Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Stewart O'Nan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 1 Jan 2014 - 20:02

Epi a écrit:
C'est vrai que c'est vraiment plombant et on n'y trouve nulle part cette petite lueur d'espoir qui pourrait alléger le tout, on n'apprécie pas forcément. Mais si ça ne fait pas peur, ce n'est peut-être pas mal pour commencer avec O'Nan

Ça sera mon premier O'Nan mais non, ça ne me fait pas peur du tout.
Un bon moyen de commencer 2014 dans la joie et l'allégresse.  

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 22:15

Epi a écrit:
J'espère qu'il te plaira et que tu ne seras pas découragée par la lenteur du rythme. Je suis donc curieuse de connaître ton avis  Very Happy

kenavo a écrit:
ah oui, curieuse je le suis aussi... surtout si c'est la première lecture d'un O'Nan pour Heyoka... j'espère qu'elle va tomber sous le charme, même si c'est un livre dur pour y arriver Wink

Je l'ai fini.

Mais je vous laisse mariner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 22:48

mdr2 
Pas grave du coup si tu ne l'as pas aimé, au moins tu m'auras bien fait rire !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 6:45

Epi a écrit:
mdr2 
Pas grave du coup si tu ne l'as pas aimé, au moins tu m'auras bien fait rire !
dito Laughing

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 11:45

Stewart O'Nan - Page 8 Ob_e9610
(Le Pays des ténèbres)


bix229 a écrit:
Un roman inutilement morbide, scabreux, répétitif.

Scabreux ? J’ai apprécié, au contraire, la grande sobriété d’O’Nan et sa capacité à rendre la morbidité douce, presque gracile. Il tisse une atmosphère bien particulière, avec une vraie lenteur dans le récit. On est cerné par les ténèbres, certes, mais sans heurt, cheminant à l’aide d’une lampe torche dans une brume opaque de souvenirs, ceux des disparus qui refusent de quitter le monde auquel ils appartenaient et de laisser derrière eux leurs êtres chers. Les rôles sont inversés. Comme le disait Epi, c’est par la voix des morts que l’on reconstitue le drame de cette nuit d'Halloween maudite. Nous sommes dans leur monde et ils racontent le notre.

Les vivants sont hantés à la fois par leur absence et par leur présence, trop ancrée dans leur esprit. Ils doivent continuer à avancer dans une vie privée d’insouciance, emplie de nostalgie, vide de sens où les remords bataillent avec les regrets. Comment faire le deuil d’un déchirement ? « Vous avez de la chance, vous avez survécu ». De la chance ? Un pays peuplé de sur-vivants et de morts-vivants où la tristesse diffuse est le seul point de ralliement.

Le Pays des ténèbres porte bien son nom, il ne faut pas s’y aventurer quand on a peur du noir.


« Elle devrait être davantage comme l’arbre, intouchée, intouchable, tenir bon, essuyer les intempéries année après année,  sans espoir, sans rien attendre. »

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 11:52

Heyoka, il donne envie ton commentaire.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 12:11

ah oui, laisse toi tenter Shanidar
merci beaucoup pour ton commentaire Heyoka, te voilà embarquée dans le monde O'Nan swing

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 18:09

Ben voilà, on n'a pas mariné trop longtemps ! 
Merci pour ton commentaire, ça m'a l'air plutôt positif tout ça  cheers

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 18:12

Un auteur que j'aime beaucoup, en particulier Les joueurs, Le nom des morts et Chanson pour l'absente... Les avis sur Le pays des ténèbres me donnent envie d'aller voir de plus près !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 22:08

kathel a écrit:
Un auteur que j'aime beaucoup, en particulier Les joueurs, Le nom des morts et Chanson pour l'absente... Les avis sur Le pays des ténèbres me donnent envie d'aller voir de plus près !

J'ai Un monde à part dans ma biblio mais j'hésite encore...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HamsterKiller
Main aguerrie
HamsterKiller

Messages : 544
Inscription le : 25/10/2013
Age : 38
Localisation : Tours

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 22:24

ça pourrait me plaire, mais l'avis d'Heyoka me laisse supposer un récit fleurtant avec "l'imaginaire (image dans la tête)" alors que la description en première page de Lebibliomane  laisse plutôt une impression de "réalité ancrée dans un contexte sociale précis et décrit".

Etant plus attiré par la première forme, qu'en est il au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeMer 8 Jan 2014 - 22:42

kathel a écrit:
Les avis sur Le pays des ténèbres me donnent envie d'aller voir de plus près !
shanidar a écrit:
Heyoka, il donne envie ton commentaire.

Allez-y, ne vous privez pas, je serais contente de vous y amener.


HamsterKiller a écrit:
ça pourrait me plaire, mais l'avis d'Heyoka me laisse supposer un récit fleurtant avec "l'imaginaire (image dans la tête)" alors que la description en première page de Lebibliomane  laisse plutôt une impression de "réalité ancrée dans un contexte sociale précis et décrit".
Etant plus attiré par la première forme, qu'en est il au juste ?

Comme je l'ai dit, ce sont les morts qui nous parlent mais ils racontent notre monde alors c'est un peu des deux, à la fois fantastique et très ancré dans la réalité. C'est un tour de force quelque part, l'atmosphère est très imaginaire mais les événements bien réels.


La 4ème de couverture a écrit:
La nuit d'Halloween, dans une petite bourgade du Connecticut. Cinq adolescents foncent en voiture sur des routes sombres, perdent le contrôle du véhicule qui se fracasse contre un arbre. Un an plus tard, Tim et Kyle, les deux seuls survivants, ne sont plus les mêmes. Kyle n'a jamais récupéré ses facultés motrices et mentales, et Tim ne parvient pas à faire le deuil de ses amis. Obsédé par leur souvenir, il est bien décidé, en cette date anniversaire, à rejoindre ceux avec qui il était lié à la vie à la mort.

Chez Stewart O'Nan, le pays des ténèbres n'est pas celui des morts, mais celui des rescapés rongés par la culpabilité. C'est l'Amérique des fast-foods et des supermarchés, celle qui joue à se faire peur en échange de bonbons, celle qui masque ses fêlures.

Hommage aux grands maîtres du fantastique et de l'épouvante (de Ray Bradbury à Stephen King en passant par la trilogie culte des " Morts vivants " de George Romero), Le Pays des ténèbres mêle pop culture, surnaturel et intimisme. Tour à tour facétieux et sensible, Stewart O'Nan confirme qu'il est l'un des meilleurs chroniqueurs de l'Amérique d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeLun 14 Juil 2014 - 0:22

The Odds
(Les joueurs)


O’Nan m’a toujours touchée parce qu’il décrit merveilleusement l’ordinaire, avec une justesse stupéfiante et The Odds en est encore un exemple. Il décrit ce couple, au bord du précipice, avec tellement de profondeur dans sa simplicité, tellement de générosité et de lucidité que c’en est éblouissant. Art et Marion sont financièrement et sentimentalement banqueroute. Ils ont perdu leurs jobs, vont perdre également leur maison et sont sur le point de divorcer. Ce week end aux Chutes du Niagara, où ils ont passé leur lune de miel quelque trente années plus tôt, est le week end de la dernière chance, celui qui leur permettra de refaire surface ou qui les enfoncera davantage. Car Art a un plan : claquer leurs derniers dollars à la roulette et gagner gros, de quoi rembourser leurs dettes et reconquérir Marion, se faire pardonner son infidélité. Marion, elle, se prête au jeu pour faire plaisir à Art mais elle n’y croit pas et s’apprête à rentrer chez elle pour commencer une nouvelle vie.

Ce que fait le mieux O’Nan, c’est décrire l’intime, la souffrance enfouie qui refait surface parfois, et souvent aux plus mauvais moments. Il sait parler de ces frustrations, les tensions, toutes ces choses que l’on n’ose pas avouer, nos faiblesses et nos manques, sans complaisance mais avec honnêteté et humour (les descriptions des chutes du Niagara, leur charme kitsch, les attractions clinquantes sont vraiment savoureuses). Nous entrons dans le cœur des personnages, et pour aussi ordinaires qu’ils soient, ils ne manquent pas de complexité. O’Nan retranscrit chaque émotion, chaque pensée avec minutie et une compréhension du cœur humain qui ne cesse de me fasciner. Les dialogues sont vibrants de vérité, ces petites phrases assassines que la rancœur laisse échapper, ces petits traits d’humour acide qui blessent aussi sûrement qu’un coup de poignard en plein cœur, rien ne lui échappe, rien n’est laissé de côté. Les pensées, les gestes les plus triviaux sont ceux qui l’intéressent le plus parce que bien souvent, ils révèlent plus sûrement que les plus beaux discours ce qui se cache au fond des cœurs.

kenavo a écrit:
À noter que j’adore le choix qu’il a fait pour précéder chaque chapitre : les probabilités pour des situations l’une plus drôle que l’autre… je ne connaissez pas cet aspect de lui !

Odds of a U.S. tourist visiting Niagara Falls : 1 in 195
Odds of getting sick on vacation: 1 in 9
Odds of a jazz band playing “My funny Valentine” on Valentine’s Day: 1 in 1


Je pourrais les citer tous, tellement j’ai adoré… mais pour le plus souvent, cela révèle le contenu du chapitre qui va suivre, donc chut
Une idée fabuleuse, j’ai adoré ces petites introductions qui mettent tout de suite dans l’ambiance du chapitre qui s’ouvre.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeLun 14 Juil 2014 - 6:19

quel beau commentaire! je m'y retrouve tout à fait avec mes propres impressions de lecture...
je viens de rechercher, il va y avoir du nouveau de lui en janvier 2015, une biographie romancée, les trois dernières années de F. Scott Fitzgerald, curieuse de voir cela...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitimeLun 14 Juil 2014 - 20:21

kenavo a écrit:
je viens de rechercher, il va y avoir du nouveau de lui en janvier 2015, une biographie romancée, les trois dernières années de F. Scott Fitzgerald, curieuse de voir cela...
Ouiiiii j'avais vu ça il y a quelque temps mais il ne sera pas dans mes priorités, j'en ai encore pas mal de lui à lire avant et puis il faudrait peut-être que j'en lise au moins un de FSF avant, ce qui est prévu mais je ne sais pas quand.

_________________
Let It Be


Dernière édition par Epi le Lun 14 Juil 2014 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Stewart O'Nan - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Stewart O'Nan   Stewart O'Nan - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Stewart O'Nan
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» les gars de la marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: