Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sergine Desjardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sergine Desjardins   Dim 4 Jan 2009 - 1:21



Cadette d'une famille de treize enfants, Sergine Desjardins a passé son enfance sur une ferme, au Cap-à-la-Baleine, à l'est de Matane. Après avoir fondé «Les Grand(e)s Ami(e)s de Rimouski», un organisme favorisant le mieux-être des jeunes dans cette ville où elle habite maintenant, elle a complété une maîtrise en éthique, a collaboré à deux ouvrages, a rédigé un essai (Médecins et sages-femmes. Les Enjeux d'un débat qui n'en finit plus, Québec Amérique, 1993) et a écrit plus d'une centaine d'articles.
source : éditeur

J'ai découvert cette auteure québécoise, il y a un mois à peine.

Le titre de son livre est: Marie Major.

"Roman historique inspiré de la vie d'une Fille du roi dont l'époux, Antoine Roy dit Desjardins, fut assassiné."

L'auteure y décrit la vie de son ancêtre qui fut transportée par bateau comme une marchandise et qui était destinée à venir peupler la colonie. Cette femme vivra la honte même si son mari fut assassiné. Elle sera dépossédée de tout et on la bannira quasiment de la société naissante tant à Montréal, qu'à Québec.

Ce roman historique est bien documenté, avec une imposante bibliographie.

Au début, j'avoue que je n'étais pas certaine que ce livre me plairait... J'avais de la difficulté à "embarquer". Et puis, au fil des pages, je me suis laissée prendre, désirant tellement apprendre et connaître ce que pouvait être la vie de nos ancêtres vers 1660, alors qu'il y avait peu de ressources pour survivre, les Iroquois qui frappaient sans qu'on s'y attende et que le seul chemin pour se rendre de Montréal à Québec était le Fleuve Saint-Laurent.

Captivant, finalement. J'ai regretté que cette histoire s'achève.

J'aurais envie que Madame Desjardins écrive une suite. Même fantaisiste et imaginaire.

Voilà. Je vous le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sergine Desjardins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le capital régional et coopératif Desjardins
» Aurèle Desjardins et Marie-Louise Cauchon
» Allaire, Yvette Desjardins
» Michaud, Jacqueline Desjardins
» Desjardins, Soeur Eva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: