Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Albert Cohen [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 10:18

voilà Albert
Albert Cohen [Suisse] Albert-cohen



Albert Cohen (Corfou 1895 – Genève 1981)

Avocat, fonctionnaire international et écrivain, Albert Cohen a très tôt pris conscience de l’importance de la parole et de l’écrit, notamment dans l’action pour la défense des droits attachés à la personne humaine. Quittant à l’âge de 5 ans son île natale de Corfou avec ses parents, il émigre en France, à Marseille où il aurait eu à l’âge de 10 ans l’expérience du rejet et de l’humiliation en tant qu’étranger. Cette blessure a nourri son œuvre littéraire et diplomatique menée à Londres puis Genève. Albert Cohen « le diplomate » est nettement moins connu du grand public. Sa contribution n’a pourtant pas été moindre que celle de l’auteur du « Livre de ma mère » et de « Belle du Seigneur » (Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 1968). Attaché à la division diplomatique du Bureau International du Travail à Genève, il a été à Londres le conseiller juridique du Comité intergouvernemental pour les réfugiés. En cette qualité, il a été chargé de l’élaboration de l’Accord international du 15 octobre 1946 relatif à la protection des réfugiés et notamment la délivrance d'un titre de voyage. Repris dans la Convention internationale relative au statut des réfugiés adoptée à Genève le 28 juillet 1951, ce texte est toujours en vigueur. Ce passeport d’aspect « presque luxueux » inspirant le respect dû à son porteur était pour lui un véritable motif de fierté. Cet engagement en faveur de la juste application du droit à toutes les personnes fussent-elles étrangères et donc plus vulnérables apparaît déjà au travers de ses œuvres autobiographiques comme : « Ô vous, frères humains » (1972) et « Carnets 78 » (1979).



Son œuvre

En 1921 il publie "Paroles Juives", un recueil de poèmes. Il publie ensuite un roman, Solal (1930), premier volume d'un cycle que Cohen a pensé un temps intituler "La geste des juifs", ou "Solal et les Solal". Le roman, préfigurant en quelque sorte "Belle du seigneur", raconte la jeunesse du jeune grec sur l'île de Céphalonie, ainsi que ses premières amours. Le livre bénéficie en France d'une critique exceptionnelle. Il est traduit dans de nombreuses langues et le succès du roman devient universel : « Une œuvre stupéfiante », écrit le New York Herald Tribune ; pour le New York Times, Cohen, c'est James Joyce, Erskine Caldwell, Rabelais réunis, avec en plus la magie des Mille et Une Nuits. Les critiques anglaise, autrichienne, italienne ou helvétique s'expriment sur le même ton.

Vient ensuite "Mangeclous" en 1938. Aux analyses sentimentales s'ajoutent l'observation amusée de la gent S.D.N. Après 16 ans de silence, Cohen publie "Le Livre de ma mère" en 1954, poignant portrait d'un être à la fois quotidien et parfaitement bon qu'il évoquera une nouvelle fois dans ses "Carnets" (1978).

Belle du Seigneur

1968 est l'année de consécration pour Albert Cohen qui publie son œuvre majeure. Belle du seigneur reçoit le Grand Prix de l'Académie Française.Il est fait chevalier de la Légion d'Honneur en 1970. Belle du Seigneur, considéré par certains comme un roman central de la littérature française (publié dans la Pléiade à ce titre), est un hymne éternel à la femme, objet de fascination et de désespoir pour l'auteur. La leçon de séduction de Solal, donnée à Ariane au Chapitre XXXV, détruit plus vite et brutalement encore que Les Liaisons dangereuses l'espoir d'un amour qui ne serait pas basé sur une stratégie guerrière. Malgré son épaisseur, le livre est un succés public.

Citation :
Bibliographie/Index Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)

1921 - Paroles juives (poèmes),
1930 - Solal
1938 - Mangeclous
1954 - Le livre de ma mère (récit autobiographique), Pages 3, 4
1956 - Ezéchiel (théâtre) (première version datant de 1930).
1968 - Belle du Seigneur Pages 1, 2, 3, 4, 5
1969 - Les Valeureux
1972 - Ô vous, frères humains
1978/1979 - Carnets
2002 - Écrits d'Angleterre (textes rédigés par Cohen en Angleterre entre 1940 et 1949), Les Belles Lettres,
2003 - Mort de Charlot (articles rédigés en revue par Cohen dans les années 20), 2003.

Citation :
Arrêté à la page 5 le 20/01/2013

Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 10:42

des extraits du Magnifique Belle du Seigneur.

" O débuts, ô plaisirs de la femme à la bouche de l'homme, sucs de jeunesse, trêves soudaines, et ils se considéraient avec enthousiasme, se reconnaissaient, se donnaient furieusement des baisers fraternels, sur les joues, sur le front, sur les mains. Dites, c'est Dieu, n'est-ce pas? demandait-elle, égarée, souriante. Dites, vous m'aimez? Dites, rien que moi, n'est-ce pas? Aucune autre n'est-ce pas? demandait-elle, et elle donnait à sa voix de inflexions dorées pour lui plaire et être plus aimée, et elle baisait les mains de l'inconnu, puis touchait ses épaules et le repousser pour le chérir d'une divine moue.

"Angoissée, elle guettait les bruits de moteur, allumait une cigarette pour se donner une contenance, éteignait aussitôt pour ne pas souiller ses dents et son haleine, trouvait fatigant de rester assise, et d'ailleurs ça donnerait un mauvais pli à sa jupe, mieux valait sortir. Sur le seuil, dans la nuit chaude, elle attendait, avec la peur de transpirer, et ce serait affreux car son nez luirait."

"Juliette aurait-elle aimé Roméo si Roméo avait eu quatre incisives manquantes, un grand trou noir au milieu ?"

"Devenus protocole et politesses rituelles, les mots d'amour glissaient sur la toile cirée de l'habitude."

"Un dimanche, alors qu'elle lui téléphonait au Ritz, sa voix s'étant soudain enrouée, elle n'avait pas osé se racler la gorge pour l'éclaircir, de peur du son ignoble qui la déshonorerait, et il l'aimerait moins. Alors, sans hésiter, elle avait brusquement raccroché, avait chassé une famille nombreuse de chats, avait prononcé quelques mots pour s'assurer que sa voix était redevenue divine, avait téléphoné de nouveau et bravement expliqué qu'ils avaient été coupés."
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 10:46

Merci pour ce fil Rivela,
J'ai lu Solal de lui et Belle du Seigneur est encore dans ma PAL, mais vue le nombre de pages, ce livre ne risque pas de sortir de sitôt Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 11:01

Albert Cohen manquait à l'appel. Merci Rivela pour ce fil.

J'ai lu "Belle du seigneur" et il fait parti selon moi (et d'autres ...) des plus beaux romans d'amour. Il pousse un amour passionnel et fusionnel entre deux êtres jusqu'à l'extrème. Ne pensez pas que c'est une histoire morne car elle est jalonnée d'épisodes drôles et cyniques.
C'est vrai que le livre est épais mais il a la teneur des grands classiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 12:55

Oui Belle du seigeur est un roman exceptionnel, dommage Kenavo que ta PAL deborde parce que tu passes à côté de quelque chose de très fort. innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 13:41

Y'avait pas déjà un fil sur Cohen.
J'ai adoré Belle du Seigneur, mais trouvé les 384 premières pages (sur 1109) presque superfétatoires et que c'est après que ça devenait super.
Revenir en haut Aller en bas
https://claudecolson.wordpress.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 13:43

Pour ma part, j’ai toujours trouvé Belle du Seigneur ridicule et incohérent…désolé mais cette recherche de l’amour pur, voire religieux, avec des moyens relevant du séducteur primaire de base sur une damoiselle qui finit par tomber amoureux de l’homme qui la traite comme une demeurée Rolling Eyes …je n’accroche pas.
Bon d’accord, les masochistes mystiques existent mais dans ce cas les moyens employés se doivent d’être un peu plus subtils…non ? jemetate

Dans le meilleur des cas, c’est désespérant de cynisme, dans le pire de niaiserie…un hymne éternel à la femme certes mais à la femme comme objet d’adoration dépourvu d’intelligence qui se doit d’aimer l’homme qui l’aime.
Une passion fusionnelle qui ressemble bigrement à une OPA hostile… Razz


Quelques passages, littérairement parlant, sont excellents mais cela ne suffit pas à faire un bon livre ! jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 13:56

Un jugement modéré de soum pour éventuellement lancer le débat Very Happy
Pas moi, j'ai aimé, c'est tout : j'aime quand la passion rejoint la mystique.
(J'ai lu quelque part que les 3 voies d'accès privilégiées au divin seraient : l'ascèse, la mystique et une acception du sexe- amour -passion.)
Revenir en haut Aller en bas
https://claudecolson.wordpress.com/
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 14:50

monilet, j'ai d'abord fait une recherche sur le site, et vu qu'il n'y avait rien.
c'est pour ça que je l'ai mis

pour le livre , j'ai mis 5 mois à le lire, j'ai pris mon temps, doucement, l'écriture et si belle, si travaillée, les mots si bien choisi.
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 15:52

Excuse-moi, veux-tu, je n'ai pas pris ce temps et ai sûrement confondu avec un autre lieu. :)
Revenir en haut Aller en bas
https://claudecolson.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 15:56

Arabella a écrit:
Oui Belle du seigeur est un roman exceptionnel, dommage Kenavo que ta PAL deborde parce que tu passes à côté de quelque chose de très fort. innocent
si je vois le commentaire de Sousmarin je suis sûre que ce livre va me plaire.. mais décidémment pas pour l'instant Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 16:33

monilet a écrit:
Excuse-moi, veux-tu, je n'ai pas pris ce temps et ai sûrement confondu avec un autre lieu. :)

y a pas de soucis tchintchin
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyMer 14 Jan 2009 - 17:38

Belle du seigneur et Le livre de ma mère sont des livres magnifiques qui font partie de mes grands moments de lecture. Il faudrait que je les relise pour en discuter. Plus tard...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptySam 24 Jan 2009 - 17:53

Pour ma part je crois que je ne lirai jamais Belle du saigneur, parce que j'ai détesté les deux livres de Cohen que j'ai lus. Le premier est Le livre de ma mère, un livre très décousu sur le forme, et sur le fond rempli de jérémiades sentimentales et niaises sur sa maman. Le tout est assaisonné d'un faux cynisme sur l'amour, qui se veut provoquant (si Roméo avait eu le nez tordu, plus d'amour sublime...) En fait il ne s'agit simplement que d'une attaque de l'amour charnel au nom de son impureté, tandis que l'amour dominateur d'une mère, c'est tellement pur!
Tout aussi bête et mal écrit, Mangeclous m'a définitivement dégouté de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://interlibros.over-blog.com/
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] EmptyJeu 26 Mar 2009 - 19:23

Après avoir visionné cette vidéo, je ne peux pas m'empêcher de la poster.
Cohen parle de belle du seigneur, il fait des commentaires très lucide sur l'amour, la vie. J'ai beaucoup de plaisir à écouter ce personnage d'un autre temps.
https://www.dailymotion.com/relevance/search/albert+cohen/video/x2wy96_albert-cohen-3_politics
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Albert Cohen [Suisse] Empty
MessageSujet: Re: Albert Cohen [Suisse]   Albert Cohen [Suisse] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Cohen [Suisse]
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Einstein, Albert
» Commande Sigma possible en SUISSE ?
» Alpa : Yacht Royal Albert II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: