Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Claude Chabrol

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 20:49

Oui, bien sûr.
Mais j'ai une grande faiblesse pour ces trois-là.

Je ne savais pas qu'il avait réalisé Le cheval d'orgueil. C'est l'adaptation du pavé de Pierre-Jakez Hélias ?
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 20:54

traversay a écrit:
Et voici sa filmographie complète (au cinéma, car il a également beaucoup tourné pour la tv) !



Cool, j'ai pu copier-coller tout ça sur le premier post de présentation, ça manquait !


Je devrais mater quelques anciens de ses films, moi aussi...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 21:00

ça alors! Je vois que c'est lui qui avait réalisé "Alice ou la dernière fugue" une histoire lynchienne presque avant la lettre (1976, la même année qu'Eraserhead). J'avais adoré ce film. Essayez de le voir en espérant qu'il n'aura pas trop mal vieilli.

Claude Chabrol - Page 2 1977410

Citation :
Alice vient de s'apercevoir qu'elle ne pouvait plus supporter son mari. Elle fait sa valise et, sans trop savoir où aller, monte dans sa voiture. Elle se retrouve à la nuit tombée, sous la pluie, sur une petite route déserte lorsque, soudain, le pare-brise éclate... Devant elle, une propriété; au bout de l'allée, une grande et vieille demeure où un domestique stylé, Colas, l'accueille et l'introduit auprès du maître de maison, Monsieur Vergennes qui, après un bon dîner, lui offre l'hospitalité pour la nuit, lui promettant même de faire réparer son pare-brise. Dans sa chambre, Alice est réveillée par un fracas épouvantable. Elle se précipite à la fenêtre et, si elle sent de mystérieuses présences dans le parc, ne voit rien... Au matin, elle découvre qu'elle est seule dans la maison. D'étranges phénomènes vont alors se produire; devant un mur d'enceinte sans aucune ouverture, Alice rencontre un jeune homme souriant qui refuse de répondre à ses questions, puis un enfant et des oiseaux en cage et un homme plus âgé qui la met en garde : on se moque d'elle, elle n'est qu'un jouet...

Surtout ne regardez pas la fin du résumé sur Wikipedia, ils racontent tout.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 21:02

Je suis loin d'avoir tout vu mais celui qui me reste vraiment en mémoire parce qu'il m'avait marquée à l'époque est Le boucher, je ne l'ai vu qu'une fois mais je m'en souviens bien encore.
Ca va faire bizarre sans lui maintenant.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 21:05

Ce qui me le rendait d'autant plus sympathique, c'était son amour de la cuisine.
On m'a prêté récemment:

Claude Chabrol - Page 2 Chabro10

et j'aimais ce qu'il disait en interviews...

Il va nous manquer.


Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 22:18

Marko a écrit:
ça alors! Je vois que c'est lui qui avait réalisé "Alice ou la dernière fugue" une histoire lynchienne presque avant la lettre (1976, la même année qu'Eraserhead). J'avais adoré ce film. Essayez de le voir en espérant qu'il n'aura pas trop mal vieilli.

Je l'ai vu pour la première fois il y a peu de temps. Je l'ai trouvé très mauvais (c'était aussi l'avis de Chabrol qui n'était pas tendre avec ses propres films, je crois qu'il l'a qualifié de ridicule).
Pour ma part, outre Le boucher et Que la bête meure, ma préférence va à ses deux premiers films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Sep 2010 - 22:44

Je l'ai vu enfant ou ado et il m'avait troublé. A chaque fois qu'elle tentait de quitter la demeure elle revenait toujours au point de départ. C'était mystérieux. Il devait y avoir un petit quelque chose quand même. Je pense que j'éviterai de le revoir alors pour garder ce souvenir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 4:18

Citation :
Ce qui me le rendait d'autant plus sympathique, c'était son amour de la cuisine.
Oui!! Ce sont des recettes, Nezumi?
Et merci pour le lien, Martine, il est sympathique..
Citation :
Dans le temps, Isabelle Huppert picorait dans l’assiette des autres. Maintenant c’est fini, elle ne pique plus et je prie Dieu pour qu’elle arrête de vouloir cette silhouette filiforme. Avant c’était une fausse maigre, maintenant c’en est une vraie. Du coup, le prochain film que l’on va faire se passera sous l’Occupation, comme ça ce sera crédible
Very Happy

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 8:39

traversay a écrit:
Marko a écrit:
ça alors! Je vois que c'est lui qui avait réalisé "Alice ou la dernière fugue" une histoire lynchienne presque avant la lettre (1976, la même année qu'Eraserhead). J'avais adoré ce film. Essayez de le voir en espérant qu'il n'aura pas trop mal vieilli.

Je l'ai vu pour la première fois il y a peu de temps. Je l'ai trouvé très mauvais (c'était aussi l'avis de Chabrol qui n'était pas tendre avec ses propres films, je crois qu'il l'a qualifié de ridicule).
Pour ma part, outre Le boucher et Que la bête meure, ma préférence va à ses deux premiers films.

Chabrol avait l'air de souvent casser ses "vieux" films.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 11:55

Interessante vidéo, MASTER CLASSE de claude Chabrol. Attention: 1:34 de durée!

Chabrol parle des écoles de Ciné, des télefilms, de sa manière de composer les scénarios ( sur cahier Clairefontaine), pourquoi la province plutôt que Paris, René Clément, Antonioni, Lang, et Renoir son opposé, les Viennois: Preminger et Wilder. Iinteressantes aussi ses indications sur la musique des films: éviter à tout prix la redondance image/son ( c´est vers 55" sur l´enregistrement dailymotion). enfin, la repartition entre place attribuée à l´intrigue et celle des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 12:00

Marie a écrit:

Oui!! Ce sont des recettes, Nezumi?

Oui, mais mieux que ça.

Citation :
« Tout Chabrol », soit 57 films classés par ordre chronologique. Avec pour chaque film : - une fiche technique détaillée, - le résumé du scénario, - l’analyse d’un aspect cinématographique plus précis, - des anecdotes livrées par Chabrol, le moment où l’on peut l’apercevoir dans le film, les récompenses obtenues, un zoom sur les acteurs… - mais aussi un encadré intitulé « À table », véritable fil rouge du livre, puisqu’on mange – et ce n’est pas anodin – dans tous les films de Chabrol ! L’auteur y analyse la ou les scènes au cours desquelles il est question de nourriture, de cuisine, de repas... Pour 25 des 57 films on trouvera, en plus du « À table », la vraie recette de cuisine dont il est question dans le film étudié, illustrée par une photo inédite de la scène où on la déguste. Pour exemple : Michel Bouquet vantant les mérites d'une glace à la vanille dans « la Route de Corinthe », Charles Denner devant un hachis Parmentier dans « Landru », Jacques Dutronc coupant un rôti de veau dans « Merci pour le chocolat », Gérard Depardieu dégustant la pintade aux choux de Marie Bunel dans « Bellamy », etc.

Je ne sais pas si je vais avoir envie de le rendre... innocent
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 12:34

J'ai retrouvé quelques notes.

Claude Chabrol - Page 2 11076
A double tour de Claude Chabrol (1960)
Avec ce film, Chabrol entame sa démolition de la bourgeoisie provinciale et de ses hypocrisies. L'interprétation, épatante, de Belmondo, Lafont, Robinson et Lualdi donne de l'épaisseur à une intrigue vénéneuse, d'une rare violence.

Claude Chabrol - Page 2 7552
La rupture (Claude Chabrol, 1970).
Un film féroce qui dénonce la médiocrité des pauvres mortels que nous sommes et qui flirte avec le fantastique. Une interprétation aux petits oignons sous forme d'abécédaire : Audran, Bouquet, Carmet, Cassel, Cordy, Duchaussoy.

Claude Chabrol - Page 2 7547
La décade prodigieuse (Claude Chabrol, 1972).
Jobert, Piccoli, Perkins et Welles (ces deux derniers doublés) dans un film alambiqué, métaphysique et ampoulé (fermier). 72 n'est pas un bon millésime pour Chabrol (c'est aussi l'année de Docteur Popaul).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 21:45

Sans oublier sa 'prestation' tellement drôle dans Gainsbourg, vie héroïque de Sfar !

et pour moi Chabrol, c'est l'homme avec une tête de fou qui présentait le samedi soir une série de films à faire peur ! j'étais petiote et je crois que ça s'appelait : Sueurs froides (mais il faudrait vérifier...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 23:09

shanidar a écrit:
Sans oublier sa 'prestation' tellement drôle dans Gainsbourg, vie héroïque de Sfar !

et pour moi Chabrol, c'est l'homme avec une tête de fou qui présentait le samedi soir une série de films à faire peur ! j'étais petiote et je crois que ça s'appelait : Sueurs froides (mais il faudrait vérifier...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 9:49

Le prochain film devait être inspiré d'un simenon
Citation :
"L'an prochain, j'adapterai un roman de Simenon, j'ai délibérément choisi le plus noir, comme cette période un peu bizarre dans laquelle nous sommes."

Beaucoup de regret que cela ne se fasse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Claude Chabrol - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Chabrol
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Décès de Stéphane Audran, actrice fétiche de Claude Chabrol
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Claude Bultot
» Recherche camarade : Zavatta Claude
» Claude SESSE (Capt. LEGUENNEC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: