Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mathias Enard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Ven 21 Sep 2012 - 12:06

traversay a écrit:
. Rue des voleurs est un roman d'une richesse considérable, témoignage réaliste d'une époque en mouvement où toute quête identitaire se heurte à la violence d'une société qui ne fait de cadeau à personne. Et surtout pas à une jeunesse en quête d'espoir ou d'idéal.
cheers
Super. Bien contente de lire ton commentaire enthousiaste traversay! A mon humble avis un des plus réussis de cette rentrée 2012 et il a d'ailleurs obtenu le Prix Fnac Nice il y a quelques jours.
Enard englobe un maximum de thèmes sans tomber dans la démonstration, et maintient toute les qualités narratives d'un bon roman (concision, empathie, vivacité de ton etc..) Une réussite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Ven 21 Sep 2012 - 12:11

Il est très proche, par les thèmes traités, de films marocains récents comme Casanegra et Sur la planche (qui se passe à Tanger).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Dim 7 Oct 2012 - 17:38

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

Je ne sais pas trop quoi dire sur cette lecture.
Un sujet géant : un artiste qui a traversé les siècles, Michel-ange, dans une fascination-répulsion pour une ville mythique, Istanbul. Un homme d’une grande sensualité, tourmenté, se perdant dans les méandres de son génie.

Reste un roman d’une beauté un peu formelle, qui m’est presque indifférente, alors qu’il se voudrait sauvage et éblouissant, un texte vraiment court, qui ne fait qu’effleurer son sujet au détriment de l’intensité émotionnelle. Un peu dommage, je sens que n’est pas loin le roman qui m’aurait passionnée

Je compte sur Rue des voleurs pour me donner une vision plus parlante de Mathias Enard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Dim 7 Oct 2012 - 18:53

topocl a écrit:
Reste un roman d’une beauté un peu formelle, qui m’est presque indifférente, alors qu’il se voudrait sauvage et éblouissant, un texte vraiment court, qui ne fait qu’effleurer son sujet au détriment de l’intensité émotionnelle. Un peu dommage, je sens que n’est pas loin le roman qui m’aurait passionnée
Je suis d'accord avec toi Topocl, je l'avais aussi trouvé trop formel, bien écrit mais au détriment des émotions. J'en été ressortie légèrement frustrée.
Il te faut absolument Rue des voleurs à présent pour ajuster le tir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 14:10

Rue des voleurs

Attention, chef d’œuvre !
Lakhdar est un jeune garçon futé et cultivé, un amoureux des livres qui s’essaye à reluquer les filles.
Pace qu’il est né au Maroc dans une famille musulmane rigoriste, que l’islamisme rôde, que la révolution gronde, sa vie se heurte à la cruauté de l’ errance et du chaos ; les rêves d’amour et d’émigration sont autant de cauchemars traversés par la violence et la mort.
Mais qu’importe l’histoire…
Mathias Enard, virtuose de la langue ne se laisse aller à aucun apitoiement, aucun misérabilisme, mais construit un récit d’un lyrisme sobre et d’ un doigté sans concession. On est envoûté par le foisonnement des personnages, des ambiances, la complexité des expériences.
Histoire magnifique, prose magique, claque magistrale, Rue des voleurs pourrait se lire à haute voix. Il devrait séduire celles et ceux qui désespèrent de la littérature française .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 14:14

topocl a écrit:
Rue des voleurs

Attention, chef d’œuvre !
Lakhdar est un jeune garçon futé et cultivé, un amoureux des livres qui s’essaye à reluquer les filles.
Pace qu’il est né au Maroc dans une famille musulmane rigoriste, que l’islamisme rôde, que la révolution gronde, sa vie se heurte à la cruauté de l’ errance et du chaos ; les rêves d’amour et d’émigration sont autant de cauchemars traversés par la violence et la mort.
Mais qu’importe l’histoire…
Mathias Enard, virtuose de la langue ne se laisse aller à aucun apitoiement, aucun misérabilisme, mais construit un récit d’un lyrisme sobre et d’ un doigté sans concession. On est envoûté par le foisonnement des personnages, des ambiances, la complexité des expériences.
Histoire magnifique, prose magique, claque magistrale, Rue des voleurs pourrait se lire à haute voix. Il devrait séduire celles et ceux qui désespèrent de la littérature française .
Que oui, que oui, que oui...
Même si je n'en suis qu'à la moitié, que je ne connais pas encore le mot de la fin, que Lakhdar à l'instar du yoyo multiplie les traversées Tanger-Algeciras. Plus vraiment de là-bas, mais pas encore d'ici. Certes, il voit l'Espagne de plus près. Mais, au final, de pas tellement moins loin ! Les barrières de la douanes étant presque aussi opaques que le détroit.
Et je ne peux pas reprendre ma lecture avant ce soir... L'après-midi va être longue !
Suspect

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 14:54

Enard décrit un monde qui est « un étrange mélange d’incertitude et d’espoir » et puis, au final, il n’y a plus d’espoir.
C'est d 'une beauté saisissante et surtout terrifiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 15:03

topocl a écrit:
Enard décrit un monde qui est « un étrange mélange d’incertitude et d’espoir » et puis, au final, il n’y a plus d’espoir.
C'est d 'une beauté saisissante et surtout terrifiante.
Mince : j'en ai trop lu. Ca se termine mal donc !
Suspect

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 17:00

je n'ai pas dit ça. A toi de voir plus loin!
J'ai dit que l'espoir se perd au fil de la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 17:10

topocl a écrit:
je n'ai pas dit ça. A toi de voir plus loin!
J'ai dit que l'espoir se perd au fil de la lecture.
On est dans la nuance pour le moins ténue, là !
rire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 17:35

oui Après tu t'attendais vraiment à une fin rigolote?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 19:29

topocl a écrit:
Mathias Enard, virtuose de la langue ne se laisse aller à aucun apitoiement, aucun misérabilisme, mais construit un récit d’un lyrisme sobre et d’ un doigté sans concession. On est envoûté par le foisonnement des personnages, des ambiances, la complexité des expériences.
Histoire magnifique, prose magique, claque magistrale, Rue des voleurs pourrait se lire à haute voix. Il devrait séduire celles et ceux qui désespèrent de la littérature française .

Quel plaisir de lire ton commentaire Topocl! J'avais aussi été saisie d'entrée par la brillance de l'ensemble. Il me semble que ce roman a tout, et Enard est arrivé au sommet de son art. Il réunit ici le talent et même le génie qui perçait dans Zone, à la verve et l'habilité d'un romancier consacré. Tout cela avec énormément d'empathie et une superbe humanité. Ce garçon a tout d'un grand, je suis aussi soufflée que toi par ce dernier récit. En tout cas pour moi il était à cent coudées des autres romans de la rentrée Fnac (exception faite pour Adam, qui est très différent et peut ne pas plaire, j'en conviens )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Lun 22 Oct 2012 - 20:02

A part zone, que j'avais trouvé un peu... mastoc, quelqu'un (Shanidar?) peut-il me dire quel autre Enard tenter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Mar 23 Oct 2012 - 8:29

topocl a écrit:
A part zone, que j'avais trouvé un peu... mastoc, quelqu'un (Shanidar?) peut-il me dire quel autre Enard tenter?
Après La rue des voleurs, j'ai bien peur que tu ne vas pas trouver ton compte dans Remonter l'Orénoque, le résumé est ici, mais sinon il ne te reste plus autant de lui à lire Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Mathias Enard   Mar 23 Oct 2012 - 9:31

Ma lecture de la rue des voleurs sera achevée avant que le soleil ne se couche.
J'aime, j'aime, j'aime.
Ce bouquin va être crédité d'une très bonne note et aura droit à un dithyrambe !
Commentaire demain.
bravo

Et comme topocl, j'espère poursuivre ma découverte de cet auteur.
Toute idée sera la bienvenue.
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mathias Enard   Aujourd'hui à 10:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Mathias Enard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» St-Mathias sur Richelieu
» Audi A4 DTM 2010 Mathias Estrom
» jean GABIN
» recherche pour les algonquin
» Bon Vendredi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: