Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Italo Svevo [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeMar 11 Nov 2008 - 18:40

Italo Svevo [Italie] A612
Italo Svevo  1861 - 1928

Pauvre Svevo, tellement amoureux de la littérature !
Amoureux contrarié puisqu'il ne connut qu'un succès tardif et limité.
Et qu'il ne put meme pas se consacrer  vraiment à son oeuvre, puisque après son mariage, il devint industriel dans l'entreprise de son beau-père et dut s'occuper à vendre de la peinture sous marine pour la coque des
bateaux !!

Génial Svevo, qui vivant à Trieste, à la frontière de l' Empire Autro-Hongrois, dut pratiquement inventer une langue pour créér son oeuvre.

Né d'un père juif d'origine allemande, et d'une mère italienne, Ettore Schmitz - c'est son véritable nom - écrivit sous le pseudonyme d'Italo Svevo.
Il fait des études en Allemagne avant de revenir se fixer dans sa ville natale, Trieste. Cette ville était le croisement de différentes cultures et elle fit partie de L'Empire Austro-Hongrois jusqu'en 1918.
En 1892, il publie à compte d'auteur Une vie, son premier roman, puis en 1898, Senilita. Sans le moindre succès.
Entre temps, il épouse Livia, une lointaine cousine en 1896.
Il rencontre Joyce en 1903 et découvre Freud et la psychanalyse.
En 1923 enfin, il écrit La Conscience de Zéno, qui contient de nombreuses références autobiographiques et à la psychanalyse.
Ce livre lui permit enfin de connaitre une certaine notoriété - sauf dans son propre pays - et d'etre reconnu par Montale, Joyce et Valéry Larbaud.
Brève célébrité puisqu'il devait mourir accidentellement en 1928.

Umberto Saba, un autre grand poète et, de Trieste comme Svevo, raconte qu'il avait peur de mourir et particulièrement quand il se faisait conduire en automobile.
Coincidence étrange, il mourut dans un accident de voiture. Le choc n'était pas grand, mais son coeur était trop faible.
Saba raconte :
A peine eut il compris que l'heure de sa fin avait sonné et que la "dernière cigarette" avait été fumée pour de bon, la peur passa d'un seul coup.
"Mourir, ce n'est que cela, disait il à ses proches, mais c'est facile, très facile. C'est plus facile, ajoutait il en s'efforçant de sourire que d'écrire un roman."
J'ai toujours pensé (et ces paroles prononcées par un tel homme en un tel
moment, me le confirment) que l'humour est la forme supreme de la bonté.

L'oeuvre de Svevo est toute d'introspection et elle décrit avec humour et ironie
des personnages un peu à son image : névrosés, sceptiques, lucides mais vélléitaires.
Tout ce qui émerge dans son oeuvre, tout ce qui s'y exprime, se rapporte
justement au non dit, à des secrets enfouis et jamais élucidés.
A des actes inexpliqués et inexplicables  pour ceux-là meme qui en sont les acteurs.
Et pourtant s'ils ne trouvent pas d'explications, ce n'est pas faute de chercher !  

Le mérite de Svevo est d'avoir créé une langue et une oeuvre originale qui s'inscrit
parmi celles de l'Europe centrale, au meme titre que les Musil, Broch, Mann, Kafka, Marai et autres.

Des nouvelles - souvent superbes - comme celles de Court voyage sentimental peuvent etre une excellente introduction.


Bibliographie

1877 L'avenir de la mémoire,
1880 Le roi est mort. Vive le roi!,
1890 L'Assassin de la rue Belpoggio, nouvelle,
1892 Une vie,
1898 Sénilité (retouché en 1927),
1923 La Conscience de Zeno,
1926 Le Vin du salut, nouvelle,
1985 Le Destin des souvenirs, recueil de nouvelles,
2000 Dernières cigarettes, extraits de la correspondance de Svevo,
2003 Ulysse est né à Trieste, conférence sur James Joyce,
2006 Correspondance, avec Eugenio Montale,
2008 La vie conjugale,
2011 Ma paresse,
2011 La Nouvelle du bon vieux et de la belle enfant,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeMar 11 Nov 2008 - 19:00

bix229 a écrit:


Le mérite de Svevo est d'avoir créé une langue et une oeuvre originale qui s'inscrit
parmi celles de l'Europe centrale, au meme titre que les Musil, Broch, Mann, Kafka, Marai et autres.

Des nouvelles - souvent superbes - comme celles de Court voyage sentimental peuvent etre une excellente introduction.

C'est noté!...Je ne connais pas du tout... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Italo Svevo   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeMar 11 Nov 2008 - 19:16

LA CONSCIENCE DE ZENO. - Gallimard.

Ce roman est une confession. La confession tardive d'un homme agé
qui nous raconte ses souvenirs en commençant par les plus lointains,
et sur les conseils de son médecin psychanaliste.
Zeno est un malade, un vélléitaire condamné à ne plus agir pour s'analyser
trop.
C'est ce qui nous apparait d'abord. Mais Zeno est malin, et l'on se demande en avançant dans la lecture, si l'histoire de Zeno n'est pas celle
d'un triomphe plutot que d'une série d'échecs.
Certes, la rigueur avec laquelle Zeno étudie les moindres réactions de son
organisme entrave chez lui tout mouvement, de meme que sa volonté d'etre tout à fait conscient obscurcit sa pensée.
Mais son intelligence est satisfaite. On voit bien qu'il hésiterait à changer ses faiblesses ou ses maladresses contre la désinvloture et l'aisance de ceux qui l'entourent. Et qu'il fait semblant d'admirer humblement !

Une confession écrite est toujours mensongère, écrit il...

Et c'est peut etre pour cela qu'il met fin à sa psychanalyse.
Parcequ'il n'en a plus besoin et s'assume enfin tel qu'il est.


Depuis longtemps je savais que la santé pour moi, ne pouvait etre que la conviction d'etre sain.


Zeno est pessimiste et la fin du livre l'est aussi :

La vie actuelle est contaminée aux racines. L'homme a usurpé la place des arbres et des betes. Il a vicié l'air, il a limité le libre espace.
Et que sera demain ? Cet animal actif et triste peut encore découvrir et asservir d'autre forces... P. 536

Peut etre une catastrophe inouie, produite par les machines, nous ouvrira
t'elle de nouveau le chemin de la santé.
Quand les gaz asphyxiants ne suffiront plus, un homme fait comme les autres inventera, dans le secret de sa chambre, un explosif en comparaison duquel tous ceux que nous connaissons paraitront des jeux d'enfants.

Puis un homme fait comme les autres, lui aussi, mais un peu plus malade
que les autres, dérobera l'explosif et le disposera au centre de la terre.
Une détonation formidable que nul n'entendra - et la terre, revenue à
l'état de nébuleuse, continuera sa course dans les cieux délivrée des hommes - sans parasites, sans maladies. P. 537

Heureusement que Svevo ne vit pas en 2008 ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeMer 12 Nov 2008 - 11:05

Merci pour ce fil Bix,
j'ai lu il y a des années Senilita de lui.. mais tu me donnes envie de le re-découvrir... je ne promets plus rien puisque tant d'autres lectures m'attendent.. mais je vais revenir Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeMer 12 Nov 2008 - 11:20

Je n'avais jamais entendu parler de Svevo jusqu'à ce que je lise Brooklyn Follies d'Auster.
Depuis, j'ai bien envie de le connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 22:43

Merci d'ouvriri un fil pour Svevo que j'aime bien! J'ai aussi bien lu "Senilita" que surtout "La conscience de Zeno" (même deux fois) et "Le vieil homme et la jeune fille".
Le nom choisi indique son double appartenance, comme déjà indiqué, Italo - Italie, Svevo pour la Souabie (Allemagne).

Quand il était prqtiquemment inconnu, Joyce avait eu son manuscrit. C'est lui, je pense, qui l'avait vraiment pouss en avant sur la scène.

J'adore la sorte d'humour qui traverse surtout Zeno. La langue est si legère et profonde à la fois. C'était un bonheur de lire!

Et je me rappelle, surtout dans ma première lecture, de ses explications autour de la (d'une autre!) derrnière cigarette!!!

Parmi les auteurs italiens que je connais, je le place tout haut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Italo Svevo   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeJeu 13 Nov 2008 - 23:56

Merci Tom Leo. Moi aussi je place très haut Svevo...

J'espère qu'on sera entendus !
Il y aurait tellement à dire sur Svevo et Trieste. Svevo et la littérature.
Svevo et l'Italie. Svevo et l'Europe centrale. Svevo, Freud et la psychanalyse.
Svevo et son humour un peu mélancolique. Svevo et son épouse bien aimée Livia. Qui va devenir Anna Livia Plurabelle dans Ulysse de Joyce.

Et ce genre de personnage tellement Svevien - je ne sais plus où il en parle - qui à force d'analyser les mouvement de la marche, n'arrive plus à marcher ! Italo Svevo [Italie] 162492
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeVen 14 Nov 2008 - 0:11

bix229 a écrit:
Merci Tom Leo. Moi aussi je place très haut Svevo...

J'espère qu'on sera entendus !

Tu es entendu...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeVen 14 Nov 2008 - 10:55

Ah oui, La Conscience de Zeno... Je compte lire ça dans pas très longtemps.
Avant, il faut bien choisir sa traduction ; il y en a deux, assez différentes, disponibles en format poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeVen 14 Nov 2008 - 13:55

bix229 a écrit:
Merci Tom Leo. Moi aussi je place très haut Svevo...

J'espère qu'on sera entendus !

Mais oui!...J'ai commandé "Court voyage sentimental"... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Italo Svevo   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeSam 15 Nov 2008 - 19:42

La traduction française de La Conscience de Zeno -Folio-, revue en 1985 par
Mario Fusco, grand connaisseur de Svevo et excellent traducteur me
semble satisfaisante, ExPie.
D'ailleurs, je n'en connais pas d'autre.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeSam 15 Nov 2008 - 23:29

J'ai vu une version Livre de poche, traduction de Maryse Jeuland-Meynaud.

La version Folio est traduite par Paul-Henri Michel en 1938 (ou 1954 ?), et, me dis-tu, Bix, revue par Mario Fusco en 1985.

J'avais comparé plusieurs passages des deux traductions, je pense préférer la version Folio (outre la pagination, police de caractères... que je préfère également), mais quant à savoir quelle version est la plus "proche" (si ça a un sens, ce qui n'est pas évident) du texte original, ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Italo   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeDim 16 Nov 2008 - 0:37

Eh bien, lis donc les deux traductions ExPie, fais une étude comparée et ensuite
tu dis aux lecteurs du forum haletants, celle qui, à ton avis, te semble la
meilleure... Ouf ! Very Happy

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeDim 16 Nov 2008 - 1:01

Citation :
La version Folio est traduite par Paul-Henri Michel en 1938 (ou 1954 ?), et, me dis-tu, Bix, revue par Mario Fusco en 1985.
En fait, il y a eu deux épisodes. En octobre 1927 est paru pour la première fois en France Zeno traduction de Paul Henri Michel, mais version abrégée.

Lui écrivant afin de le remercier de son travail, Svevo ne put s'empêcher de lui confier qu'il avait quelque peu souffert de cet "allégement " de son roman, et il ajoutait:" J'ai lu aussi la dernière partie et je ne peux nier que je ne m'en sois parfois senti...froissé. Comme si quelqu'un me coupait brutalement la parole dans la bouche." Et il ajoutait: " Mais j'étais préparé à des choses graves et j'ai eu la satisfaction de découvrir aussi en vous un chirurgien habile, qui sait effleurer de son scalpel des parties vitales sans les atteindre. Quoique un peu dolent, je vous envoie mes remerciements.."

C'est en 1954 qu'est parue dans la collection " Du monde entier" la traduction intégrale du roman qui porte le titre complet, La conscience de Zeno.

Sorces: préface de l'édition Folio. Mario Fusco

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitimeDim 16 Nov 2008 - 11:43

Marie a écrit:
" Mais j'étais préparé à des choses graves et j'ai eu la satisfaction de découvrir aussi en vous un chirurgien habile, qui sait effleurer de son scalpel des parties vitales sans les atteindre. Quoique un peu dolent, je vous envoie mes remerciements.."
Eh bien... cela fait penser que le niveau moyen des traductions de l'époque devait être assez catastrophique !

Bix, comparer les traductions, je l'ai un peu fait avec Tanizaki, un oeil sur une traduction, un oeil sur une autre, c'est très intéressant, mais très chronophage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




Italo Svevo [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Italo Svevo [Italie]   Italo Svevo [Italie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Italo Svevo [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: