Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Parfumés osent-ils critiquer?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 14:17

Hier soir, j'ai regardé l'émission littéraire La grande Librairie sur la 5 et il y a eu querelle virulente entre Pierre Bergé et Eric Naulleau, à propos du livre:
Le Jourde & Naulleau
Précis de littérature du XXIe siècle
de Pierre Jourde, Eric Naulleau
[Dictionnaire et anthologie]


Je ne veux pas revenir sur qui avait raison ou pas ( peut-être un peu les deux) mais Eric Naulleau a soulevé un problème concernant la critique. Beaucoup de lecteurs ne font plus confiance à la critique littéraire actuelle qui, disait-il plus ou moins, passe son temps à présenter des chefs d'oeuvre de l'année...

Il m'arrive très souvent de ne pas être enthousiasmée, ou pas durablement, par des ouvrages de sortie récente que j'ai achetés en accordant foi aux critiques littéraires élogieuses que j'avais pu lire ou entendre ça et là...
Je suppose que cela vous arrive aussi...

Aujourd'hui, sur le fil Murakami, Kenavo dit que même si elle n'apprécie pas un ouvrage, elle ne va finalement pas trop le dire...

C'est une question que je me suis parfois posée (pas plus tard que dimanche dernier d'ailleurs)...Faut-il ou pas dire sur Parfum que nous n'avons pas aimé un livre, un film?...En expliquant pourquoi bien sûr...

Question à laquelle je réponds pour ma part: Oui.
Nous Parfumés qui n'avons rien à vendre, et ne sommes achetés par personne, je trouve important de garder cette liberté de rédiger d'honnêtes commentaires (positifs... et négatifs aussi!... quand ils doivent l'être).
Un forum comme le nôtre a son rôle à jouer il me semble (même s'il est réduit) pour affirmer haut et clair ce qui nous satisfait ou non.
Nous sommes déjà pris dans des systèmes où l'on nous impose insidieusement nos choix...Ce peut être un petit espace d'affirmation et de résistance...
Qu'en pensez-vous?
Ma plus grande réserve quant à cette liberté de ton se heurte au fait que nous pouvons nous froisser parfois en exprimant des avis contraires...Et là, je ne vois pas de solution...en dehors du respect mutuel... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 14:51

Jamais d'avis négatif sur quelque chose que quelqu'un aime.
Je m'en suis toujours tenu là... Sinon il y aurait des drames...


Trop facile de blesser quelqu'un encore plus difficile de réparer...
Je pense sérieusement que tout le monde devrait s'en tenir là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:08

Pour les critiques positives, je ne fixe pas de limites à mes conseils et à mon enthousiasme.

Pour la critique négative, je l'exprime, mais je m'abstiens d'éreinter, de m'acharner contre un auteur ou une œuvre.
Et ce n'est pas par auto-censure ou crainte de froisser.
Mais parce que si un livre m'a vraiment déplu ou déçue, je ne mettrais quand même pas un point d'honneur à en détourner les autres lecteurs. Mon avis est tout relatif et le livre en question peut très bien plaire à d'autres.
Mettre en garde et conseiller, oui. Convaincre coûte que coûte de ne pas lire (même si c'est satisfaisant pour l'ego d'être écouté), non.
Je crois que la remarque de Kenavo sur Murakami allait dans ce sens et je l'approuve entièrement.


Dernière édition par Nezumi le Ven 12 Déc 2008 - 15:14, édité 1 fois (Raison : orth)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:12

coline a écrit:
Aujourd'hui, sur le fil Murakami, Kenavo dit que même si elle n'apprécie pas un ouvrage, elle ne va finalement pas trop le dire...

j'ai dit:
même dans les livres que je n'aime pas, je trouve quelque chose qui pourrait plaire à d'autres..



Mais revenons à ta question

Je suis aussi d’avis qu’on peut tout à fait avoir des discussions intéressantes sur des points de vues différents – cf. Banville – et on n’a pas besoin de se froisser – on peut quand même dire si on n’a pas envie de faire des éloges…

Mais en principe je suis plutôt de ceux qui ne disent rien.
Tout d’abord parce que je lis rarement des livres qui ne me plaisent absolument pas – peut être j’ai beaucoup de chance ou je suis trop indulgente.

Et puis je suis consciente que je ne suis pas ici pour vendre quelque chose et donc je peux aussi le dire si je n’aime pas – mais du moment qu’un auteur a un fil – la personne qui l’a ouvert a au moins aimé un peu.. donc.. je ne me vois pas dire des choses trop négatives.. je ne dis plutôt rien du tout.. il y a des fils où je n’ai pas besoin de me manifester..

Finalement –croyez-le ou pas- mais c’est ainsi – je me dis, si des gens hors Parfum lisent mes messages, ils doivent se dire qu’avec mon français j’ai un sacré toupet pour oser attaquer des gens qui ont réussi à faire éditer leur livre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Ven 12 Déc 2008 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:16

Nezumi a écrit:
Mettre en garde et conseiller, oui. Convaincre coûte que coûte (même si c'est satisfaisant pour l'ego), non.
Je crois que la remarque de Kenavo allait dans ce sens et je l'approuve entièrement.

Tout cela me semble très sage en effet... content
Contrairement à Bix, je ne me mets pas d'interdiction et je peux faire un commentaire à chaud un peu assassin...mais il me semble (j'oublie peut-être... content ) qu'après qu'il soit posté, j'évite d'enfoncer trop le clou...parce que l'on sent justement combien cela peut devenir un sujet sensible... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:32

kenavo a écrit:
coline a écrit:
Aujourd'hui, sur le fil Murakami, Kenavo dit que même si elle n'apprécie pas un ouvrage, elle ne va finalement pas trop le dire...

j'ai dit:
même dans les livres que je n'aime pas, je trouve quelque chose qui pourrait plaire à d'autres..

je peux aussi le dire si je n’aime pas – mais du moment qu’un auteur a un fil – la personne qui l’a ouvert a au moins aimé un peu.. donc.. je ne me vois pas dire des choses trop négatives.. je ne dis plutôt rien du tout..

Merci d'avoir précisé ce que tu avais dit exactement...

Tu vas donc dans le sens de ce que dit Bix...
Et je comprends votre position.
Mais ce que je trouve étrange c'est que (moi la première!...) l'on puisse se blesser de ce que disent les autres de négatif sur ce que l'on aime...
Je trouve un peu dommage que l'on doive se censurer à cause de cela...
Du moment que l'on ne dit pas comme je l'ai vu quelquefois sur d'autres forums: "Tu as des goûts de chiottes parce que tu apprécies ça ou ça..."... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:53

Tout d'un coup, j'ai un doute... intense reflexion ...Ai-je bien fait de l'ouvrir ce fil?...
Il ouvre une discussion et non une polémique!...
Je tremble maintenant devant les conséquences possibles de tout ce que j'écris... pale
Eh...pitié...On ne se dispute pas sur ce fil, hein?... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:57

avec des avis toujours subjectifs : oui je viens aussi pour dire ce que je n'ai pas aimé. en plus de pas être clair des fois rire

dans l'ensemble le négatif est nécessaire je trouve (à lire) pour que ce soit intéressant et s'orienter si besoin.

ça permet aussi de découvrir les gens et c'est plus facile de les comprendre... de se promener dans les avis !

kroko

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 15:58

animal a écrit:
... de se promener dans les avis !

kroko

Voilà une expression très claire...et qui me plaît bien... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 16:46

Ah oui, quand je n'aime pas, je le dis.
Si on argumente, si on ne dit pas "je n'aime pas parce que c'est nul", où est le problème ?
Chinaski a aimé Bleu presque transparent, de Murakami Ryu. Moi, j'ai moins aimé. On expose tous les deux nos arguments, civilement, avec urbanité, chacun sait qu'il ne convaincra pas l'autre, mais chacun pourra mieux percevoir le point de vue de l'autre, et puis voilà !

Vous vous imaginez ? Un forum où il n'y aurait que des avis positifs ? Une vision d'horreur. Vous arrivez et vous voyez que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Il se trouvera toujours une personne pour à peu près aimer, ou ne pas trop désaimer, un livre.
C'est un reproche qui avait été fait au dictionnaire du cinéma sous la direction de Bernard Rapp. Il avait pris un fan de cinéma américain pour parler du cinéma américain, un fan du cinéma de SF pour parler de la SF… et un fan de la série Z pour parler de la série Z.
Du coup, tous les films apparaissent comme bien !

Parler de ce qu'on aime, c'est bien. Parler de ce qu'on n'aime pas, c'est bien aussi. Les dictionnaires critiques les plus intéressants sont ceux dont il ressort une vraie personnalité (je pense au Dictionnaire égoïste de la littérature française, de Charles Dantzig, par exemple – sortie en poche prévue début janvier 2009 !). Déjà, ça peut être drôle, une critique négative bien construite (ce qui est rarement le cas d'une critique positive). Et en plus, on peut se trouver de vrais points commun avec le/la critique qu'on lit.

Je sais que j'aime des livres que d'autres détesteront. Ce n'est pas parce qu'ils écriront qu'ils ne les aiment pas que je les prendrai pour de sombres crétins. Un forum, c'est un lieu de partage, mais aussi de conversation. Or, comment converser s'il n'y a que les avis dans le même sens qui s'expriment ? Ca s'appellerait un concert de louanges…
Je serais même heureux que les gens qui n'aiment pas les bouquins que j'encense se fassent entendre.
C'est stimulant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 16:50

Il me semble que les blogs et les forums ont un petit rôle à jouer face à la toute puissance de la critique dans les médias... miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 16:51

Oser critiquer sur Parfum est, il me semble, nécessaire et indispensable. Nous ne pouvons pas toujours nous fier aux critiques (comme le souligne très justement Coline) et heureusement qu'ici, des lecteurs dont nous connaissons les goûts et la sensibilité et en lesquels nous avons confiance nous donnent leur avis, c'est une aide précieuse. Voilà pourquoi je critiquerai toujours si j'ai à le faire (bien sûr avec doigté et sans "assasiner" pour autant), pour que d'autres lecteurs puissent éviter ce qui m'a déçue... Il y a tant de bons livres à lire et si peu de temps pour le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 17:06

Cachemire a écrit:
Il y a tant de bons livres à lire et si peu de temps pour le faire!
Exactement ! Et il y a aussi beaucoup de mauvais livres…

Parmi les livres récents, on a pu voir que "Ailleurs" de Julia Leigh était porté aux nues par la critique, alors que l'accueil des parfumés a été nettement plus tiède…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
troglodyte
Main aguerrie
avatar

Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 47
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 17:40

Il est rare que je dise du mal d'un livre parce que j'évite dans la mesure du possible de perdre mon temps à lire les mauvais livres. Cependant il m'arrive de trouver du plaisir, parfois, à lire des livres si mauvais qu'ils en deviennent drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   Ven 12 Déc 2008 - 17:41

Je pense également qu'il faut dire que l'on aime un livre et dire aussi quand qu'on ne l'aime pas. Et bien sur on se trouvera face à des avis divergeants. Et c'est tant mieux.

Il y a en somme deux sortes de livres critiquables : ceux qui sont vraiment mal écrits, lents, ininteressants et je rejoins vraiment Cachemire quand elle dit qu'il y a tellement de bons livres à lire pour si peu de temps (je crois que je vais prendre la phrase pour ma signature!)
et puis les bouquins qui ne correspondent pas à ce que nous aimons lire et qui peuvent nous décevoir parce que ces livres sont appreciés par de nombreux parfumés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Parfumés osent-ils critiquer?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Parfumés osent-ils critiquer?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 30Aller à la page : 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi critiquer ceux qui aident les animaux?
» Compote de pommes parfumée à l'orange et à la cardamome
» Huile d'olive parfumée au basilic et à l'ail
» Vinaigres de ménage parfumés
» Oeufs au lait à ma façon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: