Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Attention à la marche

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mar 18 Nov 2008 - 20:45

aériale a écrit:
Nathria est une vraie mine enthousiaste
J'ai toujours rêvé d'être sous les feux de la rampe sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mar 18 Nov 2008 - 21:06


Billy Wilder : Sunset Boulevard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mar 18 Nov 2008 - 21:37

Il y a un chouette escalier dans La Maison du Diable, de Robert Wise (et à peu près le même dans son remake raté), mais je n'ai pas trouvé de photo.

Alors, pour me rattraper, voici, du même réalisateur :

(hé hé... le titre en français, c'est "Le coup de l'Escalier").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Mordicus
Troll de Pastèque
avatar

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mar 18 Nov 2008 - 21:41


(Bien vu Labyrinthe -une douce niaiserie de mon adolescence - et La mort vous va si bien)

J'trouve pas la scène d'Hellraiser que je veux.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mar 18 Nov 2008 - 21:44

Maison du Diable... Hellraiser.... bouuuh, ça fait peur.
Un peu de sainteté maintenant avec A Matter of Life and Death, encore appelé Stairway to Heaven. C'est un très beau film de Powell/Pressburger de 1946.

Il est chouette, cet escalier : il monte tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 4:52




Nostalghia Andrei Tarkovski




Céline et Julie vont en bateau Jacques Rivette




Un américain à Paris Vincente Minelli




Moulin Rouge Baz Luhrmann

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 7:48

Que d'escaliers !
Voilà un fil qui marche bien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 8:39



Toutes les Cendrillon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 8:47

ouais...c'en est labyrinthique!


Vacances romaines de William Wyler avec Audrey Hepburn (1953)

Moins glamour et plus mythique dans Le Titanic

Effrayant dans L'exorciste vidéo pour les plus intrépides ICI

Et puis pour souffler un peu de rose bonbon de votre enfance cat
Cendrillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 20:27


Oui je sais on ne voit pas d'escalier.Pourtant je vous assure qu'il y a quelques marches mais ce sont les dernières.Je suis ravi que vous ayez aimé cette ballade verticale.Sûr que si on prend l'ascenseur on sera plus restreint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Mer 19 Nov 2008 - 23:17

Bellonzo a écrit:

Oui je sais on ne voit pas d'escalier.Pourtant je vous assure qu'il y a quelques marches mais ce sont les dernières.Je suis ravi que vous ayez aimé cette ballade verticale.Sûr que si on prend l'ascenseur on sera plus restreint.

Oui, il a vraiment bien marché ce fil Bellonzo!...
Tu envoies l'ascenseur maintenant?... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Jeu 20 Nov 2008 - 8:10

Bellonzo! A Papeete, j'ai passé le message, trouvez moi des escaliers dans des films laugh
Mobilisation générale.
Beaucoup de déjà trouvés, bien sûr.
On m'a signalé Fatale de Louis Malle , mais impossible de trouver une image
J'ai aussi

Delicatessen de Caro et Jeunet

Et une image d'Alfred Hitchcock sur le tournage de Psychose

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Jeu 20 Nov 2008 - 11:41

Il me semble que je vois Maggie Cheung descendre des escaliers dans In the Mood for Love...Mais je n'arrive pas à trouver les images...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Jeu 20 Nov 2008 - 17:42

Bellonzo a écrit:

Oui je sais on ne voit pas d'escalier.Pourtant je vous assure qu'il y a quelques marches mais ce sont les dernières.Je suis ravi que vous ayez aimé cette ballade verticale.Sûr que si on prend l'ascenseur on sera plus restreint.
Laughing
C'était un vrai plaisir de les parcourir en tout cas!

En cherchant des marches qu'on aurait loupées, je suis tombée sur ce blog dédié aux escaliers...La bloggeuse fait des études d'architecture, et se passionne pour leur symbolique. Amusant non?

Sta(ir)s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Attention à la marche   Jeu 20 Nov 2008 - 18:13

coline a écrit:
Il me semble que je vois Maggie Cheung descendre des escaliers dans In the Mood for Love...Mais je n'arrive pas à trouver les images...

Ca y est!...en noir et blanc...



J'ai même trouvé toute l'explication symbolique de cet escalier dans In the mood for love....
Lecture:

Dans son article “le cinéma est-il dans l’escalier ? » (« BREF » n°59), Michel Chion traite du motif de l’escalier au cinéma : comment s’établit, par la mise en scène, le rapport triptyque entre l’homme, le cinéma et l’escalier ? Et ce, d’autant plus que l’homme est un bipède par nature, que le cinéma est lié à la roue et à la continuité par la technique, alors que l’escalier est discontinu par essence. L’auteur nous donne différents exemples de l’utilisation dramatique de l’escalier au cinéma : Citizen Kane, Psychose…, films cultes dans lesquels l’escalier est central. Le motif donne lieu à un traitement spécial dans presque tous les films. Qu’en est-il avec le cinéma contemporain ? A quels films pense-t-on aujourd’hui lorsqu’on parle de l’escalier au cinéma ? In the mood for love est sorti en 2000 ; il a marqué les critiques, le public, et révélé définitivement Wong Kar-Wai au monde occidental. Le cinéaste chinois filme souvent ses personnages montant ou descendant les escaliers. Pourquoi une telle importance donnée à cet acte quotidien, banal ? Que symbolise l’escalier dans In the mood for love ?

Le film raconte l’histoire de deux voisins (Mme Chow et M.Chan) qui se rendent compte que leurs concubins respectifs sont amants. Ils tentent de comprendre comment cela est arrivé en recréant les événements de manière retrospective ; avant de tomber eux-mêmes amoureux. L’escalier est récurrent dans la première demi-heure du film. Il est lié aux thèmes du film : la séparation, l’adultère mais aussi la rencontre, la révélation. Il traduit les différentes émotions et évolutions qui rythment la vie d’un couple. La première chose qui est importante à noter est que tous les personnages qui empruntent un escalier dans le film ont un amant, une maîtresse, ou vont bientôt être en situation ou victime d’adultère. C’est bien sur le cas des deux personnages principaux, mais les seconds rôles ne sont pas négligés : le patron de la jeune femme (jouée par Maggie Cheung) a une maîtresse, l’ami de l’homme (interpreté par Tony Leung) va voir des prostituées.

Au début du film, l’escalier marque une séparation entre les deux futurs principaux protagonistes. Ainsi, dès les premières minutes, on le voit monter les escaliers puis on entend qu’elle les descend mais ils ne se sont pas croisés. Il n’appartiennent pas encore au même espace, qu’il soit diégétique ou filmique. Un peu plus tard, elle descend les escaliers pour aller chercher son mari à l’aéroport, ou ou des nouilles, alors que tous les voisins sont réunis à l’étage. Ces quelques scènes d’escaliers symbolisent la solitude et évoque la séparation des couples.

Au cours d’une séquence suivante, les deux personnages pour la première fois se croisent dans les escaliers. Les deux ont des doutes sur l’adultère et la tromperie de leur conjoints. L’instant est capital et la mise en scène le souligne par la musique et le ralenti. Cette scène déclenche la suite du film. Mme Chow descend les escaliers pour aller chercher des nouilles et croise M.Chan qui les remonte. La rencontre aurait pu s’arrêter là mais il se met à pleuvoir. L’homme revient sur ses pas pour s’abriter en haut des escaliers. Elle est en bas. Le motif est alors encore une métaphore de leur séparation, même si la distance se réduit déjà par des semblants de raccords-regards qui sous-entendent qu’ils sont à portée de vue l’un et l’autre. Enfin, ils remontent ensemble, cote à cote, les escaliers de l’immeuble. La rencontre diégétique et filmique s’est opérée. A ce moment, ils sont filmés de dos, filmage qui sous-entend que leur parcours mutuel a un avenir, qui reste à voir. De plus, cette scène est très sensuelle et illustre le rapport, dont parlait Michel Chion , entre la courbe des formes de Maggie Cheung et le cote anguleux et droit des escaliers et de Tony Leung.

La fin du film montre aussi des escaliers. Le personnage masculin est sur un site archéologique, il confit son secret dans le trou d’un arbre. En profondeur de champ, des escaliers vides. La métaphore est claire : il ne reste que les ruines des amours passés puisque plus personne ne monte ni ne descend les marches, les séparations sont définitives, les distances se sont creusées.

La mise en scène du motif de l’escalier n’est donc pas innocente dans In the mood for love. Elle est même centrale car elle évoque tous les thèmes du film et permet l’évolution de l’intrigue. Michel Chion l’avait expliqué : le filmage des escaliers n’est pas un acte anodin mais compliqué et très symbolique. Wong Kar-Wai nous en offre une belle illustration dans « In the mood for love ».


Dernière édition par coline le Jeu 20 Nov 2008 - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attention à la marche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention à la marche
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dorothée et Jacky dans Attention à la marche...
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Attention à l'abus d'hormones
» Carte cadeau sephora... marche pour mac?
» Marche de la ZM-FN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: