Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 dérivé du fil de présentation Antisthène

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:27

Tu n'as pas tort Nibelheim, mais il n'empêche que cette façon de se gargariser de grands mots et de belles phrases me tape (fortement) sur le système...

edit by animal : la tournure du fil semblant s'éloigner (beaucoup) de la présentation, un espace ici, pour "discuter". coups bas interdits, etc.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Mordicus
Troll de Pastèque
avatar

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:27


Je me prends pas la tête.
Je plussoie, c'est tout.

Accessoirement je souris.

Et je lis.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:28

faisons confiance à ce beau forum pour nous faire baisser la garde et quelques mots peut être, des fois... Wink

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:31

Fantaisie héroïque a écrit:
Antisthene_Ocyrhoe a écrit:

Fantaisie Héroïque : Je dirais que cette opinion ne regarde que toi, et que je n'ai pas l'impression d'être compliqué. D'ailleurs, j'ai écris ce message de présentation d'une traite, je ne me suis pas du tout pris la tête.
Tu n'es pas compliqué, tu es méprisant. Si tu trouves que ce forum n'est pas assez complet à ton goût, rien ne t'empêche d'aller voir ailleurs, ce n'est sûrement pas moi qui te retiendrait.

Je suis méprisant ? Pourquoi ? Parce que je dis et explique pourquoi je n'aime pas les présentations ? Parce que je dis que je trouve "vaguement dommage" (c'est l'expression que j'ai utilisée, je ne vois pas le mépris...) qu'il n'y ait pas de fil sur plus d'auteurs "classiques" ? Je dis juste ce que je pense, mais ça ne va pas plus loin.

Cette impression de "mépris" vient peut-être de ce que je suis sarcastique, rien de plus. Sur un forum, le problème, c'est qu'il n'y a que des mots. Pas de présence physique, pas d'intonations, etc, et je me rends compte que cela entraine beaucoup d'interprétation surprenante. Sur presque tous les forums où je vais, on trouve à ma façon d'écrire quelque chose de méprisant, alors que l'on ne m'a jamais fait ce reproche de visu. (Sauf des gens que je méprisais vraiment, mais alors c'était légitime). Tout cela pour dire que je ne peux pas nier qu'il y ait quelque chose de méprisant dans ma façon de dire ce que je pense, puisqu'on me l'a souvent fait remarquer, mais, pour autant, je n'ai pas l'impression de l'être. Je ne méprise personne, du moins dans le sens négatif que l'on donne à ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:34

Fantaisie héroïque a écrit:
Tu n'as pas tort Nibelheim, mais il n'empêche que cette façon de se gargariser de grands mots et de belles phrases me tape (fortement) sur le système...

Ne t'en déplaise, je m'exprime réellement comme ça, je ne cherche pas la phrase, le mot ou la tournure. Ce n'est pas une façon de prendre la pose. Ou alors, soyons honnête, pas consciemment. Si ça ne te plait pas, le problème ne vient pas (entièrement) de moi. "Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu'ils portent sur les choses." Epictète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:35

Antisthene_Ocyrhoe a écrit:
Sur presque tous les forums où je vais, on trouve à ma façon d'écrire quelque chose de méprisant
Ah, ça me rassure !

Pourquoi je te dis ça ? Peut-être parce que parler de la "littérature indigente de notre modernité" me semble être une formule grotesque et inappropriée ici. Peut-être parce qu'à peine arrivé ici, tu montes sur tes grands chevaux parce que, ciel, Montaigne et Bernardin de St Pierre (Sleep puissance 100, cela ne concerne ici que Bernardin, je précise) n'ont pas de fils, et que malgré tout le respect que je leur porte, il n'est pas étonnant que nous ne parlions aps d'eux à tout de champ par ici (même si, je te rassure, j'ai lu les Essais, et que je ne les trouve pas inadaptés au monde actuel).

Ah, merci de me fournir une autre idée : peut-être aussi que c'est parce que tu utilises des citations en parlant (je hais ça, surtout quand mon interlocuteur n'a que deux ans de plus que moi).

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]


Dernière édition par Fantaisie héroïque le Dim 4 Jan 2009 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:37

c'est pour ça qu'il faut faire attention à nos tournures et ne pas se chamailler (les uns les autres) sur quelques mots.

on peut aussi essayer de reformuler ou simplifier quand on a l'impression d'être compris de travers.

m'enfin pas facile, on a beau faire des efforts ... les miracles sont loins.


relax tout le monde et tournée de PampleSmooth, (pas du jus hein, les vrais fruits à mordre dedans !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:41

Fantaisie héroïque a écrit:
Antisthene_Ocyrhoe a écrit:
Sur presque tous les forums où je vais, on trouve à ma façon d'écrire quelque chose de méprisant
Ah, ça me rassure !

Pourquoi je te dis ça ? Peut-être parce que parler de la "littérature indigente de notre modernité" me semble être une formule grotesque et inappropriée ici. Peut-être parce qu'à peine arrivé ici, tu montes sur tes grands chevaux parce que, ciel, Montaigne et Bernardin de St Pierre (Sleep puissance 100, cela ne concerne ici que Bernardin, je précise) n'ont pas de fils, et que malgré tout le respect que je leur porte, il n'est pas étonnant que nous ne parlions aps d'eux à tout de champ par ici (même si, je te rassure, j'ai lu les Essais, et que je ne les trouve pas inadaptés au monde actuel).

Si tu m'avais vraiment lu, et si tu avais lu tout ce que j'ai écris, tu saurais que tu es en train de me faire dire n'importe quoi. Et, une fois encore, je n'ai pas créé de sujet pour dire qu'il était honteux que Montaigne tout ça ne soit pas sur le forum. Ce sujet est un de mes messages qui a été sorti de son contexte initial. Concernant la littérature contemporaine, par exemple, je n'ai pas dit qu'elle était indigente, mais que parmi le flot de nouveaux auteurs, beaucoup l'étaient, qui éclipsent ceux qui, justement, méritent sans doute qu'on les lise parmi eux. Relis moi sans préjugé, et en ne lisant pas que la moitié de ce que j'écris, et après si tu veux, tu pourras me critiquer. Mais me critiquer vraiment, et non un épouvantail que tu attaques à la hache en prétendant qu'il s'agit de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:43

hum. break.

il y a déjà un fil sur le sujet en plus tongue

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:48

Alors dans ce cas, il faut donner des noms, car en faisant ça, on a l'impression que tu mets toute la littérature récente dans le même panier. A te lire, il m'a semblé que tu récusais en bloc toute la littérature disons d'après 1980, et ce sans la lire.

D'accord, tu n'as pas dit ouvertement qu'il était honteux que Montaigne et cie ne soient pas sur le forum, mais je n'ai pas rêvé, tu as quand même ouvert un fil sur lequel tu cites toute une ribambelle d'auteurs en déplorant qu'ils ne soient pas là et en affichant toute ta culture par la même occasion ? Peut-être que ce n'était pas l'effet souhaité, mais je suis désolée, il est très facile de le ressentir comme ça! Ta réponse concernant sonitaline est totalement méprisante, je maintiens.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]


Dernière édition par Fantaisie héroïque le Dim 4 Jan 2009 - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:48

J'ai édité le sujet sur les auteurs du XVIIIe siècle, pour bien préciser que je n'ai pas voulu ce sujet, et que si je l'avais voulu, je ne l'aurais pas abordé de cette manière. A l'avenir, tout de même, j'aimerais qu'on me demande mon avis avant de créer arbitrairement des sujets en extrayant des propos que je n'ai pas tenu dans ce but.

PS : Je ne méprise pas sonitaline, mais les propos qu'elle avait tenus et auxquels je répondais (qui ne sont pas dans le sujet, ce qui est absurde), eux, je les méprisais bien, en effet. Sur ce point, je ne nie pas. Mais je ne fais pas de généralité. Ce n'est pas parce que je suis violemment remonté contre tel propos, et que je l'exprime avec sarcasme, que je méprise la personne ou même que je porte un jugement d'ensemble sur elle. Je sais distinguer ce qu'il ne faut pas amalgamer. Ce que je dis ne dépasse pas la frontière de ce dont je parle.


Dernière édition par Antisthene_Ocyrhoe le Dim 4 Jan 2009 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:54

Le truc c'est que ça n'avait absolument rien à voir (ou pas grand chose) avec Rousseau, donc c'est le bazar, et que peut être ça peut intéresser du monde comme sujet, mais pas sur le fil Rousseau ou si ça peut intéresser du monde ça peut aussi faire sujet qui n'a rien à voir.

d'où des déplacements/créations. tu peux toujours reformuler ce qui te semble être le sujet comme tu l'as fait par un "edit".

c'est vrai qu'on ne précise pas toujours, dans le cas de ce fil c'était parce que sur le moment ça "sautait aux yeux" et que le sujet était engagé avec d'autres membres.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:55

Toujours est-il qu'il est extrêmement agréable de lire Antisthene: argumentation superbement construite, champ lexical d'une grande richesse et un petit quelque chose humoristique derrière tout cela....
Antithene, je suis ravie de lire la belle prose qui est la tienne.
Côté "classiques", j'en ai eu ma dose lors de mes études mais une piqûre de rappel est toujours intéressante et enrichissante: avec l'âge, certaines oeuvres classiques, lues dans l'adolescence et le commencement de l'âge adulte, ont une autre dimension.
Au plaisir de te lire sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 13:56

animal a écrit:
Le truc c'est que ça n'avait absolument rien à voir (ou pas grand chose) avec Rousseau, donc c'est le bazar, et que peut être ça peut intéresser du monde comme sujet, mais pas sur le fil Rousseau ou si ça peut intéresser du monde ça peut aussi faire sujet qui n'a rien à voir.

d'où des déplacements/créations. tu peux toujours reformuler ce qui te semble être le sujet comme tu l'as fait par un "edit".

c'est vrai qu'on ne précise pas toujours, dans le cas de ce fil c'était parce que sur le moment ça "sautait aux yeux" et que le sujet était engagé avec d'autres membres.

Oui, mais si l'on m'avait demandé, j'aurais préféré qu'on efface mes messages que de les voir détournés comme ça, avec les conséquences très visibles que ça a. Enfin, maintenant, le sujet est créé, alors autant faire avec.

EDIT : voilà, j'ai entièrement reformuler le message qui ouvre le sujet sur les auteurs du XVIIIe. Maintenant, ceux qui voudront me reprocher d'être méprisant pourront le faire avec des armes honnêtes.

EDIT 2 : Merci à Chaperlipopette : je commençais vraiment à croire que j'étais un monstre sanguinaire et cela sans même m'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisthene_Ocyrhoe
Posteur en quête
avatar

Messages : 89
Inscription le : 30/12/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   Dim 4 Jan 2009 - 15:11

Je me permets de relever un point qui m'avait échappé, parce que je pense qu'un petit développement ne sera pas inutile pour éviter certains malentendus.

Fantaisie héroïque a écrit:

Ah, merci de me fournir une autre idée : peut-être aussi que c'est parce que tu utilises des citations en parlant (je hais ça, surtout quand mon interlocuteur n'a que deux ans de plus que moi).


A propos des citations, je dois tout d'abord dire mon regret de n'avoir pas encore cumulé le nombre d'années suffisant pour accéder au "droit de citer" - si j'en crois ton propos. Tu as quel âge toi ? 57 ans. c'est bon, tu peux citer qui tu veux. Et toi là, avec les cheveux gras ? 37. Bon d'accord, mais seulement Voltaire et Molière. Et toi avec ta tête sans rides ? 23. Ah non, y'a rien pour toi, circulez !

Plus sérieusement, j'en utilise beaucoup, c'est vrai, car je ne vois pas pourquoi je devrais me forcer à reformuler de manière floue et imprécise ce que quelqu'un à déjà dit mieux que moi. Il faut que je précise, pour être bien compris, que je ne crois pas à l'argument d'autorité. C'est-à-dire que je ne pense pas que, parce que je cite Montaigne ou Epictète, l'opinion ainsi véhiculée se trouvera auréolée d'un prestige inattaquable. J'ai dit ailleurs que je souhaitais un rapport "décomplexé" aux classiques, et j'entends être cohérent sur ce point. Autrement dit, je ne cite pas certains auteurs dans l'espoir vain et idiot que cela donne un poids plus important à mon propos.

Pour élargir un peu la question, je dirais qu'il ne faut pas être dupe d'une certaine illusion de subjectivité : aucune de nos paroles ou opinions ne viennent vraiment de nous. Nous ne sommes tout entier que la synthèse toujours mouvante de ce que nous avons "pilloter" à l'extérieur (pas que dans les livres bien sûr) - et c'est peut-être ça, la vraie subjectivité. Je ne crois pas que tu aies inventé la langue que tu parles, par exemple, ni la plupart des formules que tu utilises. Moi non plus, simplement, quand les formules que j'utilise viennent d'une référence précise, je le dis. C'est aussi de l'honnêteté intellectuelle. Après si ça agace... Soit, pourquoi pas. Mais je n'arrêterai pas pour autant de faire comme je l'entends sur ce point, qui reste malgré tout assez secondaire.


Dernière édition par Antisthene_Ocyrhoe le Dim 4 Jan 2009 - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dérivé du fil de présentation Antisthène   

Revenir en haut Aller en bas
 
dérivé du fil de présentation Antisthène
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de l'association IDEAL73
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Superbe présentation illustrée des Corons
» Présentation de la Wii Fit
» Présentation de la boutique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Notre forum... :: Différends entre membres et critiques du forum-
Sauter vers: