Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Baptiste Del Amo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Nov 2008 - 18:50

Je suis mal à l'aise avec ce roman...
Je me demande, moi qui suis comme vous le récit avec avidité, si je ne tourne pas les pages pour des raisons plus troubles...
Tout est tellement glauque, puant, morbide (et l'auteur se délecte de tout ce sordide) que je me dis que, pour supporter tant d'horreur, j'attends forcément autre chose... honte
On peut se réfugier derrière l'argument littéraire (et on est vraiment dans la Littérature) ...Mais au fond de moi je sais bien ce que j'attends de ce récit hyper sensuel qui fonctionne pour le lecteur comme un piège auquel il ne peut échapper......Le piège n'est-il pas déjà dans le titre?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Nov 2008 - 18:55

coline a écrit:
Je suis mal à l'aise avec ce roman...
Je me demande, moi qui suis comme vous le récit avec avidité, si je ne tourne pas les pages pour des raisons plus troubles...
Tout est tellement glauque, puant, morbide (et l'auteur se délecte de tout ce sordide) que je me dis que, pour supporter tant d'horreur, j'attends forcément autre chose... honte
On peut se réfugier derrière l'argument littéraire (et on est vraiment dans la Littérature) ...Mais au fond de moi je sais bien ce que j'attends de ce récit hyper sensuel qui fonctionne pour le lecteur comme un piège auquel il ne peut échapper......Le piège n'est-il pas déjà dans le titre?...

Oho.... eh bien Coline retire quelques voiles !!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Nov 2008 - 18:59

Queenie a écrit:
Oho.... eh bien Coline retire quelques voiles !!

J'en ai encore pas mal à retirer... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 11:32

L'éducation libertine-

coline a écrit:
On peut se réfugier derrière l'argument littéraire (et on est vraiment dans la Littérature) ...Mais au fond de moi je sais bien ce que j'attends de ce récit hyper sensuel qui fonctionne pour le lecteur comme un piège auquel il ne peut échapper......Le piège n'est-il pas déjà dans le titre?...

Un piège peut-être Coline, mais Del Amo sait parfaitement nous entraîner dans les tréfonds de l'âme, ce qui se cache derrière ce siècle dit de Lumières et où sous les lambris ou la crasse se retrouve la même perversion.
Voilà un roman exceptionnel et je mâche mes mots (pour une fois laugh ) qui m'a emportée dans sa fougue, sans retenue aucune!


On pense à Suskind bien sûr, Flaubert ou Sade, les références et les clins d'oeil sont nombreux, mais tous parlent de ce même sujet, intemporel et universel: la face sombre de l'homme, ce qui se camoufle derrière les apparences, au fond des rues puantes autant que dans les palais somptueux, dans un Paris qui se transforme, déliquescent et terrifiant.

On le voit, Del Amo est fasciné par les corps en décomposition, la métamorphose de l'âme aussi bien que celle des chairs. On est dans le sordide, dans l'immonde, il nous entraîne sans tabou et on le suit médusé par tant de liberté de ton sur un terrain boueux et glauque où se mêlent le scabreux et le grandiose, la langue la plus chatiée aux descriptions les plus répugnantes, les dorures et la fange.

Pourquoi le suit-on? Coline s'interroge, résiste et craint les détours . C'est une réaction saine et un réflexe conditionné par des siècles de morale. Mais parfois on ne résiste pas à soulever le voile, s'aventurer en eaux troubles, là où le sol est glissant et la vase embourbe. Juste en spectateur, parce que les méandres de l'âme humaine sont sans limites et que chercher à les approcher est sans doute une des choses les plus excitantes dans un monde balisé.
L'horreur effraie et captive autant. C'est la fascination du pire, les entrailles de la vie, ce qui va happer l' innocent et naïf Gaspard du début, et le métamorphoser en une sorte de pantin monstrueux

...Mais là, c'est à vous de jouer!
Lâchez vous, parez-vous pour le grand saut... Vous n'en sortirez peut-être pas indemnes, mais quel bonheur que l'horreur quand les mots qui la portent en sont sublimes !!!

Gros coup de chapeau à Del Amo respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 13:23

aériale a écrit:
...Mais là, c'est à vous de jouer!
Lâchez vous, parez-vous pour le grand saut... Vous n'en sortirez peut-être pas indemnes, mais quel bonheur que l'horreur quand les mots qui la portent en sont sublimes !!!

Gros coup de chapeau à Del Amo respect
et bonjour pour ton commentaire

Si je l'aurais terminé, je ne vais que mettre des extraits, parce que tous vos commentaires sont trop bons pour ce livre superbe drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 13:39

Ai retrouvé l'info :

Del Amo a écrit avant Une éducation libertine, un recueil de nouvelles Ne rien faire, inspiré de son voyage au Burkina Faso, et pour lequel il avait déjà eu un prix (celui du Jeune Ecrivain).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 14:56

aériale a écrit:
L'éducation libertine-

Lâchez vous, parez-vous pour le grand saut... Vous n'en sortirez peut-être pas indemnes, mais quel bonheur que l'horreur quand les mots qui la portent en sont sublimes !!!

Gros coup de chapeau à Del Amo respect

Aériale, t’es géniale ! Very Happy
J’adore lorsque tu te passionnes pour un livre…
Et là vraiment tu m’épates…Je ne t’arrive décidément pas à la cheville……Déjà que je n’ai jamais pu être une rockeuse, voilà maintenant que je n’arrive pas comme toi à m’abandonner sans vergogne à la lecture de ce Del Amo.
Del Amo qui nous entraîne, comme tu le dis, « vers ce qui se cache derrière le Siècle (si joliment baptisé) des Lumières…mais qui me guide aussi vers la part la plus sombre de l'âme humaine…donc de la mienne…
affraid
Au secours ! Je suis écartelée entre :
- Mon Dieu délivrez-moi du péché (une éducation catho et puritaine, et une trentaine d’années chez les sœurs et chez les très chers frères, ça laisse des traces) !... honte
- et Del Amo délivre-moi de cette morale judéo-chrétienne qui continue à me tenir pieds et poings liés !... diablotin

Arrivée à la morgue, bien que je lise une ligne sur cinq, j’entends le Comte Etienne de V. dire :
« Vous trouvez cela de mauvais goût, mon garçon? C’est une simple particularité, tout comme votre dégoût apparent, qui est aussi histoire de morale. »
surpris ... Je regarde par-dessus mon épaule…Il me parle ?...Ah non il a dit « mon garçon »…Pourtant j’aurais bien cru…Mais c’est à Gaspard qu’il parle…
Gaspard dont « le comportement du comte exacerbait la sensualité, la convoitise de sa présence, le désir de connaître plus encore l’étrange chemin sur lequel Etienne le menait. »

Sur le moment, je dis à Gaspard: " C'est bon...ça suffit...Gaspard, là, je te laisse…" mais un moment après je reprenais la lecture…
Il est diabolique ce roman… Evil or Very Mad

Rendez-moi Bosco, Sylvie Germain, Quignard, Mauvignier et Virginia Woolf!... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 17:30

J'en ai lu le début dans un supermarché, où ce livre était exposé aux mains tapissées de microbes de tout un chacun. J'hésite à le lire en entier, car il y a de la verve mais c'est lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 17:42

troglodyte a écrit:
J'en ai lu le début dans un supermarché, où ce livre était exposé aux mains tapissées de microbes de tout un chacun. J'hésite à le lire en entier, car il y a de la verve mais c'est lourd.

Tiens...l'autre jour je me disais que ce pouvait être un roman pour toi Troglo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 17:52

C'est toi qui m'éclate Colinette Razz
coline a écrit:
Del Amo qui nous entraîne, comme tu le dis, « vers ce qui se cache derrière le Siècle (si joliment baptisé) des Lumières…mais qui me guide aussi vers la part la plus sombre de l'âme humaine…donc de la mienne…
affraid
Au secours ! Je suis écartelée entre :
- Mon Dieu délivrez-moi du péché (une éducation catho et puritaine, et une trentaine d’années chez les sœurs et chez les très chers frères, ça laisse des traces) !... honte
- et Del Amo délivre-moi de cette morale judéo-chrétienne qui continue à me tenir pieds et poings liés !... diablotin

Moi aussi j'ai connu ça: les bonnes soeurs, la culpabilité inhérante à toute éducation judéo-chrétienne, les avés marie, la joue qu'on tend et tout le fourbi. J'ai eu ma dose!

Et justement....j'apprécie d'autant plus ce genre de textes subversifs. C'est une vraie bollée d'air! laugh
M'aventurer dans les chemins scabreux bien à l'abri dans mon chez moi, les pieds sous la couette et la tête dans la gadoue.
Comme les gosses trop tenus en main qui en profitent dès que la poignée se relâche swing

Citation :
Il est diabolique ce roman… Evil or Very Mad
Oui il l'est! rire
Troglo devrait aimer sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 17:57

aériale a écrit:
Citation :
Il est diabolique ce roman… Evil or Very Mad
Oui il l'est! rire
Troglo devrait aimer sourire

Ah...Tu es d'accord avec moi?...Troglo...Il faut que tu le lises...
Et que ceux qui aiment Del Amo demandent à Troglo sa nouvelle... Wink

clic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie
troglodyte

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 49
Localisation : Strasbourg

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 19:31

Je n'aime pas le diable, mais j'aime m'en approcher pour voir à quoi il ressemble. Quant à L'éducation libertine, j'ai une appréhension : est-ce qu'il y a un fond ? Le peu que j'en ai lu est très intéressant de par le point de vue très micro-organique et dégoûtant, mais je me demande si l'ensemble a un noyau philosophique, et si les personnages sont crédibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 19:34

troglodyte a écrit:
Je n'aime pas le diable, mais j'aime m'en approcher pour voir à quoi il ressemble. Quant à L'éducation libertine, j'ai une appréhension : est-ce qu'il y a un fond ? Le peu que j'en ai lu est très intéressant de par le point de vue très micro-organique et dégoûtant, mais je me demande si l'ensemble a un noyau philosophique, et si les personnages sont crédibles.

A l'évidence oui... Lis le

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Nov 2008 - 15:47

Une éducation libertine.

J'ai comme toujours lorsque je renonce un sentiment d'échec...
J'aurais voulu me joindre à l'enthousiasme général concernant ce roman...
Oh certes j'avais bien eu l'avertissement de Marko: " Sur les 431 pages de ce sombre roman, il n'y en a que 425 d'irrespirables" et les encouragements des amis Parfumés passionnés par l'ouvrage...
Alors je me suis lancée (avec courage, me connaissant...)
Je suis arrivée péniblement à la moitié mais je n'en peux plus...J'arrête...tout en rendant tout de même hommage aux qualités d'écriture de cet auteur.


Il est plutôt intéressant ce personnage de Gaspard:

« C’est un homme sans vertu, sans conscience. Un libertin, un impie. Il se moque de tout, n’a que faire des conventions, rit de la morale. Ses mœurs sont, dit-on, tout à fait inconvenantes, ses habitudes frivoles, ses inclinations pour les plaisirs n’ont pas de limites. Il convoite les deux sexes. On ne compte plus les mariages détruits par sa faute, pour le simple jeu de la séduction, l’excitation de la victoire. Il est impudique et grivois, vagabond et paillard. Sa réputation le précède. Les mères mettent en garde leurs filles, de peur qu’il ne les dévoie. Il est arrivé, on le soupçonne, que des dames se tuent pour lui. Après les avoir menées aux extases de l’amour, il les méprise soudain car seule la volupté l’attise. On chuchote qu’il aurait perverti des religieuses et précipité bien d’autres dames dans les ordres. Il détournerait les hommes de leurs épouses, même ceux qui jurent de n’être pas sensibles à ces plaisirs-là. Oh, je vous le dis, il faut s’en méfier comme du vice. »

J'aurais voulu le voir en arriver jusque-là mais je n'en peux plus, dans son ascension sociale, de devoir supporter avec lui tant de crasse, de pestilances et de morts...D'évoluer avec lui dans son univers glauque , morbide.
Mais accrochez vous et écoutez plutôt Jean Baptiste del Amo lire un passage représentatif de ce que je veux dire:
clic

La scène de pendaison publique a mis un terme à ma lecture...
Au secours!...J'ai la nausée!...Il me faut du beau!...Du doux!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Nov 2008 - 18:34

coline a écrit:

La scène de pendaison publique a mis un terme à ma lecture...
Au secours!...J'ai la nausée!...Il me faut du beau!...Du doux!...

Encore un parallèle avec Le Parfum de Suskind... Mais tu étais arrivé au pire (ou presque laugh Il y a quand même quelques automutilations vers la fin! ) Je suis sûr que tu aurais presque pu aller jusqu'au bout ... Pas grave!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Baptiste Del Amo
Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne Vendredi
» Livre d'or de Saint-Jean Baptiste de la Salle (Rouen)
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: