Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Unica Zürn [Allemagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 22:26


Unica Zürn (Berlin-Grunewald, 6/07/1916-Paris, 19/09/1970)

Ecrivaine et peintre allemande. Son père était un journaliste voyageur.
Ses parents divorcent en 1930.

1936-1942, elle travaille comme scénariste et auteur de films publicitaires.
Elle tombe amoureuse et épouse un commerçant. Elle a deux enfants. Il la trompe. Elle divorce en 1949.
Elle écrit et publie des textes, fréquente le milieu du cabaret. Elle a des problèmes financiers, la garde de ses deux enfants lui est enlevée.
1953 : elle rencontre Hans Bellmer, dont elle va devenir la compagne jusqu'à la fin. Elle le suit à Paris.
Elle expose des dessins dans une galerie parisienne, publie "Notes d'une anémique", est internée une dizaine de jours, quitte Bellmer, a des "crises" (elle était atteinte de schizophrénie, est-il écrit dans la note introductive de Sombre Printemps) qu'elle décrit dans son livre l'Homme-Jasmin.
Elle retourne à Berlin. Elle y est internée. Elle dessine, fait une tentative de suicide…
Retour à Paris. Elle entre à Sainte-Anne. Henri Michaux lui apporte de quoi dessiner..
1965 : Elle emménage avec Bellmer et commence à écrire L'Homme-jasmin, texte dans lequel elle raconte les impressions ressenties pendant sa maladie.
1966 : Nouvelle crise. Internement.
1969 : Hans Bellmer a un accident vasculaire cérébral. Il en reste hémiplégique et mutique.
Parution de Sombre printemps.
1970 : encore un internement. Elle a fini d'écrire L'homme-jasmin. 18 octobre : elle va chez Bellmer. Le lendemain, elle se jette du balcon et décède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 22:26

Sombre printemps. 115 pages.Motifs. Traduit de l'allemand par Ruth Heny et Robert Valançay.

Voici le début du texte, aux nombreux éléments autobiographiques :
Citation :
"Son père est le premier homme dont elle fait la connaissance : une voix profonde, des sourcils en broussaille, bien dessinés au-dessus d'yeux noirs et rieurs. Une moustache qui la pique quand il l'embrasse. Un parfum de cigarette, de cuir et d'eau de Cologne. […] Il s'amuse avec la petite chose couchée dans le berceau. Elle l'aime dès le premier jour." (Page 11).

Ca commence bien… fascination pour le père, qui sera souvent absent par la suite (voyages…).

Elle grandit un peu, va à l'école. Elle se fait deux amis. Elle joue aux Indiens avec eux.
Citation :
"Le jeu est dangereux mais c'est cela qu'elle veut. On lui bande les yeux. On allume un feu si près de ses vêtements qu'ils commencent à brûler. On lui tire les cheveux, on la pince, on la boxe. Pas une plainte ne s'échappe de ses lèvres. Elle souffre en silence, perdue dans des rêveries masochistes où les idées de vengeance et de représailles n'ont pas place. La souffrance et les douleurs lui font plaisir. Elle tire sur ses liens et sent avec volupté les cordes entamer profondément sa chair. N la raille, on la ridiculise, on l'injurie. […]
Les heures jusqu'au dîner passent trop vite". (pages 21-22)
Et, quelque pages plus loin :
Citation :
"Depuis longtemps, la vie uniforme et sans risque au sein de la famille est devenue ennuyeuse, et tout est permis pour entretenir l'excitation. Sans le malheur, la vie est insupportable." (page 33).

Elle de gros fantasmes, notamment une rêverie d'hommes avec des torches qui la tuent à l'issue d'une cérémonie… (elle a 10 ans, la gamine, pour situer).
Tout cela lui permet vaille que vaille de supporter le quotidien accablant de monotonie… Ca et un tas d'autres trucs, un fixette sur un homme à la piscine, et le goût du malheur.
Citation :
"La chance de toujours aimer, avec la même force, n'appartient qu'à celui qui aime sans espoir. Elle pressent quelque chose de cette vérité. C'est comme avec la tablette de chocolat que l'on désire et que personne ne vous donne. On ne cesse d'y penser et elle prend une importance énorme. Elle est inaccessible." (page 71)
Elle a aussi des rapports détestables avec son frère. Chantage…

Un esprit torturé, des obsessions sexuelles, de la fascination pour la douleur et la mort sont au programme de ce court texte franchement bien écrit et qui ne donne pas dans la provocation gratuite.


Ruth Henry, une journaliste et traductrice allemande qui a été l'amie de Unica Zürn, écrit notamment dans une très intéressante et assez terrifiante postface (qui explicite un peu les rapports compliqués entre Unica Zürn et Hans Bellmer, deux êtres pas simples) :
Citation :
"Toute une journée durant, j'ai vu ce qu'était cette existence parmi des épaves humaines. C'est depuis lors que j'éprouve un mépris définitif pour les prestidigitateurs intellectuels qui s'expriment à propos du charme des états de folies, en savourant leurs trouvailles littéraires. Ont-ils jamais vu de près quel est le prix qu'il faut payer pour cet état d'existence « autre»?" (page 113).
Elle parle de la sincérité des textes de Zürn. Elle n'écrivait pas dans le but de "faire" de la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 22:31

Très intéressant. La rencontre de l'univers obsessionnel et surréaliste d'Hans Bellmer (et ses fameuses "poupées") avec la schizophrénie d'Unica Zürn ferait un livre ou film passionnant!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Dim 30 Nov 2008 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 22:36

Merci pour ce fil, eXPie.
Tu nous as parlé il y a quelques jours pour la première fois (à ce que je sache) d'elle sur le fil 'une image en passant' et à ce moment j'avais déjà fait quelques recherches..

Elle a aussi fait des anagrammes - tout à fait époustouflants - malheureusement un exercise qui ne se traduit pas.. ou??

Un exemple - et le site ou on peut trouver d'autres si on comprend l'allemand:

SITE


Und wenn sie nicht gestorben sind

Ich bin dein, sonst rennt es weg und
wischt uns in den Tod. Singe, brenne
Sonne, stirb nicht, singe, wende und
geboren, wenden und ins Nichts ist
nie. Entschwundenes gibt Sinn - oder
nicht gestorben sind sie und wenn
und wenn gestorben - sind sie nicht.

für H.B.
Berlin 1956

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 22:45

Portraits d'Unica Zürn par Hans Bellmer:




Autoportrait d'Unica Zürn:



Et ses propres dessins:



A noter que Georges Perec évoque Unica Zürn et Hans Bellmer dans La vie mode d'emploi

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Dim 30 Nov 2008 - 23:02

L'homme-Jasmin, récit de sa folie, extraits:

DERRIERE CE FRONT PUR

Derrière ce front pur
Un monsieur parle, une idée voyage,
une étoile s’égare dans son troupeau,

un taureau de soie s’élance.
Voici le cavalier Réticence,
ses nids sont derrière les Indes.
Mer en folie — Folle idée.
Serein — Le canard des trois seigneurs de l’Encre.

Ils voyagent — des traverses ! —
Sauveteur des seigneurs de l’Encre —
Est-ce une folle ?


L’ESPRIT HORS DE LA BOUTEILLE.


Sors de la bouteille !
Il vaincra celui qui hors de la bouteille
Salue comme une plume. Ah !
Grand aigle de mer, fraîcheur, ô Toi jour !

L’esprit sorti de la bouteille
t’interroge. Qu’il lise cela,
terrifiant le noble, l’horreur t’a saisie.
Rocher des branches, dis, cela bruit.
Les champs — quand le feu bougea

resta la terre. Fraîcheur de la rosée.

La soif : plumage. Cendre
de verre pêchait le poison
de la terre. Qu’elle crépite, qu’elle parle
par la bonne flaque du tonneau
celle qui dévora la dépouille de la druidesse

déclara l’esprit de la bouteille.

Dis-le par la lumière de la plume.
Ecoule-toi jour de frissons.
Lis le visage de la femme.
Sors donc de la bouteille, rosée
Noble fraîcheur d’herbe

montant de la rivière.
Hélas ! Trois jours, trois

Il bruit le plumage.
Fini le sommeil. Le discours
de la bouteille monte du personnage.
Parle doucement comme la fumée de l’esprit
puisque le rocher rafraîchit la noblesse de l’œil.

Je salue le passé : Plume
Papillon, partage des gris.
Dis-le à la femme : Lumière du diable
pour que l’esprit malin sorti de la bouteille
en crève de rire.

LES ETRANGES AVENTURES DE MONSIEUR K
.

Il fait froid. Des corbeaux parlent autour du lac.
Biche et merle prennent le thé. Corbeau,
Prophète de malheur dans le soir. Premières étoiles. Parle, K. !
Le crapaud grave est mort très misérablement au Hik.

Tout à côté le rêve de l’âne parlait.
Le nez du pauvre monsieur K. saignait
Lac, sombre lac des corbeaux. Respirer
veut dire vivre, veut dire que le rêve
des étranges aventures s’épanouit en vrilles.

Aventures. Celles de monsieur K. ?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 0:24

Citation :
Son père était un journaliste voyageur.
Sur le blog d'Amateur d'art ici, je lis
Citation :
De sa vie, au delà des éléments bien connus de sa biographie, je retiens aussi que son père fut un des bourreaux des Hereros,
..

Merci pour cette découverte.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 0:31

Marie a écrit:
Citation :
Son père était un journaliste voyageur.
Sur le blog d'Amateur d'art ici, je lis
Citation :
De sa vie, au delà des éléments bien connus de sa biographie, je retiens aussi que son père fut un des bourreaux des Hereros,
..

Merci pour cette découverte.

On y apprend aussi qu'elle partageait la chambre conjugale avec la fameuse poupée! Quel couple!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 0:36

J'ai beau relire ses poèmes...Je n'y comprends rien...Ca vient de moi ou bien?... intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 0:38

coline a écrit:
J'ai beau relire ses poèmes...Je n'y comprends rien...Ca vient de moi ou bien?... intense reflexion

ça me rappelle Lautréamont, tout ce bestiaire fantastique. On peut y voir des hallucinations, un imaginaire un peu éclaté. Elle était schizophrène et c'est peut-être sa façon de décrire ce qu'elle ressent, son morcellement, de façon poétique.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 0:44

L'autoportrait fait frémir...

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 7:29

Marie a écrit:
Citation :
Son père était un journaliste voyageur.
Sur le blog d'Amateur d'art ici, je lis
Citation :
De sa vie, au delà des éléments bien connus de sa biographie, je retiens aussi que son père fut un des bourreaux des Hereros,
..
Ah oui... peut-être était pendant son service militaire ? Ca se passait en 1904, et normalement il était journaliste, le père.
Par contre, la mère, elle, s'est remariée avec un ministre de Hindenburg en 1931... qui est devenu un ponte du III° Reich (et qui, à la libération, sera condamné à passer deux ans en camps d’internement cf wikipedia).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   Lun 1 Déc 2008 - 15:10

J'ai lu il ya quelques années l'Homme-Jasmin. Ce récit de la folie, de l'internement m'a beaucoup impressionnée.
Ces phrases par exemple :
"quelqu'un de bien ne se tue pas ?"
"le premier oeil apparait dans le blanc de la feuille, il exprime la méchanceté et appelle de toutes ses forces le deuxième oeil"
"tout désir est interdit, lui dit le docteur Mortimer, médecin de cette maison, le désir est mauvais à la santé, je vous l'interdis."
pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unica Zürn [Allemagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unica Zürn [Allemagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» Erdogan en Allemagne exige...
» OGM : L'Allemagne interdit à son tour le maïs transgénique de Monsanto
» vedette MBOOT (Allemagne)
» L'Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: