Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Jacques Rousseau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 20:36

Ah!? Merci du renseignement. Je ne lis pas beaucoup de philosophie....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 20:40

En réalité c'est une injonction qui était présente sur le temple de Delphes dédié à Apollon et dont l'oracle s'appelait la Pythie.
Cet oracle déclara à Socrate qu'il était le plus sage des hommes. Socrate étonné répondit qu'il ne pouvait pas être le plus sage puisque la seule chose qu'il savait c'était qu'il ne savait rien. Mais en comparaison de tous les hommes pensant savoir, lui au moins ne se trompait pas sur lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 21:13

Hanta a écrit:
Mais en comparaison de tous les hommes pensant savoir, lui au moins ne se trompait pas sur lui-même.

Il en avait de la chance d'être si sûre de lui sur cette question...

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 21:33

pia a écrit:
Hanta a écrit:
Mais en comparaison de tous les hommes pensant savoir, lui au moins ne se trompait pas sur lui-même.

Il en avait de la chance d'être si sûre de lui sur cette question...
De la chance ? Comment ça ?

Edit : Ah, je crois comprendre : ce dont Socrate disait être certain, c'est de ne rien savoir, ce qui l'avait consacré "l'homme le plus sage" par l'oracle delphien. Quant à l'injonction "connais-toi toi-même", c'est une exigence philosophique très nouvelle qu'introduit Socrate, mais il n'a jamais eu la prétention de pouvoir y répondre !  sourire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 21:50

Sullien a écrit:
pia a écrit:
Hanta a écrit:
Mais en comparaison de tous les hommes pensant savoir, lui au moins ne se trompait pas sur lui-même.

Il en avait de la chance d'être si sûre de lui sur cette question...
De la chance ? Comment ça ?

Edit : Ah, je crois comprendre : ce dont Socrate disait être certain, c'est de ne rien savoir, ce qui l'avait consacré "l'homme le plus sage" par l'oracle delphien. Quant à l'injonction "connais-toi toi-même", c'est une exigence philosophique très nouvelle qu'introduit Socrate, mais il n'a jamais eu la prétention de pouvoir y répondre !  sourire 

Donc il devait être certain de ne rien savoir sur lui-même non plus, ce qui me semble proche de l'idée que je me fais de Socrate qui dirait, je suis certain de ne rien savoir. pfou...se connaitre soi-même, on en est jamais au bout.... sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 22:05

pia a écrit:
Sullien a écrit:
pia a écrit:
Hanta a écrit:
Mais en comparaison de tous les hommes pensant savoir, lui au moins ne se trompait pas sur lui-même.

Il en avait de la chance d'être si sûre de lui sur cette question...
De la chance ? Comment ça ?

Edit : Ah, je crois comprendre : ce dont Socrate disait être certain, c'est de ne rien savoir, ce qui l'avait consacré "l'homme le plus sage" par l'oracle delphien. Quant à l'injonction "connais-toi toi-même", c'est une exigence philosophique très nouvelle qu'introduit Socrate, mais il n'a jamais eu la prétention de pouvoir y répondre !  sourire 

Donc il devait être certain de ne rien savoir sur lui-même non plus, ce qui me semble proche de l'idée que je me fais de Socrate qui dirait, je suis certain de ne rien savoir. pfou...se connaitre soi-même, on en est jamais au bout.... sourire
En fait, il s'agit d'une exigence d'authenticité : dire "je ne sais rien" est une manière de rester vierge et disponible face à la discussion philosophique. C'est un postulat qui fonde une méthode de réfutation, par opposition aux longs discours d’apparat des sophistes.

Sinon, pia, tu n'as pas eu l'impression quand même, dans ces Rêveries, que Rousseau chante la solitude tout en regrettant la société ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeVen 18 Juil 2014 - 8:30

Sullien a écrit:


En fait, il s'agit d'une exigence d'authenticité : dire "je ne sais rien" est une manière de rester vierge et disponible face à la discussion philosophique. C'est un postulat qui fonde une méthode de réfutation, par opposition aux longs discours d’apparat des sophistes.

Sinon, pia, tu n'as pas eu l'impression quand même, dans ces Rêveries, que Rousseau chante la solitude tout en regrettant la société ?

Tu me l'apprends et c´est bien possible. En même temps c'est assez juste. En tout cas je le ressens aussi, plus j'apprends, plus je ne sais rien... Toi aussi?

Et bien je ne sais pas. On peut se demander ce qui se serait passé s´il n´avait pas été rejeté à cause de ses idées, de ses écrits. Est-ce qu’il se serait fondu dans ce monde qu’il décrit comme hypocrite ? En même temps il dit dans une de ses promenades que, quand il était « aimé » et qu’il se promenait dans la nature, il n’arrivait pas à l’apprécier parce que des bribes de sa vie publique le poursuivait et le mettait dans un état qui le rendait imperméable à ce qui l’entourait. On peut aussi se demander si la nature aurait pris autant de place s’il avait été accepté. Maintenant il était comme il était  et peut-être avait-il besoin de solitude pour rêver et penser.

Et toi qu'est-ce que tu en penses?

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titete
Envolée postale


Messages : 136
Inscription le : 04/07/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeVen 18 Juil 2014 - 10:17

Je me glisse dans la discussion mais j'avais aussi eu l'impression que même s'il disait aimer sa solitude, Rousseau semblait regrettait le monde. Peut-être parce qu'il se plaint beaucoup d'avoir été rejeté, parce qu'il se sent obligé de se justifier. Ce qui me fait dire qu'il n'écrit pas que pour lui et qu'il tente par là de maintenir le lien avec l'extérieur. Il parle beaucoup de son indifférence aux jugements des autres, j'ai eu l'impression qu'il aurait aimé être indifférent mais qu'il ne le pouvait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeVen 18 Juil 2014 - 11:12

pia a écrit:
Sullien a écrit:


En fait, il s'agit d'une exigence d'authenticité : dire "je ne sais rien" est une manière de rester vierge et disponible face à la discussion philosophique. C'est un postulat qui fonde une méthode de réfutation, par opposition aux longs discours d’apparat des sophistes.

Sinon, pia, tu n'as pas eu l'impression quand même, dans ces Rêveries, que Rousseau chante la solitude tout en regrettant la société ?

En même temps c'est assez juste. En tout cas je le ressens aussi, plus j'apprends, plus je ne sais rien... Toi aussi?
Oui, et tout le monde peut le dire, pour peu qu'il soit sincère : plus on en apprend, plus on réalise la petitesse de ses connaissances...

titete a écrit:
Je me glisse dans la discussion mais j'avais aussi eu l'impression que même s'il disait aimer sa solitude, Rousseau semblait regrettait le monde. Peut-être parce qu'il se plaint beaucoup d'avoir été rejeté, parce qu'il se sent obligé de se justifier. Ce qui me fait dire qu'il n'écrit pas que pour lui et qu'il tente par là de maintenir le lien avec l'extérieur. Il parle beaucoup de son indifférence aux jugements des autres, j'ai eu l'impression qu'il aurait aimé être indifférent mais qu'il ne le pouvait pas.
C'est exactement mon avis !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeVen 18 Juil 2014 - 11:28

En soi je suis d'accord avec vous. Il se plaint trop de son rejet pour que ça ne lui fasse rien. Est-ce qu'il ne regrette pas plutôt une certaine idée qu'il se faisait de ses "amis"? Un idéal d'honnèteté et d'intégrité? En même temps il ne se sent pas fait pour cet univers mondain....Il a l'air de l'accepter à la fin. Et puis ce n'est pas comme s'il ne voyait plus personne. Il raconte par exemple quand il était dans une certaine maison sur une île où il vivait avec un couple...qui s'occupaient de l'île, il me semble (il faudrait que je replonge dans livre, donc excusez-moi si ce n'est pas très clair)...Il raconte que c'est un des moment les plus heureux de sa vie. Il recherche souvent le contact dans ses promenade et est très content quand il peut avoir une conversation avec quelqu'un qui ne sait qui il est.

En tout merci à tous les trois, c'était une conversation intéressante....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeDim 20 Juil 2014 - 13:18

Comme Jean-Charles Pichon le dit si bien, le conflit existentiel de ces derniers siècles ne serait-il pas le suivant :

Citation :
« Comment être moi-même en étant tous les autres ? Comment obtenir que les informations qui me parviennent d’autrui m’informent sans me déformer ? Comment conserver mon intégrité dans l’intégration ?

est-ce un peu ce à quoi Rousseau à chercher à répondre ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeDim 20 Juil 2014 - 17:21

Rousseau était un etre complexe et contradictoire. Toute sa vie le prouve.

Le problème avec lui, c' est qu' il écrit ce qu' il pense et pense sans doute ce qu' il écrit.
Mais il ne dit pas tout.  Pendant sa vie entière, il sera divisé entre ce qu' il est ce qu' il voudrait etre.
Sa sensibilité d 'écorché ne pouvait lui faire que des ennemis. Ou le facher avec des gens de
bonne foi.
Le problème de sa solitude est de la meme sorte. Peut etre qu' à force de se frotter à d' autres,
il a choisi de s' isoler, de marcher sur les chemins, en herborisant et en observant autour de lui.
Et sans doute, y-a-t-il trouvé gout.

Si  je ne suis pas meilleur, au moins je suis autre, écrit-il orgueilleusement au début de ses
Confessions.

Et c' est cette altérité qu' il revendique qu' il vivra sans toujours l' assumer ou plutot mal.
Mais ce n' est pas vraiment une critique. Je me retrouve assez en lui !

Le mieux pour en savoir plus sur Rousseau,  c' est de lire La transparence et l'obstacle, un livre
superbe de Jean Starobinski.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeDim 20 Juil 2014 - 18:14

Je trouve qu’il y a de ça Coli. Mais d’un point de vue un peu différent. Je n’ai lu que ses rêveries donc je suis prudente, mais je ne pense pas qu’il ait eu peur de se perdre dans les autres. Je pense comme dit bix que c’était un écorché et qu’il n’avait pas le contrôle des décisions qu’il devait prendre par rapport à la souffrance qu’il ressentait. Il devait réagir impulsivement. Et donc, au lieu de se dire calmement: Je veux être moi-même, Je ne veux pas me perdre…etc… il devait ressentir un grand tourment et un grand dégout vis-à-vis de tout ce manque d’intégrité de ses « amis ». L’intégration, il a essayé et il n’a pas réussi. En tout cas dans certains milieux qui ont du le fasciner pendant un moment. Peut-être à cause de toutes ses émotions trop fortes qui l’empêchait surement de pouvoir se cacher derrière un masque. Mais en effet comme dit Bix, on ressent cette souffrance qu’il a de vouloir être autre et l’impossibilité d’y arriver. Et puis il a pris goût à sa solitude parce qu’elle lui ressemblait tout de même un peu et qu'elle lui apportait du réconfort. Donc il s’y est fait…

J'aime cette conversation!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeMer 23 Juil 2014 - 7:28

Tu aimes parce que tu trouves des échos en toi du parcours de cet écrivain ?

ça fait longtemps que je ne l'ai plus relu... depuis l'Emile qui m'avait un peu exténuée...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitimeMer 23 Juil 2014 - 10:12

Peut-être....Ce qui est embêtant en fait. ça veut dire que je ne peux réagir qu'à ce qui fait écho en moi.  intense reflexion Il faut que je corrige ça.....

Mais pourquoi t'as-t'il exténué? Parce que ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent..Complots...persécution...? Je n'ai lu que les rêveries donc je ne sais pas si ce sont des thèmes récurrents. Là ça peut peut-être être un peu fatiguant.....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jean-Jacques Rousseau   Jean-Jacques Rousseau - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Jacques Rousseau
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon Anniversaire JJ
» Le gris
» Le Grand Bazar
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: