Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 En exergue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 1:33

Certains aiment les débuts, d'autres les fins.
Moi, je m'intéresse toujours aux phrases mises en exergue , il y a même certains livres que j'ai choisis uniquement à cause de ces phrases...
Les lisez vous?
Et si oui, pouvez vous de temps en temps en déposer sur ce fil?

En ce moment:

" Une fois que tu en auras fini avec tes histoires vraies, pourquoi n'essaierais-tu pas, un jour, d'inventer une histoire et les personnages qui iraient avec? C'est seulement comme ça que tu comprendras ce qui s'est passé et pourquoi. Ceux avec qui nous vivons, qui nous sont proches et que nous sommes censés connaître le mieux, son ceux qui nous échappent le plus."

Norman Maclean ( ( Les accommodements raisonnables- Jean Paul Dubois))


Si je passais devant la tombe de Jonas
Je m'arrêterais pour m'y assoir un moment;
Parce que jadis je fus avalé au fin fond des ténèbres
Et en suis ressorti tout de même vivant.


Carl Sandburg ( Une divine plaisanterie Margaret Laurence)


Mon premier acte de liberté sera de croire à la liberté

William James ( Marya Joyce Carol Oates)

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 1:52

Bonne idée Marie...

Meme si souvent j'oublie souvent de revoir les phrases ou pèmes cités en exergue une fois le livre lu...
Et meme si en les relisant je ne saisis pas -forcément- pourquoi l'auteur les a mis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 8:47

Marie a écrit:
Les lisez vous?
Toujours oui, même si comme Bix, je les relis après et ne vois pas toujours le lien avec l'histoire.
Mais c'est leur histoire!

Bonne idée en tout cas que ce fil...En plus tu l'innoves avec une citation de Dubois, alors... Wink

Je vais en rechercher quelques unes et je reviens trottine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 9:09

C'est vrai que ces phrases en exergue sont souvent intrigantes!
Bonne idée de fil Very Happy
Je glanerai dans mes bouquins prochainement....aujourd'hui c'est Carhaix et son salon du livre breton miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 10:03

Toutes ces flammes dans la nuit
Que le coeur résineux de l'homme a nourries.

W.B. Yeats
(in L'homme qui marchait sur la Lune d'Howard McCord
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 11:12

"Tire-toi d´affaire comme tu pourras, m´a dit la nature en me poussant à la vie " Réponse de Fragonard à un ami.
Les surprises de Fragonard, La Guerre du Goût, Philippe Sollers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 11:26

Il est des exergues qui, si elles ne sont pas lues, privent le lecteur d'une des hypothèses de lecture...

Ainsi celle de Le lien de Laurent Mauvignier...
Je résume:
C’est un soir… au soir de leur vie, Elle et Lui, très longtemps séparés, à nouveau réunis.
Ils s’aiment, n’ont jamais cessé de s’aimer.
LUI : Trente ans auparavant, il est parti… Reporter photographe, il a parcouru et photographié le monde : la misère, les famines, les guerres … Il s'est abîmé dans l'alcool et perdu dans des amours de passage… Il lui envoyait à ELLE ses photos et ses carnets. Elle classait, elle archivait. Elle demeurait dans leur maison au bord de la Garonne…
Atteinte d'une grave maladie, ELLE va mourir, c'est pour cela qu'il est revenu.
Entre eux maintenant, à l’heure des retrouvailles, pas de ressentiment, pas d’amertume. Rien que le calme, la tendresse… et la nostalgie.

En exergue, cette citation de Javier Marias (Demain dans la bataille pense à moi) :

« Peut-être le lien se limiterait-il à cela, une espèce d’enchantement (…) qui, tout bien considéré, n’est autre que la condamnation au souvenir, au fait que les événements et les personnes reviennent et réapparaissent indéfiniment et ne disparaissent, ne passent, ne nous abandonnent jamais tout à fait, et à partir d’un certain moment demeurent ou habitent dans notre tête, dans la veille ou le sommeil, s’y logent faute de lieux plus confortables, se débattant contre la dissolution et voulant s’incarner en la seule possibilité qui leur reste de perpétuer présence et relation, la répétition ou réverbération infinie de ce qu’ils firent un jour ou de ce qui eut lieu… »

Je m'interrogerai toujours à cette lecture que je fais souvent parce que je travaille dessus (nous en faisons une tournée de lectures publiques)...Elle n'en finit jamais de me révéler ses nuances, ses possibilités...
LUI...est-il vraiment revenu?...Où est-ce seulement la force de son désir à elle qu'il revienne qui lui donne une présence?
Ici l'exergue donne un éclairage totalement différent à la lecture.


Dernière édition par coline le Mer 21 Jan 2009 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 17:07

Super ce fil Marie !
Il y a souvent des phrases qui me tapent au coeur, aux tripes mais que je perds ensuite. Et je pense alors à son auteur qui a peut être passé une une demie heure, une heure sur une magnifique phrase. Moi je trouve ça très bien de les mettre dans ce vivier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 20:30

Ah oui je les lis toujours, elles font partie intégrante du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 21:27

Oh oui, je les lis toujours et parfois j'y reviens en cours de lecture si elle m'a particulièrement plue.
Très bonne idée ce fil.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: En exergue   Dim 26 Oct 2008 - 22:57

Bonne idée, oui...
malheureusement tout comme pour les débuts et fins - mes livres et mon ordinateur ne sont pas dans la même maison et je ne peux donc seulement citer que des livres que j'ai sur moi ... qui tombe bien pour ce fil parce que dans le livre que je suis en train de re-lire, cette petite phrase au début est presque le "programme" du livre

Mixing memory and desire, T.S. Eliot


du roman Beatus Ille d'Antonio Munoz Molina

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: En exergue   Lun 27 Oct 2008 - 8:39

Deux qui me viennent là...

Pour faire une colombe il faut d'abord lui tordre le cou
-Pablo Picasso-

dans Grand-¨Père de Marina Picasso

Et puis cette petite mignonne de mon copain Garnier Wink *

Même une pendule arrêtée donne l'heure deux fois par jour.
-Comment va la douleur -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Lun 27 Oct 2008 - 12:28

Chaque décision est comme un meurtre, et nous marchons sur les cadavres mort-nés de nos moi possibles qui ne seront jamais.
-René Dubos-

dans Trois fermiers s'en vont au bal de Richard Powers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Lun 27 Oct 2008 - 12:32

La plupart du temps, les choses qui nous attirent chez une personne sont on ne peut plus triviales, et ce qui m'a tojours plus chez Blumentritt, c'est sa passion fanatique pour le téléphone.
-Maréchal Erich Von Manstein (1958)

dans Central Europe de William T. Vollmann
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Lun 27 Oct 2008 - 12:34

Sans oublier ma signature :

Je ne suis rien, je le sais,
mais je compose mon rien
avec un petit morceau de tout.

-Victor Hugo-

dans Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En exergue   

Revenir en haut Aller en bas
 
En exergue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 32Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: