Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sasa Stanisic [Allemagne]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeLun 8 Sep 2008 - 19:01

Sasa Stanisic

Sasa Stanisic [Allemagne] Stanis10

J'ai un peu hésité à le classer mais comme il vit en Allemagne et écrit en allemand je lui place son fil ici.

Son père est serbe, sa mère bosniaque. Sasa Stanisic est né en 1978.
En 1992, à quatorze ans, Saša Stanišic accompagne ses parents en fuite en Allemagne, alors que commence le terrible conflit yougoslave.
Dramaturge, poète, nouvelliste, il publie Le Soldat et le gramophone.

Vous êtes bosniaque, vous écrivez en allemand, vous parlez anglais, vous comprenez le français…
Et je maîtrise un peu le russe aussi... Je suis arrivé en Allemagne à quatorze ans, en octobre 1992. Pendant les deux premières années, j’écrivais en serbo-croate et je me traduisais. Un jour, un professeur m’a demandé d’imaginer un poème en allemand. A partir de ce jour-là, c’est devenu ma langue.

Vous êtes donc un écrivain allemand ?
Je suis journaliste. "Le Soldat et le gramophone" est mon premier roman, mais j’ai publié des nouvelles en Allemagne. J’écris aussi pour le théâtre. Disons que je suis un écrivain allemand… qui vient d’ailleurs.(source : site Hachette)


Dernière édition par coline le Lun 8 Sep 2008 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeLun 8 Sep 2008 - 19:27

Le soldat et le gramophone

A l'heure où d'autres Parfumés vont s'enthousiasmer pour l'écriture de Jean Baptiste del Amo, voici celle qui me fait complètement craquer ...toute baignée de poésie et de tendresse...

Echantillons (je suis en train de lire ce roman):

"Aucun mort ne saurait être aussi peu en vie que grand'père Rafik.
Les morts sont bien assez seuls dans leur terre, pourquoi laisse-t-on jusqu'au souvenir de grand'père Rafik se dissoudre dans la solitude?
[...]
Maman, tu lui ressembles à grand-père Rafik? [...] Comme grand-père, il était comment?
[...] Tu n'as pas eu de grand-père Aleksandar, il n'était que tristesse, un océan de tristesse. Il portait le deuil de son fleuve et de sa terre. Il se mettait à genoux, grattait cette terre qui était sienne jusqu'à s'en briser les ongles, et à s'abîmer les doigts jusqu'au sang. Il caressait l'herbe, la reniflait, et pleurait dedans comme un tout-petit enfant.
[...]
Je regarde ma mère avec mille questions dans les yeux. Elle m'a chanté le chant de l'océan de tristesse, comme si elle s'y était entraînée depuis le jour où il s'est noyé."

...............................................................................................

"Mon père me réveille seulement quand il y a une catastrophe, sinon c'est maman qui pose un baiser sur mes cheveux. Papa ne m'embrasse jamais, c'est un principe. Entre hommes, s'embrasser n'est pas chose facile.
Il s'assied sur le bord de mon lit. Je me redresse. Et nous voici assis tous les deux. Papa, je te regarde comme on regarde quelqu'un quand on écoute ce qu'il dit, tu vois, je ne me lève pas, ce serait bien si tu me disais maintenant tout ce que je sais déjà, si tu m'expliquais ce que je sais déjà, mais qui ne sera complet que quand le père l'aura dit et expliqué à son fils. Tout cela, je ne led is pas, et mon père ne dit rien lui non plus. C'est ainsi que nous nous parlons. C'est souvent ainsi que nous nous parlons."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeLun 22 Sep 2008 - 23:41

Le soldat et le gramophone

Comment expliquer le charme qu’a ce roman largement autobiographique, mais nourri aussi de l’imaginaire et de la poésie (voire du lyrisme) de son auteur ?

Le héros, Aleksandar, est en quelque sorte l'alter ego de Saša Stanišic. Un enfant qui mène une vie heureuse et simple, près de Višegrad en Yougoslavie, juste avant que le pays n’explose et meure.
Le récit commence par la mort et l’enterrement du grand-père Slavko. Ce grand-père qui fascine l’enfant par ses récits légendaires du communisme et parce qu’il fait d’Alexandar un magicien.

"En portant le chapeau et en brandissant ta baguette, tu seras le plus puissant magicien du possible et de l'impossible dans l'ensemble des Etats non-alignés"

Hélas, à la première utilisation, la baguette magique va s’avérer inefficace :elle ne réveillera pas grand-père après sa crise cardiaque.
Alors Aleksandar fait une promesse : "une promesse d'histoires (...), une promesse toute simple : ne jamais arrêter de raconter".

C’est alors que la guerre fait irruption dans le pays. Aleksandar va raconter…
« Dehors, un mariage et ses Klaxons avaient succédé au silence. ». Aleksandar a perçu ainsi l'entrée des soldats serbes dans sa ville bosniaque en 1992.
C’est à travers ses yeux d’enfant que se construit le récit des événements.
«Les mères venaient tout juste de nous appeler pour le dîner en chuchotant, et des soldats ont pris l’immeuble d’assaut, ils ont demandé ce qu’on mangeait et se sont attablés à côté de nous autour des tables en agglo installées dans la cave.»

Un soldat répare le gramophone du grand-père avec le canon de son fusil, d’autres jouent à la Game Boy, une femme est violée, l’école est en ruine, la jolie petite amie musulmane Asija, a tout perdu …
L’inquiétude et les interrogations ne sont pas absentes mais Alexsandar continue de jouer…

«Nous autres enfants, nous préférons l'«artillerie» aux «projectiles lourds». C'est Edin qui imite le mieux les tirs de l'artillerie et l'aboiement des fusils-mitrailleurs. Chaque équipe veut l'avoir quand, dans la cave, nous jouons à l'artillerie.»

Juste après encore, viennent les questions qui font comprendre à Aleks qu’il est « une chose vague », de mère bosniaque, mais de père serbe.

"Dans la rue, un garçon m'a traité de bâtard. Il prétend que ma mère a empoisonné mon sang serbe".

Cela sauve un temps la famille de porter un nom serbe, "un nom parfait"…Beaucoup ont disparu "parce qu'ils n'avaient pas le nom qu'il faut"
Mais le temps de l’exil est venu. La famille part en Allemagne an abandonnant tout.
Le temps passe.
"Quand on me demande d'où je viens, je dis que c'est une question compliquée parce que je viens d'un pays qui n'existe plus à l'endroit où j'ai vécu."

Aleksandar pense à son pays, à sa rivière la Drina, à la famille restée là-bas, au grand-père Slavko, à Asija ... Il lui écrit sans qu'il y ait jamaisde réponse…

La guerre s’achève et Aleksandar revient à Visegrad avec l’espoir de retrouver tout ce qui lui a tant manqué …

Sasa Stanisic ne fait pas le récit pathétique de la triste histoire d’un enfant au cœur de la guerre. Il ne cherche pas à faire pleurer. Son récit est drôle et souvent émouvant, il a la fraîcheur et la sensibilité de l’enfance. Mais dans ce qui n’est pas dit, dans ce qui se devine, se lit entre les lignes, on mesure bien l’ampleur du drame relaté sans aucun jugement.

« J’adore ce livre. C’est drôle, sensible, audacieux et tout sonne juste. Qu’elle est bienvenue cette voix qui s’élève parmi les grands ! Saša Stanišic. Ou Sasha Stanishitch. Nous ferions mieux d’apprendre à prononcer son nom car il est là pour longtemps. »
Colum McCann

Saša Stanišic a été, début 2008, le plus jeune lauréat du prix Adalbert von Camisso. On a apprécié son «roman tragicomique, aux accents burlesques, sur une enfance remarquable dans une époque exceptionnelle», qui «enrichit la littérature allemande».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeJeu 25 Sep 2008 - 12:27

coline a écrit:
Le soldat et le gramophone

Comment expliquer le charme qu’a ce roman largement autobiographique, mais nourri aussi de l’imaginaire et de la poésie (voire du lyrisme) de son auteur ?
Tu y parviens parfaitement Coline! Wink

J'ai lu ton post et ai très envie de le lire...
Cela ne saurait tarder car il fait partie de la liste (cercle copines) que nous devons découvrir à tour de rôle...

Citation :
Sasa Stanisic ne fait pas le récit pathétique de la triste histoire d’un enfant au cœur de la guerre. Il ne cherche pas à faire pleurer. Son récit est drôle et souvent émouvant, il a la fraîcheur et la sensibilité de l’enfance. Mais dans ce qui n’est pas dit, dans ce qui se devine, se lit entre les lignes, on mesure bien l’ampleur du drame relaté sans aucun jugement.
miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeJeu 25 Sep 2008 - 16:00

Oh...Lisez-le ce roman...Il a une grâce si particulière... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeJeu 25 Sep 2008 - 19:14

Je suis en train de le lire ; il m'évoque les films d'Emir Kusturica : humour féroce, musiques tonitruantes et scènes un peu loufoques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeJeu 25 Sep 2008 - 23:54

kathel a écrit:
Je suis en train de le lire ; il m'évoque les films d'Emir Kusturica : humour féroce, musiques tonitruantes et scènes un peu loufoques...

IL y a de ça, c'est vrai...content
Mais pas seulement...C'est un peu moins déjantétout de même que du Kusturica...

Plus je repense à ce livre...Plus je l'aime...Je viens y retrouver pour les relire de délicieux passages... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 9:46

coline a écrit:

IL y a de ça, c'est vrai...content
Mais pas seulement...C'est un peu moins déjantétout de même que du Kusturica...
Oui, pas seulement... en progressant dans ma lecture, je m'en rends compte ! content Très belle écriture, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 10:25

kathel a écrit:
coline a écrit:

IL y a de ça, c'est vrai...content
Mais pas seulement...C'est un peu moins déjantétout de même que du Kusturica...
Oui, pas seulement... en progressant dans ma lecture, je m'en rends compte ! content Très belle écriture, en tout cas !

Je suis contente de partager avec toi ce bonheur de lecture...J'espère que d'autres Parfumés y céderont...
Il me semble que Bellonzo avait aussi envie de le lire...Et Aériale...Et ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 12:03

Et moi ! Ce roman me tente beaucoup woohoo
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeSam 27 Sep 2008 - 21:06

sentinelle a écrit:
Et moi ! Ce roman me tente beaucoup woohoo

Laisse-toi tenter alors... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 17:23

ça y est, j'ai terminé enchantée ce roman !
Je l'ai trouvé très original, très riche, il donne envie d’en relire des passages dès la dernière page tournée. Il est extrêmement inventif, tant du point de vue de la langue que de celui des histoires qui s’enchaînent sans laisser au lecteur le temps de souffler. Je trouve que l’auteur est un véritable conteur.

Son personnage principal, Aleksandar, jeune garçon puis jeune homme né de père serbe et de mère bosniaque dans une Yougoslavie en plein conflit, évolue dans une atmosphère parfois loufoque et tragique, sur fond de musiques tsiganes, comme dans un film d’Emir Kusturica : un mari trompé se met en rage parce que son rival l’a battu à un jeu vidéo, de nouveaux WC sont inaugurés, un mariage tourne au drame, un autobus glisse sur un lac gelé, la guerre est représentée par un match de foot entre parties ennemies… Il y a sa rivière, la Drina, qui est un personnage à part entière, du grand-père qui s’y noie un soir de beuverie au silure tiré de l’eau et portant barbe et lunettes !

Mais ce n’est pas que cela, le narrateur est souvent nostalgique, écrivant ou lisant des lettres émouvantes de personnes perdues de vue, essayant de cacher la douleur de l’exil, retrouvant ses dessins d’enfant inachevés.
Il faut s’accrocher à certains passages, sans fil conducteur apparent pour nous guider, mais la magie, c’est que plus on avance dans la lecture, plus on adore ce roman, et que le fil est retrouvé soudain. Aleksandar établit des listes de tout ce qui lui manque de Visegrad, la ville dévastée de son enfance, enfance qu’il qualifie d’inachevée, enfance où il aurait voulu être le magicien du possible et de l’impossible, et surtout il raconte, pour tenir la promesse faite à son grand-père de ne jamais arrêter de raconter. Pour le plus grand bonheur du lecteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 17:52

kathel a écrit:
Je trouve que l’auteur est un véritable conteur.
Mon amie et l'auteur ont la même langue maternelle - mais les deux vivent entre temps dans d'autres langues. En lisant le roman de Sasa, ma copine m'a dit - bien qu'elle le lisait dans la langue qu'il a choisi pour s'exprimer - l'allemand - elle pensait tout au long de la lecture de se retrouver dans sa propre langue maternelle.. l’impression qu'il a gardé son "rythme" de la langue maternelle est tellement forte dans ce roman Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 16:10

Je salive déjà et il ne me reste plus qu'à démarrer... En plus il a une tête vraiment sympa!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitimeVen 10 Oct 2008 - 16:17

markofr a écrit:
Je salive déjà et il ne me reste plus qu'à démarrer... En plus il a une tête vraiment sympa!

On dirait un gamin avec une tête très sympathique c'est vrai... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sasa Stanisic [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Sasa Stanisic [Allemagne]   Sasa Stanisic [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sasa Stanisic [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» au sujet de l'attentat commis en Allemagne...
» Camps de Buchenwald, Dora et ses kommandos
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: