Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 François Bégaudeau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

François Bégaudeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Bégaudeau   François Bégaudeau - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep 2011 - 9:35

Content de ne pas être le seul, dom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

François Bégaudeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Bégaudeau   François Bégaudeau - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 20:20

domreader a écrit:
j'avais lu et détesté 'Entre Les Murs', ce monsieur manque de sincérité et d'authenticité tout en prétendant en avoir, cela doit s'approcher un peu de la définition de la démagogie. Ses livres ne sont pas pour moi.
En quoi ce livre manque de sincérité et d'authenticité selon toi ? Ça me surprend de lire ça parce que c'est justement une amie prof ayant eu son CAPES il y a deux ans et ayant eu une affectation en ZEP qui me l'a conseillé. Elle m'a dit que ça dépeignait très bien son quotidien... Mais tu fais peut être allusion à autre chose qu'à la véracité du quotidien décrit dans Entre les murs.


bertrand-môgendre a écrit:
L’année s’écoule évitant écueil et haut fond, sans surprise, sans miracle, car chacun reste campé sur ses positions. Aucune part de rêve. Aucune fonction artistique. Tout n’est que matérialisme, pur jus de primate (?) à décoffrer avec précaution. L’exercice n’a de plaisant que le côté journalistique qu’il implique. Excellent témoignage, pourtant déprimant, lorsque l’échec d’un enfant provoque son expulsion.
Voilà qui résume bien mon avis. J'ai dévoré le bouquin, le style narratif brut m'a vraiment accrochée et l'humour omniprésent contribue à encourager la lecture. Certaines joutes verbales seraient désopilantes si ce qu'elles impliquent n'étaient pas aussi grave : l'échec scolaire de milliers de jeunes inadaptés (comme le sujet est sensible, je préfère préciser que je n'entends pas "inadapté" en terme péjoratif). Le portrait de l'école en zone difficile est édifiant, on aborde à la fois les difficultés rencontrées par les professeurs et par les élèves. La lecture est donc intéressante mais aussi déprimante. Une fois le bouquin refermé, cette situation de rupture est toujours là et semble insoluble.

" - C'est une histoire où les personnages, c'est des souris ?
- Non, c'est des vrais hommes. Il y a juste une histoire de souris à un moment, tu verras.
- Ça a l'air nul.
- C'est pour ça que je l'donne à lire.
"

" - Notre cher Mahmadou voudrait récupérer son bonnet, qu'est-ce que je lui dis ?
- Vous lui dites qu'il fasse la demande par écrit et qu'il la signe.
- Il dit qu'il en a besoin maintenant.
- Dans ce cas, vous l'informez qu'il fait 28 degrés.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
François Bégaudeau
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Françoise Dorléac
» Frédéric François
» BON ANNIVERSAIRE FRANÇOISE dite ZAWIYA
» Le Havre - Rue Catinat > François Mazeline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: