Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Miguel Torga [Portugal]

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Miguel Torga [Portugal]   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 19:48

Miguel Torga [Portugal] Miguel10

Miguel Torga est l'un des meilleurs écrivains et poétes portugais depuis Pessoa.
Fils de paysan pauvre, il deviendra médecin de campagne et ne quittera
guère ce coin de terre près de Coimbra où il naquit, sinon paur voyager aux quatre coins du monde.

Pourtant il est le contraire d'un écrivain cosmopolite. Et la poésie, la médecine et la nature occuperont tout son temps et près de 40 années de son Journal.

Bibliographie partielle :

- Création du monde

- Vendange

- Contes et Nouveaux contes de la montagne

- Poèmes Ibériques

- Portugal

- Arche

- En franchise intérieure. Journal

- En chair vive. Journal

- Senhor Ventura

- Rua

- Sésame, pour la traduction

- Requiem pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Miguel Torga   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 20:36

Miguel TORGA. - En franchise intérieure. Pages de Journal, 1933-1977.
Aubier Montaigne. - 1982

Le genre autobiographique est souvent trop complaisant. Mais ce n'est pas le cas chez Torga et c'est pour cela que je l'ai apprécié.
Et puis on y voit le reflet d'une sensibilité vraie, d'un pessimisme profond, douloureux. A la fois très attiré et parfois repoussé par cette campagne portugaise où il a toujours vécu.
Memes sentiments contradictoires pour les paysans souvent entetés et parfois très clairvoyants. En tout cas toujours dans le sens de la vie.
Ils savent vivre, souffrir et mourir avec une sorte de naturel qui n'est en
rien de la résignation.
Torga les admire et les envie pour ces raisons.
Au dela du coin de campagne paysan où il vit, dans un village aride et pauvre, à l'extreme Nord est de la Province de Tras-Os-Montes, il y a le Portugal de Salazar : 40 années de dictature froide qui vont stériliser la vie culturelle, politique
et faire des portugais des gens mélancoliques et silencieux...
Evidemment, il y a l'espoir toujours différé de la liberté. Cette liberté qui
n'est jamais aussi belle que lorsqu'on touche le fond de la misère et de
la répression.
La Révolution des oeillets en 1974 éveillera beaucoup d'espoirs, mais à force
de compromissions, elle ne réconciliera pas Torga avec ses espoirs de jeunesse.
Ce journal est un étrange mélange de dilemnes, de contradictions, d'angoisses contrebalancés par sa vitalité paysanne, sa curiosité inlassable, son gout des voyages et la compassion qu'il a pour tous les
etres souffrants et démunis.
Il n'est pas inutile de savoir qu'il est médecin et sans doute un bon médecin.
A le lire, on a l'impression qu'il y a des etres qui ne parviendront pas à etre heureux parcequ'ils pensent autrement, et que c'est pesant,
mais qu'il faut l'assumer...
Citations :

2.3. 6O A partir d'un certain moment, il devient malcommode d'etre vivant. Nous trébuchons de tous cotés sur les restes douloureux de notre passage dans le monde.
On en arrive à envier les morts, qui ne sont marqués que d'une pierre, laquelle se borne à témoigner que, sous son ombre, ils sont en paix, dans le sommeil éternel.

27.4. 64 Je me démène dans ma camisole de force et j'en fais craquer les coutures. Tel est mon sort depuis 4O ans.
Quand je réussirai à me dégager complètement, si j'en ai jamais la force,
je serai trop vieux pour me servir de ma liberté. Celle qui n'est pas seulement une franchise intérieure.


Dernière édition par bix229 le Mar 30 Sep 2008 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Re: Miguel Torga [Portugal]   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeLun 29 Sep 2008 - 22:50

Je ne vais pas prétendre d'avoir lu ce journal, mais je l'ai eu sous la main et je l'ai feuilleté, lisant à gauche, à droite. J'ai mes problèmes avec des textes quelques fois assez courts, divers, et il m'a semblé à l'époque de ne pas vouloir juste survolé tant de... PERLES! Car n'importe où que je m'arrêtais, je trouvais des choses intéressantes.

Si mes souvenirs (cela date de quelques années) sont bons, c'est aussi intéressant de voir ce que lui, écrivain entre autre, lisait et pensait d'autres auteurs. (C'est vrai, Bix?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Miguel Torga   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeMar 30 Sep 2008 - 0:12

Excuse moi, Tom Leo, j'ai lu ce livre il y a quelques années et ce sont mes
notes de l' époque que j' ai recopiées.
Et donc honnètement, je ne me souviens pas des écrivains dont parlait
Torga...
J'aimerais tellement relire tous les livres dont je parle... En ce moment,
je feuillette des livres pour en extraire des débuts prometteurs.
Le bonheur des commencements...
Un vrai plaisir au point que j'aimerais poursuivre ma lecture, oui mais voilà, il faut passer à autre chose. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Re: Miguel Torga [Portugal]   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeDim 29 Mar 2015 - 16:04

La création du monde

Miguel Torga structure ce roman autobiographique en "six jours" (l'explication du titre), qui représentant autant de séquences décisives de sa vie. Celle-ci est marquée par la sensation permanente d'un décalage par rapport au monde extérieur, symbole d'une souffrance et d'une solitude qui nourrissent sa relation passionnée à l'écriture.

L'enfance est la source d'un attachement à son village natal du Tras-os-Montes (région montagneuse au nord du Portugal). Ce lien fort à la terre et sa curiosité insatiable sont cependant bousculés lorsqu'il prend conscience du poids de ses origines sociales en tant que fils d'agriculteurs. Pour fuir le risque d'un enfermement et rejetant la perspective d'une éducation religieuse, il embarque vers le Brésil pour retrouver son oncle et travailler dans sa plantation. Il se heurte pourtant à nouveau à une fracture, face à cette branche de la famille qui a réussi et qui lui fait ressentir cette satisfaction dont il est exclu. Torga développe certes son goût pour les voyages mais ceux-ci ne peuvent combler le constat d'un échec, d'une déception.

Sa vie adulte recherche un équilibre entre le métier de médecin auquel il est attaché et ses travaux littéraires. Il développe surtout lors du "quatrième" jour les traces d'un voyage en Espagne, en France et en Italie à l'aube de la seconde guerre mondiale et sur les décombres de la guerre civile espagnole. Torga est abasourdi par le conditionnement dont il est témoin et se marginalise encore davantage (jusqu'à plusieurs mois d'incarcération au Portugal à la fin de l'année 1930). L'ombre du régime de Salazar va prolonger plusieurs décennies la sensation d'une défaite et d'un emprisonnement collectif.

La création du monde est alors une tentative de transcender une déception par la littérature. En cherchant à faire survivre des souvenirs, des instants fugitifs, il efface des regrets à travers une expression artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Re: Miguel Torga [Portugal]   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitimeDim 29 Mar 2015 - 20:00

On parle de Fernando Pessoa ?

Vos avis et citations me font envie. Je vais me renseigner et essayer de le lire dès que possible.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




Miguel Torga [Portugal] Empty
MessageSujet: Re: Miguel Torga [Portugal]   Miguel Torga [Portugal] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Miguel Torga [Portugal]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BASILIQUE DE FATIMA LIEU RELIGIEUX AU PORTUGAL secteur LEIRIA
» Mes craquages de mai MàJ 26.05.11
» MEUBLES TOFF : TOUS MEUBLES POUR MAISON A TARIFS TRES BAS
» info sur mon gran père
» recherches au Portugal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: