Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Fin de Partie - Samuel Beckett

Aller en bas 
AuteurMessage
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Fin de Partie - Samuel Beckett Empty
MessageSujet: Fin de Partie - Samuel Beckett   Fin de Partie - Samuel Beckett Icon_minitimeLun 20 Oct 2008 - 15:00


C'était y'a presque une semaine.
Théâtre de l'Atelier - clique avec tes doigts.

C'était Extra de la Vie de Fin du Monde.

...

Mais bon, je kiffe bien Beckett.
Pis Berling était pas "trop Berling" et Pinion était "tout ce qu'il faut de Pinion".

FarPait.

...

Fin de Partie - Samuel Beckett 5782pu6.thFin de Partie - Samuel Beckett Thpix

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Fin de Partie - Samuel Beckett Empty
MessageSujet: Re: Fin de Partie - Samuel Beckett   Fin de Partie - Samuel Beckett Icon_minitimeMer 22 Oct 2008 - 8:50

Au départ c'était pas gagné :

Je suis pas une Mordue de Beckett. Vu quelques pièces, quelques bouts de pièces, lu quelques textes, quelques bouts de textes, et j'avais jamais été réellement convaincue. Un truc qui me turlupinait.

Ensuite, j'ai vraiment du mal avec Berling. Genre l'acteur dont je connais le nom, mais dont je ne me souviens jamais de ce qu'il fait tellement je le trouve insipide.

Seul Pinon avait droit à une pointe d'enthousiasme.


Et puis j'ai vu ce Fin de Partie, et maintenant je suis bonne pour me replonger "pour de Vrai" dans les écrits du Sieur Beckett.


D'abord, l'ambiance était posée dès le départ, grâce à ce rideau de fer ahurissant qu'ils ont au Théâtre de l'Atelier. Un truc qui remonte doucement et avec un petit bruit pas hypra agréable : entre le truc ultra morbide et le sourire en coin un peu jaune. ça collait vraiment idéalement avec le ton général de la pièce.

Et puis Berling apparaît... et là j'hésite... son corps qu'il a voulu tout cassé, tout rigide, tout tendu, tout mou, tout traînant... au départ je suis méfiante. Et puis j'y ai cru. Surtout dans ces grands moments d'absence où il se pose immobile, une ombre, un meuble, un truc qui n'a plus l'air tout à fait vivant.

Pinon "apparaît". (Dans son fauteuil roulant, j'ai pas pu m'empêcher de penser à Alien 4... Mais ça n'a rien à faire là...)
Il cause, il pose l'ambiance, il amène l'humour, le cynisme, le sombre. Il est tout ce qu'il faut être.

Et les deux ensemble ça fonctionne.
L'un, debout, toujours en mouvement, parlant peu (Berling) porte sur tout son corps le poids de sa non existence.
L'autre, coincé dans son fauteuil, bavard (Pinon) donne un coup de vie et d'existence brute.

A cela s'ajoute les deux vieux enfermés dans deux grosses "marmites". Fantomatiques présences. Des pantins du passé.


Et puis les dialogues sont Extra, les acteurs les font entendre et vivre.

On rit jaune, on plonge dans le sombre glauque, on rit un peu plus franchement des fois.
On frôle la violence, la haine, la colère, la barbarie.


Une histoire de fin du monde (évidemment j'ai eu des bribes de souvenir de Sur la Route de McCarthy et en voyant Blindness y'a encore eu quelques connexions).

Classe.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Fin de Partie - Samuel Beckett Empty
MessageSujet: Re: Fin de Partie - Samuel Beckett   Fin de Partie - Samuel Beckett Icon_minitimeMer 22 Oct 2008 - 15:25

Ah!..Si j'étais Parisienne!... aime

J'ai travaillé un peu cet été (en lecture) sur Cap au pire de Beckett...Si ça vous dit de retrouver un peu la langue, j'ai mis ICI quelques passages... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Fin de Partie - Samuel Beckett Empty
MessageSujet: Re: Fin de Partie - Samuel Beckett   Fin de Partie - Samuel Beckett Icon_minitimeDim 10 Jan 2010 - 20:37

Fin de partie

Queenie a écrit:


Une histoire de fin du monde (évidemment j'ai eu des bribes de souvenir de Sur la Route de McCarthy et en voyant Blindness y'a encore eu quelques connexions).

Classe.

Je n'aurais probablement jamais la possibilité de voir la pièce alors je viens de la lire et je rejoins tout à fait Queenie quand elle parle d'admosphère de fin du monde. Beckett réussit là comme dans "En attendant Godot" à rendre le temps qui passe (ou ne passe pas) presque palpable et l'incommunicabilité entre les êtres, leur absence d'empathie quasiment insoutenable. Une méditation nihiliste sur le sens de la vie, sur la condamnation à la déchéance qui échoit à chaque être humain.
Toujours terriblement revigorant ce type de lecture (comme celle d'un livre de Cioran) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Fin de Partie - Samuel Beckett Empty
MessageSujet: Re: Fin de Partie - Samuel Beckett   Fin de Partie - Samuel Beckett Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de Partie - Samuel Beckett
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pointe Saint Mathieu - Partie 2 et... Fin !!!
» j'avais 12 ans j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école
» Samuel Doe: Qui tue par l´épée...
» Votre partie préférée de Jojo's Bizarre Adventure?
» une pensée pour une maman partie rejoindre nos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: