Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Claude Chabrol

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Fév 2014 - 13:05

Claude Chabrol - Page 3 La-cer10

La cérémonie

Sur la côte Bretonne une famille aisée cherche une nouvelle bonne et le film débute sur l'embauche de Sophie (Sandrine Bonnaire). Un peu froide et réservée, pas exactement aimable, elle bosse cependant bien et on découvre la petite famille sans histoire et le petit bled. L'amitié naissante avec la postière (Isabelle Huppert) se renforce rapidement et tout irait presque pas mal si...

Si nos deux amies n'avaient rien dans leurs placards et notre famille non plus, et si Sophie n'avait pas à faire des pieds et des mains pour garder secret son analphabétisme. Dans ce film assez froid et chatouilleux on peut suivre le suspens du "qui finira mal" et les complexes tensions de personnalités avec un mélange de pressions sociales, familiales ou d'habitudes, vues de loin mais présentes, et d'un autre côté un débordement de déclassées pourtant bien fondues dans le décor.


A la fois too much (l'enchainement des éléments a forcément l'air artificiel, le côté Ruth Rendell ?) et formellement réservé ça fait un drôle de film hybride autant que homogène. Sacrée ambiance cependant avec ce qu'il faut d'obscénité dans la condescendance du rapport maitre à employé.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMar 11 Fév 2014 - 2:01

Et bien, j'aime bien les films de Chabrol, et dans celui-là les deux actrices, mais j'ai nettement préféré le roman qui annonçait d'emblée la couleur puisqu'il était intitulé L'analphabète. J'ai toujours trouvé d'ailleurs que Ruth Rendell était très sous estimée et vaguement qualifiée d'auteurs de polars à la chaîne, alors qu'elle a écrit des romans passionnants.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMar 11 Fév 2014 - 6:18

j'en ai lu un ou deux il y a "assez longtemps" des Ruth Rendell il me semble. pas vu plus de films de Chabrol en fin de compte. jemetate 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Juin 2014 - 12:29

Claude Chabrol - Page 3 Inspec10

Inspecteur Lavardin (1986)

Un écrivain assassiné, des jeunes drogués, un policier qui retrouve son ex 30 ans après, la veuve, et le frère, et un patron de boite de nuit et tout le monde cabotine à mort et a l'air décalé. Tout ce qu'il faut pour que ça n'ait pas l'air sérieux et que ça conserve assez de charme et de discret laisser-aller pour que ça tienne.

Seulement plus ça va plus c'est noir. On passe du trivial écrivain homme public réac aux tendances moins claires à un mensonge permanent extrêmement pourri mais néanmoins joueur. Les suspens reposant sur le degré de pourriture du fin mot de l'histoire. Alors on se prend quand même à regarder avec plus d'attention. Et si ce n'est pas loin d'être franchement méchant, au fond, on y trouve en plus de ce charme léger déjà cité une petite pointe de grâce.

Étrange, pas vraiment normal, intriguant. Ma curiosité pour le réalisateur monte d'un cran.

Une bande-annonce en béton (avec une judicieuse référence au personnage de Marlowe) ? clic

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeDim 13 Juil 2014 - 20:35

Claude Chabrol - Page 3 Extrai10

Le Boucher (1969)

Un mariage dans un petit village du Périgord où nous découvrons la rencontré de "Mademoiselle Hélène" directrice de l'école et de Paul le boucher. S'en suit un flirt attentionné sur fond de meurtres en série qui s'abattent sur ce paisible coin de France...

Le choc, immense. Ça ne paye pas tant de mine mais c'est incroyable. Et en plus de vrais paysages, sans trop en faire, justes. Surtout ce sont ces deux personnes un peu mystérieuses qui s'acceptent avec une étrange évidence faite de prudences et d'attentions. Pourtant là non plus rien de fondamentalement extraordinaire, quelque chose de banal jusque dans les histoires ressassées, peut-être souvent racontées.

Et dans le fond cette tranquille et réparatrice vie de village, aux ombres lointaines. Un idéal pour nos deux abimés de la vie, d'un coté chagrin d'amour de l'autre 15 années dans l'armée avec Indochine et Algérie.

Il y a aussi ce brutal et affreux suspens du qui commet les meurtres, avec les soupçons qui penchent plus ou moins en sourdine pour notre sympathique boucher. Alors cette grande réparation a aussi des allures de grande casse sur ce fond plus grand de vie moins simple avec la présence toujours méchante de ce qui ne va pas : la guerre, mais une autre cassure plus profonde de mal, présente de façon diffuse à travers les souvenirs du père (ou de l'ex de notre institutrice dévouée).

Ce film c'est tous les gestes, cette sincérité, sur fond d'impossible alors que c'est si merveilleux. En fait ce n'est pas tout à fait ça, mais ce film est superbe. Frôlant l'anti-thriller à sa manière désolée mais volontaire et précise.

La courte promenade post cérémonie de mariage au début du film quand il la raccompagne jusqu'à l'école, les deux légèrement ivres doit se ranger avec les meilleurs promenades du cinéma à côté de celle de Faux-mouvement. Peut-être parce qu'il y a dedans cette autre évidence du film qui est la distance, l'inconnu dans l'autre.

Un choc, et un choc à se dire qu'on a pu rester à côté si longtemps. Ce doit être un discret chef-d'œuvre...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 13:43

Claude Chabrol - Page 3 Labete10

Que la bête meure (1969)

Un père qui cherche patiemment la vengeance pour la mort de son fils percuté par une voiture dans un petit village de Bretagne. Son but est de s'approcher de lui, dans son entourage et de vivre pleinement ce "moment". Après des recherches infructueuses, une piste qui s'avère être la bonne mais aussi la rencontre d'une actrice pas aussi cruche qu'elle aurait pu en avoir l'air. Et sa famille menée par la bête du titre, un Jean Yanne très en forme de parfait sale type.

En fait on n'est pas loin des mêmes thématiques du Boucher mais différemment. Le sale type n'a pas l'ombre d'excuses mais c'est bien sa méchanceté, LA méchanceté qui déteint, contamine, ronge, pèse... en face des affinités plus douces ou tendres, une carte jouée à distance, en retrait par le film qui laisse plutôt la place à l'entre deux. L'entre deux des pensées rongées, des habitudes et de quelques lâchetés, de beaucoup de douleurs aussi. Parce que l'enjeu de vengeance, de préméditation, de mal est beaucoup un prolongement du mal initial (qui dépasse peut-être le simple garagiste de cette histoire). 

Il ne faut pas omettre non plus que c'est un film au suspens et aux images précises, et même impressionnantes. Et je reste subjugué par l'évidence des paysages (et des scènes de mer).

J'ai sans doute une préférence pour le Boucher mais ce Que la bête meure est un autre film discrètement immense et les questions du choix et de la réparation abordées sans discours appuyé restent riches de sens.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 13:56

Bon souvenir de ces 2 films. Il faudrait que je regarde ceux que j'ai loupés.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Nov 2014 - 8:55

Claude Chabrol - Page 3 Juste_10

Juste avant la nuit (1971)

Pas complètement accroché à cette histoire de culpabilité qui ne creuse vraiment son filon que tardivement. Quoique, l'égalité enchanteresse de cette vie moderne et bourgeoise qui ne se laisse pas perturber n'est pas sans saveur. D'autant plus qu'architecture et déco du moment font très bon ménage cinématographique. Seulement une raideur qui tient peut-être à distance. Ou tout simplement la somme des distances qui séparent ces gens très proches, ces deux couples très amis dont l'un des hommes tue la femme de l'autre dans le cadre d'une relation extraconjugale, qui se fait sentir. Et pourtant le lien existe, brumeux.

En fait je risque quand même de bien m'en souvenir.


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMar 7 Avr 2015 - 21:52

Claude Chabrol - Page 3 Dh2010

Les innocents aux mains sales (1975)

Assez improbable, un rien poussif ? En prime un incroyablement mauvais substitut d'Alain Delon de café de la gare ? Oui, il a des côtés difficiles ce film ou un femme (Romy) veut tuer son mari (Rod à l'oeil triste) mais...

Et puis Jean Rochefort en avocat "étonnant" et un duo de policiers à la bonne descente proverbiale et soigneusement vulgaire ? On pourrait trouver au film un certain goût du burlesque néanmoins...

Il y a tous ces bonshommes qui tournent autour de la veuve et on se demande si dans tout ce monde il y aurait ne serait-ce qu'une seule personne à peu près sympathique. On a une pause démonstration de sandwich pour méditer sur le sujet.

La réponse pourrait être non, et ce jeu grinçant se doublant de l’irraisonné concept d'inconstance, avec les bons effets de l'ambiance nocturne et design d'époque, le spectateur tient quand même bien le coup.

Un drôle de film, rien que parce qu'il n'a pas l'air normal on pourrait avoir envie de le voir !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeLun 6 Juil 2015 - 22:42

Claude Chabrol - Page 3 19076710

Au cœur du mensonge (1999)

Ambiance Bretagne hors saison pour ce presque thriller qui sans oublier son meurtre de départ s'attache plus à creuser ce petit coin de côte bien tranquille et lever le voile sur ses habitants. Tranquille mais pas coupé des dures réalités du monde ni de quelques unes de ses embrouilles.

Sur un fond glacial, l'exposition des erreurs de jugements et de parcours, plus ou moins graves, de cette petite communauté. En gardant comme élément central le couple attachant et soudé du peintre et de l'infirmière (Jacques Gamblin et Sandrine Bonnaire ) le film ménage ses repos et ses nécessaires moments d'abandon (derrière les apparences maintenues ce n'est pas forcément facile).

Ambiance lourde et sombre mais film pas sans lumière. Bien foutu aussi celui-là, sachant jouer de faiblesses sans être gratuitement ou facilement méchant.

Ça m'a bien plu.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMar 7 Juil 2015 - 0:16

Je l'aime beaucoup, ce Chabrol-là. Forcément, la beauté sauvage de la côte bretonne, les remparts de Saint-Malo, me touchent particulièrement. Le charme indicible de Gamblin et Bonnaire et le talent de Chabrol font le reste...
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMar 7 Juil 2015 - 10:18

ah mais oui, je l'ai vue... et j'ai aimé pour toutes les raisons qu'Armor cite Wink
tiens, ça existe en DVD, et hop dans le panier, merci d'en avoir parlé Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Avr 2016 - 14:08

Claude Chabrol - Page 3 Vlcsna10

Marie-Chantal contre le docteur Kha (1965)

Marie-Chantal à tout de la riche cruche autant cassante qu'adorable. Elle voyage avec son cousin nettement plus cruche que cassant et se voit remettre au cours d'un diner aux dialogues cinglants un affreux bijoux par un mystérieux inconnus.

Par la suite entre montagnes suisses et Maroc Marie-Chantal va faire tourner bourrique une foule d'espions exotiques...

Acteurs en or : Marie Laforêt, Stéphane Audran, Serge Reggiani, Roger Hanin, Francisco Rabal, Charles Denner, ... (et Chabrol). Souci du détail et du bizarre très années 60, cette comédie d'espionnage à tout de l'anti James Bond dans lequel tout le monde s'amuse derrière des mines de circonstance et des accents contrefaits.

Rien n'arrête ou n'assombrit le charme de Marie Laforêt (ou du duo formé avec Stéphane Audran) et le film s'avère tranquillement réjouissant en plus de ne pas être moche du tout du tout. Si on y regarde de plus près c'est même bien mieux arrangé que pas mal de choses !

Bon et curieux moment. cat

Claude Chabrol - Page 3 L_594310

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Avr 2016 - 21:01

extrait :


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitimeDim 12 Juin 2016 - 19:47

Claude Chabrol - Page 3 1010

Les liens de sang (1978)

Nous sommes à Montréal pour ce film noir qui est une adaptation d'un roman d'Ed McBain. L'autre avantage de ce dépaysement est de profiter de Donald Sutherland dans le rôle principal et d'un Donald Pleasence de passage dans un second rôle pour le moins 'compliqué'.

Plus que la trame d'ailleurs dans ce film c'est l'ambiance qui est compliquée. Parce que la recherche du meurtrier d'une jeune fille avec le passage en revue de plusieurs suspects ça reste classique, même si on ajoute comme témoin une autre jeune fille, la cousine. Quand on commence à remuer tout ce qu'il y a de suspects dans cette ville humide ça se complique, quand les suspects s'effacent les uns à la suite des autres et qu'on se rapproche de la famille ça ne s'arrange vraiment pas.

On se retrouve à l'affût de la part de pourriture de chacun, de quelque travers concourant aux mauvaises circonstances, etc. Des flashbacks, classiques eux aussi, nous dévoilent l'intimité de la victime mais le policier, le très calme Donald Sutherland reste distant. A la fois effaré, professionnel et curieux, intéressé par le glissement qui a eu lieu quelque part dans cette intrigue sur le fil entre innocence et barbarie.

Un film noir diablement efficace et tendu !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Claude Chabrol - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Chabrol   Claude Chabrol - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Chabrol
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Décès de Stéphane Audran, actrice fétiche de Claude Chabrol
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Claude Bultot
» Recherche camarade : Zavatta Claude
» Claude SESSE (Capt. LEGUENNEC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: