Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fernando Pessoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Fernando pessoa   Mer 3 Déc 2008 - 19:35

" Voyageur immobile " c'est effectivement ainsi que se qualifiait Pessoa, et je crois qu'il l'était vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Jeu 4 Déc 2008 - 0:07

bix229 a écrit:
" Voyageur immobile " c'est effectivement ainsi que se qualifiait Pessoa, et je crois qu'il l'était vraiment.

Passe dans le souffle de l'air
Qui un instant l'a soulevé,
Un vague souci de voyager
Dont s'est assombri mon coeur.

Serait-ce qu'en son mouvement
La brise évoque le départ,
Et le vent par son déploiement
L'air libre du voyage?

Je ne sais,mais subitement
Je sens la tristesse exister,
Ce rêve triste en filigrane
Entre rêver et rêver.



Ma vie est un bateau abandonné
Qui a trahi, dans le port désert, son destin.
Ah, pourquoi donc ne lève-t-il l'ancre pour suivre
Sa vocation de naviguer, époux de la fatalité?

Hélas! personne pour le lancer vers la mer, pour le changer
Enfin, voiles déployées, en sa figure ailée; ô fraîcheurs
Ineffables d'éloignement, dans la divine
Etreinte du matin, pure et salée.

Dépouille inerte de l'action que nulle volonté
Ne vit, ombre stérile de la vie,
Flottant au gré des eaux vaines de nostalgies.

Les algues verdissent ta quille
Et le vent te berce sans te mouvoir.
L'île, tant désirée, est au-delà des mers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Mar 9 Mar 2010 - 18:31

Ode maritime dans la mise en scène de Claude Régy est actuellement à Paris au théâtre de la ville jusqu'au 20 mars. Je la verrai en avril à Villeneuve d'Ascq.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Mer 10 Mar 2010 - 0:47

Tu nous raconteras en détail?...Je t'envie... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Mer 10 Mar 2010 - 0:55

coline a écrit:
Tu nous raconteras en détail?...Je t'envie... content

Tu peux y compter d'autant que je l'ai lu au moment d'Avignon et que je trouve ce texte superbe.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Sam 20 Mar 2010 - 15:42

vient de paraître aux Editions de la Différence



Le pélerin
Citation :
Le Pèlerin est un conte initiatique découvert, déchiffré et commenté par Teresa Rita Lopes qui, à la tête d’une équipe de chercheurs à Lisbonne, étudie depuis de longues années l’œuvre du poète. Dans ce récit initiatique, le jeune narrateur – le Pèlerin – évoque d’abord sa vie paisible chez ses parents, jusqu’au jour où, alors qu’il contemple la route en bas de chez lui, apparaît un mystérieux Homme en Noir qui lui dit : « Ne regarde pas la route ; suis-la. » Une force mystérieuse le pousse alors à quitter sa maison et à suivre cette route. La suivre jusqu’où ? « Puisqu’il m’avait dit de la suivre et non de l’emprunter jusqu’à un certain point, je devais la suivre sans m’arrêter, jusqu’au bout... » Qui est cet Homme en Noir et quel est l’objet de la quête qui jette le narrateur sur la Route ? Comme dans tout conte initiatique, il sera soumis à la tentation et subira diverses épreuves, dont, d’étape en étape, il sortira vainqueur. Arrivé au bout de la Route, quelle sera sa découverte ultime?

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: PESSOA   Sam 20 Mar 2010 - 16:53

Je ne suis pas pressé. Pressé pour quoi ?
La lune et le soleil ne sont pas pressés : ils sont exacts.
Être pressé, c’est croire que l’on passe devant ses jambes
Ou bien qu’en s’élançant on passe par-dessus son ombre.
Non, je ne suis pas pressé.
Si je tends le bras, j’arrive exactement là où mon bras arrive.
Pas même un centimètre de plus.
Je touche là où je touche, non là où je pense.
Je ne peux m’asseoir que là où je suis.
Et cela fait rire comme toutes les vérités absolument véritables,
Mais ce qui fait rire pour de bon c’est que nous autres nous pensons toujours à autre chose
Et sommes en vadrouille loin d’un corps.

Fernando Pessoa, Poèmes païens .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Sam 20 Mar 2010 - 16:57

Je pensais qu' on avait plus ou moins tout déchiffré des manuscrits de Pessoa...

J' espère que c' est un texte authentique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Sam 20 Mar 2010 - 21:39

kenavo a écrit:
vient de paraître aux Editions de la Différence



Le pélerin



Bix229 a écrit:
Je pensais qu' on avait plus ou moins tout déchiffré des manuscrits de Pessoa...

J' espère que c' est un texte authentique !

coline a écrit:
Cet homme qui a pratiqué toute sa vie l’effacement de soi et vécu de façon extrêmement banale a laissé plus de 25000 textes inédits dans une malle devenue fameuse, trouvée après sa mort, et dont on n’a toujours pas vu le fond.
Un seul petit recueil poétique « Mensagem » (Le Message) avait été publié avant sa mort.


Je ne sais pas...Il ne me vient pas à l'idée d'en douter... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Sam 20 Mar 2010 - 21:49

coline a écrit:
Je ne sais pas...Il ne me vient pas à l'idée d'en douter... jypeurien
moi non plus.. d'autant plus que je considère la maison d'édition comme assez sérieuse.. je l'ai feuilleté aujoud'hui en librairie et il y a au moins une 20e de pages d'avant-propos - je dirais qu'il y a là certainement une explication Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Sam 20 Mar 2010 - 21:53

kenavo a écrit:
coline a écrit:
Je ne sais pas...Il ne me vient pas à l'idée d'en douter... jypeurien
moi non plus.. d'autant plus que je considère la maison d'édition comme assez sérieuse.. je l'ai feuilleté aujoud'hui en librairie et il y a au moins une 20e de pages d'avant-propos - je dirais qu'il y a là certainement une explication Wink

J'en ai déjà pas mal de Pessoa ...J'aime et je me réjouis de voir remonter ce fil...Je suis tentée... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Dim 21 Mar 2010 - 10:45

kenavo a écrit:
coline a écrit:
Je ne sais pas...Il ne me vient pas à l'idée d'en douter... jypeurien
moi non plus.. d'autant plus que je considère la maison d'édition comme assez sérieuse.. je l'ai feuilleté aujoud'hui en librairie et il y a au moins une 20e de pages d'avant-propos - je dirais qu'il y a là certainement une explication Wink
Je l'ai feuilleté il y a quelques jours. De ce que j'en ai compris, c'est un texte fragmentaire et fragmenté, et inachevé, qui a été remis dans l'ordre... mais comme il est inachevé, donc, après le texte lui-même il y a le plan détaillé de Pessoa...
Bref : une grosse intro, puis quelques pages de texte "écrit", et le plan très détaillé ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Dim 21 Mar 2010 - 10:52

eXPie a écrit:
Bref : une grosse intro, puis quelques pages de texte "écrit", et le plan très détaillé ensuite.
alors probablement seulement pour les grands, grands, très grands adeptes de lui Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Dim 21 Mar 2010 - 23:55

kenavo a écrit:
eXPie a écrit:
Bref : une grosse intro, puis quelques pages de texte "écrit", et le plan très détaillé ensuite.
alors probablement seulement pour les grands, grands, très grands adeptes de lui Wink

A feuilleter peut-être sérieusement avant d'acheter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   Jeu 6 Mai 2010 - 14:49

date de parution: 06/05/2010


Quaresma, déchiffreur
Citation :
Présentation de l'éditeur
Fernando Pessoa est connu pour ses écrits poétiques, autobiographiques et ses nombreux hétéronymes. Avec Quaresma déchiffreur, on découvre qu’il était aussi l’auteur d’intrigues policières composées tout au long de sa vie mais demeurées inédites jusqu’à ce jour. Dans les dix nouvelles de ce recueil, Abílio Fernandes Quaresma erre dans Lisbonne au gré de rêveries toujours rationnelles. Célibataire d’âge mûr, médecin n’exerçant pas, il vit dans une petite chambre avec vue sur les toits où il passe la plupart de son temps à lire, à fumer et à boire. Ayant développé un sens aigu de la déduction, il est passé maître dans l’art de déchiffrer les charades de l’Almanach de Souvenirs, et plus encore les mystères et assassinats de la vie réelle, qu’il préfère.

« Spectateur de la vie, déchiffreur de charades, dépourvu de sentiments, telles sont les expressions qu’utilise Pessoa pour s’autodéfinir, et que nous allons retrouver appliquées à Abílio Quaresma, dans ses nouvelles policières. Le personnage gagne de ce fait une individualité semblable à celle d’une personnalité littéraire proche de son créateur. » Ana Maria Freitas

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fernando Pessoa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fernando Pessoa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Happy B'Day Bishop Fernando Kutino.
» Jeux interdits
» Casting complet...
» Le pasteur Kutino vient de faire une crise d'AVC qui aurait provoqué une paralysie partielle!
» Ma Premiére vraie escale (ile de Fernando Poo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: