Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alessandro Baricco [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
anagramme
Agilité postale
avatar

Messages : 909
Inscription le : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Jeu 26 Fév 2015 - 20:16

@Aeriale : c'est vrai, Mr Gwin n'est pas indispensable, c'est même une déception pour ma part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Ven 27 Fév 2015 - 5:05

Aeriale a écrit:
(Pas lu non plus Mr Gwyn, Bédou, mais Kena a l'air de dire que ce n'est pas indispensable)
les deux livres ne sont pas plus reliés que par le fait qu'Alessandro Baricco s'est fait le plaisir d'écrire un livre dont il faisait mention dans son roman d'avant, Trois fois dès l'aube n'a rien à voir avec Mr Gwyn, deux livres indéprendants Very Happy


anagramme a écrit:
@Aeriale : c'est vrai, Mr Gwin n'est pas indispensable, c'est même une déception pour ma part...
ah c'est dommage, j'ai adoré cette idée, sa manière de décrire cette aventure à part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 32
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Dim 21 Juin 2015 - 20:26

Emmaüs

Un roman très dense sur une perte d'illusions, d'innocence à travers la lente désagrégation d'un groupe de quatre adolescents. L'appréhension du désir, qui brise les chaînes d'un environnement rigoriste et pétri de certitudes, ne révèle qu'une tristesse infinie et des pulsions d'une poésie mortifère.

Andre, objet de leur fascination et de leurs obsessions, est un personnage dont la présence est presque spectrale et fantomatique. Dans une séquence particulièrement douloureuse, Baricco relie l'instant de sa naissance à un souvenir de mort et son corps apparait dès lors comme l'expression d'une force de destruction. Emmaüs est constamment marqué par des angoisses, des troubles, qui dépassent et bouleversent une jeunesse par leur violence. Baricco ne cherche pas de réponses mais évoque cet état d'accablement, de stupeur et de renoncement avec une écriture lucide et incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Sam 8 Aoû 2015 - 16:49

Châteaux de la colère

J’ai remonté le fil et j’ai vu que la plupart de vos commentaires étaient enthousiastes à propos de cet auteur. Donc j’espère ne faire de peine à personne en disant que mon impression est plutôt mitigée. En tout cas à propos du seul livre que j’ai lu de lui, et qui est donc, Châteaux de la colère.

J’ai été jusqu’au bout, mais j’ai bien failli abandonner quelque fois et j’ai lu parfois en diagonale. Ce sont des tranches de vie qu’il raconte. Parfois il y a un lien, parfois pas. Mais à part Pekisch et Pehnt que j’ai trouvés touchants, je n’ai pas été émue par les autres personnages. Leur principe de vie, leurs attentes et leurs abnégations…. Le temps qui s’étire… à quelle fin ? Pas obligé d’avoir une fin ceci dit.

Je suis restée hermétique à sa poésie. Peut-être parce que je ne l’ai pas comprise. J’ai trouvé que c’était trop improbable et je n’ai pas été fascinée par ses envolées. Il y a eu donc des moments où je me suis ennuyée prodigieusement, d’autres qui m’ont irrités et d’autres que j’ai trouvé jolis.

J’ai bien aimé, comme je disais plus haut, les personnages de Pekisch et Pehnt. Professeur et élève, inventeurs, expérimentateurs. L’histoire de la fanfare où tout le monde possède sa propre note et la joue. La méticulosité, l’envie d’apprendre de Pehnt qui note chaque jour une chose dans son cahier pour ne pas l’oublier. Mais l’homme tout puissant et mystérieux qui s’en va sans que l’on sache où, et qui revient quand il veut. Un jour avec un fils d’une autre femme. Jun, sa femme, qui attend, accepte et pleure dès le premier soir tout en initiant l’amour….Peut-être trop loin de moi.

Petit extrait qui m’a plu :

Et puis, qui a dit qu’il fallait vivre exposé, toujours penché sur le bord des choses, à chercher l’impossible, à guetter tous les chemins de traverse pour s’extirper de la réalité ? Est-il vraiment obligatoire d’être exceptionnel ?



Gerhard Richter


_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Sam 8 Aoû 2015 - 17:47

peut-être Pia que Baricco n'est pas pour toi, moi j'ai aimé tous les livres lus de lui !

tu peux tenter "sans sang" qui est différent

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Sam 8 Aoû 2015 - 18:50

Oui ce n'est peut-être pas pour moi. Je voulais le dire dans mon com et puis j'ai oublié. Je retiens Sans Sang.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Dim 9 Aoû 2015 - 5:54

Alessandro Baricco est un auteur qui se réinvente dans chaque nouveau livre... si on a aimé celui-ci, cela se peut qu'on ne va pas aimer celui-là, parce que parfois on a l'impression de retrouver un tout autre auteur...

Pour faire connaissance avec lui, Châteaux de colère est le livre de toute sa bibliographie que je n'aurais pas recommandé... pour le suivre dans cette aventure, faut quand même déjà être un peu Baricco-aficionado, sinon cela ne passe pas très bien, comme on a pu le voir chez toi, Pia

J'éprouve un peu de même pour Sans sang, je connais des fans de Baricco qui l'ont abandonné après ce livre, trop à part dans sa biblio...

Tout comme Bédoulène j'aime beaucoup cet auteur et jusqu'à présent j'ai tout lu et tout adoré ce qu'il a publié... mais on le sait bien, il y a des auteurs qui ne sont pas pour nous, donc, pas de peine de ma part concernant ton commentaire Pia Wink

si un jour tu voudrais retenter, Soie ou Novecento sont deux valeurs sûres, si avec ceux-là tu n'adhère pas à son monde, tu peux définitivement l'oublier

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shéhérazade
Agilité postale
avatar

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 34

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Dim 9 Aoû 2015 - 12:38

Je viens de lire Trois fois dès l'aube. C'est agréable comme première lecture de l'été, ça me replonge dans les livres Very Happy
Je trouve qu'il écrit très bien les dialogues qui sont légers à lire. J'ai trouvé ce livre doux malgré les trois nouvelles qui ne sont pas forcément gaies.

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 12 Aoû 2015 - 16:01

kenavo a écrit:
Alessandro Baricco est un auteur qui se réinvente dans chaque nouveau livre...

si un jour tu voudrais retenter, Soie ou Novecento sont deux valeurs sûres, si avec ceux-là tu n'adhère pas à son monde, tu peux définitivement l'oublier

shéhérazade a écrit:
Je viens de lire Trois fois dès l'aube.
Je trouve qu'il écrit très bien les dialogues qui sont légers à lire.

J’ai vu que beaucoup de parfumés avait lu Soie. J’aurais du peut-être commencé par là. En fait j’achète un peu les livres comme je les trouve. Souvent. Mais je retiens tous ces titres. Bonne lecture d'été, d'automne, d'hiver...etc...Puisque ça y est tu es replongée. Very Happy

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 7:16

je viens de lire Mr Gwyn

une nouvelle fois j'ai été subjuguée par l'imagination de l'auteur, Baricco est un prestidigitateur.

en attente dans ma pAL numérique Trois fois dès l'aube.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 15:02

Bédoulène a écrit:
je viens de lire Mr Gwyn

une nouvelle fois j'ai été subjuguée par l'imagination de l'auteur, Baricco est un prestidigitateur.

en attente dans ma pAL numérique Trois fois dès l'aube.
Bon, je vais me le procurer, ça fait un moment que je, n' ai pas lu Baricco...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 15:30

Qui a lu Océan mer ?

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auguste Dupin
Espoir postal
avatar

Messages : 23
Inscription le : 19/01/2016
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 22:16

Un excellent conte onirique, peut-être un peu déroutant au début, mais pour lequel le style de Baricco fait merveille, en rendant un des plus bel hommage de la littérature à l'Océan.
Il ne faut pas en dire plus si tu veux te lancer dedans Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 52
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 22:21

Dreep a écrit:
Qui a lu Océan mer ?
Je l'avais tellement aimé que je l'avais lu en partie à haute voix .
jemetate Je doute qu'aujourd'hui je serais autant emballée .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   Mer 24 Fév 2016 - 22:29

Auguste Dupin a écrit:
Un excellent conte onirique, peut-être un peu déroutant au début, mais pour lequel le style de Baricco fait merveille, en rendant un des plus bel hommage de la littérature à l'Océan.
Il ne faut pas en dire plus si tu veux te lancer dedans Wink

Oh, c'est déjà fait depuis quelques temps ! Je demandais parce que beaucoup de gens commencent à lire cet auteur, mais jamais ce livre-là... Or moi c'est celui que je considère comme son meilleur.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alessandro Baricco [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro Baricco [Italie]
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: