Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Benoite Groult

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2082
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Benoite Groult   Dim 14 Sep 2008 - 21:57




Source l'annuaire au feminin

Son parcours, ses oeuvresÉtudes classiques puis Licence-ès-Lettres, Latin, Grec et Philologie, et un certificat d'Etudes Pratiques d'Anglais.
Enseigne le latin et la littérature pendant 3 ans, puis entre à la radiodiffusion où elle devient journaliste.Publie en 1958 un premier romain avec sa soeur Flora "Journal à quatre mains", chez Denoël, qui vient d'être ré-édité. puis, toujours avec sa soeur, deux autres romans "Le féminin pluriel", adapté en 1973 pour la télévision, et "Il était deux fois". Elle traduit pour Denoël les nouvelles de Dorothy Parker : "Comme ils sont".
Devient reporter et journaliste à ELLE, puis à MARIE-CLAIRE, PARENTS etc ..
Publie seule en 1972 un roman "La part des choses" chez Grasset, puis, en 1975, un essai sur la condition féminine "Ainsi-soit-elle", qui se vendit à un million d'exemplaires et fut traduit en de nombreuses langues (dont l'hébreu et le japonais). Et en 1977, "Le féminisme au masculin", une étude sur les hommes qui ont été féministes dans le passé, tels que Stuart Mill, Condorcet, Fourier et quelques autres.
Co-fondatrice en 1978, d'un mensuel féministe avec Claude Servan-Schreiber "F MAGAZINE" dont elle assure les éditoriaux. Le premier numéro avait Claire BRETECHER en couverture ... Un style décapant et engagé (édité par le groupe Expansion alors dirigé par Jean-Louis SERVAN-SCHREIBER, qui, depuis, a repris les rênes du magazine PSYCHOLOGIES avec le succès qu'on lui connait)
En 1983, un troisième roman "Les trois quarts du temps", puis en 1985 sur "Olympe de Gouges" (textes et biographie) une des première féministes de notre histoire, qui fut guillotinée en 1793.
Adapte pour la télévision "Claudine en ménage" de Colette, mis en scène par Edouard Molinaro.
Préside de 1984 à 1986, la "Commission de Terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions", fondée par Yvette Roudy, alors Ministre des Droits des Femmes. Où travaillent des grammairiens, des linguistes, des écrivains (arrêté de féminisation publié au Journal Officiel en mars 86).
En 1988, un roman "Les Vaisseaux du Coeur" qui rencontre un très grand succès notamment en Allemagne (1 million d'exemplaires) et qui sera porté au cinéma en Angleterre par Andrew Birkin, avec Greta Scacchi

Membre du Jury Fémina depuis 1982, a été promue au grade d'Officier de la Légion d'honneur.Est intervenue plusieurs fois pour parler de son expérience, de son engagement et ses livres à l'association Dialogue de Femmes.

ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUESNée à Paris en 1920, fille d'André GROULT, décorateur et de Nicole POIRET, soeur du couturier Paul, qui créa sa propre maison de couture.
Enfance et jeunesse dans un milieu "artiste", ses parents fréquentant les peintres et les écrivains d'avant guerre, Picasso, Picabia, Jouhandeau, Paul Morand etc ... Marie Laurencin fut sa marraine.
Après quelques mois de mariage, son premier mari meurt à la guerre, elle épouse ensuite, en 1946, le reporter Georges de Caunes dont elle a deux filles (Blandine et Lison). Elle s'est remariée, en 1951, à l'écrivain Paul Guimard dont elle a une fille (Constance). Elle a aussi 3 petites filles.


La touche étoile publié en  2006
Une histoire qui lie des femmes à des générations différentes avec en filigrane l'avancée du féminisme en France.
Ce roman qui semble en partie autobiographique mèle le combat des femmes, leur passion amoureuse, leur place dans la société . Une très belle partie du livre est consacrée aux difficultés de vieillir, avec grand réalisme. Et à ce propos Benoite Groult milite au sein de l'association pour le Droit à Mourir dans la dignité.
C'est un livre à la fois ironique, bouleversant, avec un écriture simple et très efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Dim 14 Sep 2008 - 22:30

chrisdusud a écrit:
La touche étoile
C'est un livre à la fois ironique, bouleversant, avec un écriture simple et très efficace.

J'ai été très touché par ce livre qui parle de la vieillesse et de la mort avec un humour, une énergie, une lucidité assez renversants!
Alice est un personnage que je n'oublierai pas. Merci pour ce fil

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Dim 14 Sep 2008 - 22:51

chrisdusud a écrit:
La touche étoile publié en 2006
Une histoire qui lie des femmes à des générations différentes avec en filigrane l'avancée du féminisme en France.
Ce roman qui semble en partie autobiographique mèle le combat des femmes, leur passion amoureuse, leur place dans la société . Une très belle partie du livre est consacrée aux difficultés de vieillir, avec grand réalisme. Et à ce propos Benoite Groult milite au sein de l'association pour le Droit à Mourir dans la dignité.
C'est un livre à la fois ironique, bouleversant, avec un écriture simple et très efficace.

Nous devons beaucoup à Benoîte Groult et à ses combats et tu fais bien de lui rendre hommage, Chris, par ce fil.

J'ai lu la Touche étoile lorsqu'il est sorti.
Un livre au ton assez léger pour aborder un sujet grave: le vieillissement.
Des échanges plein de tendresse entre une mère et sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 12:56

Benoîte Groult était surtout présente dans mon adolescence.
Je l'ai découvert avec La part des choses, Ainsi soit-elle et Journal à quatre mains.
Le dernier livre d'elle était pour moi Les vaisseaux du coeur que j'ai lu au moins 3 à 4 fois avec l'espoir de trouver un remède à cette situation que je vivais à ce moment aussi innocent

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 13:25

kenavo a écrit:
Benoîte Groult était surtout présente dans mon adolescence.
Je l'ai découvert avec La part des choses, Ainsi soit-elle et Journal à quatre mains.
Le dernier livre d'elle était pour moi Les vaisseaux du coeur que j'ai lu au moins 3 à 4 fois avec l'espoir de trouver un remède à cette situation que je vivais à ce moment aussi innocent

Tu as vu? Andrew Birkin en a fait un film dans les années 90:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 13:31

markofr a écrit:
Tu as vu? Andrew Birkin en a fait un film dans les années 90:

innocent oui...
je dois avouer - j'adorais Greta Scacchi dans ce film.. mais à part cela.. j'aimais plus le livre Wink
J'arrivais à compatir plus de cette situation en la lisant qu'en la voyant - le film se basait surtout sur l'aspect "passer un bon moment au lit" que sur l'état d'âme de la femme qui ne savait pas comment se décider pour ces deux hommes tout à fait différents.. ce qui est plutôt bien décrit dans le livre Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2082
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 21:03

Merci pour vos encouragements !
J'aimerai bien lire d'autres livres de cette auteure parce que son engagement doit être le fer de lance de ses livres. Malheureusement il n'y en a pas dans ma petite bibliothèque de quartier.. je vais essaayer de me les procurer ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 21:11

chrisdusud a écrit:
Malheureusement il n'y en a pas dans ma petite bibliothèque de quartier.. je vais essaayer de me les procurer ailleurs.
Et dommage que moi je lisais cette auteure à un moment quand je lisais même des auteurs français en allemand.. donc.. je ne pourrais pas t'envoyer les miens Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2082
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Lun 15 Sep 2008 - 21:24

kenavo a écrit:
chrisdusud a écrit:
Malheureusement il n'y en a pas dans ma petite bibliothèque de quartier.. je vais essaayer de me les procurer ailleurs.
Et dommage que moi je lisais cette auteure à un moment quand je lisais même des auteurs français en allemand.. donc.. je ne pourrais pas t'envoyer les miens Wink


Merci ! je retiens l'idée au cas où je mette à apprendre l'allemand... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9602
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mer 3 Juin 2009 - 4:23

Mon évasion
autobiographie
Editions Grasset

A 88 ans, Benoite Groult me semble être une jeune femme. Il faut dire qu’elle l’écrit elle-même, elle n’est vraiment « née » qu’à 50 ans! C'est cette seconde naissance qu'elle nomme son évasion, évasion lente et difficile ! Mais alors, qu’a-t-elle donc fait avant? L’enfance dans un milieu bourgeois très protégé, la guerre qu’elle a peu vu passer, un seul but, le mariage!
" Quel philtre avais-je donc bu, se demande-t-elle, pour être restée le quart de ma vie en léthargie tandis que le monde civilisé s'effondrait autour de moi ? "écrit-elle en racontant une anecdote assez terrible sur la conduite de sa famille devant une petite fille juive venant leur demander de l’aide.

" Il allait me falloir encore vingt ans et trois mariages pour me rendre compte que je jouais avec des dés pipés. »
Et aussi: L'inégalité s'apprend dès l'enfance. Je l'avais ingurgitée sans grimaces en doses quotidiennes pendant vingt ans et je l'avais totalement assimilée."

C’est ainsi que dans ce livre dans lequel elle raconte sa vie avec pas mal d’humour et une honnêteté assez rare, elle explique quel a été son cheminement, et surtout quelles ont été ses difficultés pour parvenir à simplement prendre conscience d’inégalités flagrantes. Sur quels exemples se baser, que ce soit dans l’histoire,la religion , ou la littérature ?

"Il faut, je crois, que l’un des deux en se mariant renonce entièrement à soi-même et fasse abnégation non seulement de sa volonté mais même de son opinion; qu’il prenne le parti de voir par les yeux de l’autre, d’aimer ce qu’il aime.Mais aussi quelle source inépuisable de bonheur quand n obéit ainsi à ce que l’on aime! L’on fait à la fois son devoir et son bonheur". Ben voyons…

C’est un extrait d’une lettre d’Aurore Dupin à une amie lors de son mariage avec Casimir Dudevant, citée par Benoïte Groult disant que 100 ans après, elle aurait pu écrire la même chose, elle qui comme la future George Sand ,a reçu une claque lors d’un dîner d’amis, de la part de son mari Georges de Caunes , pour avoir exprimé un avis différent du sien …

C’est un livre bien construit, fait à la fois de récit et d’entretiens avec Josyane Savigneau. Un livre très vivant, un beau portrait de femme qui n’a pas peur d’affronter ses( et nos..) propres contradictions et de se moquer d'elle-même. Une femme qui nous fait un inventaire assez drôle des héroïnes féminines et de tout ce qui leur arrive comme malheurs , une femme qui aime la mer, la pêche, les jardins, les livres et tellement de chose, et une femme qui parle avec beaucoup de sincérité du vieillissement , sujet qui n’est pas si souvent abordé.
De la mort aussi, mais…

Tant que je saurai où demeurer, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume,ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort ne pourra que se taire.
Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre.

C’est joli..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature


Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mer 3 Juin 2009 - 10:56

Merci pour ce long compte rendu Marie qui donne très envie de replonger dans cette auteure.

Tu peux l'écouter ICI dans une interview chez Ruquier sur cette autobiographie. Wink Elle y est pleine d'humour et de sincérité. On ne peut que tomber sous son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mer 3 Juin 2009 - 11:22

Marie a écrit:
Mon évasion
autobiographie
Editions Grasset

A 88 ans, Benoite Groult me semble être une jeune femme.
Tant que je saurai où demeurer, tant que je serai accueillie en arrivant par le sourire de mes jardins, tant que j’éprouverai si fort le goût de revenir et non celui de fuir; tant que la terre n’aura perdu aucune de ses couleurs, ni la mer de sa chère amertume,ni les hommes de leur étrangeté, ni l’écriture et la lecture de leurs attraits; tant que mes enfants me ramèneront aux racines de l’amour, la mort ne pourra que se taire.
Moi vivante, elle ne parviendra pas à m’atteindre.

C’est joli..

Très joli...A ne pas oublier... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mer 3 Juin 2009 - 11:24

Elle était aussi présente au festival.. je ne l'ai pas vue en conférence, mais lors d'un moment de signature..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mar 18 Aoû 2009 - 14:24

J'ai découvert cette Auteure cet été avec "La Touche étoile"

Un roman de femme sur les femmes, un hymne à la vieillesse. Un livre d'amour, un beau livre de Vie.
Benoîte Goult nous raconte sur un ton léger et avec beaucoup d'humour la vie, les sentiments, les doutes, les amours, la maternité, la peur de vieillir.....bref l'être femme : celle d'avant 68 et celle de maintenant en mettant en scène deux générations, la mère et sa fille.
Un livre qui m'a parlé énormément j'ai pensé à mes sœurs, à ma fille, aux grand-parents de mes enfants, au papa de mon compagnon, à des amies (merci à celle qui, comme ça mine de rien, m'a donné ce livre). Et puis il y a l'Irlande et la Bretagne aussi.
A lire et à faire découvrir autour de vous et pas seulement à des femmes ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Eve Lyne
Sage de la littérature


Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Benoite Groult   Mar 18 Aoû 2009 - 15:28

J'ai bien aimé ce livre aussi Grain de Sel. J'ai cependant une grande préférence pour son dernier Mon évasion qui balaie sa déjà longue vie. Je te le recommande. Marie a d'ailleurs mis un beau commentaire à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benoite Groult   Aujourd'hui à 5:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Benoite Groult
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» À Caen, le dernier jour des condamnés à mort
» La "pierre de soleil" des Vikings n'est pas une simple légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: