Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Bernard Pouy

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 1:35

Jean-Bernard Pouy A3629

Jean-Bernard Pouy, né le 2 janvier 1946 à Paris, est un écrivain français de roman noir.

Biographie : Source wiki a écrit:
Auteur à succès, il inaugure les collections (Zèbres, Le Poulpe, Pierre de Gondol, Série grise, Tourisme et polar, Stylus, Après la lune). Il est notamment le créateur du personnage Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe, aux éditions Baleine dont il est un des fondateurs. Par la suite il lance la série Pierre de Gondol sur le même principe que le Poulpe, un personnage d'enquêteur littéraire, et la même année la série grise, une série en gros caractères destinée aux 72-83 ans. En 2002, il publie Die Amsel (Le Merle), laissant croire qu'il n'est que le traducteur d'Arthur Keelt, romancier imaginaire auteur du roman, et dont les citations se retrouvent dans d'autres livres de Pouy.

Adepte de l'Oulipo, il pratique assidûment l'écriture à contraintes ; il participe notamment à l'émission Des Papous dans la tête sur France Culture. Nombre de ses œuvres appliquent une contrainte, le plus souvent cachée comme l'utilisation d'incipit de romans pour les attaques de chapitre, le cadavre exquis (par chapitre) pour La Vie duraille avec Daniel Pennac et Patrick Raynal sous le pseudonyme de « J.-B. Nacray ».

Il est également depuis 2006 président d'honneur du Prix du polar lycéen d'Aubusson.

Il a obtenu en 2008 le Grand Prix de l'humour noir pour l'ensemble de son œuvre.

Bibliographie a écrit:
Romans

* 1983 : Spinoza encule Hegel in Very Nice (Albin Michel, coll. "Sanguine", (rééd. : Canaille, 1994).
* 1984 : Nous avons brûlé une sainte (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1985 : Suzanne et les ringards (Gallimard. coll. "Série noire")
* 1985 : La Vie duraille, avec Patrick Raynal et Daniel Pennac sous le pseudonyme J.-B. Nacray. (Fleuve noir, réed. 1997)
* 1986 : La Pêche aux anges (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1987 : L'Homme à l'oreille croquée (Gallimard. coll. "Série noire")
* 1988 : La Clef des mensonges (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1989 : Le Cinéma de papa (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1990 : Cinq nazes (L'Atalante)
* 1992 : La Belle de Fontenay (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1994 : Le Bienheureux (L'Atalante) ISBN 2-905158-88-3
* 1995 : RN 86 (Clô. Rééd. Gallimard, "Série noire" 1995).
* 1995 : La Petite écuyère a cafté (Baleine, coll. "Le Poulpe").
* 1996 : 54 X 13 (L'Atalante)
* 1997 : Le Jour de l'urubu (La Loupiote, coll. "Tamanoir") ISBN 2-84219-144-7
* 1998 : L'Homme à l'oreille croquée (Gallimard, coll. Folio Policier) (ISBN 207040675X)
* 1998 : À sec ! (Baleine, coll. "Canaille/Revolver")
* 1998 : Les Gros culs (Baleine - hors commerce) ISBN 2-84219-144-7
* 1998 : Mission secrète (CLE International, coll. "Lectures CLE en Français facile) ISBN 209-031983-6
* 1999 : Larchmütz 5632 (Gallimard, coll. "Série noire")
* 1999 : 94 (Éd. Grenadine) ISBN 2-911302-01-x
* 2000 : Démons et vermeils (Baleine, coll. "Série grise")
* 2000 : 1280 âmes (Baleine, coll. "Pierre de Gondol)
* 2002 : Le Merle, sous le pseudonyme d'Arthur Keelt ("trad. de l'allemand par J.-B. Pouy" (sic) (L'Atalante)
* 2003 : H4Blues (Gallimard, coll. "Série noire")
* 2003 : Train perdu wagon mort (Ed. La vie du rail, coll. "Rail noir") ISBN 2-915034-07-9
* 2004 : Nychtémère (Les Contrebandiers éditeurs) ISBN 2-915438-01-3
* 2004 : La Farce du destin, avec Patrick Raynal (Les Contrebandiers éditeurs) ISBN 2-915438-04-8
* 2004 : The Farce of the destin (deuxième épisode de La Farce du destin), avec Patrick Raynal (Les Contrebandiers éditeurs) ISBN 2-915438-08-0
* 2005 : Le Rouge et le vert (Gallimard, coll. "Série noire") ISBN 2-07-030516-3
* 2005 : Sirop de Liège, avec Joe G. Pinelli (Illustrations) (Éd. Estuaire, coll. "Carnets Littéraires") ISBN 2-87443-006-4
* 2005 : Pétaouchnock (Antoine de Kerversau éditeur) ISBN 2-9519753-3-3
* 2006 : Avec une poignée de sable : Spinoza encule Hegel 3 (Les Contrebandiers), ISBN 2-91543815-3
* 2006 : Fratelli, avec Joe G. Pinelli (Illustrations) (Éd. Estuaire), ISBN 2-87443016-1
* 2006 : Le Petit bluff de l'alcootest (La Branche, "Suite noire" n° 5), ISBN 2-35306004-8
* 2007 : Nus (Fayard Noir)
* 2008 : La récup' (Fayard Noir), ISBN 978-2-213-63777-8

Novellas

* 1994 : Plein tarif (Ed. Mille et Une Nuits) ISBN 2-84205-138-6
* 1995 : L'ABC du métier (La loupiote, coll "Zèbres")
* 1997 : J'ai fait l'aérotrain (Baleine, coll. "Tourisme et polar") ISBN 2-911222-13-X
* 2000 : Comme jeu des sentiers (Éd. Liber Niger) illustré par Baru
* 2000 : Chasse à l'homme, avec Patrick Raynal (Éd. Mille et une nuits)
* 2004 : La Vie payenne (Éd. Autrement, coll. Noir urbain) ISBN 2-74670-511-7

Recueils de nouvelles

* 1993 : La Chasse au tatou dans la pampa argentine (Canaille)
* 1994 : Palmiers et crocodiles (Clô)
* 2001 : L'Angoisse du banc de touche au moment du coup d'envoi (Baleine, coll. "Instantanés de polar")
* 2001 : Les Roubignoles du destin (Gallimard. coll, "Série noire")
* 2005 : Ping-pong, avec Marc Villard (Rivages, coll. "Rivages/Noir") ISBN 2-7436-1440-4

Nouvelles

* « Gromochecon ». In POUY, Jean-Bernard (dir.). Bloody Birthday : nouvelles. Paris : la Branche, 2008, p. 19-26. ISBN 978-2-35306-024-5. Ill. Jacques Tardi.

Anthologies (direction)

* Bloody Birthday : nouvelles. Paris : la Branche, novembre 2008. ISBN 978-2-35306-024-5

Poésie

* 1985 : Le Casse-pipe intérieur (Editions Offset, Nice)
* 1998 : Cendres chaudes (Les Éditions du Ricochet, coll. "Les Mascarets du Ricochet") ISBN 2-911013-13-1

Documents, essais

* 1999 : N'importe quoi pourvu que ça bouge (Éd. Stylus) ISBN 2-912870-04-6
* 2004 : Je hais le cinéma (Les Contrebandiers éditeurs, coll. Adk Pamphlet) ISBN 2-951975-31-7
* 2005 : L'Expédition Sanders-Hardmuth (Antoine de Kerversau éditeur) ISBN 2-9519753-2-5

Théâtre

* 1994 : La Mise en tropes. Théâtre (hors commerce : Festival du Crime de Saint-Nazaire)
* 2001 : La Base. Théâtre, éd. Sous le paillasson

Ouvrages collectifs

* Les Papous dans la tête, l'anthologie, dir. Bertrand Jérôme et Françoise Treussard, Gallimard, 2007
* Le Dictionnaire des Papous dans la tête, dir. Françoise Treussard, Gallimard, 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 1:46

Spinoza encule Hegel


Jean-Bernard Pouy 41n03110



4eme de couverture a écrit:

« Moi,
Julius,
Commandeur
du groupe crash le plus honni
par le peuple saumâtre des hégéliens,
n’ai que des ennemis.
Et mon pire ennemi,
je lui souhaite la pire des choses.
Moral car prévisible.
Quand il sera au bout de mon P. 38,
j’appuierai sur la détente.
Mes bottes de lézard mauve
vont tremper dans du sang esthétique.
Normal car spinoziste. "

Critique :

Spinoza encule Hegel peut être considérer comme le Mad Max à la française (mais bon c'était avant que Mad Max ne sorte comme le rappelle si bien l'auteur).

Le pitch est simple. Pour une raison inconnu, la France a subi une catastrophe quelconque et sombre dans le chaos. La Phrance se divise alors en deux : d'un coté les bons citoyens qui veulent restaurer leur royaume perdu et se complaire dans leurs valeurs dépassées et de l'autre nos héros sympathiques hors la loi, gauchiste comme dirait MAM qui décident de se livrer une guerre impitoyable entre eux. L'ouvrage relate donc du point de vue de Julius chef de l'impitoyable groupe Spinoza, la traque de leur ennemi juré les hegellien. Dans un but bien précis. Les sodomiser à mort.
Voila un peu ce qu'on peut y trouver : des noms de groupes délirants (Autognomes, Jdanov rouge, Tampax aeternam), des références absolument géniales, l'ambiance du livre un mai 68 apocalyptique, les actes de rebellions orgasmiques, la plume hallucinée de l'écrivain, la narration agressive-explosive-incisive, un roman inclassable (thriller? Post-nuke? Cyberpunk?).


A noter que ce tome fut suivi de deux autres :

Spinoza encule Hegel... A sec !
et l'autre
Spinoza encule Hegel... Avec du sable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 8:41

Un titre comme ça, et un tel résumé. Je note ! (Mais j'ai jamais accroché aux quelques Poulpes que j'ai lu)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 10:16

Il ne fait pas léger dans les titres que tu cites mais ses autres titres semblent moins provocants au premier abord.
De plus, il semblerait que cette trilogie SF soit une exception dans ces écrits puisqu’il écrit beaucoup de polars.
Si sa plume est aussi subtile que ses titres, je doute d’apprécier. jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 12:54

Si tu veux une idée de ce que ça peut donner. Imagine que tu as du Pennac mais en plus trash, en plus cinglant, en plus mordant.
Encore que ça ressemble pas vraiment à du Pennac. Sa plume est assez hallucinée.

On peut pas vraiment considérer cette trilogie comme de la sf, bon ça se passe dans un après-mai 68 ravageur mais c'est plus du roman noir que de la sf vraiment.

Sinon essaye : On a brulé une sainte, il parait que c'est l'un de ses meilleurs.

Queenie : les poulpes ça dépend aussi des auteurs sur lequel tu es tombé, certains poulpes sont carrément nuls, d'autres géniaux. A noter qu'il y en a qu'un seul de Pouy je crois bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeJeu 1 Jan 2009 - 3:02

A noter qu'il y a une nouvelle de l'auteur dans le Siné Hebdo de cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
Antisthene_Ocyrhoe

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 33

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 16:20

Samael a écrit:
Si tu veux une idée de ce que ça peut donner. Imagine que tu as du Pennac mais en plus trash, en plus cinglant, en plus mordant.
Encore que ça ressemble pas vraiment à du Pennac.

Intéressant ça : c'est comme Pennac, mais en différent. Comme la nouvelle Kangoo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 16:27

hehe, de nouvelles réflexions entre automobile et littérature ? (tous les auteurs n'y arrivent pas à l'évocation automobile).

si tu peux nous en dire un petit plus et recevoir une pagaille de bonjour et de bienvenues c'est par ici bonjour

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 16:40

Cet auteur me paraît comment dire? hors des sentiers battus Shocked
La sodomie comme arme fatale, c'est osé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 17:03

C'est couillu.

Essaye d'en lire un, ça vaut vraiment le coup et ça se lit très vite ce qui apporte beaucoup au récit justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Hexagone
Envolée postale
Hexagone

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : Ile de France

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeMar 11 Jan 2011 - 13:48

J'ai lu spinoza .... et n'ai vraiment pas accroché. Je n'en garde aucun souvenir d'ailleurs. N'étant pas rancunier, je me suis procuré RN86. J'ai lu 50 pages et suis interressé. Il faut dire que je connais très bien la région où l'action se situe, le pont de Gard. Pour le moment un polar classique bien rythmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeMar 11 Jan 2011 - 14:53

J'ai récemment lu Fratelli, c'est très bon et ça change de la série du Poulpe, j'en ferai un commentaire prochainement.
En attendant, je vous encourage vivement à y jeter un coup d'oeil, d'autant qu'il est illustré.

Citation :
Renouant avec le mythe d’Abel et Caïn, Jean- Bernard Pouy convoque les frères Fratelli à New York. Ercole y a ouvert un restaurant, mais le silencieux Emilio arrive tout juste de Sicile, où la vendetta n’est pas un vain mot. Voilà quarante ans qu’il attend l’occasion de venger leur plus jeune frère, Roberto. Enrichi de splendides dessins de Joe G. Pinelli, ce nouveau volume de la collection « Carnet littéraire » n’est pas seulement un éloge de la patience, c’est aussi un récit où l’on est littéralement prisonnier d’un insoutenable suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Hexagone
Envolée postale
Hexagone

Messages : 260
Inscription le : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : Ile de France

Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: LA petite écuyère a cafté   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 22 Jan 2011 - 13:56

Agréablement supris par la lecture de RN 86 du même auteur. Désagréablement surpris par la lecture de Spinoza encule Hegel, je voulais poursuivre ma découverte. Quoi de mieux que de se lancer dans le premier tome d'une série qui fait semble -til l'unamité, celle consacrée aux aventures du Poulpe.
Et bien quelle n'est pas ma déception.
Car quel bazar, que ce livre qui veut certainement avoir les meilleures intentions du monde mais qui au final se trouve être aussi banal qu'un entrefilet à la rubrique des faits divers.
Le Poulpe se veut comme anti-héros qui joue les redresseurs de tort, il sort de nulle part pour arriver nulle part.
Il ne résout rien et ne fait que jeter de l'huile sur le feux. Le récit est teinté au cirage noir de poncifs sur les gauchos et les fachos. L'auteur emprunte des raccourcis qui servent sa prose et son histoire et qui sont au final plein d'invraisemblances. Pensez de vilains anti-avortements catholiques d'extrêmes droites (ouf) fomentent et maquillent le meurtre de leur propre fille qui voulait éventer dans la presse de gauche un secret de famille pas très reluisant!!!
Ce premier tome se voulait, à l'époque, sans doute un pamphlet socio-politique, il ne convainc plus aujourd'hui.
Dire qu'il s'agit d'un mauvais livre équivaudrait à jeter mémé dans les orties, ce que je me refuse. Pouy a un certain talent, certaines séquences font mouche et garde le lecteur sinon en haleine au moins attentif. La fin du livre est bâclée par une queue de poisson semblant signifier que l'auteur n'avait plus d'inspiration.
On dit que le premier tome est le meilleur de la série, bien m'en garde, je ne lirai pas les autres. Pas convaincu par cette ouverture.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 22 Jan 2011 - 15:14

Quel titre du Poulpe tu as lu, ça n'apparaît pas dans ton message ? La petite écuyère a cafté ?
Ils n'ont pas tous été écrits par Pouy, il a juste créé le personnage et inauguré la série. Ils sont inégaux mais certains sortent du lot.

Perso, je garde un bon souvenir de Arrêtez le carrelage, écrit par Patrick Raynal, La Cerise sur le gâteux, par Jean-Jacques Reboux, ou Nazis dans le métro par Didier Daeninckx. Ca fait un bail que je ne suis plus la série par contre même si j'aimais bien le principe des auteurs différents et les personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitimeSam 22 Jan 2011 - 19:24

Hé bien j'en profite pour poster mes impressions de lecture sur Fratelli.

Fratelli
2006
2010 pour l'édition illustrée par Joe G. Pinelli
Jean-Bernard Pouy 97827010


1946. Dans le port de New-York affluent des milliers d’émigrants fuyant l’Europe en ruine, en quête du rêve américain. Mais Emilio, lui, une lame tachée de sang au fond de son maigre bagage, débarque de sa Sicile natale dans un but différent, retrouver l’"Autre", son frère Ercole qui a refait sa vie à Little Italy, et accomplir une vendetta oubliée de tous mais qui l’obsède depuis 40 ans…

Ce roman très noir, aussi court que captivant, repose sur l’aller-retour entre les "fratelli", les deux frères ennemis, entre le passé et le présent, l’amour et la haine, la tragédie passée et celle à venir, et surtout entre une New-York sombre, sinistre, tentaculaire, inquiétante (illustrée à merveille par Joe G. Pinelli) et une Sicile écrasée de couleurs, d’odeurs, de soleil et de traditions ancestrales. Laquelle est le Paradis, laquelle est l’Enfer ? D’une écriture concise mais faisant la part belle aux atmosphères, Pouy nous livre un récit tendu et poignant, qui est autant un chant de mort que de vie.

Cela faisait deux jours qu’Emilio arpentait le quartier. Little Italy portait bien son nom. C’était minuscule par rapport à l’immense péninsule qu’il avait vaguement découverte en montant vers Livourne pour prendre le bateau. Et même le soir, avant dîner, après le boulot, quand tout le monde semblait se donner rendez-vous sur les trottoirs, pour enfin parler à l’autre, pour manger une pâtisserie bien gagnée, la foule semblait quasiment transparente par rapport à ce qu’il avait vu, à Naples, en passant par la Forcella ou la Sanità, où il avait cru traverser un Purgatoire joyeux. Maintenant, il pouvait repérer, chez tous ceux qui se groupaient aux carrefours, la hargne forcenée à mettre en avant tout ce qui restait en eux d’italien.
Mais ce n’était que du signe, du code, de l’imagerie. Jamais, ici, il n’y aurait l’ombre bleue d’un cyprès, le parfum d’un oranger, le cri de la buse haut dans le ciel. Jamais, ici, il n’y aurait cette chaleur naturelle, celle qui transforme en or les champs de blé, et rend la granita semblable à un morceau de banquise.


Jean-Bernard Pouy Medium10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean-Bernard Pouy Empty
MessageSujet: Re: Jean-Bernard Pouy   Jean-Bernard Pouy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Bernard Pouy
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Bon anniversaire J.F.
» Jean RASPAIL
» SAPHIR (SNA)
» Jean Ferrat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: