Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 18:25

Vous allez peut-être me trouver un peu rapide... A peine inscrite et déjà un nouveau fil...


Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Sebast10

Petite biographie ( source wikipédia )

Sebastian Haffner (pseudonyme) est un écrivain et journaliste allemand, né en 1907 en Allemagne et mort en 1999 en Allemagne également. Son vrai nom est Raimund Pretzel.
Issu d'une famille de la moyenne bourgeoisie protestante, Sebastian Haffner commence sa carrière dans le droit. En 1938, il quitte son pays, jugeant le régime nazi exécrable. Après un passage de quelques semaines à Paris, où il fréquente d'autres allemands exilés, il s'installe en Angleterre.
Il mène alors une vie extrêmement précaire. Avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, l'éditeur Warburg lui commande un livre où il raconterait son expérience d'allemand anti-nazi. Mais la guerre éclate et le manuscrit n'est pas publié.
Sebastian Haffner retourne dans son pays en 1954. Il y mène une carrière de journaliste et d'historien reconnu.




Dernière édition par Armor-Argoat le Ven 2 Déc 2016 - 4:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 18:39

Ceci démontre une fois de plus que ceux qui ambitionnent de tuer l'homme dans l'homme ne peuvent jamais réussir totalement. La lucidité demeure, au moins chez certains.
Revenir en haut Aller en bas
https://claudecolson.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 18:54

Invité a écrit:
Vous allez peut-être me trouver un peu rapide... A peine inscrite et déjà un nouveau fil...
bonjour merci à toi pour la création de ce fil!!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 19:56

Invité a écrit:
Sebastian Haffner (pseudonyme) est un écrivain et journaliste allemand, né en 1907 en Allemagne et mort en 1999 en Allemagne également. Son vrai nom est Raimund Pretzel.
Histoire d'un Allemand - Souvenirs (1914-1933)

J'en étais resté à la fiction glaçante "Les Bienveillantes" qui nous mettait dans la tête d'un nazi et l'éclairage que tu proposes à travers cet auteur me tente bien...  Tu donnes envie de le découvrir!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 20:32

kenavo a écrit:
Invité a écrit:
Vous allez peut-être me trouver un peu rapide... A peine inscrite et déjà un nouveau fil...
bonjour merci à toi pour la création de ce fil!!

Merci pour la photo !  bonjour

Edit : Je rectifie : merci à Animal pour la photo !  Wink


Dernière édition par Armor-Argoat le Ven 2 Déc 2016 - 4:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 22:13

Oui, ce livre vaut vraiment la découverte!

Ce qui m'a touché - mais la lecture date déjà de quemlques années - c'est quand même que Haffner dans toute sa lucidité décrit cette montée du fascisme pas seulement dans des données/isnstitutions extérieures, mais dans un imperceptible changement intérieur.
L'horreur consiste dans un certain sens à se demander qui aurait bien pu mettre sa main dans le feu pour dire que lui, elle aurait jamais ...hurler avec les loups.
Un très, très grand livre qui a eu des échos retentissant en Allemagne. (Et oui, je préfère celui-là à celui de Littell que j'ai abandonné).
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyVen 9 Jan 2009 - 22:18

Invité a écrit:
Merci pour la photo !  bonjour
très gentil de ta part - et même si en principe je m'occupe aussi des photos - le travail pour ce fil a été fait par un autre modérateur  Wink


Et je suis déjà bien contente de ce fil parce que je ne peux que me réjouir de la phrase de Tom  Cool
tom léo a écrit:
(Et oui, je préfère celui-là à celui de Littell que j'ai abandonné).

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptySam 10 Jan 2009 - 3:18

Noté!
Citation :
c'est quand même que Haffner dans toute sa lucidité décrit cette montée du fascisme pas seulement dans des données/isnstitutions extérieures, mais dans un imperceptible changement intérieur.
Je voudrais resignaler à ce sujet une découverte cinématographique que je dois à Bellonzo. Jen'ai pas fini loin de là, j'en suis justement aux années 38-39 , la trilogie Heimat d'Edgar Reitz, je trouve que l'on sent très bien dans ce film ce que tu dis, Tom Léo. L'as-tu vu?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptySam 10 Jan 2009 - 9:25

Marie a écrit:
Je voudrais resignaler à ce sujet une découverte cinématographique que je dois à Bellonzo. Jen'ai pas fini loin de là, j'en suis justement aux années 38-39 , la trilogie Heimat d'Edgar Reitz, je trouve que l'on sent très bien dans ce film ce que tu dis, Tom Léo. L'as-tu vu?

Oui, j'ai entendu du bien de cette série. Mais vivant en France depuis 25 années, j'ai pas eu l'occasion de le voir...
C'est toujours bien, à mon avis, de raconter la grande Histoire (aussi) à partir des histoires des gens ordinaires...
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyDim 18 Jan 2015 - 23:21

Histoire d’un Allemand

C’est l’histoire d’un allemand, mais cela pourrait être celle de millions d’ allemands ;  le narrateur nous le dit, nous en explique les raisons. Ce qu’il a vécu, ce qu’il a pensé lui dans son enfance pendant la guerre de 14/18 était ressenti par tous, des fiertés  jusqu’à l’humiliation de la défaite.
Une humiliation transcendée par les sanctions du traité de Versailles, la tutelle de la SDN qui imposait le désarmement.
 
Après une révolution, un épisode d’hyperinflation en 1923, divers soulèvements une période sereine s’ensuivit  sous Stresemann. La création du club de sport rassemblait toute la jeunesse allemande qui retrouva la fierté dans ses « champions »
L’auteur participe à cet engouement pour le sport,  il reconnait que  l’allemand n’a pas d’aptitude à s’accomplir dans une vie privée, il ne se sent  fort que collectivement, dans la masse, un trait de caractère qui se vérifiera  quelques années plus tard, progressivement mais surement.

Les mesures de rigueur du chancelier Brüning plongent la république de Weimar dans une période difficile. L’auteur démontre l’intérêt de Brüning à conserver Hitler qui par sa dangerosité lui permet de se poser en rempart contre lui.

L’auteur dresse un portrait d’Hitler  criant : celle d’un  homme vulgaire,  révulsant « sa coiffure de souteneur, son élégance tapageuse, son accent sorti des faubourgs de Vienne,….l’écume aux lèvres… »

Les élections installent le parti nazi ; toutes les arguties  d’Hitler passent, sans opposition  et après la dissolution du gouvernement, de tous les partis politiques, seul le parti national-socialiste sera autorisé.

« Mort aux Juifs » devient un cri de ralliement ; les nazis venaient d’inventer un  postulat « la question Juive ».

Les  nazis sont pourtant encore minoritaires dans la population ;   l’auteur  fait partie de la majorité qu’il identifie en disant  « nous » sous-entendu les non-nazis. Comment expliquer cette passivité ?  et  cette attitude qui consiste à penser que « il n’ira pas plus loin », que quelqu’un s’interposera : les communistes ? les pays voisins ? Hélas la France, par exemple, manque de réactivité,  ce qui permettra à Hithler de réoccuper la Rhénanie.

L’auteur se désintéresse aux dispositions prises par les nazis qui ne le concernent  pas. Petit à petit, par peur, opportunisme,  par conviction aussi les allemands se retrouvent à  crier Heil Hitler, à trouver qu’ après tout on est pas si mal sous ce régime !

C’est par surprise que l’auteur se retrouve dans un camp,  portant sur lui  brassard à croix gammée, où il suivra une « éducation idéologique »  Malgré quelques réticences à son arrivée, il s’accommode très vite  de la camaraderie qui règne dans le camp, une camaraderie qui les lie et on retrouve là le trait de caractère déjà cité, la prédisposition  à agir collectivement.

L’auteur avait prévu de s’exiler, il le fera en 38.






Une lecture intéressante qui raconte la vie d’un allemand comme il y en avait des millions, sans attache à un parti politique. L’auteur fait partie de la bourgeoisie, il fait à plusieurs reprises des réflexions  désobligeantes sur les ouvriers (qu’ à l’évidence il n’a jamais fréquentés),  sur le parti communiste allemand  (j’ai d’ailleurs trouvé injuste qu’il leur reproche leur inactivité car ils ont été les seuls à se soulever, même à perte).

Par contre je comprends quand il fait le rapprochement entre le communisme et le parti nazi :  « l’éducation idéologique », la disparition de l’individu au profit du  parti sont des points communs.
Cependant  je ne fais pas de confusion entre ces deux partis, je sais qu’étaient nombreux les communistes allemands  ayant participé à la guerre d’Espagne (Ludwig Renne, Thälmann,  Hans Beimler…)  (mes lectures de Koestler, Orwel) du côté républicain alors que les  nazis confortaient les franquistes.

Beaucoup d’évènements m’étant donc connus, c’est plus  le ressenti et les pensées de ce jeune allemand qui m’ont intéressé, son inaptitude et celle de ses concitoyens  à digérer l’ humiliation de la défaite de la 1ère guerre mondiale, son aptitude à supporter ensuite la chute de l’empire et ce qui s’ensuivit. Sa façon de continuer le train-train quotidien comme si rien ne se déroulait devant ses yeux,

C’est vrai qu’il est honnête, ne se défausse pas,  il regrette à plusieurs reprises son attitude.  Il semble qu’il soit impossible à un allemand de désobéir à l’ autorité, et d’autre part c’est dans sa nature de faire bien le travail demandé (c’est ce qui se passe dans le camp)

Je note à son crédit son aide à son ami d’enfance juif, son inquiètude pour son amie Charlie également .

Un jeune allemand dans la tourmente qui la subit.

Merci à Invité d’avoir choisi ce livre pour moi !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyLun 19 Jan 2015 - 18:51

Contente de lire que l'ouvrage t'a intéressée.

Je me suis promis de le reprendre un jour, et en effet il faudrait ; j'ai voulu réagir sur beaucoup de points, mais je ne suis pas sûre de moi. Mes souvenirs correspondent-ils avec la réalité de l'écrit ?

Juste une ou deux petites choses. Je ne me souviens pas de la condescendance envers les ouvriers, mais au regard de la société cloisonnée de l'époque _ ne pas oublier que le livre a été écrit en 1938_ , cela ne me surprend hélas guère. De même, le fait de mettre dos à dos les communistes et les nazis semble avoir été une attitude assez courante à l'époque, au moment où les deux camps multipliaient les échauffourées. Je l'ai en tout cas retrouvée plusieurs fois dans des romans sur cette période. (Dernier en date, l'un des polars de Volker Kutscher sur le Berlin des années 30)

Outre l'aspect historique, c'est surtout l'aspect humain qui m'avait moi aussi le plus intéressée, et même passionnée. J'ai vraiment apprécié cette tentative de description honnête d'une vie sous un régime totalitaire débutant. Il faut reconnaître à Sebastian Haffner une belle capacité d'analyse, et comme tu le soulignes, une propension à ne pas se montrer en héros mais en homme ordinaire, avec ses qualités et défauts.
J'avais beaucoup appris des interrogations et explications de l'auteur sur les raisons du silence, puis de la forte adhésion du peuple allemand envers un régime qu'il n'avait pourtant pas élu.

Je suis toutefois plus indulgente que toi avec lui, j'ai retenu sa belle absence de préjugés envers les juifs et ses visites (son soutien ?) aux associations qui organisaient leur départ, tout comme son aventure amoureuse avec une juive. (qui donne lieu au passage édifiant de salutation d'une classe d'écoliers citée dans mon message précédent)
De même, il semble me souvenir de sa rébellion par la lecture, son père et lui-même continuant de lire des ouvrages prohibés. Une petite résistance du quotidien…
Enfin, prendre la décision de s'exiler pour ne pas cautionner un régime qui fait de ses juges des hommes aux ordres est une belle preuve de probité, car la vie très précaire qu'il eut en Angleterre n'égalait en rien son train de vie bourgeois et confortable.


Dernière édition par Armor-Argoat le Lun 19 Jan 2015 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyLun 19 Jan 2015 - 19:34

Armor-Argoat a écrit:
Contente de lire que l'ouvrage t'a intéressée.

De même, il semble me souvenir de sa rébellion par la lecture, son père et lui-même continuant de lire des ouvrages prohibés. Une petite résistance du quotidien…
.

c'est courageux surtout apres le gigantesque autodafé de Berlin en 1933...
s'exiler ou non c'est pleinement le sujet du film de Istvan Szabo dont j'ai parlé ici :Mephisto
Revenir en haut Aller en bas
http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyMar 20 Jan 2015 - 10:09

oui j'ai bien noté aussi les lectures de son père et lui, ainsi que l'autodafé  (me souviens  du  passage où il explique la relégation à la bibliothèque sur les étagères tout au fond, bien cachés  de quelques auteurs rescapés)

Il écrit d'ailleurs que peu d'allemands lisent : "Les amateurs de livres - certes minoritaires en Allemagne, et d'une minorité certainement insignifiante, on le leur répétait quotidiennement - se virent d'un jour à l'autre privés de leur univers."

Bien sur j'ai bien compris qu' il s'était exilé pour ne pas vivre sous le régime fasciste, j'ai noté aussi son aide à son ami d'enfance, à sa petite amie et qu'il fait ce qu'il peu pour aider les juifs (par exemple en téléphonant pour se renseigner sur la date de la mise en oeuvre du document obligatoire pour quitter l'Allemagne)

De même le passage des écoliers  qui les saluent d'un Heil hitler ! lors de son flirt  avec Charlie

t'inquiètes rien ne m'a échappé (presque) et d'ailleurs je pourrai le relire quand je le souhaiterais sourire  et encore merci !

Tu as écris : " De même, le fait de mettre dos à dos les communistes et les nazis semble avoir été une attitude assez courante à l'époque, au moment où les deux camps multipliaient les échauffourées." oui je suis d'accord évidemment ce que je lui reprochais c'était justement de dire que les communistes (je parle bien sur de la base) n'avaient rien fait, il y a eu tentatives mais  n'ont pas abouties.

Je crois avoir compris ce qui te dérange dans mon com "L’auteur se désintéresse aux dispositions prises par les nazis qui ne le concernent  pas." en fait je pensais à quelques réflexions , car j'avais relevé dans mon brouillon, par exemple, (et oui je note au fur et à mesure des pages certaines phrases ou mots, reste après à faire le tri pas toujours évident) une phrase laconique

"D'accord, les partis disparaissaient , ils étaient dissous ; d'abord les partis de gauche, puis les partis de droite. Je n'appartenais à aucun d'eux."

parfois quelques réflexions qui sont certainement réalistes mais qui m'agacent un peu , parlant d'une certaine presse d'avant 33 "Rédigée par un groupe de jeunes gens intelligents qui allaient jusqu'au bout de leurs opinions, elle se complaisait avec une certaine élégance dans l'évocation d'un univers en mutation et de perspectives millénaires, et elle était, cela va de soi, bien trop distinguée, cultivée et profonde pour appartenir à quelque parti que ce soit - et surtout pas au parti nazi, qu'elle qualifiait encore en février d'épisode éphémère."

je chipote peut-être, mais c'est bien que cette lecture m'a intéressée  sourire

et merci ETN de ton intervention

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyMar 20 Jan 2015 - 21:36

Ca a l'air d'être un bon livre, je vais le chercher.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. EmptyMer 21 Jan 2015 - 0:29

Vos échanges donnent, en effet, envie d'aller jeter un œil voire plus sur ce livre.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.   Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'un Allemand par Sebastian Haffner.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un peu d'histoire.
» Média: comment s'écrit l'histoire
» La grande histoire de la Gabelle
» Emission toute une histoire, témoignages parents (vidéo)
» Histoire des communes - Bec-de-Mortagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: