Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Livre Paris aka Le salon du livre à Paris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar 2007 - 12:21

coline a écrit:
Et le Prix France Culture-Télérama 2007 va à Régis Jauffret pour Microfictions.
"Cinq cents histoires de folie et de drôlerie."...c'est tentant...1026 pages...

Jauffret... Je me suis lancée dans Univers, univers, il y a de celà ... 3 ans je dirais. et je ne l'ai toujours pas terminé. Non que ce livre me déplaise, mais il tourne tant et tellement en boucle, que je délaisse parfois (et pendant longtemps) et m'y replonge de temps en temps. Je ne savais quoi penser de cet étrange mode de lecture... je trouvais l'écriture, le thème, l'histoire (les histoires devrais-je dire) interessants, et pourtant je finissais par devoir laisser le livre de côté après quelques pages...

Et dans un article récemment, à propos de microfictions, je lisais ceci :
"Microfictions ne se réalise donc vraiment qu'en étant lu par moments et au hasard, sans être jamais clos ni rangé sur un rayon de bibliothèque"

Jauffret rêve du livre qui ne s'achèverait jamais, un livre qui continue à vivre car, un roman qui s'arrête est "un roman décédé de mort subite".

On avait eu ce débat à un moment sur l'importance de notre bibliothèque. Garder le livre ou le faire circuler à tout prix. Et je suis assez d'accord pour dire que nous sommes tous des nécrophiles fétichistes littéraires. On a tous du mal à laisser vivre nos livres. On les garde bien sagement dans notre bibliothèque. Ils ne vivent que pour nous. Léthargiquement en tout cas.

Finalement, celà m'a rassuré dans ma lecture d'univers, univers. J'ai tout compris Wink et peut-être que je le terminerai avant de me procurer microfictions Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar 2007 - 12:29

Queenie a écrit:
Et dans un article récemment, à propos de microfictions, je lisais ceci :
"Microfictions ne se réalise donc vraiment qu'en étant lu par moments et au hasard, sans être jamais clos ni rangé sur un rayon de bibliothèque"

Jauffret rêve du livre qui ne s'achèverait jamais, un livre qui continue à vivre car, un roman qui s'arrête est "un roman décédé de mort subite".


J'aime avoir quelques livres comme cela...Ceux qu'on ne range pas, qu'on ne finit jamais, auxquels on revient...
J'ai comme cela l' intégrale des nouvelles de Nabokov (c'est inépuisable), Le livre de l'Intranquillité de Fernando Pessoa (on ne peut pas le lire,comme un autre livre, de la première à la dernière page)...Les courts textes de Robert Walser...Va s'y ajouter le roman de Pascal Mercier, Train de nuit pour Lisbonne (un livre d'une richesse incroyable que je ne saurais trop vousrecommander)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar 2007 - 12:42

En général je réserve ce genre de traitement à des livres particuliers : philosophiques ou sociologiques …La misère du monde de Bourdieu par exemple…ou des anthologies mais des romans ou même des nouvelles, en général je les abandonne ou les finis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar 2007 - 17:02

sousmarin a écrit:
En général je réserve ce genre de traitement à des livres particuliers : philosophiques ou sociologiques …La misère du monde de Bourdieu par exemple…ou des anthologies mais des romans ou même des nouvelles, en général je les abandonne ou les finis.

Cela va aussi pour des pavés de nouvelles (comme celles de Nabokov que j'évoquais par exemple) et puis aussi bien sûr pour la poésie...

Dans le roman de Pascal Mercier, Train de nuit pour Lisbonne, il y a un livre philosophique à l'intérieur du livre...Dans une première lecture, j'ai lu les textes philosophiques sans pouvoir m'y attarder trop parce que j'étais passionnée par la quête du héros qui recherchait leur auteur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar 2007 - 19:40

sousmarin a écrit:
En général je réserve ce genre de traitement à des livres particuliers : philosophiques ou sociologiques …La misère du monde de Bourdieu par exemple…ou des anthologies mais des romans ou même des nouvelles, en général je les abandonne ou les finis.
La Misère du monde mériterait un fil à lui "tout seul" dans nos pages "Sciences humaines"... d'autant que je ne le lirai peut-être jamais. Tu nous ferais ça sousmarin? Avec un extrait de temps en temps, histoire de voir si on est encore capable de comprendre Bourdieu, en tout cas d'y revenir de temps en temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Ludo28
Envolée postale
Ludo28

Messages : 128
Inscription le : 15/10/2007
Age : 45
Localisation : Maisons-Laffitte

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Salon du livre de la porte de Versailles 2008   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Nov 2007 - 21:06

On connait les dates: du 14 au 19 mars 2008

L'invité d'honneur: Israël.

Personnellement je sais que j'ai bien l'intention d'y aller et j'attend avec impatience la liste des dédicaces... J'ai regardé pour prendre un stand mais c'est un peu cher... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 9:16

alfred, ce serait sympa de nous briefer sur la littérature israëlienne....je ne m'y connais pas beaucoup cat
J'espère qu'à l'occasion du salon du livre 2008, il y aura des sorties en poche (plus facile à gérer pour le budget Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 9:28

Je ne connais aucun auteur. Quelle honte... Si des fils existent déjà, merci de nous mettre un mini lien... Ce qu'il y a de bien avec le salon c'est qu'on ne se polarise pas sur le dernier titre sorti mais sur l'auteur lui-même (nous sommes assurés de trouver des titres en poche dès maintenant), enfin je pense...
Ludo, tu es prévoyant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 9:34

Il y a "ici" un fil sur Ron Barkaï, auteur dont je conseille le roman "Comme un film égyptien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
Fantaisie héroïque

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 31
Localisation : Paris

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 10:56

J'aimerais vraiment y retourner, j'adore l'ambiance, tous ces livres, tous ces auteurs...Mais bon, ça m'étonnerait que je puisse...
Le site : http://www.salondulivreparis.com/

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 11:15

Moi aussi....la seule fois où j'y suis allée, je rejoignais à l'occasion le bibliomane ( conciliabule il n'était pas encore mon mari), l'invité d'honneur était la Chine. Nous y avions passé la journée du samedi, nous en étions sorti crevés mais heureux! Le lendemain après-midi je reprenais le tgv pour rentrer en Bretagne .
Nous y retournerons un jour c'est certain sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
lekhan
Main aguerrie
lekhan

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 30
Localisation : Poitiers-Biarritz

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 12:07

AH AH j'irais pendant les journées professionnelles grâce à des invitations des éditions de minuits ou de Gallimard Very Happy Le lundi, quand il n'y a personne que les éditeurs sont à nous muhahahahahaaaaa.

Je vous raconterais mes pérégrinations, et finalement la question que tout le monde se pose, quel éditeur m'invitera? Very Happy

[Edit] Espérons que José Corti expose cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 19:29

Moi non plus je ne suis experte de la littérature israélienne, mais je veux bien partager avec vous mes lectures d’auteurs venant de ce pays :

A mon avis, Amos Oz en est le plus important

Biographie
Citation :
Amos Oz est né à Jérusalem en 1939, où il grandit rue Amos, dans le quartier de Kerem Avraham. Ses parents Yehuda Arieh Klausner et Fania Musman étaient des immigrants sionistes d'Europe de l'Est. Son père avait étudié l'histoire et la littérature à Vilnius, en Lituanie et était devenu bibliothécaire et écrivain à ses heures perdues à Jérusalem. Sa grand-mère maternelle possédait un moulin à Rivne, en Pologne de l'Est (actuelle Ukraine), mais était venue à Haïfa en 1934.
De nombreux membres de la famille d'Amos Oz s'inscrivaient dans le courant du sionisme révisionniste. L'oncle de son père, Joseph Klausner, fut candidat du Hérout à la présidence de l'État d'Israël contre Chaim Weizmann et tenait la chaire de littérature hébraïque à l'Université hébraïque de Jérusalem.
Amos et sa famille entretenaient une certaine distance à la religion dont ils méprisaient l'irrationalité.
Sa mère se suicida alors qu'il avait douze ans. Cet événement est à l'origine de la série d'interrogations qui figurent dans son livre Une histoire d'amour et de ténèbres. Amos Oz, sioniste de plus en plus séduit par la gauche, rejoignit le kibboutz Houlda à l'âge de quinze ans. C'est à cette époque qu'il adopta le nom d'« Oz » qui signifie « force » en hébreu. Il demeura au kibboutz jusqu'à ce que lui et sa femme Nily s'installent à Arad en 1986 en raison de l'asthme de leur fils Daniel.
Comme beaucoup d'Israéliens juifs, Amos Oz servit dans Tsahal . À la fin des années 1950 il servit dans l'unité Nahal et se trouva confronté aux escarmouches à la frontière syrienne; pendant la Guerre des Six Jours en 1967 il se trouvait dans une unité de tanks dans le Sinaï; pendant la Guerre du Kippour de 1973 il servit sur le plateau du Golan.
Après Nahal, Oz étudia la philosophie et la littérature hébraïque à l'Université hébraïque. En dehors de courts articles dans les bulletins des kibboutzim et le journal Davar, il ne publia rien avant l'âge de 22 ans, lorsqu'il commença à publier ses premiers récits, en 1965. Son premier roman fut publié en 1966. Dès lors il se mit à écrire sans discontinuer, publiant une moyenne d'un livre par an sur les presses du parti travailliste, Am Oved, qu'il quitta finalement, en dépit de ses affiliations politiques, pour Keter.
Amos Oz s'est retiré à Arad, au nord du désert du Néguev.
Sa fille aînée, Fania, enseigne l'histoire à l'Université d'Haïfa.
Oz a obtenu quelques-uns des prix les plus prestigieux de son pays : le Prix Israël de littérature en 1998, lors du cinquantième anniversaire de l'indépendance d'Israël. En 2005, il a reçu le Goethe-Preis de la ville de Francfort.
Oz a écrit 18 ouvrages en hébreu, et près de 450 articles et essais. Ses œuvres sont traduites en près de trente-cinq langues différentes.
Wikipedia


Amos Oz – Seule la mer

Présentation de l'éditeur
Citation :
Albert Danon est seul. Sa femme Nadia vient de mourir d'un cancer, et son fils Rico est parti au Tibet. Bettine, une vieille amie, veuve elle aussi, s'inquiète pour Albert. Surtout lorsque Dita, la petite amie de Rico, emménage chez lui. Un certain Doubi Dombrov veut produire le scénario de Dita, mais il veut surtout Dita. Qui couche avec Guigui, en pensant à Albert, ou à Rico. Qui pense à sa mère; et ne veut pas rentrer du Tibet.
Un chassé-croisé de voix et d'histoires que le narrateur, affranchi de toute contrainte formelle, tisse, tout en nous parlant de lui, en un poème bouleversant qui se lit comme un roman - ou est-ce un roman qui se lit comme un poème ? - pour serrer au plus près la quintessence de nos vies, le désir, la nostalgie d'un bonheur perdu, la mort qui nous cueille.
Un livre inclassable d'une beauté sauvage, en un mot, une Oeuvre inoubliable.
Si vous aimez les mots, la langue – vous allez adorer ce livre. C’est vraiment un ‘poème’ – bien qu’il n’est pas écrit en rimes, il y la tonalité de la poésie. Un de mes coups de cœur – avec un GRAND C :)


A part celui-là, j’aime bien tous les autres que j’ai lus – malheureusement je n’en trouve seulement un de ceux là en français :

Ailleurs peut-être
Présentation de l'éditeur
Citation :
Que se passe-t-il dans un kibboutz israélien à trois kilomètres de la frontière jordanienne ? La vie de tous les jours avec ses petits drames et ses joies naïves noyées dans la fraternité d'une collectivité au travail pour une même cause. Reouven Harich, poète et instituteur, abandonné par sa femme, Eva,
qui lui a préféré le luxe tapageur d'un juif retourné en Allemagne, reporte toute son affection sur sa fille Noga et son fils Gaï. Et puis, il a une liaison avec la femme de Ezra Berger, Bronka. Noga, elle, a l'espièglerie de ses seize ans, et repousse les élans maladroits de son jeune amoureux pour se jeter dans les bras du rustre Ezra Berger. Et c'est de nouveau le drame, sordide. Peintre réaliste du kibboutz, Amos Oz n'en manie pas moins avec talent une ironie voilée de tendresse qui donne
toute sa saveur au livre. Il se fait l'oreille complaisante de la médisance pour mieux nous révéler la psychologie de ses personnages dont il brosse les portraits colorés et attachants dans un texte d'une admirable qualité littéraire.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par le Sam 17 Nov 2007 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 19:29

Alona Kimhi

Suzanne la Pleureuse
Quatrième de couverture
Citation :
Suzanne Rabin pleurniche, larmoie, sanglote le plus clair de son temps, sans raison apparente. « Émotionnellement instable » depuis la mort de son père survenue lorsqu'elle était adolescente, elle approche de la trentaine, mais n'arrive toujours pas à quitter sa mère et leur petite vie dans la banlieue de Tel-Aviv. Les choses changent brutalement lorsque son lointain cousin Naor s'installe chez les deux femmes, séduisant chacune à sa manière, et troublant définitivement le fragile équilibre de leur existence.
De crises de larmes en moments d'angoisse, Suzanne se cherche dans le miroir du beau Naor, puis se fait elle-même le chroniqueur narquois de ses petits malheurs et grandes peines. Dans une succession de scènes hilarantes, son humour grinçant fait mouche, et révèle les personnages dans toute leur humanité. Mais Suzanne la pleureuse est aussi un roman initiatique qui relève le défi de traiter un sujet grave - une jeune femme enfermée dans ses difficultés existentielles - par une irrésistible drôlerie.
J'aimais bien la Suzanne, bien que je trouvais qu'elle était un peu trop pleureuse :) - mais je pensais qu'elle avait un style prometteur et je voulais faire attention à de futures parutions.

Anastasia est paru après en allemand (pas en français) - un receuil de nouvelles. Je l'ai lu - mais cela fait différent roman/nouvelle, je ne pouvais pas trop bien comparer..
Lily la tigresse est paru en français - mais je n'ai plus suivi.. c'est sur ma liste 'pour plus tard'

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 19:30

Judith Katzir
La mer est là, ouverte
Présentation de l'éditeur
Citation :
Riwy, jeune étudiante, passe son temps à regarder des vieux films, à explorer les rayons poussiéreux d'une vieille librairie à Tel-Aviv, tandis qu'elle rêve de devenir écrivain. Un soir, alors qu'elle rentre chez elle, une voiture s'arrête à son niveau et son chauffeur lui tend une fleur. De cette rencontre inattendue, naîtra un amour fort entre Riwy et Yigal. Celui-ci, professeur de mathématiques, d'une culture et d'une sensibilité étonnantes pour l'art et la littérature, est un homme marié. Yigal est à la fois un amant et un initiateur pour Riwy, lui ouvrant les yeux sur la culture et le monde, tout en jouant le rôle du père auprès de la jeune fille (le père de Riwy a quitté la maison, un acte qu'elle considère comme un abandon et une trahison).
Mais leur amour semble condamné. Parallèlement au déclin de leur histoire, la mère de Riwy est consumée par la maladie. Après la mort de sa mère, Riwy quitte Yigal et reprend son chemin seule : à travers l'écriture, elle va tenter de sauver son amour de la banalité et de l'oubli, en l'immortalisant.

En tout j'ai quatre livres de Judith Katzir - en plus de celui-ci, son premier roman et deux recueils avec des nouvelles.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Livre Paris aka Le salon du livre à Paris   Livre Paris aka Le salon du livre à Paris - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre Paris aka Le salon du livre à Paris
Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» master histoire du livre à Paris
» Masters Edition Paris 13 et autres
» 1er salon du livre de Rouen (76).
» La monnaie de Paris ne connait pas la Normandie
» Un salon national de la généalogie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général… :: Prix, événements, concours…-
Sauter vers: