Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Enrique Vila-Matas [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 11 Mai 2013 - 21:45

GrandGousierGuerin a écrit:
Tu m'as convaincu shanidar !
Et hop dans la LAL Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Smileys-basketball-358582

je pense que je vais me faire un planning de lecture pour essayer de découvrir de manière la plus chronologique possible l'œuvre de cet étonnant littérateur !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Mai 2013 - 9:32

shanidar a écrit:
Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Vilama10 abrégé d'histoire de la littérature portative (1985)

Absolument génial, jubilatoire, extrêmement drôle et intelligent !

Si vous voulez en savoir plus sur la littérature portative, si vous êtes curieux de découvrir la société secrète des shandys,
Si vous n'avez rien contre les artistes des années 20, de Duchamp à Larbaud en passant par Cendrars,
Si vous avez un certain penchant pour la folie et pour
l'absurde
Ainsi que pour l'histoire littéraire que l'on ne connait pas peut-être parce qu'elle s'invente au fil de la plume de Vila-Matas : ce livre est pour vous !

Vila-Matas se joue des situations, des coïncidences et des hasards, il joue avec les codes de la fiction et de la biographie, de l'exégèse et du mentir-vrai. Il croise les genres et les gens, invite à la même table Aleister Crowley, Gustav Meyrinck et Louis-Ferdinand Céline (cherchez le traître !!). Il donne à son livre un tour à la fois irrévérencieux, jovial et respectueux (peut-être même nostalgique et quasiment idolâtre). On sent à chaque page l'amour et l'envie, le plaisir et l'élan d'un écrivain parlant de ceux qui l'ont formés, éduqués, fait grandir ! Quel plaisir de lire un auteur qui ausculte la littérature en s'amusant à la déformer et qui donne irrésistiblement envie de se replonger dans les écrits volages, usurpés, facétieux et poétiques de toute une génération !

Joyeux, loufoque et volubile = shandy !!

Tout simplement : Génial !

(j'ajoute que je serai très curieuse de lire d'autres passages de ton travail sur Vila-Matas, jack-hubert bukowski...)

ça c'est de l'enthousiasme, et ça titille la curiosité.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeJeu 16 Mai 2013 - 8:22

shanidar a écrit:
(j'ajoute que je serai très curieuse de lire d'autres passages de ton travail sur Vila-Matas, jack-hubert bukowski...)

Ouf, hahaha! :) Mon travail présente surtout la perspective prospective de décoder certaines clés à l'oeuvre dans les écrits de Vila-Matas. Il faut connaître un peu le parcours des auteurs que Vila-Matas nous cite pour mieux comprendre ce dont il est question.

Je vous fais tout de même cadeau d'autres extraits de mon travail :

Citation :
Dans la collection «Titres» de la maison d’édition Christian Bourgois, le deuxième ouvrage publié de la plume d’Enrique Vila-Matas – Enfants sans enfants – porte sur l’œuvre de Franz Kafka. Une recherche rapide sur Internet nous permet de citer l’apparition du mot «odradek» dans une nouvelle de Kafka, «Le souci du père de famille». Afin de mieux citer la tournure d’esprit de Vila-Matas dans le choix de son titre, nous pouvons lire l’avant-dernière phrase de la nouvelle : «Faut-il donc penser qu’un jour, traînant après lui ses bouts de fil, il dégringolera encore l’escalier sous les pieds de mes enfants et petits-enfants? ». Pour mieux revenir au cœur du propos d’Abrégé […], l’entretien d’une œuvre portative tenant tout juste dans une mallette légère passe également par la fonction d’une «machine célibataire» [AHLP, 15] et les caractéristiques considérées shandys : «esprit d’innovation, sexualité extrême, absence totale de grand dessein, nomadisme infatigable, coexistence tendue avec la figure du double, sympathie à l’égard de la négritude, tendance à cultiver l’art de l’insolence.» [AHLP, 15-16].

[...]

Parmi ce fourmillement dynamique de références, Marcel Duchamp et Walter Benjamin inaugurent la quête d’une première œuvre littéraire publiée par Enrique Vila-Matas. Concentrons-nous sur l’essentiel de ce qui peut annoncer des points de fuite éventuels. Marcel Duchamp incarne la peinture et/ou la photo éclatée d’une époque. Rapidement, il peut nous permettre de tracer un parallèle avec Marguerite Duras et Marcel Cerdan, le boxeur dont la chanteuse Édith Piaf était éperdument amoureuse. Tout en appartenant à l’Oulipo – Ouvroir de littérature potentielle –, Marcel Duchamp confirme un sentier également emprunté par Georges Perec. Dans un registre distinct, Walter Benjamin se concentre sur le mode théorique. Par ailleurs, il n’en reste pas moins à un instantané photographique. Nous connaissons surtout les trois tomes des Œuvres, ouvrage de critique littéraire conçu par ce dernier. Nombre de références y sont puisées avec maestria par Enrique Vila-Matas. En contrepoint d’une éventuelle représentation, le deuxième tome des Œuvres traite de Franz Kafka comme sujet littéraire. Ironiquement, le sous-titre mentionne «Pour le dixième anniversaire de sa mort» et il est question de Potemkine – comme par hasard – qui aurait souffert de dépression. Plus tard, nous y traitons d’Odradek, de famille et de l’enfance de Kafka. Plus tôt dans ce même tome et lors de quelques passages disséminés dans les deux premiers tomes, le cas Robert Walser est traité. Il est parfois connu des amateurs de l’œuvre de Kafka qu’il admirait les prouesses de Robert Walser. La figure du Docteur Pasavento, largement inspirée par Robert Walser, est tout de même mâtinée par l’influence de Franz Kafka. Nous assistons, par ce processus de création, à un dédoublement de la genèse de l’œuvre de Vila-Matas.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Mai 2013 - 21:46

J'ai commencé à lire le Docteur Pasavento et, justement, j'ai l'impression que la majeure partie de ce roman constitue en une suite de citations et de références à d'autres écrivains... jemetate y aurait-il très peu de Vila-Matas là-dedans ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 18 Mai 2013 - 23:48

colimasson, dès le moment que tu considères Enrique Vila-Matas comme un chroniqueur et essayiste des théories littéraires, un vrai amateur de ce qui se fait de bonne littérature, tu pourras alors apprécier la virtuosité de ses clins d'oeil. Il a son regard particulier de la littérature et un tel travail dans l'élaboration des histoires qu'il confectionne... il est très moderne dans ce qu'il amène comme propos à la littérature.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 15:54

[quote="jack-hubert bukowski"]colimasson, dès le moment que tu considères Enrique Vila-Matas comme un chroniqueur et essayiste des théories littéraires, un vrai amateur de ce qui se fait de bonne littérature, tu pourras alors apprécier la virtuosité de ses clins d'oeil. Il a son regard particulier de la littérature et un tel travail dans l'élaboration des histoires qu'il confectionne... il est très moderne dans ce qu'il amène comme propos à la littérature.[/q

Vila Matas est un excellent écrivain et il séduit son lecteur grace à ses personnages et son style. Mais il apporte un plus à ceux qui connaissent ce dont il parle. Vila Matas lit beaucoup lui-meme et ses lectures sont pointues. Je pense personnellement avoir apprécié Bartleby et Cie, parce que comme lui j' aimais ces écrits si particuliers que sont Bartleby ou Wakefield...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 21:44

bix229 a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
colimasson, dès le moment que tu considères Enrique Vila-Matas comme un chroniqueur et essayiste des théories littéraires, un vrai amateur de ce qui se fait de bonne littérature, tu pourras alors apprécier la virtuosité de ses clins d'oeil. Il a son regard particulier de la littérature et un tel travail dans l'élaboration des histoires qu'il confectionne... il est très moderne dans ce qu'il amène comme propos à la littérature.

Vila Matas est un excellent écrivain et il séduit son lecteur grace à ses personnages et son style. Mais il apporte un plus à ceux qui connaissent ce dont il parle. Vila Matas lit beaucoup lui-meme et ses lectures sont pointues. Je pense personnellement avoir apprécié Bartleby et Cie, parce que comme lui j' aimais ces écrits si particuliers que sont Bartleby ou Wakefield...

Oui, il me manque sans doute la connaissance de la plupart de ses références littéraires.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 25 Mai 2013 - 9:25

colimasson a écrit:
bix229 a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
colimasson, dès le moment que tu considères Enrique Vila-Matas comme un chroniqueur et essayiste des théories littéraires, un vrai amateur de ce qui se fait de bonne littérature, tu pourras alors apprécier la virtuosité de ses clins d'oeil. Il a son regard particulier de la littérature et un tel travail dans l'élaboration des histoires qu'il confectionne... il est très moderne dans ce qu'il amène comme propos à la littérature.

Vila Matas est un excellent écrivain et il séduit son lecteur grace à ses personnages et son style. Mais il apporte un plus à ceux qui connaissent ce dont il parle. Vila Matas lit beaucoup lui-meme et ses lectures sont pointues. Je pense personnellement avoir apprécié Bartleby et Cie, parce que comme lui j' aimais ces écrits si particuliers que sont Bartleby ou Wakefield...

Oui, il me manque sans doute la connaissance de la plupart de ses références littéraires.

Et pourtant, j'ai apprécié Bartleby et cie sans avoir eu la référence primaire de l'oeuvre de Melville. Vila Matas est passionné dans ce qu'il évoque. Ça nous donne le goût d'en apprendre plus à propos de la littérature.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Mai 2013 - 21:44

En fait, tu as raison. Je me suis finalement laissée charmer par le bavardage et les digressions littéraires de Vila-Matas. Pas très convaincue au début, je me suis laissée prendre au jeu sans le remarquer. Et en plus, j'ai terriblement envie de lire Robert Walser et Emmanuel Bove dont il a si bien parlé dans Docteur Pasavento...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Mai 2013 - 8:54

colimasson a écrit:
En fait, tu as raison. Je me suis finalement laissée charmer par le bavardage et les digressions littéraires de Vila-Matas. Pas très convaincue au début, je me suis laissée prendre au jeu sans le remarquer. Et en plus, j'ai terriblement envie de lire Robert Walser et Emmanuel Bove dont il a si bien parlé dans Docteur Pasavento...

Tu t'es donc laissée séduire par les fragrances de Vila-Mitas dentsblanches
Et tout comme sur Parfums, tu te laisses tenter par de nouveaux auteurs sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Mai 2013 - 21:40

GrandGousierGuerin a écrit:
colimasson a écrit:
En fait, tu as raison. Je me suis finalement laissée charmer par le bavardage et les digressions littéraires de Vila-Matas. Pas très convaincue au début, je me suis laissée prendre au jeu sans le remarquer. Et en plus, j'ai terriblement envie de lire Robert Walser et Emmanuel Bove dont il a si bien parlé dans Docteur Pasavento...

Tu t'es donc laissée séduire par les fragrances de Vila-Mitas dentsblanches
Et tout comme sur Parfums, tu te laisses tenter par de nouveaux auteurs sourire

Oui, c'est bien malheureux, comme si j'en avais déjà pas suffisamment comme ça à lire...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 10:32

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Vilama12 imposture

Trois personnages sont mis en scène (c'est vraiment de cela dont il s'agit) : un médecin psychiatre tyrannique et peu fiable, son jeune secrétaire aux fantasmes variés et quelque peu pervers, un inconnu amnésique dont on ne sait s'il s'agit d'un vrai intellectuel ou d'un faussaire. Le lieu : un asile psychiatrique.
La question : qui est le fou ?

Voilà comment pourrait se résumer ce court roman mélange aventureux et savoureux de fausse réalité et de fiction réelle. L'idée n'est pas tant de raconter une histoire (comme dans le magistral La Méprise de Nabokov qui reprend en partie l'idée d'utiliser une fausse identité) que de jouer avec les codes du récit et de montrer comment se construit une narration, comment l'écrivant la détourne, la déforme et nous séduit.

Ce pourrait être léger ou un exercice de style sans profondeur, si Enrique Vila-Matas ne possédait une plume capable de capter totalement l'attention du lecteur. Certaines descriptions de personnages sont sidérantes de justesse et de créativité, en quelques mots le personnage est là, présent, connu et il s'agit alors de l'utiliser comme une marionnette parfaitement reconnaissable dont on casse un ressort pour la mettre en danger.

C'est brillant sans être clinquant, intelligent et ludique.

Un plaisir léger mais durable !

(J'ajoute que ce roman, l'un des premiers de Vila-Matas ne croule pas sous les références littéraires et qu'il se lit comme une enquête policière, ce n'est pas un chef-d'œuvre, mais ce livre donne déjà une belle idée de la manière dont l'auteur se joue de la fiction et de la réalité à l'intérieur d'un récit.)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 11:21

Ça donne envie même si je redoute que tu n'en révèles trop en évoquant la fausse identité d'un des personnages (bon ok le titre est explicite) ... Je le note.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 19:54

Marko a écrit:
Ça donne envie même si je redoute que tu n'en révèles trop en évoquant la fausse identité d'un des personnages (bon ok le titre est explicite) ... Je le note.

Peut-être as-tu lu trop vite Marko car je ne parle pas de la fausse identité d'un personnage mais plutôt du trouble que crée un amnésique dont personne ne sait (et peut-être pas même lui) s'il est un ancien professeur proche de la phalange espagnole ou un typographe légèrement bandit. Et c'est bien ce trouble qui donne toute sa saveur au récit.

De plus, je ne crois pas avoir révélé la véritable identité du personnage (d'ailleurs je serai curieuse de connaitre le ressenti d'autres lecteurs à propos de ce personnage : faussaire ou pas)... parce que de toute façon la question de cette possible imposture n'est qu'un prétexte pour parler de bien d'autres impostures (et en particulier de celle de l'écrivain). Nous ne sommes pas dans une construction narrative classique où le récit tiendrait lieu de focale principale mais bien dans des relations transversales qui ouvrent sur d'autres dimensions ; la question de l'identité touchant de près ou de loin tous les personnages représentés et même les instances extérieures (narrateur, lecteur...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 19:59

Ce Vila-Matas m'intrigue ...
D'ailleurs j'intrigue pour me procurer à peu de frais un exemplaire dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Contenu sponsorisé




Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Enrique Vila-Matas [Espagne]   Enrique Vila-Matas [Espagne] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Enrique Vila-Matas [Espagne]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Barcelone (Espagne)
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Chats errants en Espagne
» Coquinas ou tellines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: