Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ernesto Sabato [Argentine]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov 2008 - 22:51

Pour Borges, je suis d'accord avec toi, ça doit être de l'humour.
Malgré ta très grande culture, tu ne te permets pas de juger, et tu as bien raison !
Moi non plus, je ne peux pas replacer ces pages dans la littérature argentine, mais l'auteur de l'article, apparemment oui.
Je n'ose même pas imaginer le nombre de livres majeurs argentins qui n'ont pas été traduits en français... Que peut-on connaître de la littérature argentine sans maîtriser l'espagnol ?

Les aveugles, une métaphore, oui...
Il faudrait que je lise L'Aveuglement (pardon : "Blindness", comme on peut lire maintenant en grand sur la réédition en format poche du roman de Saramago... c'est lamentable, cet anglolâtrie - qu'est-ce que je râle, en ce moment Very Happy ), il doit être possible de faire des rapprochements.
Portugais, espagnols...

Les Sud Américains ont l'air de bien aimer les gens pas très équilibrés. Sabato avec Le Tunnel, Eduardo Barrios avec L'enfant qui devint fou d'Amour, Machado de Assis avec l'Aliéniste... et je ne parle pas de Roberto Bolano.
J'imagine que l'on peut trouver des exemples dans tous les pays du monde, mais j'avais juste l'impression qu'il y en avait plus là-bas...

Pour revenir à Sabato, à part ses trois romans, a écrit des essais.
Des nouvelles, par contre, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov 2008 - 23:02

eXPie a écrit:
Des nouvelles, par contre, je ne sais pas.

Je vais te donner raison pour l'article sur la BD, le personnage cité est dans Alejandra... Donc c'est bien son second roman et non une nouvelle! Je vais vite le démarrer!!!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov 2008 - 23:04

markofr a écrit:
eXPie a écrit:
Des nouvelles, par contre, je ne sais pas.

Je vais te donner raison pour l'article sur la BD, le personnage cité est dans Alejandra... Donc c'est bien son second roman et non une nouvelle! Je vais vite le démarrer!!!

Ah, merci, j'adoooore quand on me donne raison sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov 2008 - 23:07

eXPie a écrit:
Les Sud Américains ont l'air de bien aimer les gens pas très équilibrés. Eduardo Barrios avec L'enfant qui devint fou d'Amour, Machado de Assis avec l'Aliéniste... et je ne parle pas de Roberto Bolano..

Alors là tu m'enchantes parce que je n'en connais aucun et vais me faire un plaisir de les trouver! Je dois être un peu sud américain car ce genre de thématique me plaît bien laugh

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Nov 2008 - 23:22

J'avais un tout petit peu parlé de l'Aliéniste sur le fil de Machado de Assis... et puis le post (ainsi que la réponse de Bix) ont disparu lors du petit incident de l'autre fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Nov 2008 - 17:16

eXPie a écrit:
Pour revenir à Sabato, à part ses trois romans, a écrit des essais.Des nouvelles, par contre, je ne sais pas.

On peut trouver de lui en traduction française:

La trilogie romanesque : Le Tunnel, Alejandra (Héros et tombes), L'ange des ténèbres chez Points

L'écrivain et la catastrophe chez Seuil

Mes fantômes chez Belfond

Avant la fin, mémoires chez Seuil, dédicacé à "ses morts" (son épouse, son fils décédé dans un accident de voiture...)

Conversations à Buenos Aires , entretiens avec Borges chez 10/18

La résistance chez Seuil


A propos d'Avant la fin, il y avait glissé dans le livre que j'ai trouvé au grenier une coupure de presse du Monde de 2000 titrée: L'ultime vérité d'Ernesto Sabato, A Buenos Aires dans l'air aigrelet de l'automne austral, le grand écrivain argentin convoque les fantômes de sa vie. Mélancolie d'un adieu au monde...

"J'ai écrit pour ne pas devenir fou"

Cet article évoque la ferveur des argentins au cours d'une rencontre avec le "Maestro" (peut-être la dernière) à la foire du livre de Buenos Aires du 7 mai 2000 (1200 personnes qui l'ovationnent debout): "Merci pour tout ce que vous avez écrit et que Dieu vous bénisse" dit une femme, un tout jeune homme, surgi du cortège d'admirateurs, s'élance pour prendre le visage de l'écrivain entre ses mains jointes et le contempler avec une vénération mêlée de tristesse...

Dans le prologue de ses mémoires il s'adresse aux jeunes générations en leur disant que c'est dans ses romans qu'ils trouveront ses vérités les plus atroces, " dans ces sinistres bals costumés où les personnages, à l'abri de leurs masques, disent ou révèlent des vérités qu'ils n'oseraient pas avouer à visage découvert"

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Ernesto Sabato   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Nov 2008 - 17:26

Alejandra : lu il y a longtemps...Trop longtemps pour commenter...

Comme Le Tunnel, pas commode à lire... Surtout après les commentaires
d'ExPie...Mais allez y...
En plus l'homme est courageux et -quasi centenaire- et il avait été nommé
à une commission pour enqueter sur les crimes commis dans son pays par
les militaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Nov 2008 - 17:34

bix229 a écrit:
En plus l'homme est courageux et -quasi centenaire- et il avait été nommé à une commission pour enqueter sur les crimes commis dans son pays par les militaires...

Un personnage très attachant en tout cas et le plus touchant c'est que derrière la noirceur de son récit on sent une grande humanité. Le Tunnel est vraiment un livre profond! (sans jeu de mots laugh )

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Avr 2009 - 18:35

Je profite que l'auteur soit au portail pour faire remonter ce fil.

Qui a lu Alejandra ? Qu'en pensez-vous ? C'est le seul roman de cet auteur qui soit à ma biblio et comme je ne le connais pas je préfère le découvrir par l'emprunt tout d'abord. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Avr 2009 - 19:10

Eve Lyne a écrit:
Je profite que l'auteur soit au portail pour faire remonter ce fil.

Qui a lu Alejandra ? Qu'en pensez-vous ? C'est le seul roman de cet auteur qui soit à ma biblio et comme je ne le connais pas je préfère le découvrir par l'emprunt tout d'abord. Wink

C'est excellent et j'ai zappé mon post par flemmardise! Je vais m'y mettre bientôt. En gros c'est un roman baroque plein de solitude et de folie qui part d'une sorte de fait divers (une jeune femme a tué son père par arme à feu et s'est suicidée en faisant brûler son appartement, la piste de l'inceste étant suggérée). Cela devient un portrait assez hallucinant de Buenos Aires qui se lit comme un roman fantastique avec un livre dans le livre qui est ce fameux "rapport sur les aveugles" qu'un personnage paranoïaque a rédigé. ça a l'air compliqué mais c'est passionnant et écrit de manière diaboliquement fluide et cauchemardesque. C'est une parabole de la violence qui a déchiré l' Argentine, les dictatures militaires... Prends le vite à ta bibliothèque!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Avr 2009 - 19:54

Marko a écrit:
Eve Lyne a écrit:
Je profite que l'auteur soit au portail pour faire remonter ce fil.

Qui a lu Alejandra ? Qu'en pensez-vous ? C'est le seul roman de cet auteur qui soit à ma biblio et comme je ne le connais pas je préfère le découvrir par l'emprunt tout d'abord. Wink

C'est excellent et j'ai zappé mon post par flemmardise! Je vais m'y mettre bientôt. En gros c'est un roman baroque plein de solitude et de folie qui part d'une sorte de fait divers (une jeune femme a tué son père par arme à feu et s'est suicidée en faisant brûler son appartement, la piste de l'inceste étant suggérée). Cela devient un portrait assez hallucinant de Buenos Aires qui se lit comme un roman fantastique avec un livre dans le livre qui est ce fameux "rapport sur les aveugles" qu'un personnage paranoïaque a rédigé. ça a l'air compliqué mais c'est passionnant et écrit de manière diaboliquement fluide et cauchemardesque. C'est une parabole de la violence qui a déchiré l' Argentine, les dictatures militaires... Prends le vite à ta bibliothèque!

Un grand merci Marko pour ta description trop alléchante. Very Happy J'y cours dès la semaine prochaine. De plus je n'ai jamais rencontré ce type d'univers lors de mes précédentes lectures donc je suis très curieuse de sauter le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Sep 2009 - 15:33

Héros et Tombes (ou "Alejandra" dans les vieilles éditions)
Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 22402410

Encore un roman dense dont j'avais corné trop de pages pour les citer, et que j'ai préféré laisser décanter avant d'en parler.

D'abord dire que c'est une oeuvre probablement incontournable pour qui s'intéresse à la littérature sud-américaine et en particulier à l'Argentine. En introduction, Gombrowicz ne cache pas son admiration pour ce livre qui "aura sans doute, aux yeux de la critique moderne, le défaut d'être trop séduisant, trop passionnant".

C'est un roman gigogne qui, tout en suivant un fil conducteur romanesque à la lisière du fantastique, fait s'imbriquer l'une dans l'autre différentes strates de narration et de réflexion sans que jamais on se sente expulsé ou perdu dans ce qui pourrait devenir un roman-thèse labyrinthique.

C'est d'abord l'histoire éternelle d'un amour passionnel et banalement désespérant entre un jeune étudiant naïf, Martin Carillo, et une jeune femme insaisissable (qu'on qualifierait d' hystérique si on voulait lui retirer son mystère) qui ne cesse de se dérober à chaque fois qu'elle s'apprête à lui céder et à lui révéler ses secrets. L'histoire étant racontée initialement du point de vue de Bruno qui avait par le passé profondément aimé la mère d'Alejandra et à qui se confie Martin.

Alejandra est issue d'une des grandes familles d'Argentine, les Olmos, qui a connu les principaux conflits et guerres civiles depuis la fin du XVIIIe siècle. Le roman évoque certains évènements mettant en scène Juan Manuel de Rosas, Justo José de Urquiza, jusqu'au péronisme. Mais il ne s'agit pas d'un livre d'histoire rébarbatif et ces passages sont distillés progressivement au cours du récit pour le nourrir et lui donner une assise presque mythique bien qu'ancrée dans le réel.

On retrouve également ce réalisme magique cher aux sud-américains et cette famille est porteuse de secrets, la plupart semblant mêmes hantés par de lourds traumatismes jusqu'à la folie.

Le père d'Alejandra, Fernando Olmos, incarne toute la décadence de cette société argentine déliquescente sur le plan spirituel, moral, politique...
Spoiler:
 

Avant de mourir Fernando laisse le fameux "Rapport sur les aveugles" où éclate toute sa paranoïa délirante. Métaphore de cette "folie" qui a dévasté l'Argentine au fil des différentes guerres civiles et autres dictatures. Et on entre alors dans un récit dans le récit qui peut se lire indépendamment comme une extraordinaire nouvelle fantastique. Vraiment un très grand texte. Si vous ne lisez pas "Heros et Tombes" lisez au moins ce passage qui fait environ 150 pages et qui est tout simplement fabuleux. La mise en place est progressive et au fur et à mesure que Fernando s'enfonce dans sa folie le récit devient complètement hallucinatoire. Tout le final étant digne du plus grand Lovecraft ou d'autres grands de la littérature horrifique. On peut en lire une version en bande-dessinée par Alberto Breccia (dont nous a parlé Nathria).

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Rappor10

Je recommande plus que vivement ce grand livre baroque et ténébreux qui est d'une grande richesse littéraire tout en étant très divertissant. Il me tarde d'y replonger indirectement au travers du dernier roman de Sabato "L'ange des ténèbres" où il semble avoir tenté de mettre en abîme ses 2 précédents romans, celui-ci et "Le tunnel", et apparaître lui-même dans le récit au travers d'une sorte d'"auto-fiction".

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 0:33

Content de retrouver Sabato au portail ce mois-ci. J'aimerais tellement que certains d'entre vous découvrent ou viennent partager la lecture d'Héros et Tombes. Je vais profiter du portail pour lire "L'Ange des ténèbres".

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 12:58

Marko a écrit:
Content de retrouver Sabato au portail ce mois-ci. J'aimerais tellement que certains d'entre vous découvrent ou viennent partager la lecture d'Héros et Tombes. Je vais profiter du portail pour lire "L'Ange des ténèbres".

Je note Héros et Tombes sur mon petit carnet mais je ne pas garantir qu'il sera lu ce mois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct 2010 - 17:02

Je reviens à Sabato avec ses mémoires, Avant la fin . Et L'ange des Ténèbres qui attend toujours... Bientôt! Je sens qu'à la prochaine chaine de lecture ma victime désignée ira faire un tour du côté de ce merveilleux écrivain...

Présentation vidéo: Avant la fin

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ernesto Sabato [Argentine]   Ernesto Sabato [Argentine] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernesto Sabato [Argentine]
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Patagonie argentine
» Bon Lundi
» - Qui est ce Général.
» guerre des malouines
» Fiche d'élevage : Tupinambis Merianae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: