Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [Comic] Neil Gaiman

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 23:25

Il y a déja un topic sur Gaiman romancier de livre donc je sais pas si je peux en créer un sur Gaiman auteur de bd, je le crée quand même.

[Comic] Neil Gaiman Neilgaimannov04jo0

Bibliographie Comics-Romans Graphiques a écrit:
* Série Angela, 4 numéros, créateur du personnage et scénario, dessin de Greg Capullo
* Série L'Orchidée noire (Black Orchid), scénario
* Série Sandman, scénario
* Mr. Punch, 1995, dessin de Dave McKean
* Les mystères du meurtre (Murder Mysteries), 2003, scénario, dessin de P. Craig Russell
* Série 1602, 8 numéros, Marvel Comics, 2003-2004.
* Des loups dans les murs, scénario
* Le Jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges, scénario
* The Eternals, série en 6 numéros paru en septembre 2007 en français, aux éditions Panini. Avec l'aide de John Romita Jr au dessin, Neil Gaiman réexamine les personnages de Jack Kirby et définit le concept d'immortel.
# Violent Cases (Violent Cases) 2006, aux éditions Au diable vauvert, roman graphique avec Dave McKean


Dernière édition par Samael le Mar 30 Déc 2008 - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 23:34

J'aime beaucoup le graphisme de ses BD (j'ai lu la série des Sandman) et les scénarios quelque part entre Edgar Poe et Clive Barker.

[Comic] Neil Gaiman H28610

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 29 Déc 2008 - 23:36

Donc jcommence par son plus grand succès et son meilleur travail selon moi.

Sandman


Synopsis a écrit:
La série met en scène Dream (Sandman, Morphée, le Marchand de Sable, Oneiros,...) qui est le Rêve lui-même (et non pas une incarnation du rêve). Il est l'un des sept Eternels (Endless en version originale), famille composée de Destiny (le Destin, aveugle et enchaîné par le poignet au livre qui raconte tout ce qui est arrivé et tout ce qui arrivera), Death (la Mort, jeune fille au look gothique dont le symbole est l'ankh égyptien), Desire (le Désir, entité androgyne), Despair (le Désespoir, matrone armée d'un crochet), Delirium (le Délire, jeune fille personnifiant la folie, jadis appelée Delight, le Ravissement), Destruction (la Destruction, jeune homme qui a décidé de fuir ses responsabilités au sein de sa famille)

Avis :

Pourquoi est ce donc la meilleure oeuvre de Gaiman ?

Parce que cette série de Comics restitue tout le talent que Gaiman peut fournir en terme de fantastique-Fantasy.
Chaque tome peut se lire indépendamment, les dessinateurs différent selon les tomes.
Nous suivons alors Sandman, le rêve dans son univers ou les humains se perdent si facilement, meurent, jouissent, tremblent, pleurent, rient.
C'est vraiment dans cette série qu'on mesure le potentiel de Gaiman en terme de nouvelles.

[Comic] Neil Gaiman Sandmanqg7.th

[Comic] Neil Gaiman Sandman1rs9.th
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 30 Déc 2008 - 0:15

Sandman, un truc dont j'entends parler depuis très longtemps, que j'ai toujours voulu lire... Peut-être bien que c'est trop tard désormais.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 30 Déc 2008 - 0:23

La plupart des premiers tomes ne sont plus disponibles à la vente et pour les trouver en occas... Bonne chance.

Mais si t'as une bonne bibliothèque, ils doivent y être assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 30 Déc 2008 - 10:53

Spoiler:
 

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 30 Déc 2008 - 21:44

Certes mais vu le prix des bds et leurs disponibilités, il est difficile d'avoir la collection complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 30 Déc 2008 - 21:52


Osef.
Argument non recevable.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 18:46

Jviens de prendre à la bibliothèque :

[Comic] Neil Gaiman Mr_pun10

De loin la couv' m'a fait des clins d'œil, et j'ai ouvert et j'ai embarqué, et là je m'aperçois que c'est Neil Gaiman & Dave McKean, alors je me dis que je suis bien tombée.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 18:52


Un des meilleurs.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 18:54

Mordicus a écrit:

Un des meilleurs.

Extra !
Alors faudra bien que je le déguste.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bélanger
Espoir postal
bélanger

Messages : 26
Inscription le : 07/12/2008
Age : 43

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 20:26

J'ai justement un extrait d'interview de Gaiman, à propos de son sandman (magazine Ekllipse n° huit). Une réflexion de l'auteur sur sa série, ses personnages..

Ekl: Il n' y a pas de règles inhérentes au monde, mais la narration elle-même induit des contraintes non ?

NG: "Oui absolument ! ...l'Anthropologiste Geza Roheim a écrit un livre fascinant "Fire in the dragon and other psychoanalytic essay on folklore" qui à mon avis contient un paquet d'inepties. Elles sont plaisantes, c'est sûr, mais elles n'en sont pas moins absurdes : en gros il essaye de démontrer que toutes les histoires sont avant tout un rêve...Mais non ! Non les histoires ne commencent pas par un rêve ! Elles ne débutent pas par "Oh, j'ai fait ce rêve étrange...", puis je vais le raconter à quelqu'un. Ca ne marche pas ! La logique d'une histoire n'est pas celle d'un rêve et quiconque essaie de raconter un rêve à quelqu'un l'apprend à ses dépens !

Etc.. si quelqu'un est intéressé(e) je peux la recopier en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 50
Localisation : Corse

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 20:37

bélanger a écrit:
Etc.. si quelqu'un est intéressé(e) je peux la recopier en entier.

Mais nous sommes très interessés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bélanger
Espoir postal
bélanger

Messages : 26
Inscription le : 07/12/2008
Age : 43

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 22:01

Here i go ! swing


Ek: Comment est née l'histoire de ton marchand de sable ?

Neil Gaiman: Je crois que ce qui m'a amené à faire Sandman, c'est l'idée que dans le monde des rêves, il n' y a rien que je ne puisse faire. Quand j'ai commencé, j'étais incertain de mon aptitude à écrire un titre mensuel et à tenir les délais d'une telle production. Je me suis dit que si je pouvais faire quelque chose qui me permette d'explorer l'intégralité de l'Histoire humaine, je ne serais jamais en panne d'idée. En situant l'intrigue dans les reves, je n'aurais pas à faire des recherches très précises ou à me soucier des inexactitudes de mes récits. Dans ces conditions je pouvais tout faire !
J'avais l'idée de placer mon scénario dans un monde onirique et j'étais fasciné par l'idée de son incarnation: le "Marchand de sable". C'était une idée sympa et un beau concept de personnage. Je l'ai donc créé, lui, puis j'ai développé son monde: "le Songe"...J'aime cette idée de quelqu'un qui se déplace et qui vit dans rêves. Il prend un train dans mon rêve et en descend dans le tiens. Nos rêves sont connectés et ils font partie de cet énorme et magnifique univers. C'est ainsi que le pays des songes est devenu pour moi cet endroit d'où je peux aller n'importe où, et où en plus, je pourrais corrompre l'idée de "Ce n'est qu'un rêve..."
Car c'était aussi un des points de départ ! Tous les mauvais écrivains, et les débutants, écrivent de ces histoires où les héros sont submergés par des problèmes insolubles, et finissent par "Alors, ils s'éveillèrent et réalisèrent que ce n'était qu'un rêve..." Le plus intéressant se passe pourtant avant le réveil. Je voulais montrer que ce qui a lieu dans les rêves est parfois plus passionnant, beaucoup plus vivant, voire beaucoup plus réel !

Ekl : D'où t'est venue l'idée de créér "sept infinis" qui sont les personnifications de concepts aussi variés que des sentiments ou des choses aussi inexprimables que le mort ou le destin ?

Et bien, je crois que personne n'avait fait de comic contenant une vraie dynamique familiale avant ça. Et j'avais envie de raconter l'histoire d'une famille. Comme, au départ, je voulais créér un personnage qui incarne le rêve, je devais trouver d'autres personnes pour incarner d'autres chose. Et l'idée que le rêve est lié à la mort et qu'ils sont frères et soeur est aussi ancienne que répandue. Donc j'avais Dream, qui est le frère de Death, sa grande soeur. Plutôt cool, non ? Mais ça ne suffisait pas encore à la dynamique d'une famille, et il était assez évident que je pouvais rajouter Destiny, le vieux personnage de DC. Et à ce moment, j'ai réalisé que j'avais trois"D", ce qui est amusant aussi ! Alors pourquoi ne pas continuer sur ma lancée ?! Donc immédiatement, j'ai cherché et j'ai trouvé Desire et Despair puis Destruction. Ca m'a pris à peu près un an pour trouver le septième: Delirium (qui fut Delight).
Et là je me suis dit: "Ok, allons-y! ".

Ek: Ils sont sept, parce que c'est un nombre magique ?

Tout à fait ! Et il y a un équilibre : il y a trois homme, trois femmes et un personnage qui est les deux à la fois.

Ek : Ils sont atypiques au niveau de leur personnalités, ils ne sont pas mauvais, mais pas bons non plus...

Oui, il y a un niveau où les choses deviennent trop simples, et je ne voulais pas rentrer dans la facilité d'une dichotomie bien/mal. Je voulais faire du Dream, quelqu'un qui ne soit pas réel...Il agit pour ses propres raisons, selon son propre agenda que nous ne sommmes pas toujours à même de comprendre.
Puis c'est un personnage qui peut faire toutes ces choses magiques, merveilleuses, s'il est content et en même temps, il est capable de faire des trucs terribles s'il est fâché ! je trouvais essentiel qu'il puisse faire tout cela. Qu'il puisse être suffisamment énervé pour condamner celle qu'il aime à dix mille ans de damnation, pour le seul crime d'avoir refusé de le suivre

Ek : Oui, sur ce coup-là il est carrément infect !

Absolument ! mais à l'autre bout du spectre, il est aussi ce mec qui peut faire des trucs super cool, et se montrer incroyablement généreux.

Ek : Il a tout de même un paquet de problèmes familiaux ton gaillard ! Il abandonne aussi son fils Orphée à son triste sort, pour une simple dispute si je me souviens bien...


Oui, tout à fait ! Il y a une dizaine d'années, quelqu'un m' a dit, ici en Amérique que j'avais réussi à créér une famille totalement dysfonctionnelle. Je lui demandé de m'expliquer le terme, et il a passé un bon moment à m'expliquer...Puis je lui ai rpépondu "Ah ! je vois, ce que vous appelez une famille dysfonctionnelle, c'est que nous autres, anglais, appelons simplement une famille! "

Ek : Penses-tu que le rêve cesse d'exister sans rêveur ?

Evidemment, il ne peut pas, mais j'aime à penser que, si les rêveurs s'arrêtaient, le songe continuerait un peu...

Ek: L'homme peut-il exister sans rêve ?

Non, il devient fou. Le rêve correspond à trop de choses dans la vie des gens. Dans Sandman, j'en ai joué comme d'un mauvais jeu de mots. Il y a de multiples sens à ce mot "rêve". Il sert à décrire ce qui arrive quand tu fermes les yeux et qu tu t'endors.
Mais il représente également ce que tu voudrais être, les choses que tu voudrais faire, tes aspiration. On peut encore l'entendre dans le sens de ce qui nous détache de la réalité. Le royaume du Songe, c'est tout ça à la fois, et c'est sans doute aussi l'endroit d'où viennent les histoires, car le rêve c'est aussi l'inspiration...

Ek : Comme dans l'histoire de la muse prisonnière...as-tu ta propre Calliope...

...dans mon grenier ? En fait non. Ou peut-être que oui, mais je ne lui rends pas souvent visite et en tout cas je ne crois pas l'avoir jamais vue !
Tu vois il y a des amis qui viennent me voir, et ma maison est très étrange, gothique, c'est la maison de la famille Adams. Et tout le monde veut voir mon grenier. ALors je le laisse monter, mais tout ce qu'ils trouvent ce sont de vieux meubles et des dizaines de mouches mortes !

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bélanger
Espoir postal
bélanger

Messages : 26
Inscription le : 07/12/2008
Age : 43

[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitimeMar 23 Juin 2009 - 15:42

Suite et fin :

Ekl: Brrr, ce sont peut-être des mouches de l'inspiration ! J'ai lu que, à la fin de sa vie, un homme a passé près de cinq ans dans le monde onirique....

C'est ce qui est l'une des idées majeures derrière Sandman. Chaque homme, y compris le plus barbant d'entre tous, chaque animal et chaque créature jamais créée, passe quelque temps dans ce lieu.
Tout le monde s'est un jour réveillé d'un rêve qui était, d'une certaine façon, spécial. Et quand tu arrives à la fin de ta vie, tu te souviens de tout ce qui t'est jamais arrivé. Et chacun a deux ou trois rêves bien plus vrais que la réalité. Ils sont plus immédiats, il restent quelque part en toi. Les rêves les plus inexplicables de ton existence, ceux qui véhiculent le plus d'émotions ou d'idées, sont parfois plus importants que quoi que ce soit que tu as vécu dans le monde "éveillé".

Ekl: Dans beaucoup de livres, la représentation du rêve est liée uniquement au rêveur, mais chez toi...on dirait que le rêve vit à une existence propre, que le Songe vit par lui-même...

Oui, c'est un univers à part entière. Je pars du principe que ces rêves continuent d'exister dans leur propre sphère, indépendamment de celui qui dort ! Bien sûr, tu dois leur créer une logique, établir ce qui est permis, ce qui ne l'est pas. Ca nécessite de clarifier comment traverser dans un sens et dans l'autre la porte qui sépare l'éveil du sommeil.
Mais c'est un contexte qui offre vraiment beaucoup de liberté à la création. Par exemple, Gilbert qui est en fait un rêve évadé. Mais ce n'est pas une "vraie personne", c'est un endroit qui s'est incarné le temps d'un séjour dans la réalité. Quand il revient dans le Songe, il redevient un magnifique coin de verdure, un jardin merveilleux. C'est l'un de mes personnages préférés...(dans Possession et Eviction)

Ek : Comparé à ta vision du monde féerique, dans "Book of Magic", où il y a toutes ces règles, il m'a semblé que le Songe n'en avait pas.

Dans "Books of Magic", comme dans les contes traditionnels les créatures sont liées par de nombreuses limitations.
Peut-être parce que ces êtres sont fantastiques, par conséquent ils sont très chaotiques. Il faut leur donner une logique, c'est pour ça qu'ils obéissent à des codes tels que: "Ne mange pas la nourriture féerique, n'accepte pas les cadeaux, ne sors pas du chemin...." Ce sont surtout des interdits. Dans le rêve, tu crées tes propres règles. Et ces règles sont celles du rêve, qui en fait, n'a aucune règle !

Ekl: Il n' y a pas de règles inhérentes au monde, mais la narration elle-même induit des contraintes non ?

Absolument !...l'Anthropologiste Geza Roheim a écrit un livre fascinant "Fire in the dragon and other psychoanalytic essay on folklore" qui à mon avis contient un paquet d'inepties. Elles sont plaisantes, c'est sûr, mais elles n'en sont pas moins absurdes : en gros il essaye de démontrer que toutes les histoires sont avant tout un rêve...Mais non ! Non les histoires ne commencent pas par un rêve ! Elles ne débutent pas par "Oh, j'ai fait ce rêve étrange...", puis je vais le raconter à quelqu'un. Ca ne marche pas ! La logique d'une histoire n'est pas celle d'un rêve et quiconque essaie de raconter un rêve à quelqu'un l'apprend à ses dépens !
Le rêve est symbolique et émotionnel, il n'a pas de logique....
Voilà par exemple, si tu commences à raconter : "...Il y a cette maison...et je sais qu'il faut que je rentre. Je pousse la porte. J'entre, il n' y a personne. Au bout du couloir, il y a un escalier. Et au fur et à mesure que je monte cet escalier, je sens grandir la peur en moi....Mais il faut que je grimpe encore...marche après marche, jusqu'au dernier étage...il fait sombre. Je suis arrivé devant une porte. Je suis complètement pris de panique. Et là, alors que j'ouvre la porte...Quel soulagement : ce n'est pas un endroit terrifiant, c'est juste ma chambre d'enfant, quand j'étais petit garçon...Alors j'entre, et sous le lit, je trouve une piscine dont personne ne m'avait jamais parlé."
Et à ce point, tous les auditeurs regardent au ciel. Ils ne sont plus le moins intéressés !
Et effectivement, ça ne répond pas à la logique d'une histoire, mais ça n'empêche pas que c'est incroyablement important pour toi, au point de vue émotionnel ! Et donc, l'énorme différence entre les rêves et les histoires, c'est que l'histoire se construit en t'emmenant du point A au point B, alors que les rêves sont un endroit Z, ou peut-être Y, et que quand ils t'emmènent là-bas, il n' y a pas de transition. Tandis que même si je place Sandman dans le monde du rêve, c'est avant tout une histoire, elle n' a pas la structure d'un rêve !

Ekl: Penses-tu qu'une partie de cet univers appartient à l'imaginaire collectif ?

J'aimerais, vraiment penser que c'est le cas.

Ekl: Mais tu n'y crois pas ?

Ce n'est pas vraiment ça, je crois plutôt que personne ne sait !
Mais j'aime beaucoup l'idée. Le monde serait un bien plus bel endroit si c'était vrai !

Ekl: Pourtant, on retrouve des contes et une mythologie commune dans de nombreuses civilisations, très éloignées...

Oui, s'il y a bien une chose que j'aime plus encore que les rêves, c'est la mythologie. Je suis accro aux mythes. C'est un domaine que la plupart des gens d'aujourd'hui ont oublié, mais on est en droit de se demander s'il y a vraiment un endroit unique d'où viennent les histoires. Où que tu regardes, c'est vrai qu'il y a toujours une Cendrillon. D'un autre côté ça peut aussi bien être quelqu'un qui l'a inventée ou qui connaissait cette histoire et qui l'a racontée durant ses voyages. Si tu regardes les Norns scandinaves et les Fata romaine, tu retrouves les trois mêmes femmes. Alors, est-ce que les germains l'ont amené aux romains, qui l'ont repassé aux norvégiens ? Où est-ce que c'est l'explication juste du destin, qui convient à tout le monde ?

Ek : On a été surpris de retrouver Abel et Caîn dans Songe, et leur rapport au mythe Biblique....

En fait ce sont de vieux personnages de l'univers DC, ils sont apparus dans "la maison des secrets" et "La maison de mystères". Ils passaient leur temps à faire des blagues de mauvais goût, et Alan Moore, dans "Swamp Thing", a suggéré que c'étaient, les Abel et Caïn bibliques. J'ai tellement adoré cette idée que le la lui ai piqué !

Ekl : Et Lucifer ?

Lucifer...Il n'est pas partticulièrement biblique. Il n'est pas mentionné dans la Bible. C'est en fait plus une création de Milton (Paradise Lost). C'est cette idée de l'ange qui combat pour le mauvais camp, l'ange qui préfère régner en Enfer, que de servir au Paradis. J'ai trouvé que c'était une idée géniale et je crois que c'est l'idée d'un philosophe français. Un théologien du Dix-Neuvième. Il a dit " Je peux croire qu'il y a un Enfer, car la doctrine de l'Eglise dit qu'il y a un Enfer, mais je n'ai pas besoin de croire qu'il y ait quoique ce soit là-bas." J'adore cette notion. Si tu pense à l'infini capacité de pardon de Dieu, j'aime bien penser à cet endroit vide, à cette immense salle de torture avec personne dedans !
C'est le point de départ de "Season of mists", aussi.

Ekl: Quelque part, tu refais l'Enfer sur Terre, non ? Ta vision de la réalité est terriblement noire...Pourquoi insistes-tu sur cet aspect violent et tragique ?

Je suppose que la réponse est...principalement parce que je le peux ! Je pense que s'il y a un Dieu, et que quelqu'un peut le voir, il lui dit "Ok, tu es Dieu, maintenant je te pose mes questions qui nous brûle les lèvres à tous. Pourquoi est-ce qu'on souffre ? Pourquoi le Mal a-t-il une telle place dans ce monde ? Pourquoi laisses-tu faire tout ça ? Pourquoi est-ce qu'un mec bourré peut envoyer un bus d'enfants innocents par dessus la rambarde et rentrer tranquillement chez lui ? Pourquoi y a-t-il des serial killers ? Pourquoi certaines femmes sont-elles violées ? Pourquoi certaines personnes sont-elles réduites en esclavage par d'autres ? "Et j'ai l'horrible, terrible impression que Dieu répondrait "Oh...parce que je le peux !Et parce que c'est plus intéressant ! Ca rend l'histoire plus distrayante." L'alternative est un monde où tous sont heureux, et où il n'arrive jamais rien de fâcheux à personne, et ce serait trop ennuyeux...

Ekl : J'ai lu quelque part que Dieu n'a pas fait l'homme a son image, mais à celle d'un de ses cauchemars.

J'aime bien l'idée qu'on est tous là pour raconter une histoire avant d'aller se coucher, que c'est un peu le but de l'univers !

Entretien réalisé par Aude Ettori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Comic] Neil Gaiman Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Neil Gaiman   [Comic] Neil Gaiman Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Comic] Neil Gaiman
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Cercle des poètes disparus
» les Matrix
» Neil Armstrong et monsieur Gorsky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: