Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Tim Powers

Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Tim Powers Empty
MessageSujet: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 18:43

Tim Powers Timpowersloscon200401ask6


Timothy Thomas Powers est un auteur américain de science-fiction. Né le 29 février 1952, il habite actuellement Muscoy (Californie).
Tim Powers, avec James Blaylock et K.W. Jeter, est à l'origine du steampunk, notamment avec son roman Les voies d'Anubis.


Biographie a écrit:
Tim Powers est né à Buffalo, New York, et a grandi en Californie après y avoir déménagé avec sa famille en 1959. Il a étudié la littérature anglaise à l'université d'État de Californie à Fullerton, où il rencontra ses amis K.W. Jeter et James Blaylock. Il inventa d'ailleurs avec ce dernier le personnage de William Ashbless dont ils se servirent chacun dans leurs œuvres. Il rencontra durant cette période un autre de ses amis, l'écrivain Philip K. Dick, qui s'inspira de Powers pour le personnage de David dans Siva.

Son premier vrai roman fut Les chevaliers de la brune (1979), mais le roman qui l'a révélé fut le suivant, Les voies d'Anubis (1983), qui remporta le prix Memorial Philip K. Dick et qui fut ainsi traduit et publié dans de nombreux pays.

Il est également professeur à temps partiel à l'école d'arts du conté d'Orange, Californie, où son ami Blaylock est directeur du département d'écriture créative.


Bibliographie a écrit:
Romans

* The skies discrowned, 1976 (Les cieux découronnés, 1999)
ré-édité en 2004 avec An epitaph in rust dans Powers
ré-édité en 2004 avec The skies discrowned dans Powers of Two
* The drawing of the dark, 1979 (Les chevaliers de la brune, 1999)
* The Anubis gates, 1983 (Les Voie d'Anubis, 1986)
* Dinners at deviant's palace, 1985 (Le palais du déviant, 1987)
* On stranger tides, 1987 (Sur des mers plus ignorées, 1988)
* The stress of her regard, 1989 (Le poids de son regard, 1990)
* Série Fault Lines :
o Last call, 1992 (Poker d'âmes, 1994)
Prix Locus 1993, catégorie Roman de Fantasy
o Expiration date, 1995 (Date d'expiration, 1996)
Prix Locus 1996, catégorie Roman d'horreur
o (en) Earthquake Weather, 1997
Prix Locus 1998, catégorie Roman de Fantasy
* Declare, 2001 (Les puissances de l'invisible, 2003)
* Three Days to Never, 2006 (A deux pas du néant, 2008)

Recueil de nouvelles

* (en) Night Moves: And Other Stories, 2000
* (en) On Pirates, 2001
sous le nom de William Ashbless, co-écrit avec James Blaylock.
* (en) The William Ashbless Memorial Cookbook, 2002
sous le nom de William Ashbless, co-écrit avec James Blaylock.
* (en) The Devils in the Details, 2003
co-écrit avec James Blaylock.
* (en) Strange Itineraries, 2004
* (en) The Bible Repairman, 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 19:05

Les voies d'Anubis


Tim Powers Anubisuo7


Synopsis a écrit:
Le jeune professeur Brendan Doyle, spécialiste des poètes préromantiques anglais du XIXe siècle, et plus spécialement du méconnu William Ashbless, est contacté par le milliardaire J. Cochran Darrow afin d'encadrer un groupe de millionnaires qui ont payé à prix d'or le droit de traverser une porte temporelle pour assister à une conférence de Coleridge dans une taverne du Londres de 1810. Darrow a en effet trouvé le moyen de voyager dans le temps, au moyen de brèches temporelles qui apparaissent ponctuellement, à certains endroits bien précis. Mais une fois sur place, et au moment de regagner la brèche qui les ramènera en 1983, Doyle se fait enlever par de mystérieux gitans et est condamné à rester dans ce passé troublé.

Avis : Étant fan du mouvement steampunk, je devais absolument lire ce roman considéré par beaucoup comme l'un des romans fondateurs du steampunk.

Il en ressort un livre excellent, pas extraordinaire mais excellent. Excellent car il mélange avec succès l'horreur, le fantastique et la SF.
Ce n'est pas réellement un livre steampunk pur et dur, en effet dans le roman nous somme en 1810 dans les débuts de la révolution industrielle et non pas dans l'ère victorienne ou la plupart des œuvres de Steampunk se déroulent. On y aperçoit quelques prémices du mouvement, les avancées technologiques à la mode ancienne, le voyage temporel etc. Cependant le roman est plus baigné par la magie que la technologie. Doyle voyage dans les bas-fonds de Londres ou l'on ressent l'influence de Dickens et rencontre des personnages grotesques, des magiciens etc etc.

Je le conseillerais donc pour ceux qui sont fans du mouvement steampunk ou alors de Sf ou même du 19 éme siècle car c'est un roman vraiment trépidant qui va vous accrocher du début jusqu'à la fin, vous faire sourire car bourré d'humour et vous émerveiller par sa visite des bas-fond londoniens teintés de magie.


Dernière édition par Samael le Sam 3 Jan 2009 - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 21:32

C'est quoi le steampunk Shocked en français dans le texte?
Sinon, il a l'air bience roman de SF Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 21:40

Très bien, Les Voies d'Anubis, j'avais vraiment beaucoup aimé. Ultra-efficace, bourré d'imagination. Comme l'écrit Samael, "rythme trépidant", oui, c'est ça.

L'imagination, c'est un des points forts de Tim Powers. La capacité, aussi, de prendre l'Histoire, la vraie, et de l'expliquer en faisant appel au surnaturel.
C'est notamment le cas de Le Poids de son regard, qui revisite la vie de Shelley, Byron et John Keats, explicite de nombreux points étranges de leur biographie en faisant appel à toute la mythologie des succubes, vampires et autres. Très bon, très astucieux, très documenté.
Ca m'a marqué (achat de bouquins de Keats, Shelley, Byron).

Sur des mers plus ignorées est très pratique pour réviser son vocabulaire marin, les noms des voiles, tout ça. Pirates, Caraïbes, morts-vivants expliquées de façon plus ou moins "rationnelles"... Très efficace.

Les chevaliers de la brune se situe au XIV siècle à Vienne. C'est le siège de la ville par les forces Ottomanes. Légendes diverses se mêlent ici. C'est plutôt bien fait. Pas son meilleur livre, quand même.

Du Palais du Déviant, il ne me reste plus grand chose... Ca se passe dans le futur, je sais que j'avais trouvé ça pas mal, mais quand même un gros cran en-dessous de ses autres romans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 21:41

Chatperlipopette a écrit:
C'est quoi le steampunk Shocked en français dans le texte?
Sinon, il a l'air bience roman de SF Wink
Extrait de la définition de wikipedia :
Citation :
Le steampunk (littéralement punk à vapeur, mais souvent traduit futur à vapeur) représente tout simplement de la science-fiction écrite de nos jours mais qui se déroule au xixe siècle (ou ses environs temporels).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 31
Localisation : Lille

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeSam 3 Jan 2009 - 21:57

En gros le steampunk, c'est le XIXeme siècle qui a fondé sa technologie sur la vapeur et non pas comme nous sur le pétrole.

Piqué sur wiki :

En un raccourci caricatural, on pourrait dire le steampunk part du postulat que dans un univers où les machines à vapeur auraient progressé au delà de ce que nous connaissons, les hommes n'auraient pas éprouvé le besoin d'inventer les moteurs à combustion interne. L'esthétique de cette civilisation uchronique est donc très différente de la nôtre, puisque l'absence de pétrole entraîne celle des matières plastiques ainsi qu'un retard dans le développement de l'électricité et de l'informatique ou leur inexistence pure et simple. Le tout se déroule dans une ambiance architecturale et sociale de fin du XIXe siècle. L'industrie du charbon étant très développée, en parallèle avec celle de la métallurgie, le fer puddlé y tient lieu de matière première principale. De même, l'esthétique est souvent associée aux boiseries sombres et au laiton. Les engrenages complexes ou simplement décoratifs sont, eux aussi, souvent employés.

Tandis que l'ère de l'électronique tend inexorablement à la miniaturisation, l'élément esthétique fondamental du steampunk est son gigantisme. Cette technologie, délibérément bloquée au stade de la machine à vapeur, produit des constructions démesurées, complexes extravagants de tuyauteries actionnées par des leviers et des claviers aussi nombreux que compliqués. Les véhicules à vapeur semblent souvent lourds et difficilement maniables, nécessitant une très forte dépense d'énergie pour un rendement mécanique faible.

Cela a donné aussi un incroyable mouvement de créateurs d'objets steampunk en tout genres :
Montres :
Tim Powers Montressteampunk030tu2.th

Costumes :

Tim Powers 917261440411286c0a1bo1.th

Pc :

Tim Powers Openlaptopkg3.th

Ca mérite un topic complet pour parler de tout ce qui se fait en steampunk.

Edit : Expie m'a doublé sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeDim 4 Jan 2009 - 14:27

Merci les garçons Wink
Du coup, je note le titre en espérant le trouver à la médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeJeu 24 Déc 2009 - 12:22

Le prochain film (le quatrième, donc) de la série Pirates des Caraïbes sera intitulé On Stranger Tides... et, oui, il s'agit de l'adaptation (??) de Sur des Mers plus ignorées. Tim Powers 162492
(voir ici).

C'est Rob Marshall (Nine, Chicago, Mémoires d'une Geisha) qui récupère les manettes laissées par Gore Verbinski, et il y aura toujours Johnny Depp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Xavier C
Posteur en quête
Xavier C

Messages : 82
Inscription le : 23/05/2009
Localisation : Bayonne (64)

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeVen 25 Déc 2009 - 19:06

Sans avoir lu tout ce qu'a pu écrire écrire Tim Powers, j'ai déjà quelques-uns de ses romans à mon compteur de lecture, et c'est un écrivain que j'apprécie.

Je n'ai pas lu The skies discrowned (Les cieux découronnés), son premier roman, et n'ai découvert Tim Powers qu'avec The drawing of the dark, une bonne douzaine d'années avant qu'il ne sorte en France sous le titre Les chevaliers de la brune. Une aventure de cape et d'épée teintée de fantastique arthurien, autour d'un évènement majeure (mais peu connu en France, oserais-je avancer) de l'histoire européenne, le tout autour d'une drôle de bière brune brassée dans une cave d'une auberge peu ordinaire. Il n'en fallait pas plus pour me plaire, et ce roman m'a beaucoup plu.

J'ai lu The Anubis gates (Les Voies d'Anubis) à peu près en même temps que The drawing of the dark. Un remarquable roman d'aventures, sans temps mort, inventif, érudit sans être pompeux, avec une intrigue complexe qui mérite toute l'attention du lecteur, et posant, comme cela a été dit plus haut, les bases du genre steampunk.

Je ne pouvais pas rater On stranger tides (Sur des mers plus ignorées). D'abord parce que les histoires de pirates retiennent souvent mon attention, et aussi parce qu'à l'époque, je jouais à un jeu de rôles fortement inspiré de ce roman, Capitaine Vaudou (les curieux peuvent en trouver une description dans cette page-là).

J'ai trouvé The stress of her regard (Le poids de son regard) moins facile à lire. Peut-être parce qu'il demande - tout au moins, c'est ce que j'en pense - une connaissance de la littérature, y compris poétique, britannique.

Confronté aux Pêcheurs du ciel, que je n'avais pas lu en VO (An epitaph in rust), je me suis trouvé un peu désemparé. Un roman un peu trop décalé pour moi.

Avec Last call (Poker d'âmes) et Expiration date (Date d'expiration), j'ai retrouvé Tim Powers avec son style qui me secoue, riche au point d'en être parfois déroutant, au risque qu'il me laisse sur le bord de la route.

Je pense lire bientôt Declare (Les puissances de l'invisible).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sillagedecorto.blogspot.com/
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeVen 25 Déc 2009 - 20:20

Xavier C a écrit:
J'ai trouvé The stress of her regard (Le poids de son regard) moins facile à lire. Peut-être parce qu'il demande - tout au moins, c'est ce que j'en pense - une connaissance de la littérature, y compris poétique, britannique.
Oui, c'est un roman particulièrement touffu, mais aussi particulièrement bien fait, car il n'est jamais incompatible avec la version officielle des vies de Keats, Shelley et Byron, et il fait même mieux : il semble expliquer leurs vies mieux que les biographies officielles.
C'est le livre qui m'a amené à Keats et Shelley. Surtout à Keats, en fait.

The Drawing of the Dark, je l'avais lu en anglais, aussi (il tardait trop à paraître en français).
Le titre anglais est vraiment un bon jeu de mots, et je trouve le titre français pas mal non plus (la brune étant le crépuscule... ou une bonne bière).

Il faudra que je me laisse tenter par Last call, un jour, tiens... J'ai lu du bien à propos de A deux pas du néant, également...
Tim Powers a une façon assez remarquable de mêler le fantastique et le réel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 21:12

Tim Powers : Itinéraires nocturnes. - Denoel. - Coll "Lunes d' encre"

L' intégrale des nouvelles. La Quinzaine littéraire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tim Powers Empty
MessageSujet: Re: Tim Powers   Tim Powers Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tim Powers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: