Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alberto Manguel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Paula Fox   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Déc 2007 - 23:16

Kenavo, je connais bien Alberto Manguel et son Journal d'un lecteur...
Comment ne pas aimer un type qui a fait retaper un vieux presbytère dans le Poitou, pour y aménager une bibliothèque de 3O.OOO
livres.
C'est sa bibliothèque et sa maison. Il y passe une partie de sa vie, et il y dort. C'est comme s'il était entouré d'amis qui veilleraient sur lui.
Ca le rassure.
Je comprends ça. Dans ma chambre à moi, il n'y a qu'un millier de livres, et encore...
C'est sans doute pour cela que je dors si mal... Trop peu de livres !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Déc 2007 - 23:25

Citation :
C'est sans doute pour cela que je dors si mal... Trop peu de livres !!!
Ah!!! Mais c'est un problème facile à régler! Il suffit d'en rajouter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Déc 2007 - 1:04

Si je rajoute des livres, Marie, alors je manquerai d'espace, et un insomniaque a besoin d'espace. Ne serait ce que pour regarder ses livres !
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Déc 2007 - 17:12

woohoo

L'insomniaque regardant ses livres.

rire

Je suppose qu'il doit quitter le château de temps en temps non? Juste pour voir comment ça bouge autour.
J'avoue que l'idée de vivre dans un vieux presbytère comblé de livres me fait donner un bond en arrière. Il y a des gens aussi? Et une ville tout près, pleine de gens?
Il ne faut pas toucher aux gens, à la limite, pour les plus rectifs à la présence humaine, juste les voir et les entendre. Si ce n'étaient pas les gens, si ce n'étaient pas leurs vies, leurs disputes, batailles, guerres, amours et désamours, je ne verrais aucun plaisir dans les livres. D'ailleurs ils n'existeraient pas.
Un peu dans le même esprit de Pirenne lorsque, comme raconte M. Bloch, il a dit: « Si j’étais un antiquaire, je n’aurais d’yeux que pour les vieilles choses. Mais je suis un historien. C’est pourquoi j’aime la vie »."
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Déc 2007 - 19:08

Eh bien moi, Amapohla, c'est parce que j'ai vu, beaucoup trop vu des gens que je n'avais pas choisis toute ma vie durant, mais qui m'ont imposé leur présence et leur pouvoir, leur autorité hiérarchique, etc. que je me suis toujours réjoui d'avoir une bibliothèque.
Mes livres au moins, je les choisis ! woohoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 12:35

J’ai un souvenir d’Alberto Manguel que je vais sûrement garder pour toujours. Lors du festival à Saint Malo en 2005. Il y avait une rencontre littéraire avec Leslie Kaplan, Laurent Gaudé et lui-même sur le thème de ‘Mon premier livre’.
Pendant cette discussion, Alberto Manguel est naturellement aussi venu à son thème fétiche – la relecture – et il a fait des éloges sur cette ‘discipline’.
Laurent Gaudé a dit en ce qui concernait sa lecture il avait l’impression, qu’il y a encore tant de choses à découvrir et aussi beaucoup de nouveautés qui le tentent toujours – il pense jamais arriver à la relecture.
Alberto Manguel l’a regardé avec un grand sourire et a dit ‘Vous êtes encore trop jeune’ content

Je venais juste de terminer son Journal d’un lecteur et je voulais lui donner raison en relire de temps en temps mes livres préférés – mais à partir d’un certain moment j’ai réalisé que je me retrouvais dans la situation de Laurent Gaudé – trop de tentations dans mes inconnues ou nouveautés – donc d’ici là je me considère aussi trop jeune pour la relecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 13:33

Kenavo, cette histoire me fait penser à un roman de Eça de Queirós, ou Queiroz, les deux graphies sont correctes. A cidade e as serras en français il a reçu un titre très différent et peu adéquat, à mon avis, c'est une adresse à Paris. Dans le cas l'adresse parisienne du protagoniste. La ville et les montagnes traduction littérale, est parfait, je ne comprends nullement ce besoin de s'en éloigner autant. Pour attirer les lecteurs français qui ne le liraient que s'il porte quelque chose de français? Franchement ridicule à mon avis. Quelqu'un qui ne lit que des oeuvres (ou écoute des musiques, ou regarde de tableaux, ou mange des repas, ou visite des endroits, ou parle à des gens etc ) de sa propre nationalité n'est pas digne de lire Eça. Il vaut mieux ne pas le lire. Il ne le comprendra pas.
Donc, après une série de mésaventures, le protagoniste se retrouve seul, abandonné de ses gadgets et de sa bibliothèque. A la fin du roman il en est complètement satisfait et il a reconstruit une bibliothèque très petite, avec les quelques livres dont il ne peut vraiment se passer. Je me souviens du Quijote de Cervantes. Quand j'aurai du temps, ce soir peut-être, je vous donnerai les autres titres. Ils ne dépassent la dizaine.
Mais Bix mon ami, tout le monde est sujet à ces problèmes jypeurien . Faut pas désespérer de tout le panier à cause de quelques pommes. Moi par exemple, je maudis, je sème de coups de pied partout, je crache des injuries bien senties, puis je me calme et je continue gaiement à donner des coups de poing aux pointes de côuteaux. Les gens sont comme les limons, on les presse et on fait de la limonade. À la limite ils peuvent servir à assaisoner le poulet et le porc. J'ai faim. Heure du café/biscuits au fromage. zen
bisous sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 15:46

kenavo a écrit:
à partir d’un certain moment j’ai réalisé que je me retrouvais dans la situation de Laurent Gaudé – trop de tentations dans mes inconnues ou nouveautés – donc d’ici là je me considère aussi trop jeune pour la relecture Very Happy

Ah mais moi aussi alors!...Very Happy C'est la bonne nouvelle du jour!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 15:49

Amapola a écrit:
Quand j'aurai du temps, je vous donnerai les autres titres. Ils ne dépassent la dizaine.

Je suis très curieuse de connaître cette "bibliothèque minimale et idéale" ...content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 15:55

Mon premier contact avec Alberto Manguel est son Histoire de la Lecture, un des essais les plus passionnants que j'ai lus, où l'on apprend énormément et de façon très agréable. Un incontournable pour tout amoureux des livres, à offrir autour de soi .

Alberto Manguel - Page 2 97827410

Citation :
Le silence de la chambre à coucher et le creux douillet du lit ont donné ses lettres de noblesse au livre de chevet. Un rituel qui ne date pas d'hier.

Moi aussi, je lis au lit. Dans la longue succession des lits où j'ai passé les nuits de mon enfance, dans des chambres d'hôtel inconnues où les phares des voitures balayaient en passant le plafond de lumières étranges, dans des maisons dont les odeurs et les bruits ne m'étaient pas familiers, dans des villas de vacances poisseuses d'écume marine ou dans des chalets où l'air des montagnes était si sec qu'on plaçait à côté de mon lit un bassin fumant de vapeur d'eucalyptus afin de m'aider à respirer, la combinaison du lit et du livre me procurait une sorte de foyer où je savais pouvoir revenir, soir après soir, sous n'importe quels cieux. Personne ne m'appellerait pour me prier de faire ceci ou cela; immobile sous les draps, mon corps ne demandait rien. Ce qui se passait se passait dans le livre, et c'était moi qui racontais l'histoire. La vie se déroulait parce que je tournais les pages. Je ne crois pas pouvoir me rappeler joie plus grande, plus complète, que celle d'arriver aux quelques dernières pages et de poser le livre, afin que la fin ne se produise pas avant le lendemain, et de me renfoncer sur l'oreiller avec le sentiment d'avoir bel et bien arrêté le temps.

Je savais que tous les livres ne sont pas bons à lire au lit. Les romans policiers et les contes fantastiques étaient pour moi les plus favorables à un sommeil paisible. Pour Colette, le livre parfait dans le silence de la chambre à coucher était Les misérables, avec ses rues et ses forêts, ses courses dans de sombres égouts et sur des barricades au milieu des combats. W.H. Auden était du même avis. Il suggérait qu'un certain contraste est nécessaire entre le livre qu'on lit et l'endroit où on le lit. «Je ne peux pas lire Jefferies dans les collines du Wiltshire, disait-il, ni feuilleter des limericks dans un fumoir.» C'est sans doute vrai; on peut éprouver une impression de redondance à explorer sur la page un monde semblable à celui dont on est entouré au moment même où on lit. Je pense à André Gide plongé dans Boileau sur le bateau descendant le fleuve Congo, et le contrepoint entre la luxuriance désordonnée de la végétation et le formalisme ciselé des vers du XVIIe siècle me paraît tout à fait pertinent.

Mais, comme le découvrit Colette, ce n'est pas seulement que certains livres exigent un contraste entre leur contenu et leur environnement; certains nécessitent aussi des positions particulières, positions du corps du lecteur lesquelles, à leur tour, exigent des lieux de lecture appropriés. (Ainsi, elle fut incapable de lire l'Histoire de France de Michelet jusqu'au jour où elle se retrouva pelotonnée dans le fauteuil de son père en compagnie de Fanchette, «cette chatte intelligente entre toutes».) Bien souvent, le plaisir pris à lire dépend dans une large mesure du confort physique du lecteur.

Suite et autres extraits ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 16:33

En bonne place aussi dans ma bibliothèque, le délicieux Dictionnaire des lieux imaginaires, écrit avec Gianni Guadalupi.
Toutes ou presque les contrées, villes, îles chimériques apparaissant dans la littérature y sont recensées. C'est un vrai régal de s'y promener de Swift à Jules Verne, en passant par Homère, Borges, Lovecraft, Stevenson, Tolkien, Rabelais, Calvino, Barrie... et foule d'auteurs moins connus voire inconnus qu'on découvre à cette occasion.

Alberto Manguel - Page 2 Dicoim10


Citation :

Oreilles
Plusieurs petites îles, au large de l'Allemagne, portent ce nom. Elles sont habitées par des pêcheurs, les Auriti ou Toutoreilles. Leurs oreilles sont si anormalement développées qu'elles recouvrent tout le corps, et les Auriti, à l'ouïe très fine, peuvent entendre les poissons dans la mer.

Anonyme, attribué à Pline l'Ancien, Inventorum Natura, 1er siècle après J-C.


Chaneph, ou Ile de Chien
Ile habitée par les hypocrites, des hydropicques et toutes sortes de marmotteurs, de noms saints, hommes ou femmes, jeunes ou vieux.
En dépit de toutes ces grenouilles de bénitiers, il est tout à fait possible aux voyageurs - en toute honnêteté - de prendre quelques hypocrites plaisirs avec les dames de l'Ile.

François Rabelais, Le quart livre des faicts et dicts héroïques du bon Pantagruel, Paris, 1552.


Pêlmêlville
Cité du pays des Cadrats, dans le royaume d'Oz. Les habitants de cette ville, les Pêlmêlvillains, comptent parmi les gens les plus curieux du royaume d'Oz. Ils ont la particularité d'être faits de pièces, comme les puzzles, et se morcellent littéralement dès qu'un étranger les approche ou qu'ils entendent des bruits inaccoutumés. Ils doivent donc être à nouveau assemblés, ce qui requiert de l'adresse et de la patience.
Pour certaines personnes, il s'agit d'un divertissement de choix, mais les Pêlmêlvillains eux-mêmes, ne se prenant pas pour des jeux de patience, trouvent cela franchement sinistre.

Lyman Frank Baum, The Emerald City of Oz, Chicago, 1910.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 17:37

Merci Nezumi de la mention de ces deux titres. Cela fait plaisir que les parfumés aiment cet auteur content

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 18:28

woohoo Biblio vient de me dire que nous avons ces deux titres dans notre bibliothèque cat
je vais pouvoir les sortir pour y mettre mon nez miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Invité
Invité



Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 18:55

Chatperlipopette a écrit:

je vais pouvoir les sortir pour y mettre mon nez miammiam

Ouah! Tu vas te régaler! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Déc 2007 - 23:51

Je chercherai les Lieux Imaginaires, c'est bien le genre de chose que j'ai envie de lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alberto Manguel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alberto Manguel   Alberto Manguel - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alberto Manguel
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: