Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fernando Pessoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Dim 31 Juil 2016 - 19:27

églantine a écrit:
ArturoBandini a écrit:
Je commence Le livre de l'intranquillité, (édition intégrale Christian Bourgois),

Un livre de chevet ! drunken

Tu ne crois pas si bien dire ! Voilà plusieurs mois qu'il m'accompagne, que je savoure quelques pages avant de me coucher.

Voici un des derniers textes qui a retenu mon attention :

Pessoa a écrit:
« Aucun homme ne peut comprendre les autres. Comme l’a dit le poète, nous sommes des îles sur l’océan de la vie ; entre nous ondoie la mer, qui nous définit et nous sépare. Une âme aura beau tenter de savoir ce qu’est une autre âme, elle saura seulement ce que pourra lui dire un mot – ombre informe projetée sur le sol de son esprit.

 J’aime les expressions, parce que je ne sais rien de ce qu’elles expriment. Je suis comme le maître de Saint-Martin : je me contente de ce qu’on me donne. Je vois, et c’est déjà beaucoup. Qui donc est capable de comprendre ?

 C’est peut-être en raison de ce scepticisme à l’égard de l’intelligible que je regarde du même œil un arbre et un visage, une affiche et un sourire (tout est naturel, tout est artificiel, tout se vaut). Ce que je vois est pour moi tout le visible, que ce soit le ciel bleu profond, d’un blanc vert, de l’aube sur le point de naître, que ce soit le rictus qui déforme le visage d’une personne assistant, devant des tiers, à la mort d’un être aimé.

 Petits bonhommes de papier, simples gravures, pages qui se bornent à exister, et que l’on tourne. Mon cœur ne s’attache pas à eux, et mon attention guère davantage ; elle les parcourt du dehors, comme une mouche marchant sur une feuille de papier.

 Est-ce que je sais seulement si je sens, si je pense, si j’existe ? Je ne sais rien : rien d’autre qu’un schéma objectif de couleurs, de formes et d’impressions, dont je suis le miroir oscillant, bon à vendre au rabais. »

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Dim 31 Juil 2016 - 19:38

Hé hé ..... cheers
Il est aussi à côté de moi chaque soir depuis que j'ai trouvé un exemplaire chez ma mère (le mien est resté en Savoie ) ! Wink

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Lun 1 Aoû 2016 - 7:15

C'est rare de voir des proches partager ses passions littéraires. Chapeau à ta mère, Églantine... sourire

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Mar 2 Aoû 2016 - 19:54

une amie revient de Lisbonne... et elle a été si gentille de m'amener un petit cadeau Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Mer 17 Aoû 2016 - 11:34

Je reviens à Pessoa comme un métronome. Le gardeur de troupeaux est une référence plus ou moins assez constante en ce qui me concerne. Voici un autre exemple en parcourant le début des «Poésies d'Alvaros de Campos» :

Fernando Pessoa, Le gardeur de troupeaux, p. 167. a écrit:
3 janvier 1935

Les anciens invoquaient les Muses.
Nous, c'est nous-mêmes que nous invoquons.
Je ne sais si les Muses apparaissent -
sans doute était-ce selon l'invocation et l'invoqué -
mais je sais bien que nous, nous n'apparaissons pas.
Que de fois je me suis penché
au-dessus du puits que je crois être
et bêlé «aâh» pour entendre un écho
sans rien entendre que ce que je voyais -
la vague lueur sombre dont l'eau resplendit
tout en bas, dans l'inutilité du fond...
Pour moi aucun écho...
Rien qu'un visage, vaguement,
qui doit être le mien, ne pouvant être de nul autre.
C'est une chose presque invisible,
hormis que j'y vois presque lumineusement,
tout au fond...
dans le silence et dans la fausse clarté du fond...

Drôle de Muse!...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fernando Pessoa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Happy B'Day Bishop Fernando Kutino.
» Jeux interdits
» Casting complet...
» Le pasteur Kutino vient de faire une crise d'AVC qui aurait provoqué une paralysie partielle!
» Ma Premiére vraie escale (ile de Fernando Poo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: