Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Baptiste Del Amo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 7:48

Arabella a écrit:
Le seul livre de Céline Minard que j'ai tenté m'ai tombé des mains jypeurien
Tu ne l'as pas rattrapé ? Very Happy
(non assistance à livre en danger...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 9:24

Arabella a écrit:
Si j'ai bien compris, le deuxième est dans le style de Virginia Woolfe. Donc un autre exercice de style. Je me demande si cet auteur a vraiment quelque chose de personnel à dire.

Il a probablement trop envie de suivre les pas des auteurs qu'il admire en y ajoutant quelques thématiques qui lui sont probablement plus personnelles. Mais il risque de s'essouffler s'il ne trouve pas un ton qui soit bien à lui. J'ai rarement eu cette impression de ne voir que l'artifice de la construction au fur et à mesure que je lisais. Pas dans le premier qui trouvait un meilleur équilibre entre ses influences (Süskind, Sade, Wittkop...) et une approche personnelle intéressante. Surtout l'écriture collait bien à l'époque qu'il décrivait.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 18:10

eXPie a écrit:
Arabella a écrit:
Le seul livre de Céline Minard que j'ai tenté m'ai tombé des mains jypeurien
Tu ne l'as pas rattrapé ? Very Happy
(non assistance à livre en danger...)

Je suis une dangereuse tueuse de livres diablotin



_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeVen 7 Jan 2011 - 8:46

Le sel

Marko a écrit:
J'ai trouvé l'écriture très lourde, précieuse, parfois à la limite du ridicule. Et surtout je me suis très rapidement détaché des personnages, je me fichais complètement de savoir ce qui les animait. Je ne les voyais plus que comme des concepts sans âme.

Pour moi aussi grosse déception. Et pourtant je suis rentrée avec bonheur dans ce roman qui s'annonçait prometteur. Del Amo situe bien l'ambiance, une famille sétoise retranchée dans ses terres et ses souvenirs, la mère prépare le repas qui devrait les réunir, les enfants éparpillés ont fait leur vie et tous se souviennent...l'ombre de ce père disparu plâne sur chacun d'eux. On pense de suite à Festen et on attend l'apocalypse finale. Qui ne viendra pas, malheureusement.

Comme le dit Marko, le style est empesé, Del Amo surcharge son récit de réminiscences jetées ça et là, qui tournent autour du même thème sans vraiment l'approfondir. On n'en saura pas plus sur le personnage essentiel d'Armand, sinon qu'il recevait des marins et que cette violence, qu'il reproduisait lui même de son propre père, était peut-être aussi dûe à une homosexualité refoulée...

Albin, Jonas et Fanny tous trois empêtrés dans la sinistre évocation de leur vie m'ont très vite lassée, et je n'ai pas pu ressentir la moindre empathie. Trop de malheurs tuent l'émotion. Je n'ai vu que vengeance, haine et rancoeurs et pas une seule petite bouffée de tendresse dans tout ça, aucun souffle. Del amo a une belle écriture mais malheureusement ici il est prisonnier d'un style précieux et redondant qui lui ote toute spontanéité. Beaucoup d'effets pour presque rien, tout ça. J'espère qu'il retrouvera l'inspiration et surtout qu'il aura affiné sa plume dans son prochain roman!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeMer 10 Avr 2013 - 17:15

Je lis Pornographia qui démarre pas mal malgré ce soucis d'une prose un peu trop stylisée.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeMer 10 Avr 2013 - 17:26

Marko a écrit:
Je lis Pornographia qui démarre pas mal malgré ce soucis d'une prose un peu trop stylisée.
j'ai aussi lu les premières pages en ligne... et cette fois-ci il se limite à 144 pages.. cela pourrait tenir la route jusqu'à la fin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitimeMer 10 Avr 2013 - 17:39

kenavo a écrit:
Marko a écrit:
Je lis Pornographia qui démarre pas mal malgré ce soucis d'une prose un peu trop stylisée.
j'ai aussi lu les premières pages en ligne... et cette fois-ci il se limite à 144 pages.. cela pourrait tenir la route jusqu'à la fin
Oui et j'aime assez la démarche. Je devrais pouvoir le lire sur la soirée après le film Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Baptiste Del Amo   Jean-Baptiste Del Amo - Page 13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Baptiste Del Amo
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Bonne Vendredi
» Livre d'or de Saint-Jean Baptiste de la Salle (Rouen)
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: