Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 François Ozon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Sep 2008 - 21:42

Bellonzo a écrit:
Citation :
de Queenie
Tout ce qui fait qu'on adore 8 femmes peut évidemment mener aussi à ne pas l'apprécier : les jeux trop "surfaits", le lieu unique, le peu d'action, l'enquête un peu "molle", les chansons ringardes... En tout les cas, moi j'adore
!

Tu as raison et moi je n'aime pas du tout justement.

si ce n'est déjà fait il te reste à découvrir son côté filmo plus.... "sobre"... et plus dramatique aussi avec
5x2
Sous le sable (je crois que j'ai pleuré à celui là.. Charlotte Rampling y est magnifique)
Swimming Pool (aaah ludivine sagnier et charlotte rampling... quel duo !! faut le voir ce truc!)
le temps qui reste (m'a moins emballée celui là... trop... "humain")

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Sep 2008 - 21:45

Je n'ai pas aimé le climat de Swimming pool mais j'ai beaucoup apprécié Sous le sable,humain,terriblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Le temps qui reste   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Sep 2008 - 21:48

Le temps qui reste

François Ozon - Page 2 18448909



Romain, photographe de mode, apprend qu'il a un cancer en phase terminale. Il ne lui reste que quelques mois à vivre.
Bouleversé, il fait le vide autour de lui : quitte son travail, son ami, sa famille. Et part, essayer de trouver quelque chose, d'affronter, d'accepter la mort...

L'Ozon qui bouleverse avec Sous le sable retente dans Le Temps qui reste de mêler mort, corps, absence, solitude et philosophie sur la vie. Mais Ozon, comme à son habitude, parvient à ne pas sombrer dans le grand mélodrame que supposait son scénario. Parce que son personnage n'attire pas une sympathie formelle, parce qu'il ne pousse pas à une empathie carthatique, le spectateur est amené à écouter, regarder, se faire sa propre réflexion plutôt qu'à mouiller les mouchoirs.
Malheureusement, si au moins Le Temps qui reste ne joue pas sur des cordes déjà trop usées (notamment par le cinéma hollywoodien), il ne parvient tout de même pas à sortir d'une sorte de léthargie ennuyeuse.
Il passe par des clichés qu'il n'a pas su détourner. Le road movie taciturne, le don de la vie dans la mort, la famille qui vraiment n'arrive pas à communiquer, la vieille grand mère aux allures de sage, images de l'enfance, la tonte des cheveux... On s'attend à tout ce qui va advenir, et si ce n'est pas le cas, on n'est pas surpris lorsqu'on les découvre.

Ozon parvient à nous laisser complètement impassibles devant le destin tragique de son personnage, mais si il faut un certain talent pour ne pas faire pleurer avec la mort, il en faut un tout petit plus pour faire vivre ce film. Les plans se succèdent, ils passent, s'enfilent, et nous dépassent : le spectateur comme une vache au bord du chemin de fer qui regarde les trains passer.

Le temps qui reste est une réussite parce qu'il ne guide pas le spectateur vers des émotions faciles (comme ressenti en visionnant un film comme Mar Adentro d'Amenabar), mais il rate son effet, parce qu'à trop vouloir distancier il en oublie la création, l'originalité, le fond du propos et se perd dans des clichés qu'il ne parvient pas à s'approprier...
Reste que les acteurs sont tous parfaits dans leurs rôles, ne laissant flotter aucune fausse note (et justement, si c'était les couacs qui nous manquait dans ce film ! limite trop bien huilé). Je suis vraiment très déçue par cette œuvre...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 22 Sep 2008 - 21:48

si t'as aimé sous le sable, je pense que tu pourrais aimer le temps qui reste.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 1:33

Citation :
si t'as aimé sous le sable, je pense que tu pourrais aimer le temps qui reste.
J'ai bien aimé Sous le sable, et pas du tout Le temps qui reste..tout à fait d'accord avec ta critique, Queenie! C'est ennuyeux, à la fois bourré de clichés et totalement invraisemblable... j'avais hâte qu'il meure, c'est horrible Cool

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Sep 2008 - 0:34

De mon côté j'adore ses courts métrages, un peu Sitcom et son délire pasolinien, pas mal Les amants criminels et l'esthétique de conte de fée macabre, moyen Gouttes d'au sur pierres brulantes hommage tiède à Fassbinder, Beaucoup Sous le sable (son meilleur?), 8 femmes très drôle et plein de clins d'oeil aux cinéphiles, 5x2 assez émouvant avec sa construction à rebours, moyen Le temps qui reste malgré une très belle scène finale sur la plage, pas du tout Angel suis complètement passé à côté...

J'aime bien Ozon!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Nov 2008 - 16:44

SITCOM

François Ozon - Page 2 Sitcom10

Une famille toute tranquille, d'un classicisme bourgeois à vomir.
Le père ramène un rat, et chacun à son tour, après avoir papouiller l'animal, aura des sortes de pulsions qui seront très révélatrices et libératrices du carcan dans lequel ils s'étaient enfermés.


C'est à peu près n'importe quoi.
Filmé comme un soap (et pourtant Ozon glisse quelques belles images : la fille qui plonge le nez dans son bouquet de fleurs, ou quand elle a sa corde autour du cou), avec des acteurs qui jouent plus que moyennement, une pincée de dialogues qui picotent, des situations à ne pas y croire, jusqu'à l'absurde.

Exactement ce qu'il me fallait aujourd'hui. et ça fait du bien de rigoler avec tout ça (pédophilie - inceste -sadomasochisme - homosexualité - handicap - clichés à gogo).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Nov 2008 - 16:53

tommy a écrit:
Queenie a écrit:
SITCOM
C'est à peu près n'importe quoi.

Pour sûr, ce n 'est pas THEOREME de Pasolini, loin s'en faut, mais ce petit jeu de massacre est tout de même bien réjouissant

Ouais y'a du Théorème là dessous.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Fév 2009 - 23:02

Ricky
François Ozon - Page 2 Ricky10

Citation :
Quand Katie, une femme ordinaire, rencontre Paco, un homme ordinaire, quelque chose de magique et de miraculeux se produit : une histoire d'amour. De cette union naîtra un bébé extraordinaire : Ricky.

Le plus grand mystère pour moi c'est l'indulgence critique envers ce film...

Le scénario tient sur une demie-page de cahier clairefontaine à grands carreaux. C'est le type même de film qui repose sur une fausse bonne idée qui n'est pas si loin des récits de Guillaume Musso. En plus quand on a vu la bande annonce on ne fait qu'attendre de voir les images insolites entre aperçues et après on ne va pas beaucoup plus loin.

Sauter ce paragraphe avant d'avoir vu le film...
En gros Ozon nous raconte l'histoire d'un miracle. Une mère qui élève seule sa petite fille et travaille dur à l'usine, épuisée et déprimée, négligeante envers sa fille qui est trop tôt responsabilisée et porte sa mère, retrouvera la paix intérieure et l'unité familiale grâce à Ricky, sorte d'ange né de l'amour, dont le côté miraculeux est accueilli avec bienveillance et curiosité. Et voilà...

Evidemment le récit déconstruit peut laisser la place à plusieurs interprétations suivant la façon dont on le "reconstruit". . On peut voir cette histoire d'ange comme une sorte de rêve lynchien qui traiterait du deuil d'un enfant (cette femme a-t-elle perdu un bébé?) ou simplement de la hantise de perdre l'enfant qu'elle attend (Ricky lui-même). Il est vraiment montré comme l'ange de l'annonciation dans un climat onirique. Ce pourrait être aussi le rêve de cette petite fille qui accepte mal l'arrivée d'un petit frère...

Ce qui est quand même intéressant ce sont les ruptures de tons. On commence dans une atmosphère sombre et presque fantastique. La petite fille est épatante, à la fois triste et inquiétante. On pense s'embarquer vers une histoire de maltraitance ou d'horreur. Et puis ça devient un conte de fée à la Spielberg avec un peu d'humour, et quelques effets spéciaux étonnants (ces ailes très réalistes).

Une petite idée donc, mais qui ne suffit pas à donner de la densité à ce conte gentiment décalé. Vraiment trop gentil!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Mar 2009 - 10:19

C'est terrible mais plus le temps passe et plus Ricky me travaille avec presque l'envie de le revoir...J'ai d'ailleurs complété ce que je disais au-dessus. Il y a pas mal de mystères et j'ai du mal à comprendre pourquoi il ne m'a pas plu alors qu'il avait tout pour me stimuler... C'est probablement qu'il ne réussit pas l'alchimie que maîtrise Lynch à la perfection dans le même registre de fantasmagorie onirique. ça fait bricolé et un peu naïf. Quelqu'un pourrait aller le voir pour en discuter???

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Mar 2009 - 10:39

Je me le tenterais bien, mais il ne passe plus dans beaucoup d'endroits, je verrais si j'ai le temps cette semaine, mais je ne promets rien.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Mar 2009 - 12:07

Queenie a écrit:
Je me le tenterais bien, mais il ne passe plus dans beaucoup d'endroits, je verrais si j'ai le temps cette semaine, mais je ne promets rien.

Je patienterai Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kashima
Envolée postale
Kashima

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Avr 2009 - 8:52

Oui, Ozon, en général, c'est une "tuerie"!

Tout vu sauf le dernier.
Je suis venu à lui par ses courts, avant qu'il ne soit vraiment connu avec Huit femmes.
Une Robe d'été m'a fait adorer Bang bang, version française!

https://www.youtube.com/watch?v=gG0y_yOrHy4

(Moi, ça me donne des frissons!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Avr 2009 - 13:03

Kashima a écrit:
Oui, Ozon, en général, c'est une "tuerie"!

Tout vu sauf le dernier.
Je suis venu à lui par ses courts, avant qu'il ne soit vraiment connu avec Huit femmes.
Une Robe d'été m'a fait adorer Bang bang, version française!

https://www.youtube.com/watch?v=gG0y_yOrHy4

(Moi, ça me donne des frissons!)

Tu es une fidèle du festival du court-métrage de Clermont Kashima? content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Les amants criminels   François Ozon - Page 2 Icon_minitimeJeu 3 Sep 2009 - 9:26

Les amants criminels.
1999
Avec Natacha Regnier et Jérémie Rénier.

Alice et Luc, un couple de lycéen. Elle, fascinée par la violence, par la mort (si quelqu'un retrouve le bout de poésie qu'elle lit en cours, ça illustre bien l'attraction du morbide). Lui, amoureux, naïf, suiveur.
Alice manipule Luc et finit par le convaincre (très facilement) de tuer Saïd.
Ils vont dans une forêt enterrer le cadavre, et pendant leur fuite tombent sur une cabane qui renferme un l'homme des bois, l'Ogre.


(J'ai vu la version remontée en 2001, avec un système de narration plus "linéaire" que la première version apparemment)
Alors ce film me laisse plein d'impressions mitigées. D'abord ça s'enchaîne limite trop vite, on est comme posés loin des choses et des gens, on arrive à peine à les cerner qu'ils agissent déjà. Ozon a peut-être voulu garder une part de mystère, laisser intentionnellement des zones d'ombre mais du coup, on y croit moyen.
Une fois qu'ils sont chez l'Ogre, c'est mieux. Mais toujours pas assez intense, assez atmosphérique.

Mais y'a vraiment de très belles idées bien menées. Déjà rien que de reprendre le "format" conte de fées, et de le tourner à la sauce hypra réaliste sur le fond, tout en y mettant une forme plus étrange. Avec des couleurs incroyables (je dirais aujourd'hui "à la Jeunet" avec beaucoup de vert, de jaune, de "patine"), des plans époustouflants.
La cabane tout en bois, la trappe qu'Alice entr'ouvre, et laisse sortir ses mains aux ongles sales, cassés, ses yeux immenses, brillants, affamés.

Ce film n'est pas parfait du tout, plein de petites erreurs de rythme, de jeux d'acteurs, de plans, mais plein de petites pépites qui donnent envie de le revoir un de ces jours pour découvrir ce qu'un œil non averti à forcement laisser passer.

François Ozon - Page 2 Amants10 - François Ozon - Page 2 Lesama10 - François Ozon - Page 2 Amants11

(Pas trouvé d'images de l'Ogre, de sa cabane...etc... quel dommage)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




François Ozon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: François Ozon   François Ozon - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
François Ozon
Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» François-Eugène VIDOCQ
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Françoise Dorléac
» Frédéric François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: