Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Paul Valéry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sigismond
Agilité postale


Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Dim 29 Déc 2013 - 1:57

Magnifique, je médite là-dessus cette nuit, chaque phrase cèle son inattendu, et son inentendu ailleurs.

L'amateur de poèmes (publié dans recueil de vers anciens):



Si je regarde tout à coup ma véritable pensée, je ne me console pas de devoir subir cette parole intérieure sans personne et sans origine ; ces figures éphémères ; et cette infinité d’entreprises interrompues par leur propre facilité, qui se transforment l’une dans l’autre, sans que rien ne change avec elles. Incohérente sans le paraître, nulle instantanément comme elle est spontanée, la pensée, par sa nature, manque de style.

Mais je n’ai pas tous les jours la puissance de proposer à mon attention quelques êtres nécessaires, ni de feindre les obstacles spirituels qui formeraient une apparence de commencement, de plénitude et de fin, au lieu de mon insupportable fuite.

Un poème est une durée, pendant laquelle, lecteur, je respire une loi qui fut préparée : je donne mon souffle et les machines de ma voix ; ou seulement leur pouvoir, qui se concilie avec le silence.

Je m’abandonne à l’adorable allure : lire, vivre où mènent les mots. Leur apparition est écrite. Leurs sonorités concertées. Leur ébranlement se compose, d’après une méditation antérieure, et ils se précipiteront en groupes magnifiques ou purs, dans la résonance. Même des étonnements sont assurés : ils sont cachés d’avance, et font partie du nombre.

Mû par l’écriture fatale, et si le mètre toujours futur enchaîne sans retour ma mémoire, je ressens chaque parole dans toute sa force, pour l’avoir indéfiniment attendue. Cette mesure qui me transporte et que je colore, me garde du vrai et du faux. Ni le doute ne me divise, ni la raison ne me travaille. Nul hasard, — mais une chance extraordinaire se fortifie. Je trouve sans effort le langage de ce bonheur ; et je pense par artifice, une pensée toute certaine, merveilleusement prévoyante, — aux lacunes calculées, sans ténèbres involontaires, dont le mouvement me commande et la quantité me comble : une pensée singulièrement achevée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 58

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Dim 29 Déc 2013 - 11:09

Oui, Sigismond, ce texte de Paul Valéry est en tous points remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Dim 29 Déc 2013 - 12:06

Être amateur de poèmes, c'est quelque chose. Encore, il faut l'écrire.

J'apprécie particulièrement l'ensemble de l'extrait. Toutefois, je retiens ce passage :

Citation :
Un poème est une durée, pendant laquelle, lecteur, je respire une loi qui fut préparée : je donne mon souffle et les machines de ma voix ; ou seulement leur pouvoir, qui se concilie avec le silence.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 58

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Dim 29 Déc 2013 - 18:01

Paul Valéry avait le don de théoriser l'acte d'écrire. "La dictée de l'inconscient" chère aux surréalistes, ne l'enthousiasmait guère. Un vers conquis avait plus de prix à ses yeux qu'un vers donné (car il se méfiait beaucoup de l'inspiration).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Lun 9 Juin 2014 - 16:32

Si la perfection existait en l'art poétique, sans conteste, je choisirais ce poème pour l'illustrer ...




Les Vaines Danseuses



Celles qui sont des fleurs légères sont venues,
Figurines d’or et beautés toutes menues
Où s’irise une faible lune ... Les voici
Mélodieuses fuir dans le bois éclairci.



De mauves et d’iris et de nocturnes roses
Sont les grâces de nuit sous leurs danses écloses.
Que de parfums voilés dispensent leurs doigts d’or !
Mais l’azur doux s’effeuille en ce bocage mort
Et de l’eau mince luit à peine, reposée
Comme un pâle trésor d’une antique rosée
D’où le silence en fleur monte ... Encor les voici
Mélodieuses fuir dans le bois éclairci.
Aux calices aimés leurs mains sont gracieuses;
Un peu de lune dort sur leurs lèvres pieuses
Et leurs bras merveilleux aux gestes endormis
Aiment à dénouer sous les myrtes amis
Leurs liens fauves et leurs caresses ... Mais certaines,
Moins captives du rythme et des harpes lointaines,
S’en vont d’un pas subtil au lac enseveli
Boire des lys l’eau frêle où dort le pur oubli.



(Extrait de "Album de vers anciens", in Poésies/ NRF/ Poésie Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale


Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Mar 10 Juin 2014 - 1:31

Constance a écrit:
Si la perfection existait en l'art poétique, sans conteste, je choisirais ce poème pour l'illustrer ...

Très bon choix en ce qui concerne l'auteur, Paul Valéry, là je te rejoints complètement, peut-être un peu dubitatif en ce qui concerne ce poème-ci, même s'il est plus sublime que simplement exquis, ne serait-ce qu'à raison de sa métrie si particulière (mais ce n'est, Constance, qu'un pauvrissime avis !).

La perfection, si elle existe ? Chez Valéry sans doute on y atteint, peut-être peut-on aussi la rencontrer, pour ce qui est de la poésie d'expression française, en trifouillant dans les poèmes de Stéphane Mallarmé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature


Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Jeu 24 Mar 2016 - 20:27

Je suis en train de parcourir la poésie de Valéry. Et je suis partagé. J'ai un peu de mal à accrocher, en dépit de son utilisation de la prosodie, que j'apprécie particulièrement. Je trouve qu'il utilise trop souvent le rejet, et ça me hache trop la lecture. Je n'ai pas encore eu de coup de coeur dans ses productions, mais je n'en ai pas lu beaucoup pour l'instant.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Paul Valéry   Sam 13 Aoû 2016 - 16:55

"Le caractère actif d' une oeuvre dépend de son lecteur, le mouvement de la création devant se reproduire à nouveau
chaque fois qu' elle offre à lui l' occasion d' un plaisir - travail actif - au lieu de lui proposer une jouissace passive."

Paul Valéry.
Cité par Enrique Vila Matas in "Chet Baker pense à son art."

Le poète mexicain Octavio Paz va plus loin.

"Chaque lecteur est un autre poète, chaque poème, un autre poème.

Ouvert ou fermé, le poème exige l' abolition du poète qui l' a écrit et la naissance du poète qui le lit."

Octavio Paz : Courant alternatif

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paul Valéry   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Valéry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Paul Valéry
» Paul Watson pirate des mers pour combattre les bateaux tueurs de baleines...
» JEAN PAUL II
» Bloody Sunday de Paul Greengrass (2002)
» Paul Newman....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: