Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Repérages nouveautés 2009

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyDim 18 Jan 2009 - 14:55

Les disparus vont sortir en poche en février. Je sais déjà que je vais acheter ce livre ; l'éclairage donné par Mendelsohn sur ce sujet si fort semble être des plus intéressants.


Dernière édition par Armor-Argoat le Dim 18 Jan 2009 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyLun 19 Jan 2009 - 10:48

ai déplacé la conversation sur les disparus dans le fil de l'auteur ici

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyLun 19 Jan 2009 - 10:57

Queenie a écrit:
ai déplacé la conversation sur les disparus dans le fil de l'auteur ici
bonjour oui, merci.. bonne idée Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 17:22

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Ab74
Arnaldur Indridason, Hiver arctique

Citation :
Editeur
Le corps d’un petit garçon était couché dans la neige lorsque la voiture d’Erlendur est arrivée au pied de l’immeuble de banlieue, en cette fin d’après-midi glaciale de Reykjavik. Il avait douze ans, rêvait de forêts, ses parents avaient divorcé et sa mère venait de Thaïlande, son grand frère avait du mal à accepter un pays aussi froid.
Le commissaire Erlendur et son équipe n’ont aucun indice et vont explorer tous les préjugés qu’éveille la présence croissante d’émigrés dans une société fermée. Erlendur est pressé de voir cette enquête aboutir, il néglige ses autres affaires, bouscule cette femme qui pleure au téléphone et manque de philosophie lorsque ses enfants s’obstinent à exiger de lui des explications sur sa vie qu’il n’a aucune envie de donner. La résolution surprenante de ce crime ne sortira pas Erlendur de son pessimisme sur ses contemporains.

Dans cet impressionnant dernier roman, Indridason surprend en nous plongeant dans un monde à la Simenon.
Il a reçu pour ce livre et pour la troisième fois le prix Clé de Verre du roman noir scandinave.

Son fil est ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 17:26

As-tu la date de sortie Kenavo?
C'est toujours une bonne nouvelle la parution d'un Indridason. swing
Revenir en haut Aller en bas
http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 18:04

Madame B. a écrit:
As-tu la date de sortie Kenavo?
C'est toujours une bonne nouvelle la parution d'un Indridason. swing
oui, excuses-moi, je voulais encore la mettre dans le message - c'est prévu pour le 15 février Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 20:20

Merci Kenavo. C'est loin encore le 15! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
Invité
Invité



Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 20:41

Comme j'en ai parlé sur un autre fil: un nouveau Camilleri, Un été ardent, vient de paraître.

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 51tnow10

Citation :
D'abord une invasion de cafards, puis de souris, et enfin de rats : la villa que le commissaire Montalbano a trouvée à Vigàta pour des amis de sa fiancée Livia semble vraiment maudite. La série de catastrophes atteint son paroxysme lorsque le petit garçon du couple disparaît... pour être finalement retrouvé sain et sauf dans un sous-sol dont les locataires mêmes ignoraient l'existence. Mais une autre découverte y attend le commissaire : le cadavre d'une jeune fille du village disparue plusieurs années auparavant. Dans la chaleur étouffante du mois d'août en Sicile, Montalbano se lance dans une nouvelle enquête dont la progression est perturbée par la sœur jumelle de la défunte, la ravissante Adriana. Un été ardent pour le commissaire préféré des Italiens qui, entre angoisses de l'âge et tourments de la chair, devra, avant tout, garder la tête froide...

Il paraît qu'il est très drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 21:15

Nezumi a écrit:
Comme j'en ai parlé sur un autre fil: un nouveau Camilleri, Un été ardent, vient de paraître.
J'ai très envie de découvrir Camilleri mais je me demande si c'est bien de commencer par le dernier, je ne vais rien comprendre au personnage de Montalbano non ?
Un avis les spécialistes ?

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 21:18

J'ai lu les Montalbano dans le désordre et ça ne m'a pas gênée, ils peuvent se lire individuellement à mon avis (comme les Fred Vargas par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyMar 20 Jan 2009 - 22:07

OK, merci Nezumi, c'est noté.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyJeu 22 Jan 2009 - 13:45

La sélection du mois de janvier d'Actes Sud était particulièrement tentante - et bien que j'avais déjà noté ce titre, après le commentaire que j'ai lu aujourd'hui, c'est décidé - je veux le lire Wink

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Ab78
Jabbur Douaihy, Rose Fountain Motel

Citation :
Présentation de l'éditeur
Une demeure passablement décrépite dans un village perché sur les hauteurs de Beyrouth. C'est ici qu'ont toujours vécu les Baz, grande famille de la bourgeoisie chrétienne sur le déclin. Nous sommes au début des années 1990, bien loin du faste d'antan, quand Francis al-Baz pouvait prétendre à un siège de député. Aujourd'hui, au lendemain de la guerre civile, la maison semble abandonnée. La tante Nohad n'est plus là pour régenter la vie domestique : ses neveux l'ont placée en maison de retraite. Julia, la veuve de Francis, Jojo, son fils aîné, et Margaret, l'épouse autrichienne de Jojo, ont déménagé à Beyrouth. Ne restent plus que Réda, le fils cadet, qui vit claquemuré dans une chambre à l'étage, et les Mani', des Bédouins qui habitent dans la cave depuis des décennies. Un beau jour, les Mani' donnent refuge à une lointaine cousine, menacée par ses propres frères pour une sombre affaire d'argent et d'honneur. L'arrivée de cette jeune femme au charme ravageur va mettre à mal l'équilibre déjà bien fragile de la maison. Histoire d'une famille autant que fresque sociale, ce roman, le quatrième de Jabbour Douaihy, se distingue par un va-et-vient constant entre la gravité du propos et l'humour le plus diabolique. Il a été salué à sa parution par une presse unanime.


L'inconnue dans la maison Baz
Johanna Luyssen
22/01/2009


L'intellectuel libanais Jabbour Douaihy décrit le déclin d'une grande famille de la bourgeoisie chrétienne de Beyrouth. Avec humour et gravité.
Un roman tragi-comique dont l'action se déroule dans un pays qui panse ses plaies (le Liban des années 1990), au sein d'une demeure familiale décatie (stuc délabré, plancher qui grince), et qui dépeint une galerie de personnages attachants et contrastés : cela ne vous rappelle rien ? Oui, Rose Fountain Motel a bien des points communs avec L'Immeuble Yacoubian, le best-seller de l'Égyptien Alaa el-Aswani. Souhaitons au roman de Jabbour Douaihy autant de succès… Car cet intellectuel réputé (et ami du journaliste assassiné Samir Kassir) fait preuve de remarquables qualités d'écriture.
Ayn Wardeh, petit village des environs de Beyrouth, abrite la maison des Baz, grande famille libanaise décadente. Jabbour Douaihy décrit avec truculence et jubilation ces bourgeois déclassés. Nohad, l'aïeule, délire dans sa maison de retraite. Dernier occupant de la maison, le jeune Réda se terre dans sa chambre depuis que sa fiancée est morte dans un accident de voiture. Son frère, Jojo, est parti avec son épouse Margaret, une Autrichienne dépressive qui fume pour tromper son ennui (tout en rêvant de monter une maison d'hôtes à Ayn Wardeh).
Une sorte de mezze littéraire
L'image de l'intelligentsia liba¬naise en prend un coup… Quant à leurs serviteurs, le clan arabe des Mani', ils sont restés là, et vivent, plutôt chichement, dans la cave. Tout ce petit monde joue aux échecs, mange du baba ghannouj et du fromage à l'huile d'olive, se dispute et se réconcilie…
Jusqu'à ce que débarque une sorte de Carmen arabe, la cousine des Mani', belle femme à la « taille fine » et à la « robe couleur de vin ». Comme l'héroïne de ¬Mérimée, la mystérieuse « cousine » est un peu sauvage, un peu brutale, et c'est elle, bien sûr, qui va bouleverser la vie à Ayn Wardeh…
Retenons que Rose Fountain Motel est un récit admirablement composé et joliment écrit, un roman sentimental et familial, burlesque et tragique ; une sorte de mezze littéraire. Ajoutons que même s'il les moque gentiment, Jabbour Douaihy ne caricature jamais ses personnages. Il leur manifeste plutôt une tendresse amusée, et communicative.


Source: ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyVen 23 Jan 2009 - 12:03

et un autre commentaire poud ce livre
Jabbur Douaihy, Rose Fountain Motel

"Rose Foutain Motel", le Liban de bas en haut

Robert Solé
Le Monde des Livres 22.01.09


Perchée dans un village au-dessus de Beyrouth, la maison est à l'image de la famille : délabrée, divisée. Les Al-Baz furent de riches et influents bourgeois maronites, mais le père est mort sans avoir pu obtenir le siège de député qu'il convoitait. Julia, la veuve, est allée habiter en ville, comme son fils aîné, Jojo. Son unique fille a rompu tout contact avec eux depuis qu'elle a épousé un musulman. Quant au cadet, Réda, il est le seul à être resté sur place, mais c'est un garçon étrange, qui se barricade au premier étage, sans voir personne. La maison ne vit, finalement, que grâce aux Mani, la famille de Bédouins sédentarisés qui s'est installée dans la cave en échange de menus services.

Difficile de ne pas voir dans cette demeure incertaine une métaphore du Liban : un pays victime d'une guerre civile, convoité sinon occupé par ses voisins, où "les gens du dessous" prennent de l'importance, au point de bouleverser les équilibres anciens...

Né en 1949, Jabbour Douaihy a vécu tous les événements de ces dernières décennies, d'abord en militant, puis en observateur un peu désabusé. Il écrit en arabe, bien qu'étant professeur de littérature française à l'université libanaise de Tripoli et collaborateur du mensuel francophone L'Orient littéraire.

L'arrivée des Arabes nomades nous vaut une belle fable. Chez les Mani, un nouveau-né refusait le sein de sa mère et ne cessait de pleurer en pointant le doigt vers l'occident. Le chef de famille a décidé alors qu'on prendrait la route. Et ce n'est qu'à Ayn Wardeh, le village des Al-Baz, que le bébé s'est subitement calmé, signalant la fin de cette pérégrination.

ESPIONNAGE GRATUIT
Margaret, l'épouse autrichienne de Jojo, avait eu l'idée saugrenue de transformer la maison en hôtel, et de l'appeler Rose Fountain Motel. On l'en a vite dissuadée. Ce nom américain souligne le côté factice d'un monde bousculé par les événements, en train de perdre ses repères. La tante Nohad, pilier de la famille, n'a plus qu'une demi-heure de lucidité par jour, et a été placée dans une maison spécialisée.

Dans sa Jeep rouge, Jojo incarne à merveille le beauf local, faux dur, inefficace et vantard. Son dernier projet délirant est d'importer par voie maritime une cargaison entière de vitrages afin de "changer en or" chaque roquette qui tombe sur la région... Avant de s'installer à Beyrouth, il avait réussi à donner à la maison un dernier sursaut de vie sociale en y installant un vieil appareil d'écoute téléphonique, acheté d'occasion à une quelconque milice. Les voisins se réunissaient au salon pour écouter des conversations volées. Jusqu'au jour où un drame suivi en direct leur a fait perdre le goût de cet espionnage gratuit...

Tout le roman tourne autour de la chambre close de Réda. D'en bas, des terrains alentour, on distingue la silhouette fantomatique de cet ancien champion d'échecs qui veille à sa fenêtre, derrière le rideau de dentelle, "tel un gardien de phare par une nuit désolée". Cet homme enfermé dans le mutisme a vécu un drame. Une porte blindée le protège des contacts avec les Bédouins de la cave. On lui dépose ses repas dans un panier muni d'une corde, qu'il hisse de sa fenêtre. La femme "d'en bas" a appris à connaître ses goûts culinaires en fonction de ce qu'il laisse dans les assiettes.

L'un des enfants de la cave a été prénommé Réda. Comme si l'héritage était passé d'un étage à l'autre, d'un monde à l'autre. Et c'est une jeune femme de la tribu des Mani, aguicheuse, mystérieuse, arrivée là pour on ne sait quelle raison, qui va tout mettre sens dessus dessous...

Jabbour Douaihy nous donne un roman amer et drôle, plein de trouvailles heureuses. L'histoire est dévoilée par petites touches, avec des allers-retours dans le temps. L'auteur fait allusion à "l'accident" survenu, y revient plusieurs dizaines de pages plus loin en évoquant "l'enquête des gendarmes", pour ne raconter vraiment les faits qu'à la fin du livre. Sous sa plume, le drame tourne régulièrement à la farce cruelle. Certaines scènes, trop chargées, finissent par être excessives. On dirait que Jabbour Douaihy n'arrive pas à prendre au sérieux cette faune, mais c'est sans doute une manière d'exprimer son empathie avec ce monde d'où il vient.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyVen 23 Jan 2009 - 12:05

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Ab83

Rick Bass, La vie des pierres



Son fil avec un commentaire pour ce livre est ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 EmptyLun 26 Jan 2009 - 23:24

Puisque Epi en a parlé sur le fil de Richard Russo - voici un autre livre de cette sublime maison d'édition Table Ronde qui va sortir en Février:

Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Cover10
Katherine Mosby, Sous le charme de Lillian Dawes
Citation :
Editeur
« Il y a presque toujours dans la vie un moment clé, un point divisant le temps entre un avant et un après – un accident ou une histoire d’amour, un voyage ou peut-être un décès…»
Ainsi commence le récit que fait Gabriel, dix-sept ans, de l’été qui changea le cours de sa vie. Renvoyé du pensionnat, il s’installe à Manhattan chez son frère Spencer, qui, rompant avec la tradition de leur aristocratique famille, a renoncé à la carrière diplomatique pour la bohème littéraire. Enivré par sa liberté toute neuve, Gabriel a hâte de goûter aux plaisirs de la ville. C’est dans le grand monde, dont son frère lui ouvre les portes, qu’il croise le chemin de Lillian Dawes. Artiste ? Aventurière ? Espionne ? Cette jeune femme, indépendante et mystérieuse, semble mener plusieurs vies. Elle est de celles qui enflamment l’imagination des hommes. Ni Spencer ni Gabriel ne sortiront indemnes de cette rencontre…
Dans une prose raffinée, aux accents nostalgiques dans la lignée de Scott Fitzgerald, Katherine Mosby signe un très beau roman d’apprentissage dans le New York des années 1950.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Repérages nouveautés 2009   Repérages nouveautés 2009 - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Repérages nouveautés 2009
Revenir en haut 
Page 6 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» COMMANDO reportage du 28 janvier 2009- en six parties-
» CPHD SAISON 2008/2009
» Publication du décret no. 1102-2009 à la Gazette officielle
» Un point sur les Nouveautés Auto
» Pêche: une nouveauté sur nos conserves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général… :: Nos lectures du passé-
Sauter vers: