Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Virginia Woolf

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 3 Nov 2008 - 15:38

markofr a écrit:
Si tu as envie de noter quelques passages...

Je le ferai...J'avance un peu plus ma lecture pour choisir les passages mais j'ai déjà souligné, surligné... content
J'aime beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 3 Nov 2008 - 18:12

Après t'avoir pas mal harcelé pour ouvrir ce fil, je te remercie tout d'abord... et puis tu me donnes vraiment envie de tenter une deuxième fois l'aventure Virginia Woolf.. en effet peut être aussi avec les vagues.. et bien que je vais les lire en anglais, je voudrais noter que j'aime Cécile Wajsbrot comme auteur ❤

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 3 Nov 2008 - 22:26

Je ne savais pas que c'était une romancière (Cécile Wasjbrot) ... Encore une découverte! Very Happy

Je viens d'écouter la diffusion radiophonique et c'est un vrai bonheur de se laisser envoûter par cette alternance de voix qui donne un sentiment de vagues qui se touchent, rebondissent, s'élèvent et retombent. On ne peut s'en rendre compte qu'en lisant à haute voix et à plusieurs! En plus une fin de phrase est reprise par un autre et ainsi de suite. C'est vraiment un texte magnifique! Et des petites tranches de 20 minutes ça permet de respirer entre 2... Je trouve que ça apporte une dimension supérieure à la lecture solitaire... A écouter dans le noir comme une séance de méditation (Lynch apprécierait! )

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 3 Nov 2008 - 23:46

Ah oui, c'est très beau, cette lecture!
Elle s'est achevée sur une phrase dont je me souvenais, et pourtant, c'est un peu loin, Les vagues...

Regardez la boucle du chiffre commence à se remplir de temps; elle contient le monde. Je commence à dessiner un chiffre, le monde est dans la boucle, et moi je suis dehors; je le referme-là- et je scelle, il est complet. Le monde est complet et je suis en dehors, je crie: " Oh sauvez moi, je ne veux pas être chassée de la boucle du temps!".

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 3 Nov 2008 - 23:52

Oui! On voudrait apprendre le texte par coeur! Vivement la suite...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 8:51

markofr a écrit:
Je ne savais pas que c'était une romancière (Cécile Wasjbrot) ... Encore une découverte! Very Happy

Je viens d'écouter la diffusion radiophonique et c'est un vrai bonheur de se laisser envoûter par cette alternance de voix qui donne un sentiment de vagues qui se touchent, rebondissent, s'élèvent et retombent. On ne peut s'en rendre compte qu'en lisant à haute voix et à plusieurs! En plus une fin de phrase est reprise par un autre et ainsi de suite. C'est vraiment un texte magnifique! Et des petites tranches de 20 minutes ça permet de respirer entre 2... Je trouve que ça apporte une dimension supérieure à la lecture solitaire... A écouter dans le noir comme une séance de méditatio
Cécile Wasjbrodt? je n'ai lu d'elle que Conversation avec le maître mais je n'ai pas aimé Rolling Eyes (J'ai trouvé son style trop ampoulé et redondant)

Merci pour le lien Steven. J'ai écouté ce matin et si on se laisse effectivement envoûter par le rythme de la diction (excellente) j'ai tendance à me laisser distraire si je n'ai pas un support visuel honte (au moins les acteurs devant moi)

En fait cette lecture m'a surtout donné envie d'en savoir plus, de lire moi-même Les vagues...
Donc l'expérience est bénéfique, merci Marko Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 9:57

Citation :
le premier épisode des vagues de Virginia Woolf

Ai écouté ce matin. Au début c'était étrange cette coupe à plusieurs voix, mais ensuite je me suis laissée mener par le rythme.
Quelques très jolies choses dans cette écoute.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 12:12

On retrouve la même sensation d'étrangeté et d'hypnose qu'à la lecture. Vraiment une réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Stell_a
Invité



MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 14:46

C'est une très belle écriture. Mais elle met presque mal à l'aise, elle est tellement marquée par l'hyper-sensiblité, la mélancolie, l'angoisse, la fragilité, bref la maladie de l'auteur... Ca m'émeut beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 19:32

Stell_A a écrit:
C'est une très belle écriture. Mais elle met presque mal à l'aise, elle est tellement marquée par l'hyper-sensiblité, la mélancolie, l'angoisse, la fragilité, bref la maladie de l'auteur... Ca m'émeut beaucoup

Ces monologues sont d'une écriture sensible et fragile comme le cristal...Je suis aussi très émue de les lire...

J'ai écouté la première lecture...
De très belles voix et une lecture sobre au service du texte ...J'aime beaucoup...
(Il n'y a que la note aiguë prolongée qui me dérange... content)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 19:37

coline a écrit:
Ces monologues sont d'une écriture sensible et fragile comme le cristal...Je suis aussi très émue de les lire...

J'ai écouté la première lecture...
De très belles voix et une lecture sobre au service du texte ...J'aime beaucoup...
(Il n'y a que la note aiguë prolongée qui me dérange... content)

C'est amusant parce que cette note aiguë qui te dérange c'est le bruit qu'on fait en passant son doigt sur un verre en cristal justement... L'association d'idée était donc judicieuse puisque tu parles des 2 en même temps! Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 19:46

Rien ne vaut les livres papier, mais le texte anglais de The Waves est disponible ici.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 20:27

markofr a écrit:
coline a écrit:
Ces monologues sont d'une écriture sensible et fragile comme le cristal...Je suis aussi très émue de les lire...

J'ai écouté la première lecture...
De très belles voix et une lecture sobre au service du texte ...J'aime beaucoup...
(Il n'y a que la note aiguë prolongée qui me dérange... content)

C'est amusant parce que cette note aiguë qui te dérange c'est le bruit qu'on fait en passant son doigt sur un verre en cristal justement... L'association d'idée était donc judicieuse puisque tu parles des 2 en même temps! Very Happy

Je ne viendrai jamais à bout de toutes mes contradictions... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 20:56

Je n'ai lu que Orlando, que j'ai beaucoup aimé par ailleurs.
Je conseille vivement l'adaptation libre qu'en a faite la réalisatrice Sally Potter avec l'excellente Tilda Swinton miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Mar 4 Nov 2008 - 21:03

sentinelle a écrit:
Je n'ai lu que Orlando, que j'ai beaucoup aimé par ailleurs.
Je conseille vivement l'adaptation libre qu'en a faite la réalisatrice Sally Potter avec l'excellente Tilda Swinton miammiam

Un film un peu austère dans mon souvenir mais il faudrait que je le revoie...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virginia Woolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginia Woolf
Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Virginia Woolf et Borges
» Un tabac proche du Full Virginia Flake?
» Telethon 2008 : 7 et 8 decembre
» Arnold et Willy
» Mardi 18 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: