Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Baptiste Del Amo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 9:14

Marko a écrit:
Son nouveau roman "Le sel" sort le 19 Août...

Houla.
Celui la beaucoup l'attendent au tournant, il doit être stressé le pov'

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeDim 15 Aoû 2010 - 21:28

J-4 !

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeDim 15 Aoû 2010 - 23:47

Marko a écrit:
J-4 !

rire Marko l'impatient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 8:36

En pleine lecture du Sel et pour l'instant grosse déception...
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 12:42

Lara a écrit:
En pleine lecture du Sel et pour l'instant grosse déception...
oh oui! Très grosse. Je ferai mon post ce soir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 15:51

Peut-être que ça sera une déception, je le lirai un peu plus tard. Mais j'ai entendu Jean-Baptiste Del Amo à la radio cet été - sur France quelque chose, je ne sais plus. Et j'ai aimé ses propos, empli de classe et de simplicité ; et on lui laissera le droit à l'échec rien que pour ça. Moi, du moins. Surprised

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMar 7 Sep 2010 - 15:55

Steven a écrit:
Peut-être que ça sera une déception, je le lirai un peu plus tard. Mais j'ai entendu Jean-Baptiste Del Amo à la radio cet été - sur France quelque chose, je ne sais plus. Et j'ai aimé ses propos, empli de classe et de simplicité ; et on lui laissera le droit à l'échec rien que pour ça. Moi, du moins. Surprised

Moi aussi. Il est à suivre évidemment mais pour ce coup là il a fait un devoir d'école trop appliqué et pas vraiment intéressant malgré une certaine ambition. Une éducation libertine était porté par un autre souffle. Je vais essayer de développer ce que je n'ai pas aimé.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 16:06

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Sel-de10

Grosse déception, je l'ai déjà dit, à la lecture de ce roman après la forte impression que son premier livre, Une éducation Libertine" , m'avait laissée.

Del Amo a choisi de raconter le traditionnel drame familial à la façon de Virginia Woolf. Il la cite en exergue, puis au coeur du roman, et son esthétique tente de s'en approcher. Les premières pages laissent augurer un plaisir de lecture. Monologue intérieur, ambiance impressionniste, évocation des sons, de la lumière, d'un éveil de la conscience qui se plonge immédiatement dans la réminiscence. Il y aura des interludes marins comme dans "Les Vagues", les personnages pourraient sortir de "La promenade au phare" ou de "Mrs Dalloway".

Le problème c'est que le style ne tient pas la distance. Rapidement on sent l'exercice de style, l'artifice. Les protagonistes ne prennent pas vie alors qu'il tente de donner à chacun de la profondeur, tout un arrière plan émotionnel, une "vérité" et des conflits intérieurs sensés éclater au cours de ce fameux repas familial qu'on évoque d'abord et qui ne se déroulera pas comme prévu. Les rancoeurs se raniment et l'ombre du père décédé éclipse tout. Il y a du "Festen" chez Virginia Woolf mais seule l'intention reste. J'ai trouvé l'écriture très lourde, précieuse, parfois à la limite du ridicule. Et surtout je me suis très rapidement détaché des personnages, je me fichais complètement de savoir ce qui les animait. Je ne les voyais plus que comme des concepts sans âme.

Alors un exemple parmi beaucoup d'autres de cette écriture qui m'a maintenu à distance par sa fausse subtilité emphatique. Une femme évoque le deuil de son enfant morte depuis onze ans:

Son image se diluait dans le fantasme, dans les chimères engendrées par le temps, les croyances et les sensations erronée. Ma fille, avec le temps, n'est plus une enfant, songea Fanny. Depuis sa mort, elle est un mythe, un monde à part entière, et ne peut plus disparaître qu'avec moi. Elle pensait au fils d'Emerson qui, par sa mort, donne naissance au père et fait de lui un homme. Elle était la fille de Léa.
- Léa m'enfante, murmura-t-elle.


Alors pourquoi "Le sel". Parce que c'est le goût de la mer que ressent une petite fille qui se noie et celui du sperme lorsqu'un jeune homme expérimente ses premières relations homosexuelles.

Je suis resté extérieur et j'espère que Del Amo reviendra à quelque chose de plus authentique. La souffrance de Gaspar m'avait semblée exister, pas celle de ces nouveaux personnages. Pas grave. j'attends le suivant mais je redoute un peu cette tentation formaliste creuse.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Mer 8 Sep 2010 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 16:19

je suis à la page 50 de ma lecture.. et pas trop envie de continuer.. peut être plus tard.. pour l'instant d'autres livres m'attendent Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 18:36

Déjà que je ne suis pas arrivé à finir le premier jemetate

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 19:40

Arabella a écrit:
Déjà que je ne suis pas arrivé à finir le premier jemetate
ah non.. celui-là m'avait enthousiasmé Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 19:43

Arabella a écrit:
Déjà que je ne suis pas arrivé à finir le premier jemetate
On dit souvent que le livre le plus difficile à écrire, c'est le deuxième. Dans le premier, on met tout ce qu'on a ; dans le deuxième, on a la peur de se répéter sur sa gauche, et la peur de faire trop différent sur sa droite (ou le contraire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 20:00

Franchement, j'avais trouvé que le premier était un exercice de style. Pendant quelques pages cela pouvait accrocher, mais j'ai été lassée très vite. Il évoquait de façon très concrètes, les odeurs nauséabonds, la saleté. Or l'odorat est celui de nos sens qui sature le plus vite. Au bout de quelques temps on ne sent plus trop les odeurs. Et donc la répétitions massive, au bout d'un petit moment tournait à vide pour moi. Si son premier livre était ce qu'il avait de mieux à offrir, et bien c'est pas très prometteur. Si j'ai bien compris, le deuxième est dans le style de Virginia Woolfe. Donc un autre exercice de style. Je me demande si cet auteur a vraiment quelque chose de personnel à dire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 21:33

tous les exercices de style ne sont pas mauvais, allez faire un tour du côté de Céline Minard, qui est un styliste impressionnante, capable de tout faire... on se demande vraiment à quoi ça tient...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 7:38

Le seul livre de Céline Minard que j'ai tenté m'ai tombé des mains jypeurien

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 12 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Baptiste Del Amo
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne Vendredi
» Livre d'or de Saint-Jean Baptiste de la Salle (Rouen)
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: