Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mike Leigh

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMar 28 Oct 2014 - 22:17

leigh - Mike Leigh - Page 4 Vlcsna78

Meantime (1984)

Si j'avais su ou si j'avais vu je serais peut-être bien allé au cinéma... Meantime je l'avais pris en cours de route lors d'une diffusion tv qui ne date plus d'hier. Le film identifié, il restait à le revoir.

Film de la catégorie "social anglais" ça ne suinte pas franchement la joie et l'optimiste. Un portrait d'Angleterre populaire par le biais d'une famille : papa, maman et les deux gamins plus tout à fait ados et tous sans emploi. On a aussi la tante-sœur qui s'en est mieux sortie et son mari façon classe moyenne standard qui "croit que"... ajouter les jeunes paumés du coin, comme Coxy le skinhead (Gary Oldman).

Le portrait de misère social et le constat de problème est flagrant, mais le film plutôt que de s'orienter sur un discours critique attendu s'attarde plutôt sur les complexes états de désarrois, luttes, résignation mais aussi affection. L'événement est la tentative par la tante de faire bosser le plus jeune des deux fils qui a l'air "à la masse" ou pas dégourdi du tout, Colin (Tim Roth) pour redécorer sa baraque.

Le geste est à la fois sympa et intéressé car c'est du travail au noir à un tarif plancher, le grand frère est peut-être un peu jaloux mais il est aussi choqué et protecteur. Et la pression au milieu des habituelles réactions agressive en famille ou de marginalisation avec le plus ou moins pote skin qui joue à faire peur s'accumule sur Colin jusqu'à...

Pas de grand drame scénaristique, le drame est plus quotidien, profond, désenchanté au possible. Et toutes les mauvaises réactions, les égarements, réflexes, indifférences, usures si elles sont finalement assez cruelles sont avant tout subies, donc ça fait mal. La force de certains liens, surtout le lien fraternel, est particulièrement poignante.

De petites pointes d'humour dans la familiarité des tracasseries et piques en famille, mais d'abord un film qui sonne juste et qui laisse les tensions et les ambivalences faire leur jeu.

Marquant une deuxième fois.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeDim 9 Nov 2014 - 21:52

leigh - Mike Leigh - Page 4 Vlcsna10

Life Is Sweet (1991)

Bienvenue dans la petite vie qui va comme elle va d'une famille de banlieusard et de leurs improbables amis. Tout le monde avec des styles très early 90's... mais pas tout le monde au chômage. En plus c'est une comédie. Quand même, et avec la petite musique qui va bien avec.

Certes il faut bien un peu de galères et surtout des envies de rebondir qui se baladent au point mort. Et de l'alcool et des clopes, et les blagues en dessous de la ceinture de la mère.

Humour désenchanté mais franchement beau portrait de famille lambda avec ses coups durs de fond, avec la fille anorexique et un peu paumée dans le mur. Encore de beaux portraits de chaleur familiale primaire, adossés au mur de la chambre ou en pudique glandouille au fond du jardin. Jamais on ne perd de vue, derrière la routine, la puissance et la souffrance latente ou non qui habite les personnages. Bonnes pâtes oui, mais beaux personnages.

Mélange étonnant et émouvant, pince sans rire, un peu téléphoné sans que ça pose problème. Vrai feel good movie de l'improbable quotidien ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Nov 2014 - 6:59

bande-annonce avec la petite musique :


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMar 25 Nov 2014 - 7:26

Et Mr Turner ressemble à un film qui peut être mieux que sa bande annonce ?


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMar 25 Nov 2014 - 15:15

Tu as envie de le voir?

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMar 25 Nov 2014 - 20:55

je n'aurais pas raccroché les wagons par rapport au réalisateur : le lien avec Meantime, le revoir, voir autre chose, avec juste la bande-annonce comme elle est, je me serais contenté d'un petit peut-être, mais là en fait... je suis plutôt : "il le faut !".

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeSam 6 Déc 2014 - 20:41

leigh - Mike Leigh - Page 4 Cannes10

Je confirme le "il faut", c'est qu'il n'est pas mal du tout ce Mr Turner ! On peut s'autoriser de petits regrets pour le numérique mais ils sont compensés en partie par des effets de lumières ou des reconstitutions qui ne passent pas mal du tout (bien que je ne sois toujours pas hyper enthousiaste sur ces machins là). A part ça le film est du genre classique dans sa construction.

Le gros des qualités est donc à chercher ailleurs. Un ailleurs qui n'est pas la démonstration artistique ou l'hagiographie d'un personnage connu et reconnu. Non, le film a parfois de faux airs de comédie avec ce renfrogné personnage qui se contente à l'occasion de grogner d'expressive manière. On le découvre revenant de Hollande, retrouvant sa bonne et surtout son père qui l'aide dans son travail. Puis décès du père et entre les allées et venues, son travail, sa participation distante à une vie de salon entre artistes et le rapprochement avec Mme Booth.

Toujours à griffonner dans son carnet ou à peindre, à arpenter le pays à la recherche de la lumière, la peinture lumineuse sur laquelle il souffle ou crache ressemble à un poignant exutoire à un profond mal être, une difficulté à être, à aimer aussi. Il est aussi un personnage à cheval entre un monde besogneux et pauvre (pas lui) et un monde clinquant et bien plus riche, parfois méprisant (parfois). Dans les deux heures trente du film le monde de Turner n'omettra pas quelques réalités économiques et sociales ou sur le statut de l'art. Mais pas de charge gratuite, peut-être surtout un poids supplémentaire sur le personnage (et d'autres comme le mari de Mme Booth, ex-charpentier de marine qui a construit des navires négriers).

Donc l'exutoire, la lumière, la peinture de la lumière qu'on ne comprendra pas, comme on ne comprendra pas le personnage, pouvant seulement éprouver pour lui et ressentir les incommunicabilités parfois cruelles (la bonne malade).

Un film pas moche, pas lisse, pas hyper optimiste mais pas plombant, au contraire l'affaire s'avère particulièrement vivifiante. Et les "grimaces" très présentes dans la bande-annonce ne gênent pas et sont loin d'être l'unique expression du personnage.

Allez-y !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeDim 7 Déc 2014 - 17:01

Bon. Je vais me bouger un jour pour aller le voir! sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeSam 21 Mar 2015 - 17:02

Je suis d'accord avec toi, animal, autant sur les défauts que les qualités du film. Certaines images sont époustouflantes, à la limite de l'irréel, ce qui est un choix judicieux quand on connaît le rapport de Turner avec la couleur. Pourtant, malgré tout ce que le film a pu dire ou suggérer, en fin de compte, je suis parti avec le sentiment qu'il n'avait pas saisi ou atteint le peintre. On voit un homme contempler, griffonner et peindre, mais on ne voit jamais le peintre, on ne perçoit jamais son regard. Et c'est dommage car un art visuel comme le cinéma aurait pu essayer de s'y risquer.
Bon... J'ai aussi eu beaucoup de mal à comprendre ce que baragouinait Timothy Spall, qui grognait à tout bout de champ. Vive le sous-titrage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeSam 21 Mar 2015 - 22:07

je trouve ça à la fois frustrant, c'est vrai, mais aussi intéressant d'être maintenu à distance par le film. En se contenant par les effets d'image de nous laisser croire qu'on partage un peu de la lumière qui peut l'inspirer mais pas beaucoup plus, il y a toute l'énigme du travail obsessionnel, acharné, de l'effet du geste de peindre pour celui qui l'exécute et qui laisse invariablement le spectateur dans une réalité différente.

on a ce que laisse en partage d'inspiration ou de beauté ce bonhomme hermétique, solitaire à sa manière, égoïste ? en tout cas imparfait. ce décalage entretenu pose aussi la question du rapport à l'oeuvre (de ce qui en est accessible ou vrai, pourquoi pas indépendamment du peintre).

mais avec l'académisme relatif du film ça fait un effet assurément étrange.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeLun 6 Avr 2015 - 12:19

leigh - Mike Leigh - Page 4 X95010

Career Girls

Marie a écrit:
Ils sont souvent un peu surprenants ou même  agaçants au début, les personnages de Mike Leigh, et puis on entre dans l'histoire, et on en ressort tout ému..
Dans ce film, il s'agit de retrouvailles après 6 ans. Deux filles qui ont cohabité. Une pleine de tics, couverte d'eczéma  qui traduit son mal être, et une autre , dont les paroles se bousculent , une fausse agressive, une occasion de retrouver Katrin Cartlidge. Elles se sont perdues de vue, elles se sont beaucoup modifiées physiquement, mais n'ont bien sûr absolument pas changé.

Ou comment se trouver au moins partiellement une place dans la vie ne change pas grand chose. A part qu'elles sont moins nerveuses, quoi qu'un stress sous-jacent soit bien rendu, elle n'ont effectivement pas beaucoup changé, surtout elles n'ont pas oublié. Les histoires de fac et leurs rencontres avec quelques bras cassés, et surtout pas leur amitié, le fait que toutes déglinguées, gentiment jetés et parfois insupportables qu'elles soient elles ont trouvé avec l'autre un morceau d'elles-mêmes.

Et il est malin Mike Leigh à faire jouer les changements de balance entre ces deux personnalités et à ne pas oublier les pointes d'agacements. Ils se sont sans doute tous bien marrés à reconstituer cette période Cure et puis parce que le film est marrant (les visites d'appartements valent le coup !) mais il n'est pas que ça. Assez abrasif quand il retrouve de bien dures réalités avec d'autres manières d'être sorti(e)s de cette non période de transition que sont les années de fac, il n'en est que plus émouvant dans sa manière de faire vivre ce lien amical très fort.

Et puis ces deux actrices sont épatantes et leur duo irrésistible. Super chouette film qui n'oublie pas d'être smooth.

(Un rien branché sur la musique d'ascenseur mais on pardonne très très facilement).



_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 17:41

colimasson a écrit:
Mouais, tout ça ne m'enchante guère... on attend les cobayes volontaires pour tester le film les premiers...
En attendant, une nouvelle peinture, toujours inspirée du bled...

leigh - Mike Leigh - Page 4 Turner10
Lac Léman avec la Dent d’Oche, vue des hauts de Lausanne

je l'ai vu aujourd'hui à mon ciné club, j'ai aimé, superbes couleurs et paysage, beau jeu d'acteur, timothy Spall en fait beaucoup mais cela ne m'a pas géné avec l'exageration de son caractère grognon et ses couinement de goret, Turner est qualifié de pré-impressionniste, interessante vision dans le film de l'apparition de la revolution industrielle avec l'arrivée des machines à vapeur bateaux et chemin de fer, de la photographie (en noir et blanc encore)..Vraiment le film est bon et on fini par aimer ce personnage profondement humain et la description des mentalités de l'époque, image pas tres reluisante de la Reine Victoria jeune et de l'académie des peintres anglais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 22:06

pas la peine de redonner l'adresse du fil Mike Leigh qui est juste au-dessus ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 22:54

animal a écrit:
pas la peine de redonner l'adresse du fil Mike Leigh qui est juste au-dessus ?

je l'avais pas vu, qu'est ce que je dois faire..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitimeMer 11 Nov 2015 - 23:03

y laisser un mot sur le film pardi ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




leigh - Mike Leigh - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mike Leigh   leigh - Mike Leigh - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mike Leigh
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mike Brant : cherche 4 partitions
» -Margarit.aa* Créations. (a)
» Mike BRANT
» One of the last Five O' Niner ; Mike Reuter B/509

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: