Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Christine Orban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angeline
Envolée postale
avatar

Messages : 169
Inscription le : 31/10/2008
Age : 57
Localisation : Dans un livre.

MessageSujet: Christine Orban   Mar 4 Nov 2008 - 15:38




Elevée au Maroc, à Casablanca, Christine Orban comprend très vite que l'écriture sera sa vie. Devenue notaire après des études de droit comme le souhaitait son père, la jeune femme se sent néanmoins irrésistiblement attirée par la littérature et publie son premier roman en 1986, 'Les Petites filles ne meurent jamais', sous le nom de Christine Rheims. Si plusieurs suivent, les plus connus restent 'L' Ame soeur', 'J' étais l'origine du monde', 'Fringues' et 'Mélancolie du dimanche'. Mariée avec l'éditeur Olivier Orban, l'éternelle jeune femme respire l'air du large dans sa demeure normande, partage son temps entre ses deux fils, l'écriture, le sport et les brocantes, mais n'en délaisse pas pour autant sa passion pour l'écriture et signe encore 'Petites phrases pour traverser la vie en cas de tempête... et par beau temps aussi', paru chez Albin Michel en 2007.

Petites phrases pour traverser la vie en cas de tempête... et par beau temps aussi (2007) - Albin Michel
Deux fois par semaine (2005) - Albin Michel
La mélancolie du dimanche (2004) - Albin Michel
Le silence des hommes (2003) - Albin Michel
Fringues (2002) - Albin Michel
J'étais l'origine du monde (2000) - Albin Michel
L'attente (1999) - Albin Michel
L'âme sœur (1998) - Albin Michel
Le collectionneur (1994) - Albin Michel
Les petites filles ne meurent jamais (1986)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline
Envolée postale
avatar

Messages : 169
Inscription le : 31/10/2008
Age : 57
Localisation : Dans un livre.

MessageSujet: Christine Orban   Mer 5 Nov 2008 - 19:34

J'ai lu "deux fois par semaine"
c'est autobiographique, et
"la mélancolie du dimanche" encore une façon d'écrire que j'aime lire et le contexte entre sentiments et réalité.
2 livres appréciés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Le pays de l'absence   Ven 4 Mar 2011 - 10:56

Le pays de l'absence porte magnifiquement son nom.
Abscence de style, absence de sentiments, absence d'interêt littéraire.
La relation fille mère pendant la longue dégénérescence de cette dernière.
La mère atteinte de la maladie d'Alzheimer quitte le Maroc où elle mène une vie dorée pour passer les vacances de Noël auprès de sa fille.
S'en suit une longue litanie sur les affres de la maladie, de ses conséquences quotidiennes pour cette vieille bourgeoise sénile, qui n'a au long de sa vie rien su faire que de mener grand train.
La fille est desemparée par le mal et se livre à des introspections psychanalitiques sur leur relation.
C'est creux à n'en plus finir et je me demande qui peut s'interesser au déclin d'une vieille bourgeoise qui attend ses caramels mous comme réconfort quotidien en serrant sa peluche.
C'est nombriliste, parisianiste un genre de littérature que j'abbhore.
Si vous aimez les romans où les gens parlent d'eux à longueur de pages dans un style aussi plat qu'une déclaration d'impôts vous serez comblés. Sinon ...
Pour moi ce livre à déjà rejoint le pays de l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 11:15

Hexagone, tu confirmes mon sentiment. J'ai lu J'étais l'origine du monde, et quand on s'attaque à deux mythes : Courbet et son fameux tableau, il faut en avoir dans le slip, et bien j'avais été très déçue. Pas de style, pas de panache, aucune reflexion de poids sur la peinture ou le travail de l'artiste, un léger intérêt pour la sexualité de l'homme (super !) et puis une pauvreté déconcertante.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 11:18

Hexagone a écrit:
Si vous aimez les romans où les gens parlent d'eux à longueur de pages dans un style aussi plat qu'une déclaration d'impôts vous serez comblés. Sinon ...
Pour moi ce livre à déjà rejoint le pays de l'oubli.
Ha ha, merci pour le résumé qui dit tout!
J'avais lu d'elle La mélancolie du dimanche qui m'avait laissée aussi plate qu'une limande décongelée.
Vous pouvez passer aussi je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
avatar

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 33
Localisation : Rhône

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 11:39

Auteure à ne pas découvrir donc... rire Mais juste par curiosité, faudrait que j'en lise un, pour voir ^^ Ses livres sont épais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 17:33

Suny a écrit:
Auteure à ne pas découvrir donc... rire Mais juste par curiosité, faudrait que j'en lise un, pour voir ^^ Ses livres sont épais?

Non heureusement. En fait il trainait sur le présentoir de ma bibliothèque municipale, ne voulant pour mourrir idiot je me suis lancé. La suite on l'a connait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 18:21

On m'avait offert "La mélancolie du dimanche" (une personne qui me connaissait très mal, sans doute ) ... on peut briser des vases par acte manqué, mais un bouquin ! scratch ... dix pages d'ennui et d'exaspération, et , au revoir madame Orban ... attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hexagone
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 46
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 18:34

Je m'interroge sur cet auteur! J'ai cherché sur le ouèb et ne trouve que de rares pages unanimes sur le talent de la dame. Comment unauteur peut-il vivre avec autant de critiques négatives à son encontre ? Je m'interroge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Christine Orban   Ven 4 Mar 2011 - 18:47

Hexagone a écrit:
Je m'interroge sur cet auteur! J'ai cherché sur le ouèb et ne trouve que de rares pages unanimes sur le talent de la dame. Comment unauteur peut-il vivre avec autant de critiques négatives à son encontre ? Je m'interroge?


Madame Orban n'est-elle pas l'épouse d'un célèbre éditeur ? Ceci expliquerait peut-être cela ... intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christine Orban   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christine Orban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» anniversaire Marie Christine
» Je me présente : Christine
» Bon anniversaire Marie Christine
» Christine Lagarde
» Viktor Orban et la Hongrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: