Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mon Libraire m'a dit....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 12 Déc 2008 - 21:34

animal a écrit:
c'est moi qui offre ! (alors je ne saurai peut être pas tout de suite tout de suite).
Wink je l'avais compris ainsi.. mais je pense que même si la personne à laquelle tu offres ne lit pas vite, vite.. il sera plus près de le lire avant moi innocent

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 27 Fév 2009 - 20:59

Recommandation de mon libraire....


Gerard Donovan, Julius Winsome
Citation :
Présentation de l'éditeur
Julius Winsome, quinquagénaire, vit solitaire dans un chalet au coeur de la forêt du Maine. Fils et petit-fils d'anciens combattants qui lui ont transmis leur horreur de la violence, Julius ne chasse pas, contrairement aux hommes virils de la région. Il préfère chérir ce que son père aimant lui a légué : les milliers de livres qui tapissent son chalet et le Lee-Enfield, ce fusil rapporté par son grand-père anglais des tranchées de la Première Guerre mondiale. Son unique compagnon est son chien Hobbes. La mort de ce dernier, abattu par un chasseur, déclenche chez cet homme doux une fureur meurtrière. Les halles crépitent alors dans la forêt enneigée. Julius Winsome est l'histoire tendue et émouvante d'un " étranger" à la fois hypersensible et détaché, amoureux de la langue et misanthrope. Avatar du Meursault de Camus, qui tuait "à cause du soleil ", Julius Winsome tue à cause de la neige, symbole de pureté et de deuil. Écrit dans un style puissant et poétique, ce récit d'amour, de vengeance et de mort est à l'image du paysage, âpre, froid, cinglant. C'est aussi un hymne à la nature et à ses créatures sauvages.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 27 Mar 2009 - 11:49

"Mon libraire m'a dit" ressemble à Les livres préférés des libraires et je vais donc utiliser ce fil pour ne pas en créer un nouveau Wink

Tout comme PAGE des Libraires j'aime aussi cette action du site Le choix des libraires avec le Magazine Littéraire et qui s'appelle

Les livres préférés des libraires

la liste pour avril:

1 Paris-Brest, Tanguy Viel, éd. Minuit
2 Des vents contraires, Olivier Adam, éd. L’Olivier
3 Au zénith, Duong Thu Huong éd. Sabine Wespieser
4 La Grand-Mère de Jade, Frédérique Deghelt, éd. Actes Sud
5 Black Bazar, Alain Mabanckou, éd. Seuil
6 Un pays à l’aube, Dennis Lehane, éd. Rivages
7 Lune captive dans un oeil mort, Pascal Garnier, éd. Zulma
8 La Pluie, avant qu’elle tombe, Jonathan Coe, éd. Gallimard
9 Julius Winsome, Gerard Donovan, éd. Seuil
10 Les Invités, Pierre Assouline, éd. Gallimard
11 Le Convoi de l’eau, Akira Yoshimura, éd. Actes Sud
12 Un chien mort après lui, Jean Rolin, éd. P.O.L
13 Impardonnables, Philippe Dijan, éd. Gallimard
14 Un Juif pour l’exemple, Jacques Chessex, éd. Grasset
15 La Vie d’un homme inconnu, Andreï Makine, éd. Seuil
16 L’Origine de la violence, Fabrice Humbert, éd. Le Passage
17 La Reine des lectrices, Alan Bennett, éd. Denoël
18 Le Lieu perdu, Norma Huidobro, éd. Liana Levi
19 Enfant 44, Tom Rob Smith, éd. Belfond
20 Hiver arctique, Arnaldur Indridason, éd. Métailié


et attentif le N°4 a attiré mon attention


Frédérique Deghelt, La Grand-Mère de Jade

Citation :
4e de couverture
J’ai beaucoup lu, depuis très longtemps. Je suis une lectrice assidue, une amoureuse des livres. On pourrait le dire ainsi. Les livres furent mes amants et avec eux j’ai trompé ton grand-père qui n’en n’a jamais rien su pendant toute notre vie commune.
Jade eut l’impression que Mamoune lui assénait cette révélation comme si elle avait fait le trottoir, transformant la lecture en une activité inavouable. F. D.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 27 Mar 2009 - 13:45

kenavo a écrit:
attentif le N°4 a attiré mon attention


Frédérique Deghelt, La Grand-Mère de Jade

Citation :
4e de couverture
J’ai beaucoup lu, depuis très longtemps. Je suis une lectrice assidue, une amoureuse des livres. On pourrait le dire ainsi. Les livres furent mes amants et avec eux j’ai trompé ton grand-père qui n’en n’a jamais rien su pendant toute notre vie commune.
Jade eut l’impression que Mamoune lui assénait cette révélation comme si elle avait fait le trottoir, transformant la lecture en une activité inavouable. F. D.
On n'a pas déjà parlé de ce livre ? Ca me dit quelque chose et je me souviens avoir déjà pensé qu'il était bien tentant sourire

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 27 Mar 2009 - 13:55

C'est vrai que je me sens plus proche de cette sélection que celles des prix plus 'officiels'...

Parmi eux je retiens

Le Convoi de l’eau, Akira Yoshimura,
Des vents contraires, Olivier Adam
La Pluie, avant qu’elle tombe, Jonathan Coe

La Reine des lectrices, Alan Bennett qui me tente et que je lirai surement un de ces quatre

...et bien sûr Lune captive dans un oeil mort, Pascal Garnier, éd. Zulma
Enfin on comence à reconnaître un peu son talent cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 27 Mar 2009 - 14:14

Epi a écrit:
On n'a pas déjà parlé de ce livre ? Ca me dit quelque chose et je me souviens avoir déjà pensé qu'il était bien tentant sourire
si c'est le cas, cela m'a échappé Wink
en tout cas je l'ai noté maintenant..

aériale a écrit:
C'est vrai que je me sens plus proche de cette sélection que celles des prix plus 'officiels'...
oui

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Jeu 2 Avr 2009 - 19:37

On peut lire aujourd'hui chez lechoixdeslibraires:

Lettre à mon libraire : 20/03/2009
J'ai une fascination pour les vieux objets : couteaux, ménagères, meubles, montres, affiches, livres, bibelots, trains électriques. Je parcours des kilomètres pour les voir, j'arpente des centaines d'allées de brocante, parfois sous la pluie, dans le froid. Mais après ce long chemin, au fond de ces allées éphémères, je finis toujours, à chaque brocante, par trouver un vieil objet qui me plaît. Une photo sur laquelle se trouve un nom de village, au crayon de papier. Un livre daté, où s'est glissée une carte de communion solennelle, au nom de "Marie-Françoise Bouvier", une montre gravée. Ces objets sont l'essence même du mystère. Ils sont là, devant moi, ils ont traversé les ans, dans des caves, des tiroirs, ils ont été sortis, dépoussiérés, et les voici dans mes mains, à me poser ces questions essentielles : à quoi bon tout cela ? Qui étaient ces gens ? Qui étions-nous ?
Avec Zenith, c'est l'histoire d'une montre gravée que j'ai voulu remonter. La littérature nous permet d'aller au bout, d'aller plus loin, de traverser des murs, et ces questions sur l'origine de ces vieux objets, je les ai jetées sur une vieille montre de marque Zenith, sur le fond de laquelle étaient gravés ces mots : "Témoignage de reconnaissance, Grande Bacnure, A Monsieur Louis Cabolet, Juin 1949".
J'ai tout de suite été saisi par ce nom, Louis Cabolet, un nom à l'ancienne, comme on n'en fait plus. Et puisque j'avais un lieu, la Grande Bacnure, puisque j'avais une date, je me suis lancé sur les traces de cet homme. Mon enquête a duré des mois, elle a été lente, silencieuse, charnelle, elle s'est ponctuée de belles surprises, comme ces lettres fraîches qu'on reçoit un matin dans sa boite aux lettres.
Avec le temps, encouragé par le tic-tac de la Zenith, j'ai fini par recoller les morceaux, redonner un visage, une vie à Louis Cabolet, mineur dans la région de Liège. A mesure que j'écrivais, j'avais cette sensation de percer le mystère de tous les vieux objets qui m'avaient hanté. Et puis ce moment crucial, où je me retrouve face au descendant de Louis Cabolet, où je lui redonne l'objet, toute l'émotion qui entoure ce moment. Oui, parfois la littérature est magique.

Et cette magie, comment peut-elle exister sans mon libraire ? Comment peut-elle exister sans cette personne, cette âme, qui relaie ces émotions, qui les fait rebondir d'âme en âme ? Car enfin l'objet, le vieux, le neuf, le récent, le livre, la montre, la ménagère, l'objet n'est rien sans ce relais humain, sans cet oeil qui clignote, cette main qui se pose dessus.
Jean Grégor

et cela a abouti dans ce livre:


Zenith

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
avatar

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 49
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Jeu 9 Avr 2009 - 15:20

aériale a écrit:
C'est vrai que je me sens plus proche de cette sélection que celles des prix plus 'officiels'...

Parmi eux je retiens

Le Convoi de l’eau, Akira Yoshimura,
Des vents contraires, Olivier Adam
La Pluie, avant qu’elle tombe, Jonathan Coe

La Reine des lectrices, Alan Bennett qui me tente et que je lirai surement un de ces quatre

...et bien sûr Lune captive dans un oeil mort, Pascal Garnier, éd. Zulma
Enfin on comence à reconnaître un peu son talent cheers


Il parait que"la pluie avant qu'elle tombe" de Coe n'est pas terrible (Critique de france culture) scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Jeu 9 Avr 2009 - 16:59

la-lune-et-le-miroir a écrit:
Il parait que"la pluie avant qu'elle tombe" de Coe n'est pas terrible (Critique de france culture) scratch
tiens.. tiens.. d'après quelques parfumés c'est le livre à lire Very Happy
j'attends toujours mon exemplaire anglais (le poche vient de sortir, la commande prend du temps) et je vais me faire une idée là dessus Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Jeu 9 Avr 2009 - 19:13

la-lune-et-le-miroir a écrit:

Il parait que"la pluie avant qu'elle tombe" de Coe n'est pas terrible (Critique de france culture) scratch

Il ne faut pas les écouter...Il est très bien... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
avatar

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 49
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Ven 10 Avr 2009 - 10:12

ok alors quand je serais sortie de ma période teen-ager je le lirais dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   Jeu 4 Nov 2010 - 14:12


Geraldine Brooks, La Solitude du docteur March

son fil est ici


Les quatre vies du docteur March
La Solitude du docteur March de Geraldine Brooks - Où l'on découvre ce que l'aumônier nordiste faisait lorsque ses quatre filles l'attendaient à la maison.

Françoise Dargent

Où l'on découvre ce que l'aumônier nordiste faisait lorsque ses quatre filles l'attendaient à la maison.

Aucune erreur possible: il est bien le père de ses filles. Charitable, humaniste et parfois exalté. Question caractère, il se rapproche davantage de l'intrépide Jo que de la raisonnable Meg. Tel est le docteur March imaginé par Geraldine Brooks. L'auteure américaine a ainsi prolongé le célèbre classique de Louisa May Alcott, mettant en scène quatre sœurs et leur mère vivant dans l'attente du retour du père emporté dans la tourmente de la guerre de Sécession. Le docteur est le grand absent du roman originel, mystérieux récipiendaire des lettres affectueuses que lui envoie sa tribu. Geraldine Brooks a choisi de déboulonner la statue du héros en s'inscrivant dans les blancs du texte laissé par sa prestigieuse aînée. Si l'hommage est évident, le procédé lui permet de brosser un pan de l'histoire douloureuse des États-Unis sur un mode ultra¬romanesque. Le tout en conviant quelques figures nationales comme Emerson ou Thoreau et même un Nathaniel Hawthorne peu amène envers les Noirs.
Kidnapping romanesque
Il n'est donc pas étonnant que cet ouvrage ait reçu en 2006 le prix Pulitzer, même si sa résonance peut paraître moindre aux non-Américains. La romancière use d'aller-retour dans le temps pour brosser le portrait d'un idéaliste du XIXe siècle. Au début du roman, March est un jeune colporteur du Massachusetts découvrant lors de sa tournée dans le Sud la dure réalité de l'esclava¬gisme. On le retrouve ensuite à ¬quarante ans, engagé aux côtés des Nordistes comme aumônier, viscéralement pacifiste dans un univers où la violence se déchaîne. Un autre flash-back relate sa rencontre et les premières années avec Marmee, la mère de leurs filles, une militante de la cause abolitionniste qui cache chez eux les esclaves en fuite. Ainsi se dessine la figure paternelle, emplie d'idéalisme mais pétrie de contradictions jusqu'à en devenir trouble. Geraldine Brooks tient le fil d'une intrigue dont on connaît l'issue d'avance le père prodigue reviendra et réussit un kidnapping romanesque, plus habile qu'une simple suite à un roman culte.



source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Libraire m'a dit....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Libraire m'a dit....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» VAE BP libraire ou DUT infocom métiers du livre
» libraire en cours de reconversion vers les bibliothèques
» Formation libraire
» Devenir libraire
» BP libraire accessible à bac+0 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: