Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 En exergue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 9:28

Marie a écrit:


Encore une citation en exergue

Je sens que je ne suis personne sinon l'ombre
D'un visage invisible et qui me porte ombrage,
Et j'existe en le rien comme froide ténèbre.

Fernando Pessoa

Amphitryon Ignacio Padilla

Petite parenthèse sur ce fil :
Curieusement, Marie, tu apportes maintenant cette citation de Pessoa qui me ramène au personnage de Rhoda dans Les vagues de Virginia Woolf. Je les avais associés fortement lors de ma lecture. Pessoa... et Rhoda qui dit:
" Nous ne pouvons pas sombrer, nous ne pouvons pas oublier nos propres visages. Même moi qui suis sans visage, moi qui ne transforme pas les gens quand j'entre dans une chambre.""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 14:32

... Quand ce qui se passe sous nos yeux
meme donne lieu aux
rumeurs les plus trompeuses, à plus forte raison
en est il ainsi
dans le cas d'un pays situé par delà huit
épaisseurs de nuées blanches.

UEDA AKINARI

Somnolant sur mon bourrin
Revasseries
La lune au loin
Fumée du thé.

BASHO

En exergue des Chroniques Japonaises de Nicolas BOUVIER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:11

J'aime bien ce genre de rencontres, Coline..

Qu'était-ce- cette façon de brûler, de s'étonner, de ne jamais pouvoir faire autrement, de sentir la douce, la profonde, la rayonnante montée des larmes? Qu'était-ce?
Rainer Maria Rilke

En exergue de Lignes de faille de Nancy Huston



Qui cherche la vérité doit être prêt à l'inattendu , car elle est difficile à trouver et, quand on la rencontre, déconcertante.
Héraclite

En exergue de L'invention de la solitude de Paul Auster

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:15

Marie a écrit:
J'aime bien ce genre de rencontres, Coline..

Qu'était-ce- cette façon de brûler, de s'étonner, de ne jamais pouvoir faire autrement, de sentir la douce, la profonde, la rayonnante montée des larmes? Qu'était-ce?
Rainer Maria Rilke

En exergue de Lignes de faille de Nancy Huston

A donner envie de pleurer...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:15

Marie a écrit:

En exergue de L'invention de la solitude de Paul Auster

Très beau livre.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:26

Marie a écrit:
J'aime bien ce genre de rencontres, Coline..
Moi aussi... content

Marie a écrit:
Qu'était-ce- cette façon de brûler, de s'étonner, de ne jamais pouvoir faire autrement, de sentir la douce, la profonde, la rayonnante montée des larmes? Qu'était-ce?
Rainer Maria Rilke

En exergue de Lignes de faille de Nancy Huston

Tu lis Lignes de faille Marie?...
Cet été j'ai rencontré celle à qui il est dédié: ce que j'avais écrit alors...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:30

Citation :
Tu lis Lignes de faille Marie?.
Je l'ai lu ! J'avais beaucoup aimé. Là, je prends des livres au hasard, et je regarde s'il y a des citations en exergue.

L'invention de la solitude est mon livre préféré de Paul Auster, Nezumi.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 19:36

Le pamphlet devrait etre la forme littéraire d'un age comme le notre.
Nous vivons à une époque où les passions politiques sont vives, où les véhicules de libre exression deviennent de plus en plus rares, et où le

mensonge organisé règne sur une échelle inconnue jusqu'à présent.
Pour combler les lacunes de l'historien, le pamphlet est l'outil idéal.


George ORWELL : The collected Essays en exergue à Ombres chinoises de Simon LEYS

Simon LEYS est un grand sinologue, qui connait aussi bien la culture que
l'histoire chinoise.
Il a osé parler de la Chine de Mao au moment de la révolution culturelle

avec pertinence et courage, ce qui lui a valu la haine de tous ceux qui parlaient de la Chine sans la connaitre, comme Alain Peyrefitte, ministre
gaulliste ou Maria Antonietta Macchiochi, journaliste maoiste.


Dernière édition par bix229 le Mer 12 Nov 2008 - 23:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 20:58

Marie a écrit:

L'invention de la solitude est mon livre préféré de Paul Auster, Nezumi.

Moi aussi, un de mes favoris, différent des autres puisqu'il s'agit d'un essai.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 20:59

Nezumi a écrit:
Marie a écrit:

L'invention de la solitude est mon livre préféré de Paul Auster, Nezumi.

Moi aussi, un de mes favoris, différent des autres puisqu'il s'agit d'un essai.
je me joins à vous.. un très bon livre.. à lire.. et relire Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 21:02

kenavo a écrit:
Nezumi a écrit:
Marie a écrit:

L'invention de la solitude est mon livre préféré de Paul Auster, Nezumi.

Moi aussi, un de mes favoris, différent des autres puisqu'il s'agit d'un essai.
je me joins à vous.. un très bon livre.. à lire.. et relire Wink

A recommander aux amateurs de cet auteur, car c'est une sorte de clé de son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 22:35

Je l'achèterai un jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: En exergue   Mer 12 Nov 2008 - 23:55

L'homme se trouve dans la désagréable situation de se voir octroyer par la nature trois cerveaux qui, malgré une grande différence de structure, doivent fonctionner ensemble et communiquer entre eux. Le plus ancien est fondamentalement reptilien. Le deuxième nous vient des mammifères inférieurs et le troisième, hérité des mammifères les plus évolués, a fait de l'homme ce qu'il est précisément. Si nous nous permettons une image à propos de ces cerveaux à l'intérieur d'un seul, nous pouvons dire que lorsque le psychanalyste exige du patient de s'allonger sur son divan, il lui demande aussi d'y étendre un cheval et un crocodile.

Paul D. Maclean Journal of Nervous and Mental Diseases

Il vaut mieux être marié qu'être mort

Molière Les Fourberies de Scapin acte I scène 4


En exergue de: Avant moi de Julian Barnes

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: En exergue   Jeu 13 Nov 2008 - 10:41

Queenie a écrit:
Marie a écrit:
J'aime bien ce genre de rencontres, Coline..

Qu'était-ce- cette façon de brûler, de s'étonner, de ne jamais pouvoir faire autrement, de sentir la douce, la profonde, la rayonnante montée des larmes? Qu'était-ce?
Rainer Maria Rilke

En exergue de Lignes de faille de Nancy Huston

A donner envie de pleurer...
Oui, en exergue d'un des rares livres où je l' ai sentie m'envahir cette rayonnante montée de larmes aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: En exergue   Jeu 13 Nov 2008 - 17:48

"... mes reves sont très raisonnables. Dans l' un d'eux, je me trouvais sur Sunset Bd, et j'attendais un taxi jaune pour aller déjeuner.
Il n' y avait pas de taxi jaune, car toutes les voitures qui passaient étaient de 1916. Et je me suis dit :
" c'est inutile de poireauter ici à attendre un taxi jaune puisque je suis en train de faire un reve de 1916 ".
Alors j'ai marché jusqu'au restaurant.

Alfred HITCHCOCK en exergue à Le fantome du cinéma Roxy. Dans le recueil Le Lieutenant Bravo de Juan MARSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En exergue   

Revenir en haut Aller en bas
 
En exergue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: