Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Andrea Camilleri [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeVen 20 Fév 2009 - 17:37

Hellois a écrit:
Une catégorie à éliminer! Dommage qu'il soient si indispensables et ..... que je fasse aussi partie du lot Wink
Very Happy
heureusement qu'ils sont là - même s'ils ne savent pas faire un bon titre avec les arancini de Montalban Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Fév 2009 - 18:34

Interview avec Andrea Camilleri sur Evene.fr IcI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Fév 2009 - 19:03

J'ai commandé : la première enquête de Montalbano

et ensuite.....................

certainement si j'aime.


finalement les Italiens me plaisent sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Fév 2009 - 19:12

Bédoulène a écrit:
finalement les Italiens me plaisent sourire
alors je suis sûre que tu vas aimer.. Montalbano est charmant... Wink

et je peux parler d'expérience - même si moi je n'ai lu qu'un seul roman de cette série - mon amie les dévore et elle a des étincelles dans les yeux quand elle me parle de lui Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellois
Posteur en quête
Hellois

Messages : 78
Inscription le : 18/01/2009
Age : 38
Localisation : Italie - Venise

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Fév 2009 - 20:34

kenavo a écrit:
Bédoulène a écrit:
finalement les Italiens me plaisent sourire
alors je suis sûre que tu vas aimer.. Montalbano est charmant... Wink

et je peux parler d'expérience - même si moi je n'ai lu qu'un seul roman de cette série - mon amie les dévore et elle a des étincelles dans les yeux quand elle me parle de lui Very Happy

Oui, Montalbano n'est pas mal du tout... dans les livres il est irrésistible, dans les films réalisés pour la télé Italienne aussi! (Luca Zingaretti)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Fév 2009 - 20:36

Hellois a écrit:
Oui, Montalbano n'est pas mal du tout... dans les livres il est irrésistible, dans les films réalisés pour la télé Italienne aussi! (Luca Zingaretti)...
merci pour l'information - et merci internet pour l'image.. oui.. pas mal Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 14:59

conciliabule physiquement je préfère Alessandro Bariccocco

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 19:15

Bédoulène a écrit:
conciliabule physiquement je préfère Alessandro Bariccocco
oui mais il a l'avantage d'être plus de 30 ans plus jeune.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeLun 6 Avr 2009 - 14:11

LA VOIX DU VIOLON.

Citation :
A la suite d'une sortie de route provoquée par un de ses hommes, Montalbano découvre le cadavre d'une femme dans une maison située à la limite de son "territoire" officiel.
Au cours de son enquête, il se heurtera à l'hostilité des autorités et à l'acharnement d'un collègue qui n'hésite pas à attribuer le meurtre à un attardé mental. Et ce n'est pas tout : entre l'attirance qu'il éprouve pour une jeune femme et le regard noir d'un enfant, Montalbano devra faire face à bien d'autres défis personnels. Une nouvelle occasion pour le commissaire de montrer son courage et son grand cœur.

Ma première déception : contrairement à ce que sous-entend le titre, la musique est peu présente. Simplement le dénouement de l'intrigue est en corrélation avec un violon. humeur

L'écriture est plaisante. Le traducteur use des inversions verbe/sujet, des verbes déformés (tiliphoner au lieu de téléphoner). Cela fait cependant trop couleur provençale : pour un peu, on se croirait transporté dans le sud de la France.

La trame est légère. On dévie souvent, notamment avec les problèmes personnels du commissaire Montalbano et les rivalités entre les uns et les autres qui entraînent des longueurs dans le roman. Le dernier chapitre reprend toute l'intrigue policière, en remontant aux relations entre la femme assassinée et son meurtrier. Même si Montalbano donne la raison de l'assassinat, Camilleri ne nous dit pas comment il est parvenu à la trouver. nonnon

Le personnage secondaire Catarella est très drôle. Montalbano est attachant, avec ses forces et ses faiblesses, sa tendance à manipuler les autres pour parvenir à ses fins, son intuition.

Je n'ai pas été tenue en haleine. J'ai lu par intérêt pour la plume très vivante et non pour la trame.

On retrouve une obsession chère aux auteurs de romans se passant en Italie : les plaisirs de la table. miammiam

Pour résumer, une intrigue qui ressemble à une corde de violon, un violon dont on aimerait entendre le son plus souvent (sinon le titre est trompeur), une écriture qui compense la faiblesse de la narration.

Un auteur que je n'approfondirai pas sur le plan des polars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeLun 6 Avr 2009 - 14:43

Je commencerai dans quelque temps les "Montalbano", je reviendrai donc sur ce fil.

Je pense qu'il ne faut pas se fier aux titres des livres pour avoir une idée du contenu.

Mais je crois qu'il faut lire plusieurs livres d'un auteur pour le "connaître" un peu.

les déceptions existent pour nous faire encore plus apprécier les lectures agréables.

à tantôt Eve-Lyne

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellois
Posteur en quête
Hellois

Messages : 78
Inscription le : 18/01/2009
Age : 38
Localisation : Italie - Venise

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeVen 17 Avr 2009 - 21:19

Eve Lyne a écrit:
LA VOIX DU VIOLON.
Ma première déception

Un auteur que je n'approfondirai pas sur le plan des polars.

C'est dommage que tu n'as pas aimé ce roman de Camilleri, que pourtant n'est pas parmi ce que j'ai aimé le plus... (je conseillerais plutot "la lune de papier", ou "le voleur de gouter" ou "la patience de l'araignée"...)
En tout cas, je trouve que ce qu'on ne doit jamais s'attendre d'un polar italien (ou en tout cas pas aux niveaux des polars étrangers à mon avis), c'est qu'il vous tienne en haleine... et cela pour une raison très simple:la suspance n'est pas dans nos coutumes...
Du calme avant tout!!!
C'est pour cela que dans les romans de Camilleri l'enquete vient après la vie quotidienne, après les petites disputes de jalousie entre Salvo et Livia, après les troubles et le sang qui tremble pour les seins d'une femme, après un plat de poisson...
Mais j'imagine que cela peut provoquer un peu d'ennui dans l'esprit d'un lecteur du nord, qui ne partage pas la meme mentalité...
Pour ce qui concerne la langue: je ne suis pas sicilienne, mais je comprends très bien le dialecte sicilien et je le parle meme un peu... mais personnellement je n'aurais pas "dévié" la langue française pour créer l'effet régional, mais jamais folklorique, tout à fait inimitable de l'écriture de Camilleri...
Pour en terminer: je trouve tout à fait normal qu'un lecteur francophone ait des difficultés à apprécier le rythme des polars de Camilleri: il faut avant tout élaborer et vivre en soi notre lenteur, notre joie et sérénité de vivre, sans hate, en s'attardant entre un verre de vin et une nuit épuisante d'amour... Embarassed innocent


Dernière édition par Hellois le Ven 17 Avr 2009 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeVen 17 Avr 2009 - 21:33

Oui, Hellois, je confirme : moi aussi j' aime bien Montalbano, pour ses faiblesses, ses travers et son appétit des choses et des femmes !

Je suis du Sud... Ceci explique cela sans doute ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 18 Avr 2009 - 9:38

Hellois a écrit:
Eve Lyne a écrit:
LA VOIX DU VIOLON.
Ma première déception

Un auteur que je n'approfondirai pas sur le plan des polars.

C'est dommage que tu n'as pas aimé ce roman de Camilleri, que pourtant n'est pas parmi ce que j'ai aimé le plus... (je conseillerais plutot "la lune de papier", ou "le voleur de gouter" ou "la patience de l'araignée"...)

J'ai choisi le polar en fonction du titre. Je tenterai peut-être l'un des trois que tu mentionnes. Je m'attendais à un roman plus musical, ce qui n'est pas le cas. L'écriture est plus que convenable. Je suis sous le charme du commissaire Brunetti que je connais bien puisque j'ai tout lu. Cela a dû jouer dans mon ressenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 18 Avr 2009 - 14:47

Hellois a écrit:
Citation :
En tout cas, je trouve que ce qu'on ne doit jamais s'attendre d'un polar italien (ou en tout cas pas aux niveaux des polars étrangers à mon avis), c'est qu'il vous tienne en haleine... et cela pour une raison très simple:la suspance n'est pas dans nos coutumes...
Du calme avant tout!!!
C'est pour cela que dans les romans de Camilleri l'enquete vient après la vie quotidienne, après les petites disputes de jalousie entre Salvo et Livia, après les troubles et le sang qui tremble pour les seins d'une femme, après un plat de poisson...

J'adore l'ambiance des polars de Camilleri. (Je ne peux me référer qu'à lui car je ne connais pas très bien les autres auteurs de romans policiers italiens.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 18 Avr 2009 - 15:39

Ceux qui aiment Camilleri devraient aimer aussi le catalan Manuel Vasquez
Montalban, dont le détective Pepe Carvalho a en commun avec Montalban
d' aimer la gastronomie et les femmes.
Et de nous entrainer dans cette ville passionnante qu' est Barcelone...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Andrea Camilleri [Italie]   Andrea Camilleri [Italie] - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrea Camilleri [Italie]
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Andrea Camilleri et le sicilien
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: