Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Julia Leigh [Australie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Sep 2009 - 22:47

me restera à revenir un jour sur ce fil si je lis le livre, le mélange déprimant paysage je suis en plein dedans avec Ramuz, en fait déprimant n'est pas le mot exact, mais bon...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 4 Sep 2009 - 1:12

Chais pas trop... si je le croise ce bouquin, peut-être que je l'embarquerais...


(Vous avez remarqué comme dès nov.08 Marko glissait du Oates partout dans ses commentaires? Je m'inquiète pour sa santé mentale - surtout qu'ils sont pas bien nets ses romans à cte bonne femme...)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 4 Sep 2009 - 11:32

Queenie a écrit:
(Vous avez remarqué comme dès nov.08 Marko glissait du Oates partout dans ses commentaires? Je m'inquiète pour sa santé mentale - surtout qu'ils sont pas bien nets ses romans à cte bonne femme...)

Tu es sûre que cela n'avait pas commencé même avant novembre 08?... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeMar 13 Juil 2010 - 20:10

J' ai pris ce roman, Ailleurs, de Julia Leigh parce qu' il est court et c' est tant mieux quand il fait chaud...
Malheureusement ce livre bleme est un mélange calamiteux de sinistre, de macabre, de morbide.
JL a aligné les catastrophes intimes de chacun de ses personnages en s' imaginant sans doute que le lecteur allait se demander pourquoi Olivia se présentait au chateau de Madame mère, apparemment rouée de coups, et avec deux marmots très éveillés et pleins d' humour juvénile...
A un moment, la fille demande à sa mère pourquoi elle pue du cul... Le gamin lui essaie de se noyer pour crééer une diversion... Terrible !!!
Et puis dans ce chateau il y a aussi le frère d' Olivia, Marcus, dont la femme, tout à fait par hasard
,vient d' accoucher d' un enfant mort né qu' elle berce tendrement dans ses bras, en attendant de l' inhumer dans le jardin du chateau. Julia Leigh [Australie] - Page 3 Affraid
Tout ça juste pendant les 40 premières pages. Vous ne saurez jamais ce qui s' est passé dans
les pages suivantes...
En tout cas, ce n' est pas moi qui vous en parlerai.
Sauf pour en rire.. Julia Leigh [Australie] - Page 3 28294

J' ai lu que ce livre était cautionné par Coetzee, et Toni Morrison. Et je n' en suis pas surpris,
vu qu' ils sont des spécialistes de catastrophes, naturelles ou pas.
ça m' a fait penser aussi à Laura Kassischke de facheuse mémoire, et évidemment il y a là une
influence directe de Joyce Carol Oates... Julia Leigh [Australie] - Page 3 7591
Doc à conseiller à tous les fervents de JCO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Avr 2011 - 21:38

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Le_cha11

Il s'agit du premier roman de Julia Leigh
C'est un récit époustouflant sur la traque du dernier tigre de Tasmanie, à travers une contrée située sur une île lointaine probablement voisine de l'Australie.
Martin David, naturaliste, est chargé de cette mission par l'université, compartiment bio-éthique.

Deux récits dans le récit, à la fois son parcours aventureux, périlleux, en butte à toutes les hostilités de la nature, et son retour périodique à son camp de base (comme il l'appelle), une maison de basalte bleue où loge une femme perturbée (son mari a lui-même disparu dans cette forêt en poursuivant lui aussi le tigre de Tasmanie) et ses 2 enfants étranges, une fille Sass, véritable régente du domaine familial, et Bike son jeune frère soumis et apeuré.

On retrouve donc un peu les ingrédients propre à son 2ème roman "Ailleurs "où on avait également affaire à une femme dérangée psychologiquement flanquée de deux enfants étranges.

Arrivée de Martin David dans la famille:

Escorté en silence par les deux enfants, il récupère ses bagages dans la voiture. La fille essaie de soulever le sac à dos mais il est trop lourd. Il savait que la femme avait deux enfants, en était doublement perplexe, mais il n'avait pas prévu de passer du temps avec eux, encore moins de leur parler. Qu'aurait-il à dire aux enfants ? les meilleurs ne tiennent pas à bavarder où, s'ils y tiennent, c'est dans le seul but de recueillir des renseignements. Les enfants sont des espions, de petits assassins.

On retrouve bien là le style de l'auteur mais la comparaison s'arrête là, car là où le malaise et l'étrangeté dominaient dans "Ailleurs", l'histoire s'avère ici beaucoup moins bancale , même si l'on comprend vite que cette chasse effrénée du Tigre correspond plus à une véritable quête philosophique qu'à une recherche scientifique.

Le récit de cette poursuite est hallucinant et la transformation de Martin David pour mieux coller à la nature est un tour de force.

L'écriture est riche, détaillée, rythmée, j'ai lu ce livre de 200 pages en quelques heures, c'est vraiment un excellent livre à mon goût qui dénote un talent immense.

J'espère qu'elle ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Une belle édition d'origine:

Julia Leigh [Australie] - Page 3 7706-m10

Le tigre de Tasmanie:

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Tigre_10

Sa gueule pouvait s'ouvrir à 120°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Avr 2011 - 10:49

darkanny a écrit:

L'écriture est riche, détaillée, rythmée, j'ai lu ce livre de 200 pages en quelques heures, c'est vraiment un excellent livre à mon goût qui dénote un talent immense.

J'espère qu'elle ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Oui... c'est ce que j'avais pensé après avoir lu Le Chasseur, il y a quelques années maintenant.

Mais entre "le Chasseur" et "Ailleurs", il s'est bien écoulé 7 ou 8 ans, non ? Et tout ça pour aboutir à Ailleurs, qui est une bien petite chose...

Je me demande si elle va vraiment créer une oeuvre, Julia Leigh, j'ai beaucoup de doutes.
Trois ans après Ailleurs, toujours pas d'autre livre en vue. Comme si elle savait écrire mais qu'elle n'avait rien à écrire (ce qui n'empêche pas d'autres écrivains dans le même cas de publier, bien sûr).

Et là, elle a écrit un scénario et l'a mis en scène, le film est présenté à Cannes.
"Sleeping Beauty is an Australian independent erotic drama film." dit Wikipedia. Le genre de truc pour se faire remarquer, je dirais (sans avoir vu le film, bien sûr ; au passage, on notera qu'un "erotic drama", ça n'intéresse pas grand monde, mais un "independant erotic drama", là, c'est autre chose).



A noter que l'adaptation du Chasseur sort apparemment aussi cette année (en tout cas en Australie). Film réalisé par un certain Daniel Nettheim, qui a plutôt réalisé des épisodes de série. Mais parmi les acteurs, il y a Willem Dafoe, Sam Neill...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Avr 2011 - 20:22

eXPie a écrit:

Oui... c'est ce que j'avais pensé après avoir lu Le Chasseur, il y a quelques années maintenant.

Mais entre "le Chasseur" et "Ailleurs", il s'est bien écoulé 7 ou 8 ans, non ? Et tout ça pour aboutir à Ailleurs, qui est une bien petite chose...




ça c'est ton avis, évidemment ce n'est pas le mien
d'ailleurs (c'est le cas de le dire), je trouve plutôt bien qu'elle n'écrive pas à la pelle (comme Amélie Nothomb qui elle n'a rien à dire mais continue de publier tous les 10 jours)
Quant à son film, pourquoi lui faire ce procès ? pourquoi voudrais-tu qu'elle veuille se faire remarquer ?
elle a collaboré à des journaux, elle tente des choses un peu diverses, on verra bien le résultat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Avr 2011 - 21:02

darkanny a écrit:
eXPie a écrit:

Oui... c'est ce que j'avais pensé après avoir lu Le Chasseur, il y a quelques années maintenant.

Mais entre "le Chasseur" et "Ailleurs", il s'est bien écoulé 7 ou 8 ans, non ? Et tout ça pour aboutir à Ailleurs, qui est une bien petite chose...




ça c'est ton avis, évidemment ce n'est pas le mien
d'ailleurs (c'est le cas de le dire), je trouve plutôt bien qu'elle n'écrive pas à la pelle (comme Amélie Nothomb qui elle n'a rien à dire mais continue de publier tous les 10 jours)
Quant à son film, pourquoi lui faire ce procès ? pourquoi voudrais-tu qu'elle veuille se faire remarquer ?
elle a collaboré à des journaux, elle tente des choses un peu diverses, on verra bien le résultat

Bien sûr, il vaut mieux écrire peu et bien plutôt que de publier à tort et à travers. Je notais juste que 8 ans pour écrire quelque chose comme 120 pages, ça ne fait quand même pas lourd, non ? 120 pages ! Et on ne peut pas dire qu'elles lui aient demandé un grand travail de recherche, par exemple.
C'est quasiment une longue nouvelle.
Julia Leigh figurait sur des listes (je sais ça ne veut rien dire) des écrivains les plus prometteurs, après Le Chasseur... c'est juste une grosse déception. J'avais lu Le Chasseur à peu près au moment de sa sortie, c'était original, elle était jeune, pleine d'avenir, je m'attendais à une oeuvre originale... et puis rien, ou si peu, si tard.
Je suppose (mais bien sûr je peux me tromper) que si elle passe à la réalisation, c'est pour exprimer quelque chose (j'espère) qu'elle ne peut pas faire, ou moins bien, par écrit. On n'aura donc pas d'autre livre pendant encore un certain temps... Un écrivain, ça écrit (formule un peu lapidaire, je suis aussi d'accord).
Je m'attendais à une pile de bon bouquins, et j'ai finalement qu'une longue nouvelle. C'est frustrant.

Si je lui fais ce "procès" (juste d'intention), c'est qu'elle m'a déçu, et que j'aurais préféré qu'elle écrive, qu'elle publie. Mais bon, j'espère que son film vaudra le coup, qu'il ne sera pas qu'un film "toc". On verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Avr 2011 - 21:07

Encore une fois le talent ne se mesure pas au nombre de pages, des pavés qui soi-disant sont le fruit d'un grand travail ou d'une grande recherche ne font pas pour autant des livres passionnants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Avr 2011 - 21:45

Cette variation sur "Les Belles endormies" de Kawabata, produite par Jane Campion (!), m'intrigue beaucoup. On dirait une atmosphère à la Yoko Ogawa (les images me font un peu penser à L'annulaire) ou à Wedekind

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Avr 2011 - 22:15

Marko a écrit:
Cette variation sur "Les Belles endormies" de Kawabata, produite par Jane Campion (!), m'intrigue beaucoup. On dirait une atmosphère à la Yoko Ogawa (les images me font un peu penser à L'annulaire) ou à Wedekind
Non, sauf erreur de ma part : pas "produite", mais "présentée par".

Sinon, oui, bien sûr le talent ne se mesure pas au nombre de pages, mais là ça fait une ligne par jour en moyenne, ou quelque chose comme ça...
Et Kawabata, oui... Qui ne figure pas au générique, ou en tout cas pas à celui que l'on voit sur la bande-annonce (j'espère que son nom est quelque part, quand même). Et sur certains sites (comme ici), il est écrit : "Un conte de fées érotique, au scenario original : une jeune étudiante à la recherche d’argent rencontre une tenancière de bordel qui lui propose de devenir sleeper (dormeuse) ou la pénétration et les attouchements sont proscrits."
Très original, oui. Les Belles endormies date de 1960.
Mais je ne vais pas faire un procès d'intention à Julia Leigh qui, elle, en reprenant le titre de Kawabata, montre bien qu'elle reconnaît sa dette, et qu'elle fait une variation, oui. Elle en a tout a fait le droit, il faudra juger du résultat.
Peut-être même que ça pourrait relancer les ventes de Kawabata et qu'on pourrait avoir quelques traductions de livres restés inédits, et ça ce serait rudement bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Avr 2011 - 9:33

eXPie a écrit:
Marko a écrit:
Cette variation sur "Les Belles endormies" de Kawabata, produite par Jane Campion (!), m'intrigue beaucoup. On dirait une atmosphère à la Yoko Ogawa (les images me font un peu penser à L'annulaire) ou à Wedekind
Non, sauf erreur de ma part : pas "produite", mais "présentée par".

Il fallait bien qu'après les bouquins on s'y mette au cinéma! rire Des cinéastes qui recommandent d'autres cinéastes. Pourtant on voit mal Jane Campion se prêter à ce genre de marketing. Mais entre australiennes (ou néo-zélandaises) il faut bien se soutenir!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Julia Leigh [Australie] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Julia Leigh [Australie]   Julia Leigh [Australie] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Julia Leigh [Australie]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vivre en Australie
» SARAH BLASCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: