corriger cet ecueil ! J'ai d'ores et déjà noté la mouette et le chat sur ma liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
De la Mancha
Espoir postal
De la Mancha

Messages : 25
Inscription le : 30/07/2007
Age : 53
Localisation : Chevalier errant du net

Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitimeSam 4 Aoû 2007 - 19:52

Tu peux lire "Journal d'un tueur sentimental" (Tout est dans le titre), "Hot line" (Imagine l'inspecteur Harry condamné a écouter les téléphone roses...), "Le monde du bout du monde" ( Hommage à Papa Ernest et à Greenpeace), et mon préféré : "Un nom de Torero" (une magnifique histoire d'espionnage où les méchants ne sont pas caricaturaux..)

Sinon, il y a des livres plus engagés encore, avec beaucoup de réflexions personnelles : "Histoires d'amour dans un pays en guerre", "Les roses d'Atacama", et "Une sale histoire". Bonne lecture, petite veinarde qui va ouvrir ces livres pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Luis Sepulveda [Chili] Empty
MessageSujet: Re: Luis Sepulveda [Chili]   Luis Sepulveda [Chili] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Luis Sepulveda [Chili]
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» ral matte
» Gateau au chocolat et piment rouge
» Patagonie argentine
» Pérou - Maison Pachacamac, Luis Longhi et les dieux
» Rongeur de Barreaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: