Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Fritz Lang

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Jan 2011 - 22:43

Maline a écrit:
Le Monde a su très bien expliquer ce que le directeur de la Berlinale, Dieter Kosslick, racontait en novembre dernier lors d'une réunion avec le Club des Affaires (France-Allemagne) à Berlin :
Spoiler:
 

Très surpris de voir hier qu'on va projeter cette version accompagnée en direct par l'Orchstre philharmonique et la musique originale à Cologne lors de mon passage en Février. Eh bien: les cartes sont réservées! impatient content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 22:44

Donc, comme annoncé, j'ai pu être alors à Cologne témoin et spectateur admiratif et enthousiaste d'une autre réprésentation de ce spectacle il y a une dizaine de jours: la version originale retrouvée il y a peu en Argentine, projetée dans la Philharmonie de Cologne et accompagnée, comme lors de la Berlinale, de l'Orchestre symphonique de Berlin sous la direction de Strobel. Je dois avouer que c'était vraiment des impressions fortes: en soi, le batiment est déjà splendide (j'y étais déjà), mais là, il fut transformé en salle de cinéma avec la musique en "live". Pour certaines scènes la musique atteignait une intensité d'expression qui soulignait l'image: je pense par exemple spécialement à la sirène lors des changements d'équipes dans les halls des machines...

Après la réprésentation on a fait sortir le dirigent cinq, six fois, et la salle était debout... Vraiment splendide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Nov 2012 - 22:56

Fritz Lang - Page 4 L_124910

Les trois lumières (Der müde Tod, 1921)
L'amour plus fort que la mort ? Tiens, c'est davantage un thème de Borzage que de Lang. Ce dernier réfutait d'ailleurs le terme d'expressionnisme pour ce qui peut être considéré comme son premier grand film. Au moins sur la forme avec cet usage des ombres et cet indéniable sens pictural. Ce qui est intéressant, en fin de compte, c'est qu'on y voit plusieurs aspects de Lang, comme une préfiguration des oeuvres à venir. Le romantisme, c'est évident, mais aussi l'exotisme (tel qu'il sera repris dans Le tombeau hindou) et l'aventure débridée avec une course contre la mort, au sens propre, qui se répète à chaque épisode de ces Trois lumières. Et même une pointe d'humour assez inattendue. Ne crions pas au chef d'oeuvre sous prétexte qu'il s'agit de Lang. Mais de voir un cinéaste, encore en apprentissage, à la veille de marquer son époque a quelque chose d'émouvant.

Fritz Lang - Page 4 Der_mu10Fritz Lang - Page 4 Der_mu11Fritz Lang - Page 4 Destin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Nov 2012 - 15:30

Merci pour ce rappel de Der müde Tod, traversay.

Il ne faut pas oublier que c'est un filme muet, choisissez donc bien l'accompagnement musical si vous re-regardez le DVD. J'ai eu plusieurs fois le plaisir de regarder le filme dans des salles de fortune mais en écoutant en accompagnement un ensemble de musiciens jouer du jazz classique, du pop, de la house... A chaque fois la musique changeait la perception du filme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 10 Déc 2013 - 22:33

Fritz Lang - Page 4 Lee_ma10

Règlement de comptes / The Big Heat (1953)

Le suicide d'un policier, une enquête dans une ville corrompue, une paire d'hommes de mains violents, une vengeance.

C'est entre deux, le premiers tiers est convenu et un peu mou bien qu'il surprenne par la vision de petite vie de famille enchantée. Après l'attentat ça devient encore plus tendu (parce que dans les faits c'est violent et copieusement noir à n'en pas douter) mais notre Dave Bannion/Glenn Ford de policier s'il a une bonne boxe est comme en retrait. Il faut dire que du côté des crapules un couple domine : Debby Marsh/Gloria Grahame en greluche pas si bête et pas méchante et Vince Stone/Lee Marvin en type plein de bagout et très violent, et même un peu sadique.

Le plus étrange dans ce film qu'on sent un peu fait à l'arrache (quinze jours de tournage ??? c'est de la folie) c'est le mélange inquiétant entre le monde de la maison et celui du crime, que ce soit la maison de la veuve, l'appartement de Vince Stone, celui de la famille du policier ou sa piaule d'hôtel... l'impression ne lâche pas.

L'intermédiaire évidente entre les deux est Debby Marsh, pas sans remords et pas sans ressources, et Gloria Grahame a beaucoup de présence !  ... ce qui n'est pas si évident avec un personnage de blonde portée sur la bouteille.

La prestation de Lee Marvin est effectivement convaincante et marquante, avec une pointe de nuance quand il fait profil bas, imposant, effrayant, mobile...

Un dernier mot pour le bar The Retreat, avec son ambiance chic et pourrie, très claire et son barman antipathique très convaincant.

En somme un petit film pas si extraordinaire mais qui regorge de belles qualités (et de quelques beaux enchainements).

Et significative collection de rôles secondaires très typés et très convaincants.

extrait

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 7:15

c'est décidé un jour je me pose peinard devant Le Tigre du Bengale et Le Tombeau hindou avec une qualité correcte, pas la tête en miette et toute la tranquillité possible.

Ce que j'ai entrevu d'exotisme sensuel et coloré hier soir me convient tout à fait. miammiam

Fritz Lang - Page 4 11800_10

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 19:44

Bien failli me plonger dans M le maudit hier ...
Mais resté muet et perdu mon Lang ...
Animal, Un petit commentaire sera lu et apprécié sur ta séance en Lang indienne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 20:08

patience patience ce n'est pas forcément pour tout de suite...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 20:19

---j'ai regardé les deux films aujourd'hui : un vrai régal... bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMer 25 Nov 2015 - 21:54

Fritz Lang - Page 4 House-10

House by the River (1950)

Thriller psychologique qui dérape en spirale autour d'un écrivain, ou tout simplement homme, plus ou moins raté mais plutôt bien installé dans une vie vie bourgeoise dans un coin tranquille ou coule une rivière. Une voisine très présente mais gentille une charmante jeune femme... mais accident avec la bonne. Et on découvre que notre homme encore simple perd vite les pédales. Heureusement son frère, plus réservé, est là pour aider quand même, encore...

Mais notre homme un peu moins sympathique ne s'arrêtera peut-être pas là, jusqu'où ça va aller, comment se vit la culpabilité dans ses deux personnalités que tout oppose, comment réagit l'entourage, comment réagit la communauté ? C'est ça le film. Plutôt démonstratif d'ailleurs, surtout que c'est souvent vif, que le personnage principal est très nerveux et que l'alternance de scènes très sombres en intérieur ou de nuit et d'autres plus lumineuses marche plein pot !

On se prend facilement au jeu des contrastes moraux et de cette inévitable antipathie qui nous prend mais questionne pourtant. Piège du "vieux" film on est frappé par la modernité (ou l'absence d'âge ?) de certaines apparences comme le jeu très physique "mais naturel" de Louis Hayward ou les séquences au bord ou sur la rivière. Très américain peut-être bien aussi et pas non plus un immense film mais un film qui a le petit plus d'intensité qui permet de rester en mémoire.

Étonnant film noir qui n'utilise pas le malaise seulement comme un décor ou un argument.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeJeu 3 Déc 2015 - 20:43

Fritz Lang - Page 4 032bmm10

M le maudit

Un tueur d'enfants fait régner la terreur sur la ville. La police est après lui, la population est en ébullition et les truands qui ne peuvent plus "travailler" normalement se mettent aussi après lui.

Un film (encoooore ???) étonnamment moderne dans son enquête policière plus vraie que nature, avec une scène de filature, les mendiants se passant le relais, sans laquelle celle de French Connection ne serait sans doute même pas un souvenir... on ne perd pas une seconde dans cette course contre la montre.

En plus de quelques personnages remarquables et de plans dits "de guedin" (rues, immeubles, le fichu plan de sous le bureau du policier ?) il y a cette ambiance qui tient peut-être en partie sur le fait qu'on tarde à l'approcher ce meurtrier et qu'aussi dangereux soit-il il a tout de la bête traquée. Ce qui nous amène préparés à la fin du film et au(x) jugement(s)... le moins qu'on puisse dire c'est que touche humaniste ou pas, c'est noir.

Autre élément remarquable les moments silencieux (voulus nous dit la présentation de la restauration) dans lesquels seuls des sons du quotidien reviennent peu à peu qui instaurent une couche supplémentaire de terrible dans l'attente.

Et les galeries de personnages, et, et, et ...

(Tant pis pour vous si vous l'avez encore raté !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeJeu 3 Déc 2015 - 20:59

Et le début, avec des scènes où les gags côtoient une ambiance angoissante, où, au bout d'un moment, la paranoïa entraîne la foule à devenir plus plus folle, plus inhumaine que le tueur d'enfants !
Si, je l'ai revu, j'y tenais. Nécessaire, je n'avais vu de ce chef-d'oeuvre qu'une seule fois.
Spoiler:
 

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeLun 7 Mar 2016 - 13:04

Fritz Lang - Page 4 Moonfl10
Moonfleet / Les Contrebandiers de Moonfleet (1955)

Le scénario et le films manquent tous les deux d'ampleur, l'impression d'avoir une version abrégée de que le film aurait pu ou du être. Le film a été remonté malgré le réalisateur. Et on est très loin du livre, de mon souvenir du livre en tout cas.

Malgré tout il y a de beaux restes. L'ambiance de côte venteuse et de contrebande prend pas mal et ce qui prend surtout alors que ce n'est pas facile c'est le mariage de la vision à hauteur de gamin, pour l'aventure et le fantastique, et de celle à hauteur d'homme. L'énigmatique tombeur de ces dames, Jeremy Fox, ayant sur les épaules le poids du tourment moral, du bien et du mal, de la rédemption. Ce qui a des côtés simplistes il est vrai mais quand on est plongé avec délices dans les tentations du film on y trouve de la saveur.

L'histoire ? C'est un gamin qui vient s'accrocher aux basques d'une fripouille cynique mais flamboyante avec en toile de fond une société violente et assez pourrie. Avec quelques touches de lumières et des mystères tout en évocation.

Bon moment pour un dimanche soir. Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeLun 7 Mar 2016 - 23:32

Ah, j'en garde un bon souvenir, de ce film.
animal a écrit:
Et on est très loin du livre, de mon souvenir du livre en tout cas.
Tu me rappelles opportunément de livre de John Meade Falkner (fil ici).

Il y a eu une mini-série d'après Moonfleet, avec Ray Winstone, je ne sais pas trop ce que ça vaut, mais je crains de le deviner :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Mar 2016 - 6:23

aïe : Bergerac + Plus belle la vie + coupe de cheveux de Hobbit = Moonfleet ?

nonnon

excellent souvenir le bouquin.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Fritz Lang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Fritz Lang   Fritz Lang - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fritz Lang
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vie de famille
» Migrant d'Alsace vers Le Havre - LANG
» Médaillés de Ste-Hélène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: