Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Daniele Del Giudice [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Daniele Del Giudice [Italie]   Mar 16 Sep 2008 - 19:59



Citation :
Né à Rome en 1949. Vit aujourd'hui à Venise. Découvert par Calvino et préfacé par lui, son roman Le Stade de Wimbledon a reçu le prix Viareggio de la première œuvre
Source: Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   Mar 16 Sep 2008 - 19:59


Le stade de Wimbledon
Citation :
Résumé
Un jeune homme fait une enquête sur un intellectuel qui est mort il y a une quinzaine d'années et qui a la particularité de n'avoir rien publié de son vivant. Cette figure de l'intégrité, de l'exigence littéraire, est un personnage qui a existé: Robert Bazlen, dont les écrits retrouvés ont paru à titre posthume. Mais il s'agit d'un prétexte car du véritable Robert Balzen peu de chose sera dit, bien que le narrateur interroge minutieusement toutes les personnes qui l'ont connu. Parmi elles, deux femmes qui vont revivre une amitié demeurée intense dans leur souvenir. De Trieste, l'enquêteur est conduit par sa recherche à Londres, à Wimbledon dont le stade vide va jouer le rôle de révélateur.
Ce roman symbolique, singulier, plein de charme et d'intelligence, a été salué par Alberto Moravia et Italo Calvino.

Le Stade de Wimbledon a été porté à l'écran par Mathieu Amalric.
Tout d'abord cette couverture, ce titre.
Puis une préface par Italo Calvino et une 4e de couverture qui me donne envie de découvrir.
Surtout qu'il s'agit d'une personne réelle - et avec de tels livres, je suis en principe encore plus vite partante que d'habitude Wink

Citation :
Artiste sans œuvre, Roberto Bazlen (1902-1965) a toujours négligé de livrer ses écrits à la publication. Je n'écris pas de livres, dit-il, je n'écris que des notes en bas de page. Bazlen représente la face cachée de Trieste, celui qui défait, celui qui ne croit pas, celui qui annonce l'échec, le non-sens, même de cet échec. «Semeur de labyrinthes et de chaos, Bazlen est une pensée vivant autour d'un vide, un Musil sans l'urgence de finir L'Homme sans qualités», dit de lui Claudio Magris.
Source: ICI
et même Assouline parle de lui dans son blog
Citation :
"Bobi Bazlen ou la critique au temps de la fin de l’œuvre", un hommage de Massimo Rizzante à un grand arpenteur de la littérature mondiale, qui se distingua par sa non-œuvre et son non-enseignement, soucieux qu’il était de "ne pas adhérer à cette folle morale de l’accumulation des signes". Un type épatant qui passa une grande partie de sa vie (Trieste 1902- Milan 1965) à lire au lit.
Source: ICI

Je me mets donc avec cet auteur à la recherche de ce personnage.
Et ce qu'il m'offre sont de jolies idées, de belles impressions de Trieste (on dit que ce roman se concentre sur Trieste et Londres - la dernière n'y est presque pas), quelques moments qui sont décrits très agréables.. mais il me manque un peu de 'consistance'.
Bien que j'aime le genre du flou et surtout chez Modiano cette atmosphère de l'inconnu et des recherches éphémères - mais ici j'ai l'impression qu'il me laisse en dehors de la porte quand il a accès chez les gens qui ont connu ce Roberto Bazlen et leur pose des questions...

Néanmoins une découverte d'écriture, un livre qui m'a quand même offert quelques bons moments et en plus j'ai pris goût à découvrir un autre livre de lui - étant que celui-ci était son premier Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   Mer 17 Sep 2008 - 3:23

Ah j'ai déjà lu cet auteur que j'ai découvert avec un tout petit livre Dans le musée de Reims.

Le récit commence par ces mots : « Quand j’ai su que je deviendrai aveugle, j’ai commencé à aimer la peinture. Sans doute aimer n’est-il pas le mot exact, car, dans ma condition, il est difficile d’éprouver un sentiment envers quelque chose d’extérieur, et puis ma condition ne me permettant déjà plus de bien voir, je ne peux donc pas dire avec certitude ce que j’aime, si ce sont les tableaux que je cherche dans les musées, ou le fait même d’aller les chercher, jusqu’au moment où ma vue s’éteindra complètement. »
Entamer la lecture de ce bref récit c’est ne plus s’arrêter avant le dernier mot du livre. Texte cristallin, tout y coule de source dans la superbe traduction de Jean-Paul Manganaro
(Amazon).

J'avais aimé ce texte court et culturel, mais je l'ai lu il ya trop longtemps pour bien en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   Mer 17 Sep 2008 - 11:05

Sophie a écrit:
Ah j'ai déjà lu cet auteur que j'ai découvert avec un tout petit livre Dans le musée de Reims.
Very Happy merci d'en parler - je l'avais noté pour continuer la lecture de livres de cet auteur.. Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   Sam 27 Sep 2008 - 18:13


Dans le musée de Reims

Citation :
Présentation de l'éditeur
Le récit commence par ces mots : « Quand j’ai su que je deviendrai aveugle, j’ai commencé à aimer la peinture. Sans doute aimer n’est-il pas le mot exact, car, dans ma condition, il est difficile d’éprouver un sentiment envers quelque chose d’extérieur, et puis ma condition ne me permettant déjà plus de bien voir, je ne peux donc pas dire avec certitude ce que j’aime, si ce sont les tableaux que je cherche dans les musées, ou le fait même d’aller les chercher, jusqu’au moment où ma vue s’éteindra complètement. »


Dans ce livre assez court on parle de l'art, de la vue sur les tableaux, de couleurs. Il y a des visites au musées, une rencontre entre le narrateur et une jeune femme qui réalise sa difficulté de voir les images et commence à les lui décrire, différents tableaux, mais surtout celui-ci


Jacques-Louis David , Marat assassiné, c.1794

et une explication pourquoi ce tableau est si important pour le narrateur.

Après Le stade de Wimbledon une continuation très satisfaisante avec cet auteur.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   Sam 27 Sep 2008 - 20:08

Voilà un auteur que je veux lire depuis longtemps, merce de me le rappeller Kenavo miammiam

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniele Del Giudice [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniele Del Giudice [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: