Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean-Jacques Rousseau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 23 Juil 2014 - 11:28

pia a écrit:
Peut-être....Ce qui est embêtant en fait. ça veut dire que je ne peux réagir qu'à ce qui fait écho en moi.  intense reflexion Il faut que je corrige ça.....

Mais pourquoi t'as-t'il exténué? Parce que ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent..Complots...persécution...? Je n'ai lu que les rêveries donc je ne sais pas si ce sont des thèmes récurrents. Là ça peut peut-être être un peu fatiguant.....
L'Emile est un traité philosophique consacré à la question de l'éducation (il suit chronologiquement le développement d'un homme) : il est à l'origine d'une violente controverse avec quelques intellectuels de son temps, au premier titre desquels : Voltaire ! C'est assez long, et certaines idées peuvent heurter (ou faire sourire) un lecteur du XXIe.

Cela étant, Rousseau est un penseur brillant ! Si tu ne les as pas déjà lus (et si ça t'intéresse bien sûr), coli, je te conseille son Discours sur les sciences et les arts, son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ainsi que Du contrat social pour ne citer que ceux-là...
Revenir en haut Aller en bas
titete
Envolée postale


Messages : 136
Inscription le : 04/07/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 23 Juil 2014 - 13:57

pia a écrit:
Je trouve qu’il y a de ça Coli. Mais d’un point de vue un peu différent. Je n’ai lu que ses rêveries donc je suis prudente, mais je ne pense pas qu’il ait eu peur de se perdre dans les autres. Je pense comme dit bix que c’était un écorché et qu’il n’avait pas le contrôle des décisions qu’il devait prendre par rapport à la souffrance qu’il ressentait. Il devait réagir impulsivement. Et donc, au lieu de se dire calmement: Je veux être moi-même, Je ne veux pas me perdre…etc… il devait ressentir un grand tourment et un grand dégout vis-à-vis de tout ce manque d’intégrité de ses « amis ». L’intégration, il a essayé et il n’a pas réussi. En tout cas dans certains milieux qui ont du le fasciner pendant un moment. Peut-être à cause de toutes ses émotions trop fortes qui l’empêchait surement de pouvoir se cacher derrière un masque. Mais en effet comme dit Bix, on ressent cette souffrance qu’il a de vouloir être autre et l’impossibilité d’y arriver. Et puis il a pris goût à sa solitude parce qu’elle lui ressemblait tout de même un peu et qu'elle lui apportait du réconfort. Donc il s’y est fait…

J'aime cette conversation!

Ce qui serait intéressant et je ne suis pas spécialiste (juste des souvenirs de cours d'histoire et de français) serait de savoir exactement de quoi a été victime Rousseau. Le souvenir que j'en ai était que de par sa pensée il était marginale en son temps et qu'il a subi de violentes attaques et été tourné en ridicule notamment par Voltaire. Pour rebondir sur la citation de Colimasson, Rousseau ne se pose peut-être pas cette question mais il est en effet en plein dans ce problème d'intégration. Il voudrait s'intégrer aux penseurs de son temps (du moins un certain cercle de penseurs) tout en ayant une pensée marginale. Donc être respecté et par là même que ses idées le soient. Il veut justement s'intégrer dans l'intégrité de ce qu'il est. Et ceci il n'y est, semble-t-il, pas parvenu. Les moqueries n'ont pas cessé et pour quelqu'un dont le "métier" c'est justement de penser, attaquer ce qu'il pense c'est l'attaquer directement. Rousseau était peut-être doté d'un caractère qui faisait qu'il ne pouvait le supporter. L'image que les autres ont de liu semble d'ailleurs (en lisant les rêveries) extrêmement importante à ses yeux. Peut-être ce regard des autres dont parle la citation ?
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 23 Juil 2014 - 22:43

Mais vous avez lu Emile à l'école? Pendant vos études? Je viens de parler à quelqu'un qui me disait qu'il avait trouvé ça exténuant aussi. Je pense que je le lirai...un jour, pour voir ce quelles sont ses idées à propos de l'éducation.

Il faut encore que je relise sa bio sur Wiki. On parlait un peu dans l'article des problêmes qu'il avait eu, des rejets qu'il avait subi. Pourquoi? Peut-être qu'il y a des pistes dans le livre que Bix a conseillé...

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 23 Juil 2014 - 23:29

Je l'ai lu en fac. Par ailleurs Du contrat social est peut être le livre de philo politique le plus important de cette période avec l'esprit des lois de Montesquieu. Je les conseille tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 23 Juil 2014 - 23:56

Sullien a écrit:
Cela étant, Rousseau est un penseur brillant ! Si tu ne les as pas déjà lus (et si ça t'intéresse bien sûr), coli, je te conseille son Discours sur les sciences et les arts, son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ainsi que Du contrat social pour ne citer que ceux-là..

Je suis tout à fait d'accord avec Sullien. Ces trois livres sont les meilleurs de Rousseau. Il y très brillant. J'ai l'impression qu'il est parfois sentimental ou un peu hystérique dans les autres œuvres, bien que je n'aie pas tout lus. Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptySam 26 Juil 2014 - 12:14

pia a écrit:

Mais pourquoi t'as-t'il exténué? Parce que ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent..Complots...persécution...? Je n'ai lu que les rêveries donc je ne sais pas si ce sont des thèmes récurrents. Là ça peut peut-être être un peu fatiguant.....

Un peu trop de bavardages... très théorique... ça reste de l'abstrait total, même si plus tard, les principes de l'Emile ont été réellement appliqués par quelques insensés  Suspect 
Pas lu à l'école (les lectures d'école ne font jamais plus de 200 pages, l'Emile se serait un suicide de prof)

Sullien a écrit:


Cela étant, Rousseau est un penseur brillant ! Si tu ne les as pas déjà lus (et si ça t'intéresse bien sûr), coli, je te conseille son Discours sur les sciences et les arts, son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ainsi que Du contrat social pour ne citer que ceux-là...

J'y reviendrai un jour, mais pas maintenant. Merci toutefois pour les recommandations.


_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptySam 26 Juil 2014 - 15:41

De toutes façons les livres sur l'éducation...Impossible de suivre littéralement leurs préceptes...C'est très culpabilisant.

Quelques pistes des raisons de sa solitude et des rejets qu'il a subi...Si vous avez d'autres sources, je serai heureuse de les connaitre...

Diderot lui tourne le dos. Il lui envoie son drame Le fils naturel dans lequel se trouve la phrase....L'homme de bien est dans la société, il n'y a que le méchant qui soit seul. Dispute.
Il s'éprend de la maitresse de Grimm qui l'apprend...

Il envoie une lettre à D'Alembert dans laquelle il critique, le théatre qui corrompt les moeurs. Haine farouche de Voltaire...
Dans son Emile, il réfute le matérailisme des encyclopédistes et l'intolérence dogmatique du parti dévot. ça n'a pas dû plaire...
Dans le contrat social, le fondement de la société politique repose sur la souveraineté du peuple et l'égalité civique devant la loi. ça aussi...

L'Émile et le Contrat social sont condamnés par le Parlement de Paris et sont interdits en France, aux Pays-Bas, à Genève et à Berne.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyLun 28 Juil 2014 - 20:45

Rejeté et vilipendé par tous les "grands" (ceux d'influence ou de réputation, en tout cas) mais je suis sûre qu'il se faisait acclamer dans de petits cercles ou chez de rares esprits compréhensifs... ce qui lui correspondait sans doute plus.
Je me contente d'imaginer, bien sûr...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMar 29 Juil 2014 - 22:26

"One like Rouseau
A misanthropic lover of mankind.
A vrai dire, j' ai beaucoup, j' ai meme trop d' affinités avec Rousseau. Dans certains domaines,
nos caractères sont identiques.

Un amour ardent, intense, inexprimable, pour l' humanité, et en contrepartie une certaine
dose d' égoisme : voilà une caractéristique fondamentale de son caractère, mais aussi du
mien."

Fernando Pessoa : Fragments d' un voyage immobile. - Rivages

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyJeu 31 Juil 2014 - 10:02

ça le résume bien!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 17 Juin 2015 - 21:15

Les rêveries du promeneur solitaire:

Je viens de lire tout le fil, et c'était intéressant, on peut dire qu'il y a eu du débat sur Rousseau!
Quant à ma lecture, je pense que je manque de matière pour saisir la portée de toutes ses réflexions. Il écrit très bien, mais j'ai parfois trouvé ça un peu pénible à décrypter. Souvent dans des postures, cherchant à régler ses comptes avec ses détracteurs? (alors qu'il annonce au début écrire ces rêveries seulement pour lui...).
Je pense que je vais attendre un peu avant de tenter autre chose, peut-être Julie ou la nouvelle Héloïse.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyMer 17 Juin 2015 - 23:59

De Rousseau, c'est surtout ses livres moins théoriques qui m'intéressent : Les Rêveries d'un promeneur solitaire, Les Confessions (lu en partie), La Nouvelle Héloïse...

J'ai lu son discours sur les sciences et les arts, qui dans sa pensée grossièrement systématique, m'a laissé plus que dubitatif. Enfin, il est moins insupportable que Voltaire, c'est déjà ça.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 7:30

Je trouve pour ma part Voltaire très supportable sourire .

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 9:33

Je pense qu'il faut distinguer le philosophe de l'écrivain...
Revenir en haut Aller en bas
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 10:08

Et les rêveries, ce serait plutôt philo ou littérature? J'ai un peu du mal à le catégoriser.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Jacques Rousseau
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le gris
» Jean RASPAIL
» Chaussons à la coquille St Jacques
» Jean Ferrat
» Douanier Rousseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: