Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Margaret Laurence

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:11

Mais Kenavo, il y a des mères tyranniques comme celle de Rachel. Surtout dans la mesure où s'instaure un véritable rapport de force -meme
s'il se cache sous le masque de l'affection- et que la fille cède et abdique

alors qu' elle est en total désaccord avec sa mère sur presque tout.
Moi je trouve que c'est un passage fort et bien vu dans le livre.

Meme si c'est très irritant ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:17

bix229 a écrit:
Meme si c'est très irritant ! Very Happy
je ne nie pas que de tels relations existent - je trouve qu'elle la décrit à merveille - néanmoins je dois quand même dire que ces passages étaient dur pour moi à lire parce que j'aurais voulu qu'elle se révolte (ce qui n'était pas prévu et voulu par l'auteur, d'accord Wink mais comme lectrice, je peux quand même avoir le souhait Very Happy ) et l'agacement y était parce que mon caractère est tout à fait autre Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:27

Citation :
parce que j'aurais voulu qu'elle se révolte
Mais elle se révolte! Intérieurement d'abord, avec beaucoup d'ironie , et puis concrètement. La fin de ce roman est excellente, le chantage jusqu'au bout, la mère qui dit que son coeur ne résistera pas, et Rachel qui répond froidement qu'on verra bien..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:30

Marie a écrit:
Citation :
parce que j'aurais voulu qu'elle se révolte
Mais elle se révolte! Intérieurement d'abord, avec beaucoup d'ironie , et puis concrètement. La fin de ce roman est excellente, le chantage jusqu'au bout, la mère qui dit que son coeur ne résistera pas, et Rachel qui répond froidement qu'on verra bien..
Very Happy
chez moi la révolte aurait été sur la page 10 - claqué la porte et au revoir Wink
Mais vous avez raison - c'est un roman de son temps.. et je le redis - j'ai bien aimé la lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:31

Citation :
chez moi la révolte aurait été sur la page 10 - claqué la porte et au revoir
rire
C'aurait été une courte nouvelle, écrite par Kenavo!!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:33

Marie a écrit:
Citation :
chez moi la révolte aurait été sur la page 10 - claqué la porte et au revoir
rire
C'aurait été une courte nouvelle, écrite par Kenavo!!
laugh

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:37

rire

J'adore suivre votre conversationà tous les trois
Et banco, j'ai très envie de le lire du coup...

Les rapports conflictuels mère/fille m'intéressent assez!
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:41

Je peux te l'envoyer si tu veux, Aériale! On pourrait faire une nouvelle version Aériale- Kenavo, et la mère qui fait son infarctus à la 11ème page?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:42

aériale a écrit:
rire

J'adore suivre votre conversationà tous les trois
Et banco, j'ai très envie de le lire du coup...

Les rapports conflictuels mère/fille m'intéressent assez!
Razz

ah oui.. tu en est interessée par ce sujet - ce livre pourrait te plaire.. pas seulement à cause de cet aspect - mais sa description de la relation des deux femmes est extra Very Happy


Marie a écrit:
On pourrait faire une nouvelle version Aériale- Kenavo, et la mère qui fait son infarctus à la 11ème page?
rire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 19:48

Marie a écrit:
Je peux te l'envoyer si tu veux, Aériale! On pourrait faire une nouvelle version Aériale- Kenavo, et la mère qui fait son infarctus à la 11ème page?

Razz

Mais oui...je veux bien que tu me l'envoies Marie, merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 19 Déc 2008 - 9:49

Bix s'interroge
Citation :
Je me suis inhabituellement étendu sur le récit, et j'ai peut etre eu tort.
Ah non, tu as bien fait! D'ailleurs tu brosses très bien le personnage
Citation :
Plutot solitaire, elle n'est pas très bien dans sa peau.
A 34 ans elle a des envies ou plutot des vélléités qu'elle met en veilleuse.
Elle est intelligente pourtant, sensible, lucide, mais rien d'important ne s'est produit dans sa vie. On n'a l'impression qu'elle existe, mais passivement, en spectatrice de sa vie.
Elle se rend parfaitement compte qu'elle se fait manipuler par ceux qui
sont conscients du pouvoir qu'ils exercent sur elle. Mais elle l'accepte par
manque de confiance. Par absence d'interet pour elle-meme.
Mais elle se tue littéralement à force de questions.A travers le pérpétuel monologue intérieur qu'elle nous livre, il lui arrive
de manifester son désaccord avec les autres, mais cela dépasse rarement les intentions.
Et si par hasard elle le fait, elle culpabilise aussitot, elle regrette.
"Désolée" est l'une de ses expréssions favorites et ça s'arrete là.lle vit avec sa mère, asphyxiante représentante des conventions sociales

Combien de Rachel peuvent encore exister? je suis sûre qu'il y en a plus qu'on ne croit...
Des femmes (ou des hommes, pourquoi pas Marie, oui) à la fois sans illusions face à leurs petites lâchetés, mais engluées dans leurs obligations, poursuivies par la culpabilité, qui pensent une chose et disent le contraire. En gros qu'un monde sépare entre l'imaginaire et une vie étriquée, "empêchée" comme le dit Bix.

Rachel est ainsi, attachante parce que sans concessions, qui n'hésite pas à se moquer d'elle-même! On assiste à ses monologues mi dépités, mi émerveillés, toujours très lucides au fond.
Citation :
Il doit y avoir quelque chose qui cloche dans ma façon de voir les choses
tout en se persuadant du contraire

Parfois elle s'emballe, retombe et ça fait mal.
Pourtant c'est très souvent drôle, féroce même, mais sa clairvoyance fait qu'elle n'est jamais pathétique. Au contraire on sent poindre son caractère passionné mis en sourdine par des années de conventions et de silence, et qui ne demande qu'à s'éveiller. Ce n'est donc pas une véritable paralysie car sa conscience veille et elle n'est jamais dupe d'elle-même, elle ne se ment jamais mais agit par rapport aux autres, jamais pour elle.

Quant à la mère c'est un monument! Juste assez douceureuse pour étouffer la révolte, envahissante au delà du supportable et pétrie de "ma chérie" qui tissent des maillles pour mieux piéger Rachel dans ses filets: Une vieille dame fragile et sur-protectrice que cache un monstre d'égoïsme.


Encore Merci à Marie, et Bix pour avoir ouvert ce fil sur cet auteure peu traduite en France mais encensée entre autres par Margaret Atwood qui voit ce roman comme "l'impossible communication entre les êtres", dans le postface
Citation :
Personne n'écoute personne, ou n'est incapable de comprendre ce que l'autre dit
comme note Rachel

C'est plein de justesse,de dérision et de malice, jusqu'au titre "Une divine plaisanterie"



J'aime beaucoup son constat de la fin alors je vous le mets en spoiler si vous ne voulez pas le lire avant...
Spoiler:
 

Mais lisez le! cheers
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 19 Déc 2008 - 10:34

On pouvait déjà lire un peu partout ton enthousiasme pour ce livre ces derniers jours Wink et cela me donne aussi envie de découvrir les autres livres d'elle

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 19 Déc 2008 - 18:04

Oui! cela faisait un petit moment que je n'avais été vraiment séduite par un roman (depuis Del Amo en fait) et celui-ci vaut vraiment le coup.

J'ai vu qu'e l'adaptation ciné d' Une divine plaisanterie est Rachel, Rachel, réalisé par Paul Newman et tourné avec sa femme Joanne Woodward dans le rôle principal ...
Jamais vu...j'aimerais bien le trouver en dvd Wink

Je vous rappelle que ce roman est disponible au cerclage:Profitez de l'offre de Marie!
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 19 Déc 2008 - 18:09

J'espère que ton enthousiasme sera communicatif, Aeriale !

Pour les amateurs de nouvelles - Kenavo -, une autre canadienne, que j'ai citée dans Un bon début...Judith Cowan : Plus que la vie meme, Editions
Boréal, 2005...
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 EmptyVen 19 Déc 2008 - 18:26

bix229 a écrit:
Pour les amateurs de nouvelles - Kenavo -, une autre canadienne, que j'ai citée dans Un bon début...Judith Cowan : Plus que la vie meme, Editions Boréal, 2005...
je note Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Margaret Laurence - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Laurence   Margaret Laurence - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret Laurence
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: