Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean Becker

Aller en bas 
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Jean Becker Empty
MessageSujet: Jean Becker   Jean Becker Icon_minitimeJeu 1 Jan 2009 - 21:36

Jean Becker Jean-b10
© Photo : Jean-Paul Bajard

Fils de Jacques Becker, il commence sa carrière comme stagiaire de son père sur les films Touchez pas au Grisbi (1953), Montparnasse 19 (1958), Le Trou (1959). A la mort de son père (juste après Le Trou), il se lance seul dans la réalisation.
Il obtient de bons succès avec Un nommé La Rocca (1961), Échappement libre et Tendre voyou, films avec Jean-Paul Belmondo.
Puis, pendant près de vingt ans, il se tourne vers la télévision où il réalise des séries, avant de revenir vers le cinéma avec L'été meurtrier (1983). Il connaît alors un succès commercial et professionnel (nomination à Cannes et aux Césars).
Ensuite il tournera Elisa, puis s'entourera de la même équipe pour tous ses prochains films (les acteurs André Dussolier, Jacques Villeret, Suzanne Flon) et connaîtra toujours des succès confortables avec ses films dont les thèmes sont souvent proche de la nature, de la rugosité, de l'humanité.


Filmographie :

* 1961 : Un nommé La Rocca
* 1964 : Échappement libre
* 1965 : Pas de caviar pour tante Olga
* 1965 : Les Saintes Chéries (série TV)
* 1966 : Tendre Voyou
* 1983 : L’Été meurtrier
* 1991 : Contre l’oubli court métrage collectif
* 1995 : Élisa
* 1999 : Les Enfants du marais
* 2001 : Un crime au paradis
* 2003 : Effroyables Jardins
* 2007 : Dialogue avec mon jardinier
* 2008 : Deux jours à tuer
* 2010 : La Tête en friche

©Wikipedia

Atmosphère...
Trois titres marquant à refaire défiler durant l'année. La surprise, l'espace, symbiose avec la nature, une dimension humaine... Becker, c'est cette parenthèse :
Jean Becker Dialog10
Dialogue avec mon jardinier, 2007

Jean Becker Les_en11
Les Enfants du marais, 1999

Jean Becker Deux-j10
Deux jours à tuer, 2008


Dernière édition par Queenie le Dim 27 Juin 2010 - 16:43, édité 7 fois (Raison : Ajout d'une bio et d'une filmo. Mise en page.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Jean Becker Empty
MessageSujet: Re: Jean Becker   Jean Becker Icon_minitimeSam 5 Juin 2010 - 18:05

Jean Becker 19445636

La tête en friche

Citation :
Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels.
Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.
Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.

Rien de nouveau sous le soleil de Jean Becker. Le réalisateur continue à creuser son sillon, à célébrer la France rurale et ses habitants, parfois rustres, mais au coeur grand comme un potager. La tête en friche est une variation sur ses thèmes de prédilection, qui pourrait le faire passer pour un Jean-Pierre Pernaut cinéaste s'il n'avait pas, de temps à autres, quelques bonnes idées, la première étant de ne pas trop "sentimentaliser" son récit. Il y a de bons moments dans le film, essentiellement sur un banc de square de la riante cité de Pons (Charente-Maritime), dans ce dialogue littéraire entre une vieille dame pimpante (exquise Gisèle Casadesus) et un grand enfant inculte (excellent Gérard Depardieu qui fera taire ceux qui doutent de son génie, après Mammuth). Le reste est plus convenu, comme les scènes de bistrot ou les réminiscences d'enfance malheureuse de l'analphabète, pas si bête. Dans la direction d'acteurs, ce n'est pas vraiment ça non plus, Bouchitey, Demaison, Laspalès, entre autres, surjouant quelque peu. Alors voilà, c'est un film tranquille, agréable comme un petit rosé d'été, en terrasse. Et plein de bons sentiments, évidemment. Un Becker de plus, dans la bonne moyenne, qui aimantera ceux qui aiment son cinéma et ne convertira pas les autres. Rendez-vous, pour ceux qui le souhaitent, au prochain sillon.

PS : je ne connais pas le roman de Marie-Sabine Roger.

Jean Becker 19427251
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Jean Becker Empty
MessageSujet: Re: Jean Becker   Jean Becker Icon_minitimeSam 5 Juin 2010 - 20:20

traversay a écrit:
Jean Becker 19445636

La tête en friche


PS : je ne connais pas le roman de Marie-Sabine Roger.


Je l'ai lu et n'imaginais pas Depardieu dans le rôle.J'irai peut-être le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean Becker Empty
MessageSujet: Re: Jean Becker   Jean Becker Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Becker
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat
» Denis et Pierre-Jean Cherer
» JEAN FAUQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: