Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Doris Dörrie [Allemagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Doris Dörrie [Allemagne]   Jeu 2 Oct 2008 - 1:25


Doris Dörrie
(née le 26 mai 1955 à Hanovre) est une réalisatrice, productrice et écrivain allemande.



Citation :
 Biographie


En 1973, Doris Dörrie entame un séjour de deux ans aux États-Unis pour étudier le métier d'acteur et l'art du film au Drama department (section dramatique) de l'Université du Pacifique de Stockton (en Californie). Elle poursuit ensuite ses études à la New School of Social Research de New York tout en vivant de petits boulots dans des cafés ou en travaille comme présentatrice de films à la Goethe House de New-York.

En 1975, après son retour en Allemagne, elle intègre la Hochschule für Fernsehen und Film München (université pour la télévision et le cinéma de Munich) et rédige des critiques de films pour le Süddeutsche Zeitung où elle deviendra rédactrice adjointe. La jeune femme travaille ensuite comme collaboratrice libre pour différentes chaînes de télévision et tournera également quelques petits documentaires.

Elle produit quelques films et livres. Ses œuvres les plus connues sont les comédies Männer ("hommes") et Ich und er (« moi et lui »). En collaboration avec Gerd Huber, Renate Seefeld et les caméramans Helge Weindler (qu'elle épousera en 1988) et Thomas Müller, Doris Dörrie fonde en 1989 la Cobra Filmproduktions GmbH (maison de production cinématographique) qui produira tous ses films postérieurs. Elle écrit également Was wollen sie von mir en 1989.
De son mariage avec Helge Weindler, elle a une fille, Carla, née en 1990. Malheureusement, le 22 mars 1996, pendant le tournage de Bin ich schön ? ("suis-je belle ?") en Espagne, Weindler meurt d'une méningite.

En 1997, Doris Dörrie retourne à l'université de Munich mais cette fois, en tant que professeur en dramaturgie appliquée. À l'opéra de Berlin, elle met en scène en 2001 Così fan tutte (« Ainsi font-elles toutes »), sous la direction du chef d'orchestre Daniel Barenboim, ainsi que Turandot (2003), avec le chef Kent Nagano. En 2005, elle met en scène l'opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi, dirigé par Zubin Mehta, à l'opéra bavarois de Munich, ainsi que Madame Butterfly de Giacomo Puccini. Au festival de Salzbourg de 2006, elle met en scène La finta giardiniera de Wolfgang Amadeus Mozart.

Son travail sur Rigoletto, où Dörrie avait situé l'action sur la Planète des singes (d'après le film homonyme), remporte en 2005 la palme d'« ennui de la saison » à la suite d'un sondage de critiques.

La cinéaste vit aujourd'hui à Munich aux côtés de sa fille Carla.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Doris Dörrie [Allemagne]   Jeu 2 Oct 2008 - 1:53

La petite robe bleue
traduit de l'allemand par Jeanne Etoré-Lorthoray
Editions Belfond

Kenavo avait parlé de ce roman à l'occasion de la sortie du nouveau film de Doris Dörrie, Cherry blossoms.
Je m'aperçois d'ailleurs qu'elle a fait de nombreux films, dont je n'ai jamais entendu parler( bon, ça, ce n'est guère une surprise..), et dont presque aucun n'est disponible sur Amazon Evil or Very Mad
La petite robe bleue, c'est l'histoire de la rencontre de deux personnages qui ont tous deux vécu un deuil, et cette rencontre va leur permettre de continuer à vivre. Ce n'est pas , à mon sens, un grand roman sur le deuil, mais c'est plein de petites notes touchantes et très vraies. Tous ces moyens que trouve chaque individu pour continuer.. Le voyage au Mexique est d'ailleurs assez amusant.
Et puis... il y a un autre personnage, rencontré par hasard, et qui a un moment du livre, exprime des choses très justes sur sa profession..

Et, professionnellement, il est bien rare aussi qu'on parvienne à défaire les imbroglios du passé pour pour rendre à nouveau possible un avenir. La devise est de créer de la durée de vie; ensuite, la manière dont se présentera cette ie ne les concerne plus. Il est pourtant rare que ce soit un temps libre et heureux, sans handicap aucun, où tout irait de nouveau bien. Ils n'arrivent le plus souvent qu'à ménager un petit espace d'espoir ou d'angoisse, où les patients et leurs proches sont ballotés d'un côté et de l'autre, comme dans une violente tempête.
Babette ne peut s'en faire aucune idée. Son mari a eu une chance infinie d'être éliminé en une fraction de seconde, une chance incommensurable. Thomas prie pour avoir une mort pareille, comme tous les médecins et infirmières. Ils prient tous constamment et ardemment pour ne jamais devenir patient à leur tour.
Il n'a pas choisi le métier qu'il fallait, il le sait depuis longtemps. Il ne peut pas se débarrasser du malheur des autres, c'est quelque chose qui le poursuit, qui l'oppresse, le déprime. Que la tragédie est inéluctable. Tout lui semble porter déjà en soi le germe de cette tragédie. Il a du mal à éprouver de la joie, il est incapable de ne pas y penser.
Sa femme l'a quitté à cause de cela. Je voulais juste être gaie, a-t-elle dit. Il la comprend, car il aimerait bien aussi, mais il ne peut pas. La gaieté ne s'invente pas, c'est tout un programme.
Allons juste faire un tour en voiture, recommence Babette. Juste comme ça.
C'est précisément ce qui le pousse au désespoir, ce "juste comme ça". Juste comme ça, la vie fait ce qu'elle veut.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Doris Dörrie [Allemagne]   Jeu 2 Oct 2008 - 11:14

Merci Marie pour la présentation de Doris Dörrie.. une femme que j'aime beaucoup - soit cinéma soit livres - mais surtout pour ce qu'elle vit et dit dans la vie réelle  Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doris Dörrie [Allemagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doris Dörrie [Allemagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» Erdogan en Allemagne exige...
» OGM : L'Allemagne interdit à son tour le maïs transgénique de Monsanto
» vedette MBOOT (Allemagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: