Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un panorama du cinéma coréen

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mar 6 Avr 2010 - 14:25



Castaway on the Moon (Lee Hae-jun, 2009).
Robinson Crusoé à la sauce coréenne. Et ce, au coeur de Séoul, dans une île de la rivière Han, si loin, si proche de la "civilisation". Promu comme une comédie romantique, le film est bien plus que cela, une parabole jubilatoire de la solitude urbaine et de la toute puissance de la société de consommation. Ponctué de moments de comédie irrésistibles, ce Naufragé sur la lune, avec un ton parfois proche de Kim Ki-duk, ne peut se comparer à Seul au monde de Zemeckis, il lui est largement supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 12:56

"Presentation rapide du cinema coréen":



Extraits de:

"Old boy" de Park Chan wook
"Sympathy for Mister Vengeanc"e de Park Chan Wook
"Lady Vengeanc"e de Park Chan Wook
"JSA" de Park Chan Wook
"I'm a cyborg but that's ok" de Park Chan Wook
"Thirst" de park Chan Wook
"Peppermint Candy" de Lee Chang dong
"Secret Sunshine" de Lee Chang dong
"Oasis" de Lee Chang dong
"The Housemaid" de Im Sang-soo
"La femme est l'avenir de l'homme" de Hong Sang-soo
"A bittersweet lif"e de Kim jee-woon
"A sad movie" de Kwong Jong-gwan
"The Chaser "de Hong Jin-na
"Mother" de Bong Joon-ho
"Memories of murder" de Bong Joon-ho
"The Host" de Bonh Joon-ho
"Taegukgi" (Frères de sang) de Kang Je-guy
"Ivre de femme et de peinture" de Im kwon-taek
"The isle" de Kim ki-duk
"Printemps, été, automne, hiver et printemps" de Kim ki duk

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 13:23

Je choisirais plutôt dans la catégorie "Emotions, tendresse"... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 13:28

coline a écrit:
Je choisirais plutôt dans la catégorie "Emotions, tendresse"... content

Tiens? J'aurais pas deviné rire

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 13:33

Marko a écrit:
coline a écrit:
Je choisirais plutôt dans la catégorie "Emotions, tendresse"... content

Tiens? J'aurais pas deviné rire

rire J'aime pas le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 20:20

Elle est belle cette "Presentation rapide du cinema coréen" mais trop trop "rapide" pour que chaque musique colle avec chaque film, dommage. Je veux la même en plus long.
Je suis tombée par hasard sur The Chaser de Na Hong-Jin. J’aime beaucoup. Pas une minute pour reprendre son souffle. On est en action tout le long même sur les arrêts en ville, le temps passé au commissariat, la rencontre avec la petite fille… Il y a quelques scènes très dures mais ce qui nous tient c’est le temps réduit de l’action quasi presqu’en direct (tout ne se déroule-t-il pas en 24h ?). Un film pour celles et ceux qui en ont marre parfois d’un ciné un peu trop contemplatif innocent
Et je vois qu’il s’agissait de son premier film ! Il faudra nous prévenir pour le prochain Marko!
Je suis loin d'avoir tout vu et pour le moment je donne 4 étoiles à Memories of murder.
- A propos, je m’interroge sur l’image de la police coréenne : ici encore elle semble être composée d’abrutis. Dans The Host celle de Séoul était pervertie. Dans Memories of Murder, à part la longue quête des deux policiers protagonistes, rien n’indique que tout est mis en place par les autorités pour trouver le tueur et dans Mother il n’y a guère que la mère pour partir à la recherche de la vérité.
Je suppose que c’est la réalité coréenne, celle du Sud ?
- Je vois que Kwon-Taek est très prolifique...

Si Lee Chang-dong ne fait pas l'unanimité, Poetry non plus, j'espère que personne n'hésitera à venir en parler ICI (personne ne fait l'unanimité de toute façon) et j'ai l'impression que beaucoup de jeunes ont bien aimé Secret Sunshine. Je veux tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 22:20

Babelle a écrit:
Elle est belle cette "Presentation rapide du cinema coréen" mais trop trop "rapide" pour que chaque musique colle avec chaque film, dommage. Je veux la même en plus long.
Je suis tombée par hasard sur The Chaser de Na Hong-Jin. J’aime beaucoup. Pas une minute pour reprendre son souffle. On est en action tout le long même sur les arrêts en ville, le temps passé au commissariat, la rencontre avec la petite fille… Il y a quelques scènes très dures mais ce qui nous tient c’est le temps réduit de l’action quasi presqu’en direct (tout ne se déroule-t-il pas en 24h ?). Un film pour celles et ceux qui en ont marre parfois d’un ciné un peu trop contemplatif innocent
Et je vois qu’il s’agissait de son premier film ! Il faudra nous prévenir pour le prochain Marko!
Je suis loin d'avoir tout vu et pour le moment je donne 4 étoiles à Memories of murder.

Ah, ah. Marko a détesté The Chaser et il l'a écrit. Moi, j'avais adoré, Marie aussi, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 22:44

traversay a écrit:
Ah, ah. Marko a détesté The Chaser et il l'a écrit. Moi, j'avais adoré, Marie aussi, il me semble.

Il était brillant sur la forme mais je le trouvais d'une violence beaucoup trop gratuite et sans catharsis possible pour respirer. Quand je pense que je l'ai regardé avec ma mère en lui annonçant un super film distrayant. Elle m'a dit:"Mais c'est un film d'horreur!" . La pauvre! Et la partie policière retombait encore dans la caricature et le burlesque. Je vais finir par croire que le cinéma coréen n'est pas pour moi rire
Mais j'aime Mother et pas mal d'autres cités sur ce fil malgré tout. Va comprendre.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Jeu 23 Sep 2010 - 9:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 23:38

C'est vraiment particulier le cinéma coréen, y'a de tout. Faut se méfier. Au moins ils sont diversifiés.

Faut que je vois The chaser, on m'a plusieurs fois dit qu'il me plairait.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Mer 22 Sep 2010 - 23:41

Queenie a écrit:
Faut que je vois The chaser, on m'a plusieurs fois dit qu'il me plairait.

Ah oui! Il y a un fou furieux de démonstration qui manie bien le ciseau à bois. diablotin

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Jeu 23 Sep 2010 - 1:34

Citation :
- A propos, je m’interroge sur l’image de la police coréenne :
Moi, je ne m'interroge pas, je suppose que le portrait ( qui se répète dans chaque film) est assez réaliste..En tout cas pas si burlesque et caricatural que cela.
Oui, j'avais beaucoup aimé The Chaser, c'est très violent, mais tu peux y aller Queenie, j'ai tenu, alors que je me souviens encore d'un film que tu avais beaucoup aimé (j'ai oublié le titre) et que je n'ai pas pu voir jusqu'au bout.. Very Happy
Pas vu The Host, c'est bien?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Jeu 23 Sep 2010 - 5:13

Marie a écrit:
Citation :
- A propos, je m’interroge sur l’image de la police coréenne :
Moi, je ne m'interroge pas, je suppose que le portrait ( qui se répète dans chaque film) est assez réaliste..En tout cas pas si burlesque et caricatural que cela.
Oui, j'avais beaucoup aimé The Chaser, c'est très violent, mais tu peux y aller Queenie, j'ai tenu, alors que je me souviens encore d'un film que tu avais beaucoup aimé (j'ai oublié le titre) et que je n'ai pas pu voir jusqu'au bout.. Very Happy
Pas vu The Host, c'est bien?

Ah, The Host, pour le coup, c'est très bien ! Enfin un film avec une grosse bébête où il y a de vrais personnages (et un gros loser, du jamais vu dans un film avec grosse bébête), et puis ce n'est pas héroïque, c'est triste et nostalgique, le mélange est vraiment original !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Jeu 23 Sep 2010 - 9:31

Marie a écrit:
Citation :
- A propos, je m’interroge sur l’image de la police coréenne :
Moi, je ne m'interroge pas, je suppose que le portrait ( qui se répète dans chaque film) est assez réaliste..En tout cas pas si burlesque et caricatural que cela.
Oui, j'avais beaucoup aimé The Chaser, c'est très violent, mais tu peux y aller Queenie, j'ai tenu, alors que je me souviens encore d'un film que tu avais beaucoup aimé (j'ai oublié le titre) et que je n'ai pas pu voir jusqu'au bout.. Very Happy
Pas vu The Host, c'est bien?

Marie, tu peux regarder tous les films de Joon ho-bong (clic pour le fil) : ils sont extra !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre de jade
Posteur en quête
avatar

Messages : 91
Inscription le : 17/09/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Jeu 23 Sep 2010 - 12:38

J'ai vue pas de film coréen, dont pas qui était proposer et j'en propose quelques un



My sassy girl version original
Gyeon-Woo, jeune étudiant dont l'avenir est incertain, rencontre sur le quai du métro une fille complètement saoule. Il lui évite un accident mortel de justesse. Une fois à bord du métro, cette fille se sent tellement mal qu'elle ne peut s'empêcher de vomir sur un passager et d'appeler, sous l'effet de l'alcool, Gyeon-Woo par "Mon Chérie". L'étudiant ne peut ainsi laisser cette fille toute seule dans cet état. Commence alors les aventures d'une nouvelle amitié...

C'est une comédie romantique mais elle, elle est vraiment hilarante, les film de ce genre c'est pas trop ma tasse de thé d'habitude.


Sang-hyun est un jeune prêtre coréen, aimé et respecté. Contre l'avis de sa hiérarchie, il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel. Comme les autres cobayes, il succombe à la maladie mais une transfusion sanguine d'origine inconnue le ramène à la vie. De retour en Corée, il commence à subir d'étranges mutations physiques et psychologiques : le prêtre est devenu vampire. Mais la nouvelle de sa guérison miraculeuse attire des pélerins malades qui espèrent bénéficier de sa grâce. Parmi eux, Sang-hyun retrouve un ami d'enfance qui vit avec sa mère et son épouse, Tae-Ju. Il succombe alors à la violente attirance charnelle qu'il éprouve pour la jeune femme...

Enfin un film d vampire pas complètement débile, ça fait longtemps qu'on avait pas vue ça.!En a pas a faire un nouveaux Twilight mais a un film qui peut se montrer assez malsains par moment, le pretre culpabilisent de devoir boir du sang ainsi que de succombait au plaisir de la chair par contre la jeune femme qui se retrouve transformer en vampire (et oui en y réchappe pas) se retrouve totalement enivré par le pouvoir que ça lui procure.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierredejade.deviantart.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   Jeu 23 Sep 2010 - 19:17

pierre de jade a écrit:
J'ai vue pas de film coréen, dont pas qui était proposer et j'en propose quelques un


Le réalisateur a un fil sur parfum et tu peux y ajouter ton commentaire...

Et pour ce qui est des films de vampires réussis, peut-être as-tu vu "Morse" ?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un panorama du cinéma coréen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un panorama du cinéma coréen
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» édition 2011 du Panorama éco. de la H-Normandie
» Le panorama à 360° sur votre écran, simplement magique!
» générateur de "diaporama" et d'effet sur image
» La Côte des Deux amants!
» monument perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: